Texte école élémentaire Georges Brassens





télécharger 11.41 Kb.
titreTexte école élémentaire Georges Brassens
date de publication17.10.2016
taille11.41 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
Texte école élémentaire Georges Brassens

Il y a aujourd’hui 95 ans, Le 11 novembre 1918, à 11 heures, sur les ruines du pays dévasté par le sacrifice de ses enfants, une plume apposée, au cœur de la clairière de la Rethondes, dans un wagon de bois, les signatures qui scellaient la Paix.

Une fois de plus dans notre longue histoire, la guerre s’était révélée dans toute sa cruauté.

Pendant quatre années d’horreur, pas un village, pas une famille n’avait été épargnée par le deuil et la douleur.

Plus 1 millions 500 mille morts, plus de 4 millions 200 mille blessés 530 mille disparus, tel fut le lourd tribut versé par la France.

Plus de 8 millions 600 mille morts, 21 millions de blessés 7 millions 700 mille disparus sur les 17 pays engagés dans le conflit










« Les morts commandent aux vivants » avez dit Louis BARTHOU, Ministre de la Guerre d’alors, « Obéissons à leurs voix pour faire de la paix qu'ils ont conquise, une France unie, constante et forte ».

A la « der des der », pourtant, d’autres conflits se sont succédé,

La Seconde Guerre mondiale puis les guerres d’Indochine et d’Afrique du Nord.

Avec la disparition de Lazare PONTICELLI, le 12 mars 2008, à 110 ans, dernier combattant de l'un des conflits les plus meurtriers de notre histoire, le 11 novembre à pris une signification nouvelle pour devenir la commémoration de tous les morts pour la France depuis la Grande guerre.

Si les circonstances des conflits et les raisons de leur engagement sont différentes, tous ces hommes sont unis par le sacrifice de leur vie.

C’est le même souffle qui anima le poilu du chemin des dames, et qui anime aujourd’hui le jeune marsouin, légionnaire ou le chasseur parachutiste, soumis à la lâcheté du terrorisme.

C’est pour les mêmes valeurs que s’élançaient les valeureux d’Indochine et les combattants en Algérie.

C’est pour la France et l’idée qu’ils s’en faisaient que ces hommes et ces femmes ont donné leur vie.

C’est notre sol, ce sont nos valeurs, c’est notre passé et notre avenir qu’ils ont défendu. C’est en notre nom qu’ils ont donné leur vie.

Qu’elle survienne au Mali ou sur la Marne, la mort au combat ne change pas de nature.

Combattants et civils valeureux, ces hommes nés sur le sol de notre pays ou aux confins de nos anciennes colonies, citoyens d’une même République ont contribué à bâtir notre France, ils lui ont fait le don ultime, le don sur lequel personne ne peut jamais revenir, celui de leur vie.

Chaque jour encore, nos soldats risquent leur vie pour faire entendre notre voix et construire l’histoire sous le signe de la démocratie et de la liberté de peuples et de nations qui en étaient privés.

Que ce soit en Afrique, au Proche-Orient, en Afghanistan, au Mali, de toutes origines, de tous milieux et de toutes croyances, à l’image de la société dont ils sont issus, nos soldats sont le plus beau visage de la France, unis par les mêmes valeurs que sont la bravoure, la fidélité, l’intégrité et l’honneur.

Que les plus jeunes prennent conscience de la gravité et de la beauté de cet engagement, qu’ils se souviennent de ce qu’ils doivent à ces serviteurs de la Nation, à ces hommes d’honneur.

A la hauteur de la reconnaissance qui est la nôtre, nos soldats morts pour la France rejoignent désormais dans la commémoration ceux qui les ont précédés dans le sacrifice pour que vive la France.

Soldats tombés au champ d’honneur, ensemble, aujourd’hui nous vous rendons l’hommage que vous méritez. Nous nous inclinons devant votre mémoire. Nous n’oublions pas votre sacrifice pour que

Vive la paix, Vive la République, et Vive la France.

similaire:

Texte école élémentaire Georges Brassens iconBibliographie : Les Activités corporelles d’expression, à l’école...

Texte école élémentaire Georges Brassens iconGuide france-quebec
«Georges Brassens» au cœur d’une démarche volontariste visant à la fois, à renouer avec le passé musical du Mantois et également...

Texte école élémentaire Georges Brassens iconVilleneuve-Saint-Georges Ecole Jules Ferry

Texte école élémentaire Georges Brassens iconLe journal des ce2-cm1 de l’école élémentaire de Loury
Si vous voulez garder vos jolies robes, vous devez me promettre de rester dans la tour

Texte école élémentaire Georges Brassens iconDes deux écoles à l’échec scolaire
«L’intelligence des enfants n’est pas en cause, mais leur niveau scolaire à la fin de l’école élémentaire est en étroite relation...

Texte école élémentaire Georges Brassens iconDocument de travail Pistes pédagogiques école élémentaire cycle 3...
«Shouder Arms» (avec un point d’exclamation dans la seconde) ? IL s'agit mot à mot de " armes sur l'épaule", certainement en référence...

Texte école élémentaire Georges Brassens iconL'ordre du jour de ce troisième conseil d’école était
«Calligraphie» à l’école. Les Ce1 ont participé à 2 ateliers : «Taille de pierre» et «Vitrail» à l’école également

Texte école élémentaire Georges Brassens iconJeux littéraires du 31 mars : mise en bouche
«mode d'emploi» d'un texte préexistant, qui reste inconnu des joueurs; ceux-ci doivent écrire un texte respectant au mieux les consignes....

Texte école élémentaire Georges Brassens iconTexte pris sur Itinera electronica, et modifié à partir du texte...

Texte école élémentaire Georges Brassens iconLe langage a l’École maternelle- doc 2011
«langage extériorisé», l’activité langagière a pour effet un produit que l’on peut recueillir et que l’on appelle «discours» ou «texte»,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com