Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art





télécharger 41.22 Kb.
titreUn sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art
date de publication07.11.2017
taille41.22 Kb.
typeProgramme
h.20-bal.com > histoire > Programme

Sujet d’étude

Humanisme et Renaissance

Place dans le thème

Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art, l’architecture semble le plus opérant.

Contenus

Remarque : selon l’historien René Rémond, on peut définir une renaissance par les critères suivants : l'apparition de nouveaux modes de diffusion de l’information, la lecture scientifique des textes fondamentaux, la remise en honneur de la culture antique (littérature, arts, techniques), le renouveau des échanges commerciaux, les changements de représentation du monde.

Attention, il n’y a pas que le foyer italien.
Notions et mots clefs : Renouveau (dès la fin du XVe s. Marsile Ficin écrit : « Notre siècle, comme un âge d’or, a rendu à la lumière les arts libéraux qui étaient presque éteints » ; au XVIe s., Vasari exprime la prise de conscience et les caractères de la renaissance). Renaissance (invention du terme par Michelet) ; Humanisme et humaniste (affirmation de l’individu) ; tolérance/intolérance ; foyer(s), rayonnement (échanges d’idées) ; innovation ; pédagogie/éducation ; début de la construction de l’Etat moderne.
Les acteurs : L’artiste, l’intellectuel (savant chrétien) ; les mécènes : les monarques (Charles VIII, François I, Charles Quint) ; les princes (Medicis, Montefeltro –Urbino ; les papes, Jules II) ; les cours princières (Bourgogne) ; les collèges, les Universités.
Les enjeux : Les rapports sociaux/politiques (entre souverains et populations) ; les rapports religieux (guerres de religion ; réforme) ; les arts (peinture, sculpture, musique, littérature, architecture, philosophie) ; les avancées des connaissances scientifiques (botanique-pharmacopée, médecine, cosmologie, cartographie du globe).
Repères chronologiques et spatiaux:

Les bornes : du XIIIe au XVIe s. voire milieu du XVIIe (libertins érudits). le programme privilégie le XVI e siècle

Dates repères : Giotto, Lorenzetti en Italie dès le premier tiers du XIIIe, puis Brunelleschi 1377-1446. 1453 (Constantinople), 1455 (première bible), 1492, 1516 (Léonard à Amboise), 1514-30 (voyages d’Erasme en Europe), 1539 (Villers-Cotterêts), 1543 (Copernic), 1550-1551 (Valladolid), 1572 (St-Barthélémy), 1598 (Edit de Nantes).


Problématiques


Comment la Renaissance a-t-elle modifié les perceptions et les rapports que les Européens avaient à l’Homme et au Monde ?

Quels impacts a-t-elle eu sur les sociétés et les Etats en Europe ?

Attention au « et » montrer que la Renaissance est humaniste dans les dimensions artistiques, littéraires, religieuses et sociales.

Articulations

Quelles modifications dans la perception et la place de l’homme au sein des sociétés de l’Humanisme aux Lumières ?

Humanisme et découverte : découverte de l’autre : Christophe Colomb, un humaniste ? L’Européen et l’autre (Valladolid) ;

Humanisme et premier empire colonial : place de l’autre dans la société ? (plantation, colonies, traite)

Humanisme et Lumières : reconnaissance de l’autre (nuit du 4 août, juifs et protestants).

Biblio / sitographie

OUVRAGES GENERALISTES

  • BENNASSAR (B), JACQUART (J), Le 16e siècle, Armand Colin, Paris, 2002

  • DELSALLE-FAID’HERBE(P), Initiation au siècle de la Renaissance, Ellipse, 2002

  • LEBRUN (F), L’Europe et le monde, XVIe, XVIIe ,XVIIIe siècle, A. Colin, 1987

  • PERONNET (M), Le XVIe siècle, Hachette supérieur, 2005.

  • SALVADORI (P), La Vie culturelle en France aux XVIe, XVIIe, XVIIIe

siècles, Ph., Ophrys, 1999
LA RENAISSANCE ET L’HUMANISME

  • BURKE(P), La Renaissance européenne, Point seuil, Paris, 2000

  • BRIOIST (P), L’Europe de la Renaissance, Doc. photographique n°8049, Paris 2006

  • La Renaissance, un big bang culturel. Les Collections de l’Histoire, avril 2009,

n°43

  • La révolution humaniste : un nouvel âge d’or, TDC n°730, 1997

  • Les sites des musées ou de châteaux :

http://www.chateau-fontainebleau-education.fr

www.memo.fr

www.publius-historicus.com, articles sur Erasme et Léonard de Vinci

Musée national de la Renaissance d’Ecouen :

http://www.musee-renaissance.fr

Littérature : http://www.renaissance-france.org/
LA REFORME

  • Les guerres de religion. Les Collections de L’Histoire, octobre 2002, n° 17.

  • Le mystère Calvin. L’Histoire, mars 2009, n° 340, pp. 42-64




Sujet d’étude

Humanisme et Renaissance

Situation

Erasme et l’Europe

Articulations

Avec les contenus du sujet d’étude : un intellectuel emblématique de l’Humanisme et immergé dans les divisions politiques et religieuses de la Réforme, le « Prince de l’Humanisme »

Avec la problématique du sujet d’étude : intellectuel qui renouvelle la vision que l’homme porte sur le monde ; emblématique de l’Humanisme et d’une culture européenne, soif de savoir, foyer des Pays-Bas.

Avec les autres situations : de la découverte de l’autre (XVIe s.- Vinci et la représentation du corps) à sa reconnaissance (XVIIIe s.) en passant par sa connaissance (XVIe s.- la controverse de Valladolid) Cf. fiche Humanisme et Renaissance.

Objectifs

Mettre en évidence l’apport que constitue l’Humanisme dans le rapport à l’autre (idée de tolérance) : dépassement des frontières (politiques, religieuses, intellectuelles, artistiques) par l’appartenance à une « République des lettres » (élite) revendiquant un retour à l’Antiquité, mais aussi son dépassement (philosophie).

Problématiques

Quelles sont les caractéristiques de l’Humanisme et comment s’est-il diffusé en Europe ? Quel ont été les impacts du mouvement humaniste en Europe sur les sociétés ? Quel a été le rôle d’Erasme ?

Contenus

Notions et mots clefs spécifiques : pédagogue, humaniste, européen, République des Lettres, Réforme, philologue, tolérance et humanité, imprimerie

Acteurs : humanistes (More- Erasme-Rabelais), François I, Henri VIII, Charles Quint, Luther, Alde Manuce (élève de Pic de la Mirandole, éditeur vénitien), Guillaume Budé.

Enjeux : les humanistes, intellectuels européens développent la part importante de l’homme dans le fonctionnement du monde et le replace au centre des préoccupations de la Renaissance.

Supports et outils

Carte des foyers de la Renaissance en Europe.

Textes : Erasme, More, Rabelais.

Œuvres artistiques : tableau de Hans Holbein le Jeune (Erasme de Rotterdam, More, Les Ambassadeurs) ; etc.

Biblio / sitographie

BLUM, GODIN, MARGOLIN et MENAGER, Érasme, Robert Laffont, coll. Bouquins, 2000

CHOMARAT J., Œuvres choisies d’Érasme, Hachette, coll. Le livre de poche classique, 1991

HALKIN Léon, Érasme parmi nous, éd. Fayard, 1987

MARGOLIN Jean-Claude, Érasme précepteur de l’Europe, Paris, Julliard.

ZWEIG Stefan, Érasme, Grandeur et décadence d’une idée, éd. Lgf, 2008 (rééd.- 1re édition, 1935).



Sujet d’étude

Humanisme et Renaissance

Situation

Vinci et la représentation du corps

Articulations

Avec les contenus du sujet d’étude : un artiste multiforme, européen, à la fois inventif et indépendant mais aussi héritier de l’Antiquité et dépendant des commandes politiques, du mécénat. Un homme de la Renaissance, emblématique de la période, même s’il meurt au début du XVIe s. Il illustre la place centrale de l’homme proposée par les humanistes (homme de Vitruve)

Avec la problématique du sujet d’étude : artiste complet qui met l’homme au centre de ses créations ; il fait le lien entre Renaissance et Humanisme, soif de savoir (dissection) et de créer, foyer italien avec prolongement en France.

Avec les autres situations : Place centrale de l’homme dans son œuvre. Il contribue à une meilleure connaissance de l’homme.

Objectifs

Montrer l’aspect polymorphe (littéraire, artistique, technologique) de la Renaissance ainsi que sa diffusion en Europe, par les arts. Montrer les différentes perceptions et représentations de l’homme.

Problématiques

Comment l’artiste de la Renaissance représente t-il l’homme et le monde ?

Quelle place occupent l’artiste et le savant dans la société de la Renaissance ?

Contenus

Notions et mots clefs spécifiques : Renaissance, artiste, peinture à l’huile, mécénat, foyers (principal-italien, secondaires).

Acteurs : cours italienne, Laurent de Médicis, Condottiere, François Ier

Enjeux : artiste multiforme emblématique de la Renaissance, lien entre l’artiste et les princes de la Renaissance

Repères chronologiques : Vinci (1452-1519 à Amboise) ; l’homme de Vitruve (1492) ; La Cène (1495-98) ; La Joconde (1503-06) ; à partir de 1516, il est installé au Clos Lucé, à Amboise par François I.

Repères spatiaux : Italie (Milan, Florence, Rome), France (Amboise)

Supports et outils

Œuvres d’art, carnets de Léonard de Vinci.

Carte de l’Europe de la Renaissance et des foyers de la Renaissance

Biblio / sitographie

Léonard de Vinci, secrets d’un génie. L’Histoire, juin 2005, n° 299, pp. 38-61.

VINCI (Léonard de), schéma de proportions du corps d’après Vitruve, vers 1490.

ZÖLLNER (Franz), Léonard de Vinci, Le Monde édition, 2005.

Léonard de Vinci, ingénieur et savant, in TDC, numéro 948, janvier 2008

CD-ROM, Léonard de Vinci, La Joconde et autres chefs-d’œuvre, Réunion des musées nationaux

  • Sites

Site du château du Clos Lucé www.vinci-closluce.com et www.memo.fr CD-ROM, Léonard de Vinci, La Joconde et autres chefs-d’œuvre, Réunion des musées nationaux



Sujet d’étude

Humanisme et Renaissance

Situation

La controverse de Valladolid

Articulations

Avec les contenus du sujet d’étude : dans le cadre de la découverte de l’homme, il s’agit là de l’autre (mœurs, religion, société, alimentation…) qui, même s’il est différent, n’en n’est pas moins homme. C’est la reconnaissance de la différence (tolérance) qui est en jeu avec cette situation. Lien évident avec les trois autres sujets (Colomb-sujet 2 : découvreur de ces nouvelles sociétés, précurseur des premiers empires coloniaux ; traite et esclavage-sujet 3 ; égalité, droits de l’homme- sujet 4).

Avec la problématique du sujet d’étude : irruption de l’altérité avec les Grandes découvertes et nouveau rapport à l’Homme (qu’est-ce qu’un homme ?). Importance de l’aspect religieux dans la « définition ».

Avec les autres situations : rôle de la place de l’homme dans les sociétés et relativisation de l’impact de l’Humanisme.

Objectifs

Situation essentielle et pourtant de temporalité courte, elle montre comment la société européenne chrétienne considère l’homme et le définit. Montrer l’importance de la décision finale dans le développement de la traite et du nouveau Monde.

Problématiques

Comment la société de la Renaissance gère-t-elle son rapport à l’autre, l’Indien, à la fois semblable et différent ?

Quels sont les tenants et aboutissants d’un tel procès ? (élargir la temporalité)

Contenus

Notions et mots clefs spécifiques : Massacres ; esclavage ; intolérance, Colonisation-encomiendas, or ; Empires ; religion (inquisition).

Acteurs : Charles Quint ; Paul III et Jules III, Las Casa ; Sepulveda ; les Indiens ; les Conquistadores

Enjeux : reconnaissance de la différence (tolérance de l’altérité) et remise en cause de la colonisation telle qu’elle se déroule. Il s’agit d’une nouvelle vision du monde et des hommes. La décision finale engage la traite négrière à se développer.

Repères chronologiques: lois de Burgos (1512-13) publiées à la suite du sermon d’Antonio de Montesinos, dénonçant les traitements infligés aux indiens, réglementent et adoucissent les conditions de travail des indiens ; lois nouvelles (1542) mettent fin au système des encomiendas, rétabli en 1550.

La controverse : d’août à septembre 1550 et de mi-avril à mimai 1551. Elle réaffirme la loi de 1542 en faveur de la liberté des Indiens, mais sur le terrain la réalité est tout autre. Les débats ne tranchent pas les questions en jeu.

Repères spatiaux : Valladolid (collège St-Grégoire) ; Mexique, Chili, Pérou.

Supports et outils

Textes tirés de : J.-C. Carrière, La Controverse de Valladolid, récit,

Le Pré aux Clercs, 1992 ; La Controverse de Valladolid, théâtre, GF Flammarion, 2003.

Films : J.-D Verhaeghe, La Controverse de Valladolid, téléfilm, France 3, 1992

Biblio / sitographie

BAUDEZ (B.) et LAVALLEE (D.), Civilisations amérindiennes, Documentation photographique, n° 7022, avril 1994. CAPDEVILLA (N.) et Las Casa B., La controverse entre Las Casas et Sepulveda, Vrin, 2007

ORHANT (Francis), Bartolomé de Las Casas, de la colonisation à la défense des Indiens, Les éditions ouvrières, 1991.

LAVALLE (B.), L’Amérique espagnole de Colomb à Bolivar, Belin, 2004.LAS CASAS (B. de), Très brève relation de la destruction des Indes (1542), La Découverte, 2004.

MAHN-LOT (Marianne), Bartolomé de Las Casas et le droit des Indien, Payot, 1995.

Spécial Amérique Latine, L’Histoire, n° 322, juillet-août 2007.

Pour Dieu et les Indiens !, L’Histoire, n° 271, décembre 2002.

Dieu, le diable et le bon sauvage, L’Histoire, n° 243, mai 2000.

similaire:

Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art iconAteliers didactiques. Ii/Après-midi : Ateliers didactiques : Le sujet...
«L’union Européenne et ses territoires») peut être le premier sujet d’étude abordé en géographie pour le programme de Terminale Bac...

Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art iconRéputation de sainteté et fécondité spirituelle : le cas de Jacques et Raïssa Maritain
«retourné comme un gant» lors de sa conversion est devenu, sur le plan ecclésial, selon la formule de Paul VI de 1973, «un maître...

Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art iconNouveau chiens de garde du néolibéralisme: les journalistes (introduction...
«Je suis un véritable libéral sur le plan économique autant que sur celui des idées.»

Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art iconOu encore écrivez lui à l'adresse
«un critique, un adage, un écrivain»etc. Autrefois, Destouches disait que «la critique est aisée, mais l?art est difficile»Qu?est-ce...

Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art iconQU’est-ce que c’est qu’Être camerounais ?
«Qu’est-ce qu’être Camerounais», et par la suite la proposition d’en faire un sujet de réflexion de fond qui devra aboutir à des...

Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art iconEn S, cela fait 2 années de suite que le sujet long tombe en géographie,...

Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art iconVoici 3 activités concernant l’attaque de l’organisme par des agents pathogènes
«Mon travail consiste à faire fermenter les levures pour la fabrication de la bière. Je travaille dans une cave fermée sans aération....

Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art iconHistoire la Première Guerre Mondiale Des origines à l’armistice…
«taxis de la Marne» qui amènent des renforts sur ce fleuve. Joffre attaque le 5 septembre et, non seulement contient l’ennemi, mais...

Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art iconRapport de stage
«L'art le plus difficile n'est pas de choisir les hommes mais de donner aux hommes qu'on a choisis toute la valeur qu'ils peuvent...

Un sujet d’étude fondamental sur le plan des idées et pour la suite du programme, mais relativement difficile à aborder, l’angle d’attaque par l’art iconI les bibliothèques et le désherbage
«idea stores» de Londres (magasins à idées) sont des lieux ressources sous toutes leurs formes. Pour le moment IL y en a 4 mais un...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com