Avant Propos





titreAvant Propos
page12/12
date de publication21.05.2017
taille377 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12

Conclusion




L’utilité de la création de nouveaux festivals n’est pas à démontrer, au contraire, compte tenu du manque de médiatisation des musiques du monde en France. Le festival apparaît comme l’outil idéal de diffusion des musiques issues d’autres environnements culturels, en ce qu’il permet d’accueillir l’Autre, de favoriser la rencontre et de mettre en valeur la richesse des différences culturelles. Néanmoins, dans leur diversité, les festivals ne parviennent que partiellement à assumer l’ensemble de ces missions qui dépassent largement le cadre occidental de la présentation de musiques et de leur médiation auprès d’un public. Si l’innovation est dès lors possible et même nécessaire, elle n’est pourtant envisageable que dans le maintien de la pluralité des festivals, pluralité qui fait écho à la variété même de ces musiques.

Cette étude nous a permis de discerner les écueils à éviter mais aussi les atouts à conserver et développer. Elle nous a permis également de comprendre qu’un festival ne se fonde pas seulement sur une étude « marketing » : certes celle-ci a l’avantage de cadrer le champ culturel que l’on souhaite investir ainsi que ses spécificités, mais le plus important c’est la volonté, l’envie de défendre un discours, une musique, des artistes. Sans cette énergie créatrice l’outil marketing n’est rien.

A la question « Peut-on encore créer un festival des cultures du monde ? », la réponse est oui ; il ne faut pas céder au fatalisme des problèmes de financements mais croire en ses idées et avoir de l’énergie. Si une très forte volonté politique sur le plan local est nécessaire pour soutenir de nouveaux festivals, l’originalité et un ancrage fort dans un territoire sont les meilleurs atouts pour séduire ces tutelles. Yves Colin, des Vieilles Charrues l’assure, « le paysage français des festivals prouve que tout le monde peut exister mais à condition de mettre en valeur sa propre identité : on ne réussit pas un festival en copiant sur les autres »57. A cela, il ne faut pas oublier un savoir-faire dont seuls de vrais professionnels de la culture disposent et un faire-savoir, une bonne communication étant indispensable pour la pérennisation de la manifestation.

Les propositions élaborées précédemment font dès lors partie d’une réflexion permanente qui mérite d’être mûrie au gré des contacts et occasions rencontrées.

1 Evaluation du poids des musiques du monde en France, Zone Franche, St Denis, Juin 1999. Laurent Aubert

2 DUVIGNAUD Jean, dans Cultures du monde en France, le guide, Paris, MCM / Editions Plume, 1999, p.225

3 Khaznadar Chérif, dans Cultures du monde en France, le guide, Paris, MCM / Editions Plume, 1999, p.8

4 Toula-Breysse Jean-Luc, dans Cultures du monde en France, le guide, Paris, MCM / Editions Plume, 1999, p.10


5 Toula-Breysse Jean-Luc, dans Cultures du monde en France, le guide, Paris, MCM / Editions Plume, 1999, p.11

6 Crombecque Alain, dans Cultures du monde en France, le guide, Paris, MCM / Editions Plume, 1999, p.40

7 Entretien Zone Franche

8 Entretien festival Les Suds à Arles, Café du Monde – Maison populaire de Montreuil

9 Entretien festival Les Suds à Arles, Café du Monde – Maison populaire de Montreuil

10 Entretien festival Les Orientales

11 Entretien Zone Franche

12 Affiche du festival Les Orientales 2006

13 Affiche Musiques Métisses 2006

14 Affiche Festival de l’Imaginaire 2006

15 Affiche Africolor 2005

16 Entretien festival Les Orientales

17 Entretien Festival de l’Imaginaire.

18 Entretien Centre d’Information sur les Musiques Traditionnelles.

19 Entretien agence Néovent.

20 Entretien agence Néovent.


21 Entretien association Etoile Indigo.

22 Entretien avec Pascale DAURIAC et Jean-Patrick HÉLARD, Paris, 9 mars 2006.

23 Entretien Festival de l’Imaginaire.

24 Le poids des musiques du monde en France, dans le spectacle vivant et l'industrie du disque, Zone Franche, avril 2002.

25 Etude sur les festivals et créations de musiques et danses traditionnelles, CIMT, septembre 1999 et Evaluation du poids des musiques du monde en France, Zone Franche, Juin 1999.

26 DICALE (Bertrand), « A la scène, la tradition », dans Les musiques du monde en question, p. 149.

27 DICALE (Bertrand), « A la scène, la tradition », dans Les musiques du monde en question, p. 150.

28 Entretien Festival de l’Imaginaire.

29 Entretien CMT Ris Orangis.

30 Entretien Festival Les Orientales.

31 Entretien Festival Les Orientales.

32 BERNARD Laure, DUVIGNAUD Jean, KHAZNADAR Chérif (sous la direction de), Les musiques du monde en question, Internationale de l'Imaginaire numéro 11, Paris, Babel, 1999, p. 154.

33 Entretien Festival Les Orientales.

34 Entretien Festival de l’Imaginaire.

35 Définition de Jean-Marie Pradier, Federica BERTELLI, « La perception ethnoscénologique », Les Périphériques, n°12.

36 Alioune Ifra Ndiaye et Jean-Louis Sagot-Duvauroux , « Bougouniéré invite à dîner », Mains d’œuvres, 26 novembre 2005

37 Entretien Zone Franche.

38 Entretien Festival de l’Imaginaire.

39 Entretien Festival de l’Imaginaire.

40 Entretien Zone France.

41 MONTANE (Isabelle), dans Les musiques du monde en question, Internationale de l'Imaginaire numéro 11, Paris, Babel, 1999, p. 259.

42 Entretien festival Les Suds à Arles.

4343 Entretien festival Les Suds à Arles.

44 Entretien festival Les Suds à Arles.

45 Entretien festival Les Suds à Arles.

46 Entretien Festival de l’Imaginaire.

47 Entretien Festival de l’Imaginaire.

48 Entretien festival Les Orientales.

49 Entretien festival Les Orientales.

50 Entretien Festival des Villes des Musiques du Monde.

51 Entretien Festival des Villes des Musiques du Monde.

52 Entretien Agence Neovent.

53 Entretien MJC/CMT de Ris Orangis.

54 Entretien Centre d’Information sur les Musiques Traditionnelles.

55 LORTAT-JACOB (Bertrand), « Derrière la scène, Le point de vue des ethnomusicologues », dans Les musiques du monde en question, pp 166-171.

56 Entretien MJC / CMT Ris Orangis

57 MAURET Nathalie, « Peut-on encore créer des festivals en France ? », dans La Scène, n°31, décembre 2003, p.81.

1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   12

similaire:

Avant Propos iconAvant-propos

Avant Propos iconAvant-propos

Avant Propos iconAvant-propos : présentation du livre

Avant Propos iconAvant-propos
...

Avant Propos iconAvant-propos
«Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux.» (Guy Debord, La Société du spectacle, 1967)

Avant Propos iconAvant propos aux Neuvièmes Rencontres de La Durance
«autres» dans l’histoire enseignée ? Par Dominique Santelli et Daniel Gilbert, professeurs

Avant Propos iconAvant-propos Où l’auteur de ce singulier ouvrage raconte au lecteur...

Avant Propos iconAvant-propos
«Dictionnaire français-anglais de l’architecture vernaculaire», dont on chercherait en vain les équivalents ou concurrents dans les...

Avant Propos iconThèse de doctorat d’Etat, Université Toulouse1-sciences sociales,...
«Une enquête sur la langue au xixe siècle en Tarn-et-Garonne. Dis-moi comment tu parles, je te dirai qui tu es.», Avant-propos, pp....

Avant Propos iconAvant-propos. Boisguilbert : un précurseur oublié 1
«Dans le cadre des relations d’échange, les rapaces que sont les hommes sont obligés de se conduire de façon raisonnable». Alors...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com