[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux





télécharger 287.35 Kb.
titre[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux
page6/6
date de publication21.05.2017
taille287.35 Kb.
typeRapport
h.20-bal.com > histoire > Rapport
1   2   3   4   5   6

22 décembre 2011. Décret n° 2011-1928 portant création de la Maison de l’histoire de France

10 janvier 2012. Remise du rapport final du Comité d’orientation scientifique de la « Maison de l’histoire de France » à Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication. La « galerie des temps », point d’orgue de la Maison de l’histoire de France, racontera la France des origines à nos jours à travers une présentation permanente et évolutive. Son propos sera secondé par l’organisation régulière d’expositions temporaires s’appliquant à valoriser le patrimoine national et les collections méconnues. La MHF mettra en place un partenariat étroit avec les institutions régionales, nationales et même internationales.

Dans sa volonté de rendre accessible au plus grand nombre la connaissance de l’histoire de France, la MHF se mobilisera pour diffuser une offre diversifiée : les productions numériques et audiovisuelles tiendront une place importante, et des cycles de colloques et de conférences permettront la valorisation de la recherche. De nombreux sujets de l’histoire de France pourront ainsi être traités grâce à un vaste réseau.

Futur grand établissement culturel national, la MHF ambitionne de « rendre accessible à tous la connaissance de l’histoire de France ». Le texte intégral du rapport du comité sera disponible dans les jours à venir ; l’ouverture de la Maison de l’histoire de France est quant à elle prévue pour 2015 (site Art Clair, 12 janvier 2012).

« Au terme d’une année de réflexion et de consultation marquée par l’élaboration d’un « avant-projet » diffusé à l’été 2011, puis par des rencontres professionnelles, nationales et internationales, le Comité s’est attaché à l’écriture du projet de la Maison. Destiné à dessiner les contours intellectuels de la future institution, ce document a été remis le 10 janvier 2012 au ministre de la Culture et de la Communication. » (site « Maison de l’histoire de France »)

15 janvier 2012. François Hollande en Guadeloupe. Le député de Corrèze souhaite la création d'une Cité de l'outre-mer en métropole, dossier ouvert par le gouvernement Jospin il y a plus de dix ans et abandonné depuis. Cette Cité devra se construire "dans le respect de chacun" en raison de la "mémoire douloureuse" qu'entretient la France avec l'outre-mer. "Je ne commettrai pas les mêmes erreurs que pour la Maison de l'histoire de France, qui a connu suffisamment de déboires", a-t-il déclaré, en référence au projet controversé de Nicolas Sarkozy (Le Monde, 15 janvier 2012).

18 janvier 2012. Ouverture de la première exposition sous l’égide de la Maison de l’histoire de France, « La France en relief – Chefs d'œuvre de la collection des plans-reliefs de Louis XIV à Napoléon III » : « abritée sous la nef du Grand-Palais avec une scénographie et des dispositifs multimédia innovants, [elle] sera la première grande opération, destinée au plus large public, de la Maison de l'histoire de France. » (Communiqué du ministère de la Culture et de la Communication, http://www.culturecommunication.gouv.fr/Espace-Presse/Communiques/Creation-de-la-Maison-de-l-histoire-de-France-et-nomination-de-sa-presidente )

19 janvier 2012. Discours sur la culture de François Hollande à Nantes, à l’occasion des Biennales internationales du spectacle. « Il a repris à son compte une opinion qui commence à faire son chemin, selon laquelle il faudrait faire une pause dans la construction de nouveaux équipements culturels. Est ainsi visée, sans qu’il la nomme, la Maison de l’histoire de France chère à Nicolas Sarkozy. » (site Art Clair, Jean-Christophe Castelain, 24 janvier 2012)

24 janvier 2012. Vœux du président de la République depuis le chantier MuCem à Marseille. Brève évocation de la Maison de l’histoire de France : « La Maison de l’Histoire de France que j’ai profondément voulue s’est mise en place entourée d’une polémique extraordinaire et cette polémique montre que nous sommes vivants ! Quel est le pays qui est capable de susciter tant de débats sur une Maison de l’Histoire de France ? Il y a deux manières de le voir : on peut dire c’est un souci, certes, mais on peut dire aussi que c’est de la passion. Et moi j’y vois la passion. »

Report de la publication du rapport du Comité d’orientation scientifique, qui devait être rendu public ce jour.

27 janvier 2012. Le rapport du Comité d’orientation scientifique est rendu public.

14 février 2012. Visite du président de la République à l’exposition des « Chefs d'œuvre de la collection des plans-reliefs de Louis XIV à Napoléon III » au Grand-Palais. Annonces présidentielles sur la « Maison de l’histoire de France ». Selon Libération dans son édition du jeudi 16 février 2012, Nicolas Sarkozy « a indiqué que le schéma de distribution des espaces au Carré des Archives, dans le Marais, à Paris, sera approuvé “dans les jours à venir”, fixant le budget à 80 millions d’euros. Il a estimé que le succès de l’exposition, qui devrait accueillir 130 000 visiteurs en quatre semaines, démontrait “ce besoin d’histoire”, auquel doit répondre son projet ».

28 février 2012. Arrêté du ministre de la culture et de la communication portant nomination au conseil d'administration de l’établissement public de la « Maison de l'histoire de France ». Les personnalités nommées sont « M. Pomian (Krzystof), philosophe et historien ; M. Debray (Régis), philosophe ; M. Barnavi (Elie), diplomate et historien ; M. Grimaldi (Stéphane), directeur du Mémorial de Caen ; Mme Magnien (Agnès), conservateur en chef du patrimoine ; Mme Sebbar (Leïla), romancière et professeure de lettres ».

2 mars 2012. Arrêté du ministre de la culture et de la communication portant nomination au comité d'orientation scientifique de la Maison de l'histoire de France. Sont nommés membres du comité d'orientation scientifique de la Maison de l'histoire de France, au titre des personnalités qualifiées : « M. Borne (Dominique), doyen honoraire de l'inspection générale de l'éducation nationale, président du conseil de direction de l'Institut européen en sciences des religions ; M. Berlioz (Jacques), directeur de recherche au CNRS, directeur honoraire de l'Ecole nationale des chartes ; M. Deroo (Eric), cinéaste et historien ; M. Favier (Jean), ancien directeur général des Archives de France ; ancien président de la Bibliothèque nationale de France ; M. François (Etienne), professeur émérite à l'Université libre de Berlin ; M. Hartog (François), directeur
d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales ; M. Hubert
(François), conservateur en chef du patrimoine, directeur du musée
d'Aquitaine ; M. Laurent (Sébastien), maître de conférences habilité à
l'université de Bordeaux ; Mme Missika (Dominique), historienne,
productrice et éditrice ; M. Olivier (Laurent), conservateur du
patrimoine au Musée d'archéologie nationale ; M. Ory (Pascal),
professeur des universités à l'université Paris-I - Panthéon-Sorbonne ;
M. Petitfils (Jean-Christian), historien ; Mme René-Bazin (Paule),
conservateur général honoraire du patrimoine ; M. Sassoon (Donald),
professeur d'histoire européenne comparée à l'université de Londres ;
Mme Segalen (Martine), professeur honoraire des universités ; M. Stora
(Benjamin), professeur des universités à l'université Paris- XIII ; Mme
Taburet-Delahaye (Elisabeth), conservateur général du patrimoine,
directrice du Musée national du Moyen Age ; M. Theis (Laurent),
historien, éditeur ; Mme Thiesse (Anne-Marie), directrice de recherche
au CNRS ; M. de Waresquiel (Emmanuel), historien, ingénieur de recherche
à l'Ecole pratique des hautes études.
M. Rioux (Jean-Pierre), inspecteur général honoraire de l'éducation
nationale, est nommé président du comité d'orientation scientifique de
la Maison de l'histoire de France. »


1. Lettre de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication à Jean-François Hébert, Président de l’association de préfiguration de la Maison de l’Histoire de France, Président de l’établissement public du château de Fontainebleau, 27 septembre 2010, site du ministère de la Culture et de la Communication.



1   2   3   4   5   6

similaire:

[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux iconRapport Moral du Président Mr Jean-Pierre Bouillet

[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux iconRapport Moral du Président Mr Jean-Pierre Bouillet
«fracture du péroné par balles avec éclats dans l’articulation» le 18 octobre, IL réintègre son régiment sur l’Aisne

[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux iconChimène Badi : Parlez-moi de lui Paroles et musique : Jean-Pierre...
«Rythme de la chanson» et «Voix de la chanteuse». Montrer le clip dans son intégralité, avec le son

[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux iconUn témoignage de Jean Parvulesco sur Jean-Pierre Melville

[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux iconQuelques questions pour un sncs affûté (contribution personnelle) Jean-Marc Douillard
«valise» : le «rapport de forces ogm» découle du «rapport de forces-nucléaire»

[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux iconInterview de Jean-Pierre Petit

[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux iconUne comédie à sketchs de Jean-Pierre Martinez

[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux iconLe baut pierre Jean Joseph à l’état civil; le baut marie-Dominique en religion

[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux iconMode & e-commerce
«Un nouveau modèle de consommation émerge en rupture avec les années précédentes. On parle désormais de Slow Fashion», annonce en...

[Rapport Rioux] Jean-Pierre Rioux icon«Sur la fonction d’accueil»
«vents et marées». Nous savons que Pierre delion est de ces gens, comme Jean oury, François tosquelles, Horace torrubia, Hélène chaigneau...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com