Thèses soutenues





télécharger 359.32 Kb.
titreThèses soutenues
page3/8
date de publication08.11.2017
taille359.32 Kb.
typeThèse
h.20-bal.com > histoire > Thèse
1   2   3   4   5   6   7   8

TRICAUD HUBAC Sabrina Date de soutenance : 16/03/2011
Directeur de thèse : LE BEGUEC Gilles

Laboratoire : Institut des Sciences sociales du Politique (ISP)

L’entourage de Georges Pompidou (1962-1974) : institutions, hommes et pratiques

Cette recherche porte sur l’entourage institutionnel de Georges Pompidou, Premier ministre d’avril 1962 à juillet 1968, puis président de la République de juin 1969 à son décès le 2 avril 1974. Histoire politique de l’administration, elle étudie l’organisation, la structure, et le fonctionnement des deux institutions coutumières que sont le cabinet du Premier ministre et le Secrétariat général de la présidence de la République sous Georges Pompidou. Elle analyse les évolutions de ces organes sur le temps long et étudie les adaptations apportées par Georges Pompidou en terme de rupture et de continuité. Elle s’interroge notamment sur le poids des héritages gaulliens et sur le rôle de Georges Pompidou dans la stabilisation des institutions de la Ve République. Cette recherche retrace également l’histoire des hommes et des femmes qui ont travaillé à ses cabinets civils et militaires à Matignon puis au Secrétariat général de l’Élysée entre 1962 et 1974. À travers l’étude de leur formation, de leur profil, de leur carrière, elle précise les caractéristiques propres à cet entourage politique et enrichit les travaux sur le personnel politico-administratif au cours des années 1960-1970. Enfin, l’analyse des relations entre Georges Pompidou et son entourage, entre ses collaborateurs et d’autres entourages politiques, pose la délicate question de l’influence de conseillers du Premier ministre (puis chef de l’État) sur lui-même et sur le processus décisionnel.

Mots-clés : Cinquième république, Femme, Formation politique, Parti politique, Quatrième république

SCIENCES ECONOMIQUES

ABBES Nader Date de soutenance : 08/07/2011
Directrice de thèse : LEVRATTO Nadine

Laboratoire : EconomiX

L’impact du volet environnemental de la loi sur les nouvelles régulations économiques (NRE) sur le management des entreprises
L’Etat a longtemps été absent de la gestion du rapport de l’économie et du droit avec l’environnement. Sous la pression croissante d’une mobilisation nationale et internationale et en raison de l’accroissement des problèmes liés à l’environnement, plusieurs mesures règlementaires et économiques en faveur de la protection de l’environnement ont été adoptées par l’ensemble des pays occidentaux. D’abord, les instances publiques ont commencé à s’inquiéter de l’état général de l’environnement et ont mis en place une législation destinée à combattre les insuffisances d’équité sociale et de préoccupations environnementales. En réponse à une démarche règlementaire jugée trop contraignante par les acteurs privés, l’Etat a ensuite, mis en place un ensemble d’outils économiques dans le but de concilier les attentes de la société et les objectifs des entreprises en matière de développement et de compétitivité. Enfin, face à l’efficacité relative des différents instruments règlementaires et économiques de protection de l’environnement, dits traditionnels, l’Etat a progressivement transféré ses responsabilités aux acteurs privés en misant sur la co-régulation et l’autorégulation.
Notre travail empirique porte sur l’impact de la loi sur les nouvelles régulations économiques (NRE) sur le comportement des entreprises en matière de reporting environnemental. Le contenu narratif des rapports DD/RSE des sociétés du CAC 40 constitue l’objet de notre étude. Notre analyse est conduite selon deux approches complémentaires : une analyse statistique et lexicale et une analyse thématique, toutes deux, menées à l’aide d’un logiciel d’analyse textuelle, « Alceste ».
Mots-clés : Environnement, Economie, Droit, RSE, DD, Approches, Volontaires

ABID Ilies Date de soutenance : 15/11/2011
Directrice de thèse : BRUNEAU Catherine

Laboratoire : EconomiX

Modélisation de la prévision de défaillance des entreprises par des approches statiques et dynamiques : réseaux de neurones, réseaux bayesiens, modèles de durée et dichotomiques
L'objectif de cette thèse est d’étudier différentes méthodes de prévision de la défaillance d'entreprises aussi bien en statique qu'en dynamique. Plus précisément, dans l'approche statique, nous avons recouru aux méthodes de sélection des variables discriminantes en utilisant les réseaux de neurones. Nous avons ainsi proposé deux nouvelles procédures relevant de ces méthodes.

La première, fondée sur le critère HVS, intitulée HVS-AUC, nous a permis i) de construire un modèle plus parcimonieux par rapport à l’ADL ; ii) de dégager un ensemble de variables stables à la fois non conjoncturelles et avec un fort pouvoir explicatif. A l'inverse, la seconde technique est basée sur la procédure forward ou plus exactement sur forward-AUC. Cette méthode fait apparaître des résultats comparables à l'ADL mais avec moins de variables explicatives. Elle permet notamment de détecter les ratios jugés les plus pertinents selon ADL et HVS-AUC.

Nous avons de plus utilisé des méthodes d'apprentissage de structure de réseaux bayésiens pour essayer d'améliorer la performance de classification des entreprises. Nous avons mobilisé une technique intitulée "Max-Min Hill-Climbing" ou MMHC. Nous avons analysé les performances de classification d'un algorithme combiné entre MMHC et le modèle de base d'un réseau bayésien naïf (BN). Cette nouvelle méthode a été nommée BN-MMHC (Bayes naïf augmentée par MMHC). Les résultats obtenus confirment néanmoins l'opinion dominante : pour ce qui est du pouvoir discriminant, aucune structure ne semble à même de concurrencer BN de manière significative.

Dans la deuxième approche dynamique, nous avons mis plus l'accent sur les facteurs non mesurables a priori et sur des facteurs explicatifs impossibles à appréhender dans un cadre statique. Nous avons mobilisé dans un premier volet les variables macroéconomiques pour mieux estimer le risque de défaut. Dans un second volet, nous avons utilisé une modélisation alternative permettant d'appréhender correctement les chocs que peuvent subir les entreprises au cours du temps. Nous avons évalué ainsi l'effet de la propagation de ces chocs.
Mots-clés : Analyse discriminante linéaire, ACP, VARCLUS de SAS, CAH, Réseaux de neurones, HVS, Réseaux bayésiens, NB, MWST, MMHC, Modèle LOGIT multi-périodique, Algorithme GHK

CAYLA Jean-Michel Date de soutenance : 03/03/2011
Directrice de thèse : MAÏZI Nadia

Laboratoire : Centre d’Economie industrielle (CERNA)

Les ménages sous la contrainte carbone. Exercice de modélisation prospective des secteurs résidentiels et transports avec TIMES (thèse soutenue à l’Ecole des Mines)
Le contexte énergétique et politique en France laisse présager l'apparition d'une forte contrainte de réduction des émissions de CO2 des ménages dans les décennies à venir. Plusieurs interrogations se posent alors : Quelles sont les technologies permettant d'atteindre une telle réduction ? Quelles politiques mettre en œuvre pour atteindre un tel objectif ? Et quel sera l'impact prévisible de ces politiques sur le budget des ménages ? Le présent travail de thèse s'attache à répondre à ces questions à partir d'un modèle bottom-up d'optimisation de type TIMES portant sur les secteurs résidentiels et transports, réalisé dans le cadre de cette thèse. Ce modèle s'appuie notamment sur une représentation des ménages très désagrégée qui permet d'apporter beaucoup plus de robustesse par rapport aux autres modèles de ce type, basés sur la description d'un ménage moyen. De plus, à l'aide d'une enquête menée auprès de 2000 ménages réalisée dans le cadre de cette thèse, il est possible de prendre en compte le comportement de consommation des ménages de manière relativement fine, notamment en rendant compte des contraintes qu’ils subissent et des arbitrages qu'ils réalisent entre coût et confort. L'exercice de prospective réalisé à partir de ce modèle permet d'évaluer l'efficacité en termes de réduction d’émission de CO2 et l'impact sur le budget des ménages de différents outils politiques. Il permet notamment de montrer que l'instauration d'une taxe carbone est un moyen efficace de réduire les émissions et que la mise en place conjointe de subventions ciblées permet de compléter l'action de cette taxe tout en diminuant son impact distorsif sur le budget des ménages.
Mots-clés : Modélisation prospective, Résidentiel, Transports, Comportement des ménages, Contrainte carbone, Consommation d'énergie

CEYLAN OZCAN Date de soutenance : 14/10/2011
Directeur de thèse : CAPELLE-BLANCARD GUNTHER

Laboratoire : EconomiX

Aversion contracyclique pour le risque et biais psychologiques - Etude du marché financier français sur des données intrajournalières
La thèse présente un ensemble de réflexions théoriques et d'études empiriques visant à évaluer les causes et les conséquences de variations dans le niveau d'aversion pour le risque. La prime de risque de volatilité stochastique (PRV) qui est estimée en se basant sur la volatilité implicite et sur la volatilité historique procure une approximation fiable du niveau d'aversion pour le risque. Dans l'ensemble de la thèse, la PRV est estimée d'une façon model-free, en se basant de données intrajournalières de marché financier français. Le premier chapitre identifie les variables macroéconomiques et financières qui déterminent les dynamiques de l'évolution de la PRV et les définit comme des variables qui se trouvent au centre des préoccupations des investisseurs en France. Le deuxième chapitre étudie les conséquences d'un choc sur le niveau de PRV sur la structure des corrélations entre les actifs, les secteurs et le marché français et explique l'évolution contracyclique de la structure des corrélations longitudinales et transversales par la capacité limitée des investisseurs à résoudre l'incertitude au niveau du marché. Le troisième chapitre réévalue le phénomène de l'asymétrie de la volatilité et montre que cette asymétrie est plus prononcée dans des périodes marquées par des volatilités et de l'aversion élevées.
Mots-clés : Finance comportementale, Aversion pour le risque, Prime de risque de volatilité, Econométrie de haute fréquence, Marché financier français

CHEZE Benoît Date de soutenance : 07/06/2011
Directeur de thèse : ROTILLON Gilles

Laboratoire : EconomiX

Pollutions locales et globales : évaluations de leurs impacts environnementaux et des politiques publiques visant à les réduire. Trois analyses empiriques
Cette thèse se compose de trois études distinctes visant à analyser empiriquement différents exemples de pollutions ou de politiques publiques d’environnement, emblématiques de nos choix de vie contemporains. Un premier chapitre propose des projections, par zones géographiques et au niveau mondial, des émissions de CO2 du transport aérien à l’horizon 2025. Nous montrons que l’innovation et le progrès technologique ne devraient pas être suffisants pour contrebalancer à eux seuls la forte augmentation du trafic aérien et annihiler son impact sur le changement climatique. Un deuxième chapitre porte sur les méthodes d’évaluation monétaire permettant de révéler le coût externe des nuisances des installations de traitement des déchets. Une méta-analyse nous permet de souligner – et surtout de quantifier – l’influence jouée par un certain nombre de facteurs, tant contextuels que méthodologiques, sur la variabilité des estimations obtenues dans la littérature. Un dernier chapitre développe une étude originale des fondamentaux du prix du CO2 durant la Phase I de l’EU ETS. Le résultat principal de cette recherche met en évidence le fait que les variations du prix du CO2 liées aux marchés des énergies, aux évènements climatiques non-anticipés et à l’activité économique varient en fonction d’évènements institutionnels révélateurs des positions nettes courtes/longues des installations.
Mots-clés : Econométrie, Economie de l’environnement, Politiques environnementales, Transport aérien, Emissions de CO2, Déchets, Méta-analyse, EU ETS, Fondamentaux du prix du carbone
JEL Codes : C01, L93, Q47, Q51, Q52, Q53, Q54, Q55, Q58

DELCAMP Roger Date de soutenance : 04/11/2011
Directeur de thèse : LÉVÊQUE François

Laboratoire : Centre d’Economie industrielle (CERNA)

Mécanismes de coordination autour des projets de standardisation ICT : quatre articles économétriques sur les patents pools et les consortiums technologiques (thèse soutenue à l’Ecole des Mines)
Cette thèse s'intéresse à l'impact des mécanismes de coordination créés autour des projets de standardisation technologique sur l'innovation. Nous nous intéressons plus particulièrement aux standards technologiques développés dans les secteurs des technologies de l'information et de la communication (3G...) et à deux types de mécanismes de coordination particuliers que sont les patents pools et les consortiums technologiques. Cette thèse est constituée de quatre articles économétriques analysant l'impact des pools et consortiums sur les incitations à innover et les stratégies d'innovation des entreprises participantes.
Mots-clés : Patents pools, Consortiums technologiques, Standardisation, Innovation

DRUT Bastien Date de soutenance : 05/10/2011
Directrice de thèse : MIGNON Valérie

Laboratoire : EconomiX

Investissement socialement responsable et sélection de portefeuille
Cette thèse s’attache à déterminer les conséquences théoriques et empiriques de la prise en considération d’indicateurs socialement responsables dans la sélection de portefeuille traditionnelle. Le premier chapitre étudie la significativité de la perte d’efficience moyenne-variance d’un portefeuille d’obligations souveraines lorsque l’on introduit une contrainte sur la notation socialement responsable moyenne des Etats. En utilisant un échantillon d’obligations d’Etats développés sur la période 1995-2008, nous montrons qu’il est possible d’augmenter sensiblement la notation socialement responsable moyenne sans perdre significativement en termes de diversification. Le second chapitre propose une analyse théorique de l’effet sur la frontière efficiente d’une contrainte sur la notation socialement responsable du portefeuille. Nous mettons en évidence les différents cas de figure pouvant se produire en fonction de la corrélation entre les rendements attendus et les notations socialement responsables et de l’aversion au risque de l’investisseur. Enfin, puisque la question de l’efficience des portefeuilles investis en fonction de critères socialement responsables fait débat dans la littérature financière, un dernier chapitre propose un nouveau test d’efficience moyenne-variance dans le cas réaliste où aucun actif sans risque n’est disponible.
Mots-clés : Sélection de portefeuille, Investissement socialement responsable, Obligations d’Etat, Test d’efficience moyenne-variance, Diversification, Aversion au risque

DURAN-VIGNERON Pascale Date de soutenance : 04/05/2011
Directeurs de thèse : Gilbert Guy et Trannoy Alain

Laboratoire : EconomiX

Disparités fiscales et redistribution territoriale
La question des disparités territoriales, pourtant ancienne, se pose aujourd'hui de manière accrue et renouvelée avec l'ouverture européenne et la globalisation qui induisent une concurrence des territoires toujours plus forte. Or, si celle-ci n'est pas maîtrisée, les conséquences peuvent se révéler importantes en termes de cohésion spatiale. Ainsi, une réflexion approfondie sur les outils de traitement de la question sensible des disparités territoriales s'avère tout à la fois pertinente et nécessaire. Nous retenons ici deux types d'intervention publique qui peuvent apparaître aujourd'hui comme les outils les plus significatifs de réduction des disparités territoriales et que nous étudions dans un contexte de mobilité interrégionale. La thèse est donc organisée autour de deux parties bien distinctes, mais complémentaires quant au fond. La partie I traite de la péréquation financière comme outil de réduction des disparités territoriales. Le chapitre 1 a pour vocation d'offrir une revue approfondie et raisonnée de la littérature sur la péréquation financière dans un contexte de mobilité des agents économiques et par conséquent dans une perspective d'efficacité économique. Le chapitre 2 s'inscrit dans la suite du premier et étudie la capacité d'un système transparent de péréquation financière à restaurer l'efficacité économique. La partie II de la thèse s'intéresse quant à elle à un second instrument de réduction des disparités territoriales, la coopération intercommunale et à son implication sur la pression fiscale. Le chapitre 3 évalue cette question d'un point de vue théorique tandis que le chapitre 4 consiste en une analyse empirique appliquée au cas français.
Mots-clés : Péréquation financière, Coopération intercommunale, Concurrence fiscale, Fédéralisme financier, Mobilité, Disparités fiscales
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Thèses soutenues iconThèses soutenues en Comptabilité Contrôle Audit
«Présentation des thèses récentes en Comptabilité – Contrôle – Audit» (article de Pierre Gensse et Yves Dupuy)

Thèses soutenues iconThèses soutenues en Comptabilité Contrôle Audit
«Présentation des thèses récentes en Comptabilité – Contrôle – Audit» (article de Pierre Gensse et Yves Dupuy)

Thèses soutenues iconListe des thèses cbgp soutenues depuis 2008 et en cours 2016 ->

Thèses soutenues iconThèses à opposer : 4

Thèses soutenues iconThèses de doctorat, mémoires

Thèses soutenues iconThèses : effectif du groupe. Lettres

Thèses soutenues iconThèses référencés [Juin 2005]

Thèses soutenues iconAtelier reproduction des theses

Thèses soutenues iconNote pour l’analyse des theses sur les pnr

Thèses soutenues iconJe certifie avoir pris connaissance de la charte des thèses élaborée...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com