A l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961





télécharger 80.17 Kb.
titreA l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961
date de publication21.05.2017
taille80.17 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
FILMS HISTORIQUES ET LITTERAIRES

  • A L’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude BERNARD-AUBERT de 1961 :

Le meurtre d'un soldat d'une armée d'occupation par un franc tireur provoque une hécatombe dans un village qui vivait sans la conscience de la guerre.

  • A quelques jours près film franco-tchèque d’Yves CIAMPI de 1968

Françoise, étudiante française en sociologie, s'installe en Tchécoslovaquie pour préparer une thèse. Elle tombe amoureuse de Pavel, un professeur. Mais les événements du "Printemps de Prague" commencent et Pavel décide d'y collaborer. Françoise rentre en France et retrouve ses amis militants a l'orée des événements de mai a Paris.

  • A tout jamais : une histoire de Cendrillon film américain de Andy TENNANT de 1997

La reine de France reçoit les frères Grimm et leur narre l'histoire de la véritable Cendrillon, une délicieuse jeune fille nommée Danielle

  • Action mutante : film franco-espagnol de Alex DE LA IGLESIA de 1992

Dans le futur, la société ne prend en compte que les personnes favorisées et marginalise tous les autres. Action Mutante, un groupuscule réunissant des personnes handicapés, décide de passer à l'action. Emmené par Ramon Yarritu, le groupe kidnappe la fille d'un riche industriel...

  • Adieu Bonaparte film franco-égyptien de Youssef CHAHINE de 1984

1798, pendant la campagne d'Egypte de Napoléon. Le Général Caffarelli peu enclin à se battre, se lie d'amitié avec deux jeunes Egyptiens, et leur apprend les sciences ainsi que les notions d'humanisme.

  • Les Adieux à la Reine film franco-espagnol de Benoit JACQUOT de 2011

En 1789, à l’aube de la Révolution, Versailles continue de vivre dans l’insouciance et la désinvolture, loin du tumulte qui gronde à Paris.

Quand la nouvelle de la prise de la Bastille arrive à la Cour, le château se vide, nobles et serviteurs s’enfuient… Mais Sidonie Laborde, jeune lectrice entièrement dévouée à la Reine, ne veut pas croire les bruits qu’elle entend.

Protégée par Marie-Antoinette, rien ne peut lui arriver. Elle ignore que ce sont les trois derniers jours qu’elle vit à ses côtés.

  • L’Adolescente film franco-allemand de Jeanne MOREAU de 1977

Eté 1939. Marie, 12 ans, quitte Paris pour passer ses vacances chez sa grand-mère en Auvergne. Elle se voit devenir une jeune fille et à sa première histoire d'amour. Mais les jours heureux sont de courte durée car la seconde guerre mondiale est déclarée...

  • L’Affaire Farewell film français de Christian CARION de 2008

Moscou, au début des années 80, en pleine Guerre Froide. Sergueï Grigoriev, colonel du KGB déçu du régime de son pays, décide de faire tomber le système. Il prend contact avec un jeune ingénieur français en poste à Moscou, Pierre Froment.

Les informations extrêmement confidentielles qu'il lui remet ne tardent pas à intéresser les services secrets occidentaux. Mitterrand lui-même est alerté et décide d'informer le président Reagan : un gigantesque réseau d'espionnage permet aux Soviétiques de tout connaître des recherches scientifiques, industrielles et militaires à l'Ouest ! Les deux hommes d'Etat décident d'exploiter ces données ultra sensibles transmises par une mystérieuse source moscovite que les Français ont baptisée : " Farewell ".

Homme sans histoires, Pierre Froment se retrouve alors précipité au cœur de l'une des affaires d'espionnage les plus stupéfiantes du XXème siècle. Une affaire qui le dépasse et qui menace bientôt sa vie et celle de sa famille...

  • Africa Paradis film franco-sénégalais de Sylv estre AMOUSSOU de 2006

Dans un futur imaginaire, l'Afrique est entrée dans une ère de grande prospérité, tandis que l'Europe a sombré dans la misère et le sous-développement.

Olivier, informaticien sans travail, vit avec Pauline, institutrice, elle aussi au chômage. Vu leur situation déplorable en France ils décident de tenter leur chance en Afrique où ils immigrent clandestinement.

A peine arrivés, ils sont arrêtés par la police des frontières et incarcérés dans une résidence de transit, en attendant d'être renvoyés en France. Olivier parvient seul à s'échapper.

Il commence alors une vie de clandestin, jusqu'au jour où il récupère les papiers et endosse l'identité d'un blanc tué dans un accident de voiture. Entre-temps , Pauline accepte un poste de bonne dans une famille bourgeoise africaine.

  • L’Affiche rouge film français de Frank CASSENTI de 1976

Le film raconte l'histoire des résistants du groupe Manouchian.

Le 21 février 1944, un groupe d'hommes avance vers le peloton d'exécution du Mont Valérien : c'est le groupe Mamouchian, composé de vingt-trois résistants (dont une femme qui fut décapitée ultérieurement), la plupart d'origine étrangère.

  • Alexandre le Grand film américano-espagnol de Robert ROSSEN de 1955

Evocation fastueuse de la vie légendaire de l'empereur Alexandre le Grand. Au IVème siècle avant J.-C., la reine Olympias donne naissance à un fils : Alexandre.

Le roi Philippe de Macédoine apprend que l'enfant serait de conception divine, à sa mort, Alexandre deviendra un grand guerrier et fera la conquête du monde de son temps sans avoir subi une seule défaite. Il mourra à 33 ans.

  • Amen film français de COSTA-GRAVAS de 2001

1936. Pour protester contre l’indifférence du monde face aux persécutions de son peuple, un Juif se suicide en pleine séance de la Société des Nations.

En Allemagne, Kurt Gernstein, ingénieur chimiste et officier SS, est spécialiste de la désinfection. Il a peine à croire que sa nièce, handicapée mentale, a été gazée.

Chef du service technique sanitaire, il est envoyé à Treblinka pour assister aux essais du gaz zyklon B, qui est, en fait, utilisé pour exterminer les Juifs. Bouleversé, il tente de faire intervenir l’attaché d’ambassade suédois auprès des gouvernements anglais et américain.

Le nonce du Pape à Berlin refuse de l’écouter. Seul Ricardo Fontana, un jeune jésuite lui propose d’informer le Vatican par l’intermédiaire de son père, proche de Pie XII. Un cardinal lui prête une oreille distraite. Ricardo n’a guère plus de chance avec un envoyé du gouvernement américain.

De son côté, Gernstein sabote des livraisons de zyklon B alors que ses supérieurs exigent l’accélération du génocide. Le Pape demeurant toujours muet face aux atrocités commises par les nazis, Fontana fait venir Gernstein à Rome pour obtenir une audience. Preuves à l’appui, il remet un document à l’ambassadeur américain.

Le cardinal assure Gernstein des protestations du Vatican auprès de l’ambassade d’Allemagne. Mais devant le silence obstiné du Pape, Fontana arbore l’étoile jaune en signe de protestation, puis rejoint des Juifs emmenés en déportation. Un médecin, qui n’est autre que le supérieur de Gernstein, l’affecte aux fours crématoires. Pour obtenir la libération de Fontana, Gernstein falsifie des documents. Mais le prêtre refuse sa pitié pour connaître le même sort que les déportés. Gernstein rentre alors à Berlin afin de réunir des documents accablants. Fait prisonnier par les Alliés, il est retrouvé pendu dans sa cellule. Ce n’est que vingt ans plus tard qu’il sera réhabilité.

L’ami retrouvé film Franc-allemand et britannique de Jerry SCATZBERG de 1988

Henry Strauss, avocat d'affaires new-yorkais, se rend a Stuttgart, ville qu'il a quittée en 1932 a l'âge de seize ans. Il s'appelait alors Hans Strauss, il était juif.

Son meilleur ami, Konrad, était le fils d'un grand aristocrate. La venue au pouvoir d'Hitler devait les séparer. Après cinquante ans d'exil, Henry cherche a savoir ce qu'est devenu son ami.

  • L’ An 01 film français de Jacques DOILLON de 1972

L'AN 01, ça commence d'abord par un pas de côté. Lorsqu'on est devant sa fenêtre, on ne voit plus alors que le mur ou, lorsqu'on est dans une queue, celle-ci ne passe plus par la caisse. Ça commence aussi par l'échange des cartes d'identité, donc des noms, des âges. Puis, c'est la démobilisation générale, on arrête tout. Les voitures évidemment, le travail aussi.

Dans la rue, enfin, on se parle. On a rien à se dire mais rien qu'à chercher de quoi on va parler, voilà les idées qui viennent. Pour certains, la Bourse de New York par exemple, c'est la catastrophe : il y a plein de capitalistes ruinés qui se jettent du haut des gratte-ciel. Mais on s en fiche. Maintenant on a le temps : on cultive sur les trottoirs, on visite le musée des objets inutiles : tondeuses à gazon, cuisinières électriques caddies, luminaires ou métro. La propriété est abolie, on jette les clés, on ouvre tout.

Il n'y a rien à voler puisque rien n'est à personne. Et puis il y en a qui se trouvent des occupations : collectionner les billets de banque ou transformer en énergie le désir sexuel. Il y a aussi les conspirateurs qui cherchent les moyens de tout faire repartir, mais ils ne sont pas dangereux car leurs conciliabules sont retransmis en direct par la TV. On fait des manifs à vélo, on chante, on pense, on rit. On en avait ras-le-bol. Maintenant c'est l'An 01.

  • L’An 40 film français de Fernand RIVERS de 1940

Les événements de cette année-là, évoqués de l'arrière, par le truchement d'un châtelain provincial qui devant la tournure de la guerre décide, affolé, d'effectuer l'exode de sa famille et de son mobilier vers des lieux supposés hospitaliers. Une panne de camion lui évite les pires ennuis.

  • Anne des milles jours film Anglo-américain de Charles JARROTT de 1969

Au début du XVIe siècle, en Angleterre, Henri VIII, marié a Catherine d'Aragon, est fortement troublé par la séduisante Anne Boleyn qui rejette ses avances, ne voulant pas d'un enfant illégitime.

Le roi répudie alors son épouse, il se marie avec Anne mais la jeune femme ne lui donne lui donne une fille au lieu du descendant escompte. Le second bébé, un garçon cette fois, meurt. Anne Boleyn sera accusée d'adultère puis exécutée.

  • Années d’enfance film Franco-italien de Roberto FAENZA de 1992

1942. Jona a 5 ans. Il vit choyé et heureux entre son père et sa mère à Amsterdam. Un matin, la famille est emmenée en voyage, dans un camp de transit réservé aux juifs des Pays-Bas. Mais comme le lui répètent ses parents, ce n'est qu'une étape avant le grand départ pour la Palestine. En fait la destination finale de Jona et de sa famille sera Bergen-Belsen. De cette vie quotidienne, noyée au milieu de la mort et de la folie, Jona reviendra seul trois ans plus tard.

  • Les années du Mur film Franco-allemand-suisse de Margarethe VON TROTTA de 1996

Berlin 1961, Konrad et Sophie sont séparés lors de leur fuite a Berlin Ouest. Ils se retrouvent a Prague en 1968 mais sont a nouveau séparés par l'invasion russe.

Le 9 novembre 1989. Vingt-sept ans après leur séparation, Konrad et Sophie se croisent sur le Grenzubergang, au milieu de Berlinois en liesse.

  • Les années volées film franco-espagnol de Fernando COLOMO de 1998

Madrid 1948. Tomas et Jaime, étudiants, sont également des résistants au régime franquiste. Arrêtés pour un slogan peint sur les murs de leur universités, ils sont condamnés a huit ans de prison.

Décidés a s'évader, ils demandent leur transfert au camp de travail de Cuelgamuros. Puis ils sollicitent l'aide de Michel, un de leurs amis français engagé dans la résistance espagnole et qui vit a Paris.

Ce dernier met sur pied un plan audacieux pour libérer les deux prisonniers et leur faire quitter l'Espagne.

  • L’Apparition de la Joconde film français de François LUNEL de 2009

Franck, un scénariste affecté par sa séparation avec sa femme, est invité par un producteur français à venir écrire un scénario à Paris. Il s’installe à l’hôtel George V.

Après plusieurs jours de travail infructueux, il reçoit la visite de Lisa un être étrange qui prétend être sortie du célèbre tableau de Leonardo da Vinci… La Joconde.

  • Après la guerre film français de Jean-Loup HUBERT de 1988

Août 1944. Le village est en liesse, la fanfare s'apprête à accueillir les Américains libérateurs. Leur colonne a été aperçue sur la route par les enfants Antoine, Julien et Gaby. Ce sont en fait des Allemands en déroute, et la fête tourne au drame avec la mort du maire, sorti trop précipitamment en brandissant la bannière étoilée.

Tenus pour responsables et recherchés par les gendarmes, les trois gamins s'enfuient vers Lyon, où Antoine et Julien veulent retrouver leur mère, tout en se chamaillant sur leurs origines paternelles respectives... Julien est en effet né de père inconnu.

Après que Gaby soit repris par un paysan à qui il volait des œufs, les deux frères s'échappent en barque en compagnie d'un chien d'un soldat allemand, Tex. Cherchant refuge dans un moulin, ils s'y trouvent nez à nez avec Franz-Joseph, Alsacien enrôlé dans la Wehrmacht, qui souffre d'une sciatique et qui vient de déserter. Gardant Julien en otage, il envoie Antoine, qui s'était déguisé en fille, chercher nourriture et médecin. La seule qui puisse, en fait, le guérir de sa sciatique est une rebouteuse, là Crochue, chez qui les enfants le conduisent en landau.

Surprenant un milicien en fuite, il le désarme et lui emprunte ses vêtements civils ainsi que son sidecar. Ses deux jeunes compagnons et lui, désormais liés de tendresse et d'amitié, s'arrêtent dans l'auberge d'un village, curieusement désert, où il clame son horreur de la guerre, qu'il dut déjà faire, tout jeune, en 14-18. Au petit matin, il découvre un charnier dans l'église et hurle sa rage.

Lorsque les Américains arrivent peu après au village, il ne tente rien qui puisse le disculper. Antoine et Julien se réveillent juste pour apercevoir son exécution sommaire, avant d'être emmenés pas les G.Is.

  • Après « mein Kampf », mes crimes film français de Alexandre RYDER de 1940

Les années de jeunesse d'Hitler, la guerre de 14-18, l'accession au pouvoir l'aventure nazie.

Au premier plan, des sketches évoquent la persécution juive, l'assassinat de Roehm, celui de Schleicher, celui de Dollfuss, la délation frappant certains membres d'une même famille.

  • L’Arbre de Guernica film Franco-italien de Fernando ARRABAL de 1975

L'Espagne républicaine est déchirée par une guerre civile sans merci dans tous les villages. Dans cette bataille, une fille du peuple, Vandale, et un jeune bourgeois, Goya, tentent de s'aimer et de montrer à leur entourage la voie de l'espoir et de la lutte contre la dictature.

  • L’Armée des ombres film Franco-italien de Jean-Pierre MELVILLE de 1969

Octobre 1942. " Ingénieur distingué des Ponts et Chaussées, soupçonné de pensée gaulliste, semblant jouir d'une certaine influence ", Philippe Gerbier est interné dans un camp français puis transféré au quartier général de la Gestapo de l'hôtel Majestic à Paris. Il s'en évade en tuant une sentinelle.

A Marseille, il est chargé avec Félix et Le Bison d'exécuter Doinot, qui les a trahis. Jean-François, un ancien copain de régiment de Félix, entre dans le réseau et réussit sa première mission : livrer un poste émetteur à Mathilde, membre du réseau de Paris. Il en profite pour rendre visite à son frère, Luc Jardie, grand bourgeois rêveur qui en réalité dirige tout le réseau. Gerbier, qui se cache à Lyon sous le nom de Roussel, organise l'embarquement de huit personnes à bord d'un sous-marin pour l'Angleterre ; parmi eux, Luc Jardie. Pendant ce temps, Félix, arrêté par la Gestapo lyonnaise, est torturé. Mathilde, grâce à un astucieux stratagème, réussit à s'introduire, avec Le Bison et Le Masque, dans le Q.G. de la Gestapo. Hélas, il est trop tard : Félix est mourant. Jean-François, qui s'était fait arrêter volontairement pour prévenir Félix, est lui aussi torturé. Gerbier, arrêté au cours d'une rafle, est condamné à mort.

Mathilde réussira à le sauver in extremis. Alors qu'il se fait oublier dans une planque, Jardie lui annonce l'arrestation de Mathilde ; elle avait commis la faute de garder sur elle la photo de sa fille, qu'elle adore ; aussi les Allemands en font-ils un moyen de pression. Prétendant reprendre des contacts, Mathilde est relâchée. Jardie démontre qu'il n'y a qu'une seule solution - la tuer - et va même jusqu'à prouver que c'est elle-même qui le demande. Dans une rue proche de l'Étoile, elle s'effondrera sous les balles du Bison. Ni Jardie, ni Gerbier, ni Le Bison, ni Le Masque ne verront la fin de la guerre...

  • L’Armée du crime film Français de Robert GUEDIGUIAN de 2008

Dans Paris occupé par les allemands, l'ouvrier poète Missak Manouchian prend la tête d'un groupe de très jeunes juifs, Hongrois, Polonais, Roumains, Espagnols, Italiens, Arméniens, déterminés à combattre pour libérer la France qu'ils aiment, celle des Droits de l'Homme.

Dans la clandestinité, au péril de leur vie, ils deviennent des héros. Les attentats de ces partisans étrangers vont harceler les nazis et les collaborateurs. Alors, la police française va se déchaîner, multiplier ses effectifs, utiliser filatures, dénonciations, chantages, tortures...

Vingt-deux hommes et une femme seront condamnés à mort en février 1944. Dans une ultime opération de propagande, ils seront présentés comme une Armée du crime, leurs visages en médaillon sur un fond rouge placardés sur les murs de toutes les villes du pays. Ces immigrés, morts pour la France, entrent dans la légende.

C'est cette belle et tragique histoire que raconte le film.

  • Arrêtez les tambours ! film Français de Georges LAUTNER de 1960

Printemps 1944 : un avion anglais est abattu sur Courdimanche, un village normand, par la D.C.A. allemande. Le pilote a sauté en parachute; blessé, il tente d'échapper aux soldats lancés à ses trousses. Le commandant nazi convoque le docteur Leproux, maire du village, pour lui signifier que des otages seront fusillés si la population donne asile à l'aviateur. Sincèrement pacifiste, le docteur n'obéit qu'à sa conscience : ainsi lui est-il arrivé de soigner des blessés allemands, attitude humanitaire qui lui a valu l'amitié de Franz Wieland, le médecin-chef de l'hôpital installé par l'occupant à Courdimanche. Germaine, sa fidèle gouvernante, lui fait grief de recevoir un ennemi sous son toit, lui reprochant tout aussi vertement d'avoir pour maîtresse, alors qu'il est veuf depuis longtemps, la jeune Dany, bien connue pour son engagement dans la Résistance.

Lâchement, les villageois ont fermé leur porte à l'aviateur et l'ont envoyé chez Leproux, qui l'a caché et soigné. Mais le fuyard, récupéré quelques jours plus tard par les maquisards, périt au cours d'un engagement entre ceux-ci et les Allemands. Soupçonné d'avoir porté secours à l'aviateur, Leproux est disculpé par Wieland, qui se porte garant de son innocence. Logé chez Catherine, la fille du docteur, Franz s'est épris de son hôtesse qui, délaissée par un mari toujours en voyage, répond tendrement aux avances de l'officier. Catherine et Franz exposent leur idylle à la vindicte des villageois : la veuve Bourdelle se réjouit que son époux, mort en 14-18, ne soit pas là pour voir " ça "; l'épicier ironise : "C'est la guerre, ça leur fout le feu au cul !". Et Leproux, que Germaine, indignée, a fini par quitter, est accusé par tout le village de partager les faiblesses de sa fille pour les " sales Boches".

Le 6 juin, les alliés ont débarqué. Les maquisards font sauter un train de la Croix Rouge allemande. Dany ainsi que plusieurs résistants sont tués dans de violents accrochages. Wieland, blessé, se réfugie chez Leproux, qui le soigne et lui procure des faux papiers pour qu'il puisse fuir avec Catherine. Des soldats allemands venus chercher Wieland chez le docteur, croient que ce dernier l'a assassiné.

Leproux, qui se sait également condamné par ceux du maquis, est conduit sur la place du village par un détachement nazi. Sous les yeux des habitants atterrés, il fait face, imperturbable, à un peloton d'exécution improvisé et s'écroule, frappé à mort.

  • Arthur Rimbaud – Une Biographie film Franco-suisse de Richard DINDO de 1990

Des proches de Rimbaud : famille, amis, connaissances et Verlaine, parlent de l'homme et de son œuvre. Tous les témoignages proviennent de textes authentiques.

  • L’Assassinat de Trotsky Franco-italo-britannique de Joseph LOSEY de 1971

La villa proche de Mexico dans laquelle s'est réfugié Léon Trotsky est gardée jour et nuit par la police.

Chassé d'U.R.S.S. en raison de divergences politiques, l'exilé vit là avec son épouse et des proches et poursuit, par l'écrit, sa polémique avec le gouvernement de son pays.

Malgré la surveillance il échappe de justesse à un attentat mais une menace diffuse continue de peser sur la maison. Un jeune homme, Frank Jackson, qui se dit d'origine canadienne, souhaite entrer en contact avec Trotsky pour lui faire lire un article qu'il vient d'écrire. Mais il lui faut être introduit par des personnes dont la confiance est acquise au vieux leader bolchevik.

Frank séduit Gita Samuels, ancienne secrétaire et toujours amie fidèle de Trotsky et qui, bien que follement amoureuse, ne manque pas de trouver souvent inquiétantes l'attitude comme la personnalité du jeune homme.

C'est pourtant grâce à Gita que Frank pourra approcher Trotsky et l'assassiner d'un coup de piolet en plein crâne

  • L’Assommoir film Français de Gaston ROUDES de 1933

La jeune Gervaise est fort malheureuse depuis que son ami l'a abandonnée. Le dénommé Coupeau, un sympathique ouvrier couvreur la prend sous sa protection et tente de lui faire oublier sa dramatique rupture.

Mais Coupeau n'arrive pas a se libérer de l'alcoolisme et bientôt Gervaise se retrouve a nouveau a la rue.

Heureusement qu'un brave homme, Gouget l'aide a son tour a reprendre gout a la vie et refaire surface

  • Au Bonheur des Dames film Français de Julien DUVIVIER de 1929

Denise, une jeune provinciale, arrive à Paris pour s'installer chez son oncle Baudu, propriétaire de la poussiéreuse boutique de draperies " Au Vieil Elbeuf ", face au grand magasin " Au Bonheur des Dames ", tenu par Octave Mouret. Mais son oncle, écrasé par " l'avance du progrès ", est criblé de dettes. De plus, il doit subvenir aux besoins de sa fille Geneviève, atteinte de pneumonie, et de son futur gendre, Colomban. Denise, fascinée par " Le Temple de la tentation ", décide d'aller travailler chez le rival de son oncle. Jouve, le chef du personnel à l'œil concupiscent, lui propose une place de mannequin. Sur le point d'être renvoyée après une altercation avec Clara, qu'elle a vue par la fenêtre séduire Colomban, Denise est engagée grâce à Mouret. De loin, il a apprécié ses formes...

Tandis qu'il projette de racheter tout le quartier pour agrandir son empire, avec la complicité de sa maîtresse Mme Desforges et du banquier Hartmann, il tente en vain de séduire Denise. Les démolitions commencent autour du " Vieil Elbeuf". Denise est malmenée par Clara, par Jouve qui tente de la violer, et par Mme Desforges qui, jalouse, l'humilie devant Mouret pendant un défilé. Ce dernier, sincèrement amoureux de la jeune fille, lui avoue ses sentiments au cours de la journée offerte à ses employés à L'Isle-Adam. Denise accepte son amour.

Colomban, qui a perdu la tête pour Clara, quitte Geneviève, effondrée de douleur. À la demande de la mourante, Denise ramène Colomban qui se repent, mais trop tard : Geneviève meurt. Mouret, inquiet de l'absence de Denise au magasin, a assisté à la scène. Le vieux Baudu, fou de rage, le chasse, comme ses huissiers venus lui signifier l'expulsion. Il trébuche, s'ouvre le front, se relève, prend un revolver, traverse la rue et entre au " Bonheur des Dames". Il y sème la panique, tue Jouve et une cliente, mais ne parvient pas à tuer Mouret. Il s'échappe. Au moment où on tente de le maîtriser, il est écrasé par un camion de livraison du " Bonheur des Dames".

Denise se retrouve seule dans la boutique vide. Mouret, malheureux et abandonné par Hartmann et Mme Desforges, est prêt à démissionner. Il tente de revoir Denise et lui propose la vie à deux. Comprenant enfin la marche inéluctable du progrès, elle l'encourage à ne pas renoncer à l'œuvre de sa vie et accepte sa proposition.

  • Au Bonheur des Dames film Français de André CAYATTE de 1943

Au cœur du Paris commerçant de la fin du XIXe siècle, la guerre fait rage entre les petits boutiquiers et un grand magasin, " Au Bonheur des Dames ", dont les méthodes de vente et les prix sacrifiés séduisent la clientèle et condamnent à la faillite le commerce traditionnel. Parmi les rescapés de cette lutte inégale. " Le Vieil Elbeuf " du père Baudu, marchand de drap cramponné à son échoppe, qu'il a promis de léguer, florissante, à sa fille Geneviève lorsqu'elle épousera Colomban, son commis.

Un jour, Denise et Jean, les enfants de son frère décédé, arrivent au " Vieil Elbeuf" où Baudu les accueille en dépit de ses difficultés et de la maladie de Geneviève. Denise se fait engager comme vendeuse au " Bonheur des Dames " et son oncle, furieux, la chasse. La jeune fille trouve refuge au grand magasin où sont logées et nourries les vendeuses qui subissent, jour et nuit les règlements rigoureux imposés par Octave Mouret le propriétaire, et son bras droit. La personnalité et les initiatives de Denise plaisent à Mouret, qui entretient une liaison intéressée avec Mme Desforges, sa bailleuse de fonds : Mouret veut, en effet s'agrandir en achetant les boutiques voisines, dont " Le Vieil Elbeuf".

Ulcérée de pressentir en Denise une rivale, Mme Desforges propose à Baudu de l'aider financièrement dans son combat contre Mouret. Le drapier s'endette, achète de la marchandise et la vend moins cher qu'" Au Bonheur des Dames". Mais Mouret n'a aucune peine à répondre aux initiatives de Baudu, qui se trouve bientôt acculé à la ruine et expulsé. Désespérée, Geneviève meurt. Un soir de fête et de liesse, dans un grand magasin encore plus grand, Mouret annonce au personnel son prochain mariage avec Denise et la mise en œuvre des mesures sociales que la jeune fille lui a suggérées. Dans la rue, Baudu meurt sous les roues d'un véhicule de livraison du " Bonheur des Dames "

  • Au Bout du Monde à Gauche film Franco-israëlien de Avi NESHER de 2003

A la fin des années soixante, deux familles émigrent en Israël et se retrouvent voisines dans un minuscule village perdu au milieu de nulle part. L'une vient du Maroc et l'autre de l'Inde. Hormis un rêve, ces gens n'ont rien en commun.

Loin de leurs habitudes et de leurs influences culturelles, ils tentent de reconstruire leur monde.

Obligées de cohabiter, les deux communautés se jaugent et tentent d'exister par ce qui les différencie.

De malentendus en préjugés, la route vers l'harmonie s'annonce aussi tortueuse que surprenante.


  • Au-delà de la gloire film américain de Samuel FULLER de 1979


Novembre 1918, dans un champ de bataille, le sergent Possum regarde les cadavres de soldats américains et allemands. Entendant un Allemand crier et ne comprenant pas ce qu'il dit, le sergent le tue. Quelque temps après, son officier lui annonce que la guerre est finie, il regrette alors de l'avoir tué.

Le 8 novembre 1942, le sergent Possum est à la tête d'une escouade de fusiller dans la 1er division d'infanterie américaine, la Big Red One pendant l'Opération Torch. Parmi les jeunes recrues qui font leur baptême de feu, se trouvent Zab, Vinci, Johnson et Griff.

Le 11 juillet 1943, l'unité met le pied en Sicile lors de l'opération Husky, ils rencontreront des recrues avec qui ils évitent de faire connaissance, car ils prétendent que chaque recrue se fait tuer.

Le 6 juin 1944, l'unité débarque en Normandie durant l'opération Overlord, puis passera par la Belgique, l'Allemagne et pour finir la Tchécoslovaquie, où elle découvrira le camp de Falkenau.

  • Au nom de tous les miens film franco-canadien-hongrois de Robert ENRICO de 1982

Un homme raconte... Varsovie, 1939. Comme beaucoup d'autres Juifs polonais, la famille Grayewski va être prise dans l'horrible tourmente de l'entrée des Nazis en Pologne. Ces derniers concentrent les Juifs dans un ghetto qui deviendra tristement célèbre. Mais les événements vont se précipiter : les Allemands "nettoient" littéralement le ghetto en envoyant la majorité des Juifs dans le camp de concentration de Treblinka. Martin lui-même y part. Sa mère et ses deux jeunes frères vont y être massacrés. Martin, qui a perdu la trace de son père, parvient à fuir Treblinka, et à le retrouver à Varsovie, où les Juifs encore présents se sont désormais mobilisés et armés contre les Allemands. Le père de Martin est tué dans l'insurrection...

Mais, à partir de 1944, la roue tourne : l'armée russe repousse les Nazis, et le jeune Martin, sous l'uniforme russe, entrera avec les vainqueurs à Berlin. Deux ans plus tard, il partira pour New York où vit sa grand-mère, et se mariera avec une Hollandaise, Dina. Il ira finalement vivre dans le sud de la France avec sa femme et ses quatre enfants; mais le malheur le poursuit : Dina et les quatre enfants périssent dans un incendie de forêt. Seul après la tourmente, Martin se souviendra encore une fois des paroles de son père pendant la guerre : il faut avant tout survivre...

  • Au revoir les enfants film Franco-italien-allemand de Louis MALLE de 1986

La France de l'Occupation, hiver 1943-44. C'est la rentrée du second trimestre au collège Sainte-Croix, dans la banlieue parisienne. Julien Quentin et les autres pensionnaires reprennent, en rang, dans la neige, le chemin de l'école. Une rentrée presque comme les autres... jusqu'à ce que le père Jean vienne présenter trois nouveaux élèves. L'un d'entre eux, le jeune Bonnet, est le voisin de dortoir de Julien. Comme les autres, il est victime du bizutage de rigueur. Un temps rejeté par l'ensemble de la classe, Bonnet finit par être accepté, surtout par Julien, au départ intrigué par le mystère qui a entouré la venue de ce nouveau et le mutisme de celui-ci.

Malgré l'Occupation et les privations particulièrement pénibles en cet hiver rigoureux, le collège Sainte-Croix connaît ta vie de tous les établissements scolaires. Julien, bien que très doué, ne peut contrôler une certaine fantaisie qui lui occasionne bien des tours. A l'occasion d'un jeu de piste, surpris par la nuit, il se lie d'amitié avec Bonnet. Peu à peu, Julien croit comprendre que son ami est juif; mais en ces temps obscurs où l'on s'offusque parfois du comportement de la Milice tout en remarquant que l'occupant n'est pas aussi mauvais qu'on le prétend, il ne perçoit pas encore toutes les conséquences de sa découverte, mais garde cependant le secret...

Un froid matin de janvier, suite à une dénonciation, la Gestapo fait irruption dans le collège. Le père Jean, résistant clandestin, et les trois enfants juifs sont emmenés. Julien ne devait plus jamais les revoir. Ils furent déportés à Auschwitz et à Mathausen.

  • Aurore film Français de Nils TAVERNIER de 2005

Il était une fois un Royaume où la danse était bannie depuis de longues années. Malgré l'interdiction de son père, la jeune princesse Aurore ne cesse de danser sous le regard émerveillé et complice de son petit frère Solal. Elle est la grâce incarnée.

Afin de sauver le royaume de la faillite, le Roi est obligé de marier sa fille à un Prince fortuné, et organise trois bals somptueux aux couleurs du monde. Apprenant ses desseins, la Reine tente alors de s'opposer à son mari afin que sa fille puisse épouser l'homme qu'elle aime, le peintre du Royaume, qui n'a pour lui que son art.Aurore devra choisir entre la Couronne et son Amour, gardant toujours à l'esprit le conseil de sa mère : "N'oublie pas de danser, même si tu es triste".

  • Austerlitz film Franco-italien-néerlandais de ..Abel GANCE de 1959

Napoléon Bonaparte va bientôt être couronné et sacré empereur sous le nom de Napoléon 1er par le pape Pie VII. Nous sommes en 1802, l'aigle est à son zénith, la victoire d'Ulm vient d'être remportée.

Une nouvelle campagne se prépare et Napoléon qui campe à Schönbrunn dans le palais impérial doit affronter bientôt les armées russes du tzar Alexandre 1er et les soldats autrichiens de l'empereur François II.

La supériorité numérique de ses adversaires est écrasante. En même temps l'Angleterre préoccupe Napoléon; il rêve de l'envahir et combine des plans de débarquement. Finalement à Austerlitz la bataille se déclenche et se termine par la victoire complète de l'empereur des Français.

  • L’Autre Dumas film Français de Saly NEBBOU de 2009

Alors qu'Alexandre Dumas et Auguste Maquet, son nègre littéraire, sont au sommet de leur collaboration, Maquet décide de se faire passer pour Dumas afin de séduire Charlotte, une admiratrice de l'illustre écrivain.

Entre les deux hommes, l'affrontement est inévitable. Dans Paris, la Révolution de 1848 se prépare...

  • L’Autrichienne film Français de Pierre GRANIER-DEFERRE de 1989



  • L’Autrichienne film Français de Pierre GRANIER-DEFERRE de 1989

Octobre 1793. La reine Marie-Antoinette est conduite de son cachot de la Conciergerie devant le tribunal révolutionnaire pour un interrogatoire mené par le président Herman et l'accusateur public Fouquier-Tinville en présence du greffier Fabricius. Elle doit répondre de plusieurs accusations, dont la plus grave est celle de trahison au profit de puissances étrangères, à qui elle a livré les plans de campagne de l'armée. Lui sont nommés d'office deux défenseurs, Tronson du Coudray et Chauveau-Lagarde.

Le procès commence dès le lendemain. A la barre se succèdent différents témoins : le député Lecointre, qui évoque les orgies et les dilapidations de fortune; d'Estaing, qui a entendu la reine refuser de fuir seule, sans le roi; l'ultra-révolutionnaire Hébert, qui porte l'accusation infamante de relations incestueuses entre la "veuve Capet" et son propre enfant. L'accusateur public insiste aussi sur l'influence néfaste que Marie-Antoinette exerçait auprès du roi. Certains témoins, comme La Tour du Pin, ou Bailly, font même figure d'accusés. Après leur plaidoirie, basée sur le manque de preuves, les deux avocats sont arrêtés en pleine séance sur ordre de Fouquier-Tinville.

Ils seront relâchés plus tard, contrairement au lieutenant de Busne, jugé trop omplaisant à l'égard de celle dont il était le principal geôlier. Les jurés rendent leur verdict : la mort, et non la déportation comme le croyait "l'Autrichienne". Après une dernière lettre à sa sœur, et refusant d'être confessée par l'abbé Girard, elle est conduite à l'échafaud, vêtue de blanc selon son souhait.

  • L’Avare film Français de Jean GIRAULT de 1979

En 1668, dans une maison bourgeoise, Harpagon, riche veuf, vit avec ses enfants Cléante et Élise. Tous deux sont amoureux mais craignent que leur père refuse leur choix car ce dernier préfère un mariage d'argent à un mariage d'amour. Lors d'une entrevue, Cléante, amoureux de Mariane, une jeune fille issue d'une famille modeste, se confie à sa sœur qui à son tour lui avoue ses sentiments pour Valère, l'intendant de la maison.

Avec l'aide de Frosine et du cocher-cuisinier, maître Jacques, les jeunes gens vont tenter de faire bénir les deux unions par Harpagon. Mais le vieillard ne veut rien entendre et soupçonne tout le monde d'en avoir à son argent qu'il a enterré dans son jardin. Quiconque s'en approche est considéré comme un espion. Un matin, Harpagon confie à son fils son intention d'épouser la jeune et belle Mariane. Cléante se dispute avec son père et grâce à l'intervention de maître Jacques, les deux rivaux vont se réconcilier.

Mais Harpagon découvre le vol de son trésor et accuse tout le monde. Maître Jacques qui tient à se venger de Valère affirme au vieil homme que le vol a été commis par le jeune intendant. Furieux, Harpagon convoque Valère et lui affirme connaître les raisons de son intrusion dans cette maison. Le jeune homme connaît celui qui a pris l'argent. Après une forte dispute, il propose à l'avare de lui ramener son bien à condition qu'il accepte de lui donner la main d'Élise et d'accorder son consentement an mariage de Cléante et Mariane. Harpagon accepte car il ferait n'importe quoi pour retrouver ses dix mille écus.

  • Les Aventures Extraordinaires de Michel Strogoff film Français des frères HUCHET 2003

En Russie, des hordes de Tartares envahissent la Sibérie, dévastant les villages et semant la terreur parmi les populations. Les communications sont coupées et le Tsar, à Moscou, n'a d'autre solution que d'envoyer un homme prévenir son frère, le Grand Duc, à Irkoutsk, situé à 5 000 kilomètres, du danger imminent.

Qui, sinon Michel Strogoff, jeune et courageux capitaine, pourra mener à bien cette mission dangereuse ?

  • Avoir 20 ans dans les Aurès film Français de René VAUTIER de 1971

Un groupe d'appelés, d'origine bretonne, se retrouve engagé dans la guerre d'Algérie sous la férule d'un officier parachutiste.

Tout d'abord opposés aux hostilités, ils finiront par se prendre au jeu et deviendront simplement "soldats", volant pillant, violant sans scrupule.

Seul Noel, l'un d'eux, refusera de se mêler aux sanguinaires manœuvres et s'enfuira avec un prisonnier arabe, Youssef, pour finir sous les balles françaises.

similaire:

A l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961 iconProgramme du Mémorial de Caen pour les lycées, cfa et Missions Locales d’Ile-de-France
«Jour J. et Bataille de Normandie» du Mémorial de Caen et projection du film Le Jour J

A l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961 iconLa cage de verre film Franco-israëlien de Philippe arthuys et jean-louis levy-alvares de 1964

A l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961 iconAmour et erotisme au cinema
...

A l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961 iconInterview Bernard Vrancken bernard vrancken, le dessinateur, S’explique...
«I. R.$.», «Le Chemin de Gloria» donne à Bernard Vrancken l’occasion de faire évoluer le dessin de la série, vers un réalisme encore...

A l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961 iconL'ordre du jour de ce troisième conseil d’école était
«Calligraphie» à l’école. Les Ce1 ont participé à 2 ateliers : «Taille de pierre» et «Vitrail» à l’école également

A l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961 iconAd signale un film disponible en Audio-Description permettant aux...

A l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961 iconAd signale un film disponible en Audio-Description permettant aux...

A l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961 iconSeminaire franco-allemand sur l’enseignement
«Forum franco-allemand étudiants-entreprises» dans tous les lycées pour montrer aux élèves les débouchés qu’offre la maîtrise de...

A l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961 icon4 ème Edition du festival du film
The Inevitable Undoing of Jay Brooks” de Jennifer Sharp – Fiction – Comédie romantique 89’ – usa – 2007 – France première – Nomination...

A l’aube du troisième jour film Franco-Grec de Claude bernard-aubert de 1961 iconArchives departementales de l’aube






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com