Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires





télécharger 201.56 Kb.
titreCe document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires
page3/5
date de publication07.11.2017
taille201.56 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
1   2   3   4   5



  • La danse moderne et contemporaine


L’aube du XX° siècle est marquée par une contestation de l’académisme.

La danse moderne exploite davantage la relation entre le corps et l’univers terrestre qui l’entoure, la technicité et l’esthétique ne sont plus centraux. Elle s’appuie sur le rapport unique que l’individu entretient avec son corps et privilégie le réalisme de la vie, ce qui la rend singulière. Ces relations sont chorégraphiées pour exprimer des sentiments profonds. Les spectateurs et la compréhension qu’ils ont de ces sentiments deviennent l’objet de la chorégraphie.

D’un point de vue technique, la danse moderne est dite danse « dans de sol », et utilise des techniques de pieds et bras parallèles.

La danse contemporaine fait suite à la danse moderne avec les courants postmodernistes qui placent au centre l’interprétation

Elle va se développer là où l’emprise de la danse classique est la moins forte.

Deux écoles

L’école américaine

Théoricien : François Delsarte

  • Isadora Duncan

  • Doris Humphrey

  • José Limon

  • Martha Graham

  • Merce Cunningham




L’école allemande

Initiateur Emile Jaques Dalcroze

Théoricien :Rudolf Laban

  • Mary Wigman

  • Kurt Jooss

  • Pina Bausch

  • Alwin Nikolais

  • Murray Louis






L’école américaine


  • Isadora Duncan (1877 1927) révolutionne l’univers de la danse en revenant au modèle des figures antiques. Elle crée un style primitif basé sur

l’improvisation chorégraphique pour s’opposer aux styles rigides de l’époque. Elle revient à un culte du corps où la beauté a toute sa place, elle ose s’exhibe presque nue sous quelques voiles. Sur la musique de Tannhäuser ou celle de Chopin ou Gluck elle danse nus pieds et quelquefois à l’extérieur.

Elle privilégie la spontanéité, le naturel, la musicalité intérieure ce qui servit de base à la danse moderne.


  • Loie Fuller (1862 1928) renforce la rupture avec l’académisme. Elle travaille avec Mallarmé.




  • Martha Graham (1894 1991)

Figure importante de la danse moderne, elle base sa technique sur la respiration, les contractions et les relâchements autour du bassin, centre de toutes les pulsions. Elle milite pour que le spectateur perçoive une autre intention que la perfection technique. Elle veut un corps libéré spontanée avec des mouvements élémentaires. Son travail et influencé par la psychanalyse. Le schéma narratif de ses pièces est souvent classique, elle revisite également les mythes antiques « Night journey »et l’identité américaine, Strike en 1927.


  • Merce Cunningham (1919)

Merce Cunningham est considéré comme le chorégraphe qui a réalisé la transition conceptuelle entre la danse moderne et la danse contemporaine. L’idée d’expression, au sens d’aller chercher au fond de soi pour exprimer ce qui y est enfoui, apparaît dans le monde artistique.

M Cunningham quitte M Graham et fonde avec le compositeur John Cage (1945) sa compagnie.
Il fait parti du courant artistique « l’art moderne » Il est entouré d’artistes plasticiens comme : Robert Rauschenberg, Jaspers John, et de musiciens comme Earle Brown et Morton Feldman.

Il utilise le hasard comme procédé de composition, et fait d’une chorégraphie un lieu de rencontre entre musique et arts plastiques.

Il n’y a pas de sens caché dans sa danse, il donne à voir le mouvement, l’espace, le temps. Ce serait une danse de l’intelligence en opposition à une danse de l’émotion qu’incarne la danse moderne. Le spectateur y trouve sa propre signification.

Le traitement du temps et de l’espace sont spécifiques chez M Cunningham : la musicalité est interne au mouvement et l’espace n’est pas celui de la perspective mais le danseur est son propre centre. Il veut rompre l’alliance du mouvement et du son.

La technique du mouvement notamment des jambes est proche du classique mais avec une énergie différente. Les mouvements sont souples, spontanés dans toutes les directions, ce qui demande une grande disponibilité.

Il a crée un logiciel d’écriture avec lequel il compose « Summerspace » 1958, « Un jour ou deux », « Interscape » 2000, « Biped » 1999 (avec le logiciel liveform). Précurseur dans l’utilisation du multimédia.


19

Pour Loïe Fuller

Retranscription : B Ochaïm

La danse des couleurs

Etats Unis. Musique Debussy

Première artiste à réunir différentes techniques scéniques Danse spatiale et symbolique. Effet visuel donné par les grands foulards et la lumière. Surnommée la Fée de la lumière.

Pour Isadora Duncan

J Limon Retranscription : c Maxwell

Dances for Isadora 1971

Etats Unis.

Musique F Chopin

Isadora Duncan est associée aux fondamentaux de la danse moderne : corps en mouvement libre (pieds nus, ondes, élans).

58

Martha Graham

Night Journey 1947

Etats Unis

Musique : W Schuman

Précurseur de la modern danse américaine, avec une influence psychanalytique, M Graham base l’expression sur la respiration (contract -release). Elle met en danse le mythe d’Œdipe. Le procédé de flash –back et l’opposition groupe couple renforcent le propos.

62

Merce Cunningham
“ Einstein de la danse 

contemporaine ”

Merce by Merce by Paik

1976

Etats Unis

Merce Cunningham instaure la relativité de tous les composants du mouvement. Les effets sont donnés par la vidéo qui se superpose au danseur, le comique de l’interprétation et l’indépendance de la musique et de la danse.

63

Beach birds for caméra

1993 Etats Unis

Musique John Cage

La gestuelle s’appuie sur la musique intérieure du danseur. Le décor et la musique sont indépendants de la danse. Les effets sont crées par la qualité et la précision de la gestuelle ainsi que par l’espace sonore. Il synthétise la technique de M Graham et le ballet traditionnel ;



La post moderne danse.
Bon nombre de danseurs ayant travaillé avec M Cunningham se retrouvent dans un mouvement d’improvisation. Steve Paxton crée le contact improvisation, Andy Degroat s’intéresse aux danses tournantes (sa compagnie Red notes) et chorégraphie en 1976 un opéra fleuve de P Glass : Einstein on the Beach. Il re-chorégraphie : Gisèle, la Bayadère, le lac des cygnes.

Trisha Brown explore l’accumulation des mouvements, elle joue avec le poids et la gravité. Elle explore la danse à l’extérieur (toits façades)


42

Andy Degroat

La danse des éventails

France 1978

Musique M Galasso

Danse répétitive minimaliste. Les éventails, la présence des danseurs, le regard créent un effet.

L’effet est accentué par le groupe, ses déplacements et l’indifférenciation des sexes.


79

Trista Brown

Set and reset

1983 Etats Unis

Post moderne danse qui correspond à la remise en cause des repères chorégraphiques : abandon du poids et fluidité du corps.

Un plasticien Robert Rauschenberg et une musicienne Laurie Anderson collaborent à cette pièce.



L’école allemande



  • Mary Wigman (1886 1973)

Elève de Dalcroze puis de Rudolph Von Laban, elle ouvre son école de «danse libre». Elle est la fondatrice du courant allemand de la danse moderne. Elle inscrit son art dans un expressionnisme violent. « La danse de la sorcière»1914.

  • Kurt Jooss (1901 1979)

Elève de Laban et professeur de Pina Bausch, il fonde les « Ballets Jooss ». Avec «La table verte » en 1932, il donne au ballet une dimension politique. Il est primé avec cette chorégraphie, au premier concours chorégraphique à Paris en 1932. Il fonde après la guerre une école de danse théâtre : la Folkwangschule que dirige aujourd’hui Pina Bausch.


  • Pina Bausch (1940)

Danseuse de renom, elle assiste Jooss dans ses chorégraphies.  Elle introduit le concept de danse théâtre en 1975. Elle travaille à partir du corps de chacun de ses danseurs et non par rapport à des pas définis ou des formes à reproduire.

Elle développe souvent une vision pessimiste dans des gestes répétés ou par accumulation des danseurs sur la scène. La fluidité du haut du corps, souplesse du buste, des « rondes à la P Bausch » des petits gestes repris se retrouvent souvent dans ses chorégraphies.

« Seulement toi » 1996, « Le laveur de vitres » 1997, « Terre verte » 2000, « Pour les enfants d’hier et de d’aujourd’hui et de demain » 2002

Elle a dansé pour P Almodovar (Café Muller) et pour Fellini (E la nave va).


  • Alwin Nikolais (1912 1993)

Il innove avec des costumes qui déforment le corps humain (Imago 1963) et travaille beaucoup sur les accessoires. Il aura comme élève P Decouflé au centre national de danse contemporaine d’Angers. Ses ballets sont marqués par une abstraction théâtrale, le désir du sculpteur, du cinéaste, artiste multimédia.


  • Carolyn Carlson (1943)

Figure importante dans la nouvelle danse contemporaine, C Carlson fut danseuse d’A Nikolais puis chorégraphe étoile à l’Opéra de Paris. Depuis 2004, elle dirige le centre chorégraphique de Roubaix.

L’intérêt pour l’improvisation en solo l’amène à travailler avec des musiciens de jazz : M Portal, John Surman, René Aubry (son compagnon). La musique contemporaine est également présente avec P Henry, P Glass et elle a collaboré avec des plasticiens comme Olivier Debré. « Blue Lady » 1983, « Maa » 1992, « Signes »1997


59

Mary Wigman

Danse de la sorcière Allemagne

Filmé 1932

Solo dont la gestuelle, l’univers sonore servent parfaitement le thème. La musique est d’ Hanns Hasting et Meta Menz

52

Kurt Jooss

La table verte

1932 Allemagne (filmé en1972)

Musique : F A Cohen

Danse théâtre expressionniste, ballet politique allemand : mimodrame contre la guerre. Les costumes, les masques, le décalage créent des effets et montrent l’impuissance des hommes par rapport à la machine de guerre.

72

Pina Bausch

Walzer

Allemagne

1982

Danse Théâtre allemande.

Elle crée un univers en composant avec des improvisations qui allient chants, cris, mots, actions. Elle compose en accolant de séquences discontinues selon un procédé proche du montage cinématographique.

5



Alvin Nikolais

Tensile Involvement 1953 Etats-Unis (filmé en 1996)

A Nikolais chorégraphie l’espace scénique. Travail avec des élastiques pour élargir les “ limites du corps dans l’espace ”. il questionne la place de l’homme dans l’espace. Effet visuel accentué par l’espace sonore crée par le chorégraphe.




Crucible

1985

Magicien ou enchanteur : il crée des illusions. Travail avec le haut de corps avec effet de miroir. Effet visuel illusoire et ambiance étrange.

20

Carolyn Carlson

Blue Lady

1983 France

Musique : René Aubry

Style contemporain, danse d’auteur qui emmène dans un univers poétique. Dialogue entre son monde intérieur et la scène. Gestuelle précise, légère, utilisation des contrastes. Présence extraordinaire.



La nouvelle danse française

Ce courant apparaît vers les années 1970, avec Dominique Bagouet, Danièle Larrieu, Maguy Marin, JC Gallotta.

Ce mouvement prendra de l’ampleur à partir de 1981 car il est soutenu par le ministère de la Culture qui va crée les Centres chorégraphiques nationaux et le concours de danse de Bagnolet. Ce concours va consacrer beaucoup de chorégraphes : P Decouflé, Angelin Preljocaj, C Brumachon


37

Dominique Bagouet

Necessito

1992

France

Danse contemporaine. On retrouve un raffinement des petits gestes (baroque contemporain). Pantomime, narration et figuration sont traitées avec désinvolture. Symbolisation d’une ballade dans Grenade avec ses fontaines et ses jardins, sa fanfare. Une belle interprétation.

56


Maguy Marin

Maguy Marin



Cendrillon

France 1985

Musique : S Prokofiev

Pièce fortement théâtralisée, joue sur le grotesque et le burlesque. Le conte est ici transposé dans un magasin de jouets et montre la cruauté enfantine.

Elle dirige le centre Chorégraphique National de Rillieux-la-Pape depuis1998.

57

May B

France 1981

Musique : Carnaval de Binche

D’après une œuvre de S Beckett, la chorégraphe plonge dans la vie des personnages qui reflètent la médiocrité, l’absurdité, le désespoir de la condition humaine. Un parti pris fort, servi par le langage des corps, les silences, les voix, l’attente accentuant encore le malaise.

70

Philippe Decouflé

Codex 1987 France

Musique : H de Courson, Om Kalsoum

Costumes : P Guillotel, J Latimer

Héritier d’A Nikolaï, Philippe Decouflé crée un univers fantastique de l’absurde et du non-sens.

Il invente une danse des microbes, figures élastiques et palmées. Les effets sont visuels, renforcés par l’univers sonore et les costumes.

Il a crée la cérémonie d’ouverture des JO d’Albertville.

47

Jean Claude Gallotta

Cie Emile Dubois

Mammame 1985 France

Musique : H Torque, S Houppin

Danse sur des voix au début, la répétition, les contrastes et les ruptures accentuent le propos.

Des jeunes gens turbulents réinventent la rencontre.

Il est directeur du Centre Chorégraphique national de Grenoble depuis 1884

6

Angelin Preljocaj

Noces 1989 France

Musique I Stravinsky

A l’origine créer par la troupe de ballets russes (B Nijinska), par un propos fort sur le rapport homme femme renforcé par la gestuelle rapide, stricte et le décor. Il dirige le Centre National Chorégraphique d’Aix en Provence.
1   2   3   4   5

similaire:

Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires iconItinéraire de la danse Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires
«Le corps est nature et culture»*. Le corps représente en effet, une interface entre l’individuel et le social

Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires iconA partir de quand on passe d’un usage, d’une pratique à quelque chose...
«ubi societas ibi ius» (pour telle société IL y a tel droit). Ces fluctuations s’expliquent dans le rapport qui existe entre les...

Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires iconLycée chaptal madame dechenoix
«Laboratoire de l’Histoire», elle vous forme à devenir Historien (ne) par la mise en œuvre d’un travail d’enquête à partir des sources....

Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires iconDocument réalisé en février 2011

Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires iconCe document de travail a pour sources principales

Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires iconActivité Regardez le reportage. Remettez dans l’ordre les différentes parties du document

Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires iconCe document de travail a pour sources principales
«un dessein si funeste», IL n’a aucune chance de l’entendre, IL supportera tout

Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires iconDocument de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3...
«Shouder Arms» (avec un point d’exclamation dans la seconde) ? IL s'agit mot à mot de " armes sur l'épaule", certainement en référence...

Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires iconLe devoir de mémoire est une expression qui désigne une obligation...
«les sources». IL n’y a pas d’histoire sans sources, des sources multiples que l’on doit recouper

Ce document a été réalisé à partir de différentes sources documentaires iconQuel a été le rôle des historiens dans la constructions des mémoires...
«il appartient à la nation de pardonner». La volonté de conciliation autour de la nation est alors très claire






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com