À l’attention de la shmesp et ses membres





télécharger 17.61 Kb.
titreÀ l’attention de la shmesp et ses membres
date de publication08.11.2017
taille17.61 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
À l’attention de la SHMESP et ses membres

Les activités du CTHS

Les médiévistes membres du Comité des Travaux historiques et scientifiques (CTHS) se trouvent en charge de l’organisation du 140e Congrès des Sociétés historiques et scientifiques, qui se tiendra à Reims du 27 avril au 2 mai 2015. L’événement fournit l’occasion de rappeler la raison d’être du CTHS et le rôle que des spécialistes de l’histoire du Moyen Âge sont amenés à y jouer.

LE CTHS a été fondé par Guizot en 1834 dans le but de développer la recherche historique en France en soutenant l’activité des sociétés savantes régionales et d’encourager à l’édition des sources documentaires nationales. Près de deux cent ans plus tard, le Comité, à présent présidé par le Professeur Dominique Poulot, historien de l’art contemporain, est structuré en neuf sections, qui regroupent 250 membres, historiens des différentes périodes, mais aussi préhistoriens, archéologues, géographes, sociologues, anthropologues, historiens des sciences et praticiens des sciences exactes. La section « Histoire et philologie des civilisations médiévales » réunit 25 membres titulaires et émérites. Elle permet la collaboration entre historiens et spécialistes des questions linguistiques. Ses récents présidents ont été Michel Balard et Michel Sot. Une section d’« Archéologie et Histoire de l’art des civilisations médiévales et modernes », aujourd’hui présidée par François Blary, comporte aussi des collègues médiévistes. C’est elle qui est chargée de la préparation du Congrès suivant de 2016.

Rapproché institutionnellement de l’École nationale des Chartes, le CTHS est chargé de trois missions :

  • une mission d’édition, en particulier des « Documents inédits de l’histoire de France », série prestigieuse où le Moyen Age occupe une forte part. Les derniers volumes parus sont le vol. VII de « L’enquête générale de Leopardo da Foligno », dirigée par Th. Pécout, et « Le Livre de raison de Paul de Sade », édité par H. Bresc. Édition aussi d’ouvrages de recherche dans la collection CTHS-Histoire, en particulier des thèses remaniées sélectionnées par concours chaque année. Le dernier ouvrage publié est celui de N. Buchheit sur les commanderies hospitalières alsaciennes, le dernier travail retenu (2014) celui de J.-Ch. Coulon sur la magie islamique. L’attention des récents docteurs et celle des directeurs de thèse sont attirées sur cette opportunité de publication.

  • une mission d’animation de la recherche et de coordination des Sociétés savantes qui passe en particulier par :

  • l’organisation d’un Congrès annuel des Sociétés historiques et scientifiques réunissant chercheurs institutionnels et chercheurs non professionnels, autour d’un thème scientifique abordé de façon résolument pluridisciplinaire et intergénérationnel. Confié à l’une des neuf sections, le Congrès se réunit pendant les vacances de printemps et dure une semaine. Il comporte une demi-journée où les sociétés savantes de la région d’accueil sont appelées à dialoguer sur un sujet choisi par elles. Elles sont aussi invitées à présenter au public leurs activités et leurs publications dans le cadre d’un forum ouvert durant les jours centraux de la manifestation.

Les derniers congrès ont rassemblé environ 500 personnes pour entendre 250 à 350 communications organisées en ateliers parallèles correspondant aux axes de recherche définis par un appel à communications précisément rédigé et largement diffusé. Un comité d’experts examine la validité des propositions et leur conformité avec le questionnement scientifique. Après la manifestation, les contributions sont destinées à être publiées, généralement en ligne.

Le Congrès fournit l’occasion pour les universitaires et pour les membres des grands établissements d’exposer leurs travaux devant des assistances larges. Il offre l’opportunité aux jeunes chercheurs (récents docteurs ou doctorants) de faire part de leurs travaux en présence de personnalités scientifiques de premier plan et de divers horizons. Des bourses de recherche sont d’ailleurs depuis cette année, offertes aux doctorants qui auront été sélectionnés. Les équipes de recherche sont vivement invitées à les aider matériellement. Les médiévistes du CTHS sont à la disposition de leurs collègues intéressés pour tout renseignement et conseil.

Le Congrès rémois de 2015 (27 avril-2 mai 2015)

Le thème retenu pour le Congrès de Reims porte sur « Réseaux et société » : il est suffisamment large pour couvrir les différentes périodes et intéresser les diverses disciplines présentes au CTHS. L’idée est de pouvoir préciser cette notion de réseau qui est trop souvent employée par les historiens de façon lâche ou, à l’inverse, de façon très précise et conceptuelle par les sociologues, en s’interrogeant sur son lien avec la société. Partant en particulier de la société médiévale où l’individu ne peut guère vivre seul, le fil directeur consiste à étudier la façon dont se cristallisent les groupements humains et dans quelle mesure l’appartenance à un ou à plusieurs réseaux permet de les institutionnaliser. Autrement dit, comment passe-t-on de la simple proximité sociale au réseau ? Des réseaux à la société ? Comment l’appartenance à un ou à plusieurs réseaux permet-elle aux individus de faire partie de la société ?

Cette dynamique entre réseaux et société ne peut que s’enrichir d’exemples précis à condition ne pas les traiter de façon purement descriptive. Une grande place devra être donnée aux signes d’appartenance aux réseaux, institutionnalisés ou non, aux acteurs de leur développement qui sont autant de fédérateurs de l’interaction, à leur forme, horizontale ou verticale, à leur nature, formelle ou informelle, à leur dimension dans le temps et dans l’espace, et à leurs limites qui peuvent, dans des cas extrêmes, conduire finalement à détruire la société.

Au terme de ces débats, qui ne prétendent pas à des résultats exhaustifs, il devrait être possible de considérer les individus ou les groupes d’individus comme des acteurs qui, loin d’être étudiés de façon monolithique, seront saisis dans leur appartenance à des réseaux divers, voire concurrents, et par conséquent d’éclairer la complexité du « vivre ensemble ».

Les membres de la section « Histoire et philologie des civilisations médiévales » :

  • Michel Balard, professeur émérite à l’Université Paris I- Panthéon-Sorbonne, ancien président de section.

  • Pascale Bourgain, professeur à l’École nationale des Chartes.

  • Henri Bresc, professeur émérite à l’Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense.

  • Ghislain Brunel, conservateur en chef à la section ancienne des Archives nationales.

  • Patrick Corbet, professeur à l’Université de Lorraine (Nancy).

  • Patrick Demouy, professeur à l’Université de Reims Champagne-Ardenne.

  • Anne-Marie Eddé, professeur à l’Université Paris I – Panthéon-Sorbonne.

  • Bruno Galland, directeur des Archives départementales du Rhône.

  • Claude Gauvard, professeur émérite à l’Université Paris I – Panthéon-Sorbonne.

  • Véronique Gazeau, professeur à l’Université de Caen-Basse-Normandie.

  • Gérard Gouiran, professeur émérite à l’Université Paul Valéry Montpellier 3.

  • Christian Guilleré, professeur à l’Université de Savoie.

  • Olivier Guyotjeannin, professeur à l’École nationale des Chartes.

  • Danielle Jacquart, directeur d’études à l’EPHE

  • Philippe Jansen, professeur à l’Université de Nice Sophia Antipolis.

  • Daniel Le Blévec, professeur émérite à l’Université Paul Valéry Montpellier 3.

  • Stéphane Lebecq, professeur émérite à l’Université Charles-de-Gaulle-Lille 3.

  • Elisabeth Malamut, professeur à l’Université d’Aix-Marseille.

  • Olivier Mattéoni, professeur à l’Université Paris I – Panthéon-Sorbonne.

  • Denis Menjot, profeseur à l’Université Lumière-Lyon 2.

  • Pierre Monnet, directeur de l’Institut français d’histoire en Allemagne.

  • Pierre Nobel, professeur à l’Université de Strasbourg.

  • Albert Rigaudière, Membre de l’Institut.

  • Michel Sot, professeur émérite à l’Université Paris-Sorbonne, ancien président du CTHS et de la section.

  • André Vauchez, Membre de l’Institut.

  • Jacques Verger, Membre de l’Institut.

  • Françoise Vielliard, professeur émérite à l’École nationale des Chartes.

  • Catherine Vincent, professeur à l’Université Paris-Ouest-Nanterre-La Défense.

  • François Zufferey, professeur à l’Université de Lausanne.

Le Président de section,

Patrick Corbet

Pour tout contact :

Comité des travaux historiques et scientifiques

140e congrès

110 rue de Grenelle

75357 Paris cedex 07

tél. : 33 (0) 1 55 95 89 64

fax : 33 (0) 1 55 95 89 66

congres@cths.fr

Francine Fourmaux, chargée de l’organisation des congrès

www.cths.fr

Les médiévistes du CTHS sont à la disposition de leurs collègues intéressés pour tout renseignement et conseil. Ils vous espèrent attentifs à cet appel.


similaire:

À l’attention de la shmesp et ses membres iconAu delà de Paris et Nancy, «l’Ecole de Charles Richet» selon Pierre...
«l’Ecole de Charles Richet» selon Pierre Janet : son impact et ses réseaux, ses membres et son hétérodoxie de l’appel à un congrès...

À l’attention de la shmesp et ses membres iconCahier des charges refonte identité visuelle Science Accueil
«invités» de ses établissements scientifiques membres, que l’on peut classer en 4 catégories

À l’attention de la shmesp et ses membres iconExcursion entre Bresse et Revermont
«tirant vers l’église» la porte d’une maison retient notre attention par ses montants moulurés Renaissance, peut-être existait-elle...

À l’attention de la shmesp et ses membres iconRésumé Au sein de l’Union européenne, on constate l’apparition de...

À l’attention de la shmesp et ses membres iconAssemblee des eveques de france
«De même, en effet, que le corps est un, tout en ayant plusieurs membres, et que tous les membres du corps, en dépit de leur pluralité,...

À l’attention de la shmesp et ses membres iconOrienter… son histoire, son évolution, ses espoirs … et de nombreuses vies sauvées depuis 24 ans
«toxicomanie solidarité» avec deux de ces collègues qu’il a formé pour venir en aide aux membres du Ministère de l’Intérieur en difficulté,...

À l’attention de la shmesp et ses membres iconPlan d’action en faveur des anciens membres des forces supplétives et de leurs proches
«République française témoigne sa reconnaissance envers les rapatriés anciens membres des formations supplétives et assimilés ou...

À l’attention de la shmesp et ses membres icon2014 Comment se protéger des Fraudes sur Internet ? Table des matières Introduction
«attention votre adresse e-mail sera bientôt désactivée», «Des virus ont été détectés dans votre ordinateur». L’utilisateur est alors...

À l’attention de la shmesp et ses membres iconRésumé de la thèse durkheimienne par Philippe Besnard : Un groupe...
«l’intégration», au sens large des fondateurs de la sociologie qui s’interrogeaient sur la nature du lien social, à «l’intégration»...

À l’attention de la shmesp et ses membres iconJeune roi de France de 21 ans est fasciné par l'Italie, ses palais...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com