Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique





télécharger 41.72 Kb.
titreLes cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique
date de publication08.11.2017
taille41.72 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos

Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique.

A l’Ecomusée et au Musée Régional d’Histoire et d’Ethnographie un service éducatif propose une aide et des supports pédagogiques aux enseignants qui veulent organiser une visite ou monter un projet pédagogique intégrant le musée.

Martine FLANDRINA PLP à la SEP du LPO Joseph Pernock Le Lorrain en a la charge et assure une permanence le mercredi de 9h à 13 h au Musée Régional d’Histoire et d’Ethnographie 10 Bd de Gaulle à Fort-de-France Tél. 0596 63 85 55.




Présentation des musées et propositions de pistes pédagogiques en rapport avec les programmes d’histoire et de géographie en LP.




La visite des musées régionaux est gratuite pour les élèves et leurs accompagnateurs.



La Maison de la Canne, sise dans l’ancienne distillerie Mario datant du début du XXème siècle, retrace l’évolution de l’économie sucrière dans le cadre de l’habitation esclavagiste, puis à partir du milieu du XIXe siècle, dans les usines centrales.

La canne à sucre a marqué de son empreinte hégémonique la plupart des aspects de la vie de l’île, forgeant le peuplement et la société, modelant les paysages et les mentalités, inspirant la musique, le roman, le cinéma. Elle est pleinement, pour la Martinique, plante de civilisation.

Malgré l’effondrement de ces dernières décennies, la canne à sucre reste grâce au rhum, la deuxième production agricole de l’île.

La Maison de la Canne propose un large panorama des multiples et complexes rapports qui se sont établis entre une terre, une plante, un peuple.

Thème 6 du programme d’histoire géographie de CAP « Les progrès contemporains des sciences, des techniques et de la communication. »

L’évolution des métiers de la filière canne.

Quelles sont les évolutions de ce secteur de l’économie martiniquaise ?

Thème 4 du programme d’histoire géographie de CAP « Culture mondiale et pluralité des cultures contemporaines. »

La canne à sucre : plante de civilisation.

Comment la canne à sucre a-t-elle marqué de son empreinte l’identité culturelle martiniquaise ?

Thème 1 du programme d’histoire de 1ère année BAC PRO « L’évolution du travail et ses conséquences dans le monde industriel depuis le milieu du XIXe siècle. »

L’évolution des techniques et ses conséquences dans l’organisation du travail de la filière canne.

Comment l’introduction d’innovations technologiques a-t-elle modifié les modes de production ?

Maison de la Canne

Horaire d’ouverture : Tous les jours sauf lundi

Quartier Vatable aux Trois-Ilets

Mardi, mercredi, jeudi : de 08h30 à 17h30

Téléphone : 0596. 68.32.04 / 68.31.68

Vendredi et samedi de 8h30 à 17 heures.

Télécopie : 0596. 68.42.69

Dimanche de 9 heures à 17 heures.


A la fin du XIXe siècle la Martinique compte 21 usines à sucre.
EXPOSITION :« Le rhum AOC de Martinique, un challenge

face à la concurrence mondiale »

jusqu’au 31 janvier 2008.



Le 5 novembre 1996- le rhum agricole de Martinique, issu du jus de canne, est le premier alcool blanc, en France, à obtenir une appellation d’origine contrôlée. Ce label de qualité, lié à un terroir, est indissociable de savoir-faire ancestraux. A l’occasion de ce 10eme anniversaire, l’histoire récente de la production ,de la commercialisation du rhum AOC Martinique, ses enjeux et ses perspectives face aux différents rhums produits dans le monde sont présentés de manière vivante, ludique et interactive.
Thème 4 du programme d’histoire géographie de CAP « Culture mondiale et pluralité des cultures contemporaines .»

Le rhum AOC : une réponse à la mondialisation.

Le rhum AOC élément du patrimoine martiniquais ?


Robert Pinchon, membre de la communauté des Pères du Saint-Esprit est né le 10 septembre 1913 en Seine et Marne (France).

Il a consacré sa vie à la théologie, à la philosophie et aux sciences de la nature.

Arrivé en Martinique en 1945, il y demeura 35 ans jusqu’à sa mort le 16 avril 1980, à l’âge de 67 ans.

Professeur de sciences naturelles au Séminaire Collège, il ouvrit aux jeunes dont il avait la charge, ainsi qu’aux nombreux martiniquais qui l’ont aidé dans ses recherches, le monde immense de la connaissance.

Les collections d’histoire naturelle, d’archéologie et d’ethnographie patiemment montées par le père Pinchon sont conservées à l’hôtel de région en attendant leur présentation dans le Musée du Père Pinchon qui ouvrira ses portes sur le site de la villa Chams , route de Didier.


Réserve du Père Pinchon

Visites sur Rendez-vous

Hôtel de Région

(15 personnes maximum)

Téléphone : 0596. 59.63.00








L’Ecomusée de Martinique dans le cadre d’une ancienne distillerie restaurée propose une collection muséographique sélectionnée qui comporte, non seulement les produits de fouilles archéologiques faites sur le site mais aussi des objets, témoins de savoir-faire ancestraux.

Au rez-de-chaussée des collections variées y sont présentées. Elles permettent de parcourir l’histoire de la Martinique, de la préhistoire amérindienne à nos jours, en passant par les débuts de la colonisation française et son économie, la période esclavagiste, et, plus tard, le temps des usines centrales suivi de l’avènement de l’économie bananière.

L’étage est consacré à la présentation d’une famille d’artisans Martiniquais : l’homme est ébéniste et la femme fait de la vannerie.

De nombreux éléments de la vie quotidienne des martiniquais aux alentours des années 50/60(habitat, meubles, bibelots, vaisselle, vêtements…) permettent de garder en mémoire et de relier entre eux les gestes et comportements à partir desquels ont été façonnés l’identité et la culture de la communauté Martiniquaise.

EXPOSITION




Fil, tissus et matière. Les enjeux du coton à travers les siècles

Exposition temporaire jusqu’au 22 mars 2008.

Fibre végétale à partir de laquelle est fabriqué un tissu, le coton est connu dans de nombreuses civilisations depuis des temps immémoriaux.

En Martinique, comme dans le reste de l’Amérique, les Amérindiens savent le tisser.

Cette exposition montre à travers une série de gravures, de documents anciens et de costumes comment ces tissus de grande qualité, fabriqués majoritairement en Inde et introduits en Europe par les Portugais ont conquis la France, les Antilles et le reste du monde. Le coton va devenir un enjeu commercial majeur à partir du XVIIème siècle : il fait son entrée dans la mode, il constitue l’une des marchandises de traite les plus prisées et devient petit à petit au niveau international l’une des plantes les plus cultivées. Il génère d’importantes industries dérivées employant des centaines de millions de personnes.

Ecomusée

Horaire d’ouverture : Tous les jours sauf lundi

Anse Figuier – 97211 RIVIERE-PILOTE

Mardi, mercredi, jeudi : de 08h30 à 17h30

Téléphone : 0596. 62.79.14

Vendredi et samedi de 8h30 à 17 heures.

Télécopie : 0596. 62.73.77

Dimanche de 9 heures à 17 heures.



Situé dans une ancienne maison bourgeoise de Fort-de-France (1887), le MRHE nous invite à découvrir un intérieur bourgeois de la fin du XIXe siècle avec ses meubles et maints objets usuels caractéristiques de cette époque.

Dans des vitrines des documents anciens et des tableaux retracent quelques importants épisodes historiques de l’île. Les couloirs d’accès aux différentes pièces accueillent les galeries de bijoux créoles et de costumes traditionnels.

Thème 4 du programme d’histoire géographie de CAP « Culture mondiale et pluralité des cultures contemporaines. »

L’identité culturelle de la Martinique

Comment les Martiniquais expriment-ils leur identité ?

Quels éléments de la culture créole traduisent l’identité de la Martinique ?

L’esclavage aboli

Exposition temporaire jusqu’en fin 2007.

Sous ce titre deux expositions sont présentées en parallèle au public :

-« Libertés octroyées- Libertés conquises aux colonies françaises ».

Une véritable réflexion sur la question de l’esclavage, non seulement à travers son histoire (la traite, la société esclavagiste, les révoltes, l’abolition), mais aussi ses conséquences et ses séquelles jusqu’à nos jours.

-« Mémoire de l’esclavage : documents marquants du fond muséographique régional » 

La diversité des sources nous renseignant sur la période de l’esclavage et ses multiples aspects est restituée à travers une sélection de documents en grande partie inédits, reproduits à taille réelle avec une transcription actualisée et des explications.





Musée Régional d’Histoire et d’Ethnographie

Horaire d’ouverture : lundi,mercredi,jeudi, vendredi : 8h30-17h

10 Bd Général de Gaulle – 97211 FDF

Mardi 14h - 17h.

Téléphone : 0596. 72.81.87

Samedi 8 h30 - 12h

Télécopie : 0596. 63.74.11




E.Mail : Cr97.2.musees.@wanadoo.fr






Haut du Bourg - 97260 MORNE-ROUGE

Tél : 0596. 52 45 45 -Fax : 0596. 52 93 20
Horaire d’ouverture :

Lundi : 14h à 17h 

Du Mardi au vendredi : 8h30 à 17h00

Samedi : 08h30 à 12h30

Dimanche : 08h30 à 13h

L’exposition interactive « Iles, vivre entre Ciel et Mer » intéressera à plus d’un titre les insulaires que sont nos élèves.

Ils s’interrogeront sur leur île et s’ouvriront, avec l’aide de botanistes, zoologues, préhistoriens, géologues et ethnologues, à la diversité des îles du monde.
De possibles problématiques :-qu’est-ce qu’une île ?

-comment préserver l’équilibre délicat du monde insulaire ?

Les élèves pourront également découvrir :

-une galerie de planétologie grâce à laquelle les planètes du système solaire n’auront plus de secrets pour eux.

-un espace pétrographique regroupant des sables et des roches de la Martinique, des Antilles et du monde.

-une exposition de photographies sur l’éruption de la montagne Pelée qui eut lieu le 30 août 1902 et qui détruisit le Morne Rouge.

-un film « Volcans des Antilles. La montagne Pelée, l’arc des soufrières de la Caraïbe »
Thème 7 du programme d’histoire géographie de CAP « L’homme et sa planète aujourd’hui. »

Le Morne-Rouge face à l’éruption du 30 août 1902

Comment l’éruption de la Pelée du 30 août 1902 illustre-t-elle le volcanisme, risque naturel ?

Exposition à voir durant l’année scolaire 2007-2008

Réservation obligatoire et confirmation 48 heures avant le jour de la visite.
Martine FLANDRINA

PLP Lettres, Histoire et Géographie

LP Joseph Pernock. Le Lorrain.

similaire:

Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique iconEducation aux médias : Dispositifs de Communication Pédagogique Médiatisée
«le fait d’apprendre ce que sont les médias et non d’apprendre par les médias». Ces médias, leurs supports et leurs modes de diffusion...

Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique iconProgramme : -mardi 4 octobre : Patricia Duflo travaillera avec les...

Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique iconV ersailles, le 1 novembre 2008
«profs», mais de vrais spécialistes mettant leurs compétences au service des élèves pour leur permettre d’être un peu plus les acteurs...

Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique iconEducation artistique et culturelle – histoire des arts

Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique iconEducation artistique et culturelle – histoire des arts

Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique iconEducation artistique et culturelle – histoire des arts
...

Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique iconParcours d’éducation artistique et culturelle

Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique iconParcours d’éducation artistique et culturelle – Ressources

Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique iconAtelier 1 : les «petites»
«petites» librairies, quels sont leurs profils, leur rôle, leurs spécificités, leurs difficultés, leurs atouts ? Quelles initiatives...

Les cinq musées régionaux offrent avec leurs expositions permanentes et temporaires des supports variés pour permettre aux enseignants d’inscrire l’éducation artistique et culturelle dans leur pratique pédagogique iconRéunion bilan organisée conjointement par les Commissions marocaine...
«non dits» contenus dans les manuels scolaires des deux régions. Les chercheurs devaient mener leurs investigations sur les manuels...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com