Les itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717)





télécharger 20.47 Kb.
titreLes itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717)
date de publication09.11.2017
taille20.47 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
Congrès pétrovien international

LES ITINERAIRES EUROPEENS DE PIERRE LE GRAND (1701-1717)

Pour le tricentenaire de la visite du tsar en France

Paris, 20-22 avril 2017

Les Congrès pétroviens internationaux se tiennent annuellement à Saint-Pétersbourg. Ils sont consacrés à l’étude de l’époque pétrovienne, à la préservation de son héritage intellectuel et patrimonial, au développement du tourisme culturel.
Le prochain Congrès pétrovien international se tiendra les 20-22 avril 2017 à Paris et sera consacré au tricentenaire du Second voyage de Pierre Ier en Europe et de son premier séjour en France au printemps de 1717.
Durant ce Second grand voyage réalisé il y a trois siècles, Pierre Ier a visité les terres allemandes, le Danemark, les Pays Bas, la France. Ce périple couronne toute une série de déplacements du monarque russe à travers l’Europe, à partir de 1701.
Le 21 avril 1717, Pierre Ier a franchi la frontière de la France et seize jours plus tard, il est arrivé à Paris. Ce séjour d’environ deux mois est devenu un événement central du Second voyage de Pierre Ier. Cette visite a posé les bases de relations diplomatiques officielles entre la France et la Russie.
Le congrès est organisé sous l’égide du ministère de la Culture de la Fédération de Russie. Les organisateurs du congrès du côté russe : l’Ambassade de la Fédération de Russie en France, le Musée de l’Ermitage, le Musée-réserve d’Etat « Peterhof », l’Institut d’histoire de l’Académie des sciences de Russie, l’Institut Pierre le Grand, La Fondation Dmitri Lihachev.
Du côté français : le Laboratoire ICT Identités Cultures Territoires de l’université Paris Diderot-Paris 7 ; le Laboratoire Eur’Orbem CNRS-Paris-Sorbonne ; le Centre Maurice Halbwachs (ENS-CNRS-EHESS) et d’autres organismes.
Organismes-partenaires : le Consulat general de France à Saint-Pétersbourg; Centre per a la Història de la Tècnica, Chaire UNESCO de Technologie et Culture, Universitat Politècnica de Catalunya - Barcelona Tech ; l’Institut danois de culture à Saint-Pétersbourg
Outre le congrès à Paris, en juin 2017 se tiendra à Saint-Pétersbourg le Congrès pétrovien régulier qui sera consacré à l’histoire des relations culturelles franco-russes. L’information détaillée concernant ce congrès pétersbourgeois fera l’objet d’une circulaire spéciale.
* * *
Le Second grand voyage de Pierre Ier en Europe occidentale (1716-1717) est un événement marquant aussi bien pour l'histoire russe que pour l'histoire européenne. Il a joué un rôle décisif dans l’achèvement de la guerre du Nord et la régulation des questions politico-militaires en Europe.
Durant le Second voyage, Pierre Ier a également prêté une grande attention aux divers aspects de la vie civile: l’architecture et les parcs, l’art figuratif, les questions de la gouvernance, du commerce, de la médecine, sans parler de l’habitus dans tous ses états, de la gastronomie au costume, des meubles au décor intérieur.
Si du temps de la Grande Ambassade, premier grand voyage du tsar en Europe (1697-1698), on avait privilégié l’embauche des experts militaires, les invités du Second voyage étaient, dans leur majorité, artistes, architectes ou artisans. Ainsi, on compte dans leur nombre l’architecte Jean Baptiste Leblond, le sculpteur Bartolomeo Carlo Rastrelli, les peintres Louis Caravaque et Philippe Pilleman, le ciseleur Nicolas Pineau, les maîtres fontainiers Soilème et beaucoup d’autres qui ont façonné, en grande partie, l’aspect du Pétersbourg pétrovien et des résidences suburbaines.
Cependant, à la différence de la Grande Ambassade, ce deuxième périple, qui a duré vingt-deux mois, demeure, à ce jour, beaucoup moins étudié. Plusieurs facteurs ont convergé pour conditionner cet état de choses : les visées politiques et diplomatiques complexes de ce voyage, sa composante militaire, son itinéraire brouillé, etc.
L’absence d’études synthétiques contraste avec une pléthore de travaux explorant en détails certains aspects du Second voyage, tant thématiques (les contacts académiques, l’architecture, l’art de parcs et de jardins) que géographiques (la France, le Pays Bas, les Pays Bas autrichiens, soit la Belgique d’aujourd’hui) mais qui n’ont jamais été étudiés de manière intégrale.
Les volumes des « Lettres et papiers de l’empereur Pierre le Grand » pour les années 1716-1717 demeurent à ce jour inédits. Dans cette situation, les documents conservés hors de la Russie acquièrent une valeur particulière. Ces ressources restent peu explorées, car disséminées à travers l’Europe et rédigées en des langues différentes.
Il manque également une étude synthétique des nombreux « petits » voyages européens de Pierre Ier réalisés entre 1701 et 1715, voyages alors qu’ils avaient précédé et en grande partie préparé le Second grand voyage final du tsar.
Organiser le Congrès pétrovien à Paris a pour objectif d’attirer l’attention des chercheurs russes et étrangers sur l’exploration de cette vaste problématique que représente le second périple de Pierre Ier en Europe et ses autres voyages européens réalisés à partir du début du XVIIIe siècle, ainsi que sur leur rôle pour le devenir de la Russie et ses rapports à long terme avec l’Europe.
Les voyages européens de Pierre Ier créent un « territoire de mémoire » unique en son genre ; ils forment un espace historique connecté que la Russie partage avec l’Europe. Le rêve de Pierre le Grand que la Russie devienne un pays européen, qu’elle fasse partie de son œkoumène, est ainsi en grande partie devenu réalité. Tout cela fournit une base solide pour diversifier les contacts scientifiques et les itinéraires culturels.
Les thèmes pressentis pour le congrès sont :


  • Pierre Ier en France.

  • La géographie du Second voyage européen de Pierre Ier, son séjour dans les différents pays d’Europe.

  • Les « lieux de mémoire » de Pierre Ier en France et dans d’autres pays

européens (sites mémoriaux, monuments, plaques commémoratives, etc.).

  • Les « petits » voyages de Pierre Ier en Europe entre 1701 et 1715 (chronique et chronologie, aspects militaires, politiques, diplomatiques, médicaux).

  • Les collisions diplomatiques de l’époque du Second voyage de Pierre Ier.

  • L’intérêt de Pierre Ier pour l’économie, l’industrie et l’agriculture et le commerce européens.

  • L’intérêt de Pierre Ier pour la médecine européenne (balnéologie, pharmacologie, l’art de guérir).

  • L’embauche d’experts européens en 1715-1717.

  • Le transfert des connaissances en matière d’architecture, d’art des parcs et jardins, d’art figuratif.

  • Les emprunts en matière d’enquêtes civiles, de cartographie, d’administration et de gouvernance urbaine

  • Le transfert des connaissances en matière de sciences, de techniques, d’arts et métiers.

  • La gastronomie et l’habitus de l’époque du Second voyage (costume, vaisselle, décor).


Une table ronde consacrée aux sources nouvelles est également prévue.
* * *
Les langues du congrès – le russe et le français (les textes en anglais sont acceptés).
Celles et ceux qui souhaiteraient participer au Congrès pétrovien « Les itinéraires européens de Pierre le Grand (1701-1717). Pour le tricentenaire de la visite du tsar en France » (Paris, 20-22 avril 2017) sont invité(e)s à envoyer leur proposition au Comité d’organisation avant le 10 décembre 2016, en indiquant leurs données personnelles (nom, prénom, lieu d’affectation, fonction, courriel, téléphone fixe et mobile) et le titre de leur communication accompagné d’un bref résumé (1500 à 2000 signes).
Les propositions sont à envoyer aux trois adresses ci-dessous:

petr@lfond.spb.ru

gouzevit@ehess.fr

irina.gouzevit@ens.fr
Les contributions seront sélectionnées par le Comité d’organisation.
Le séjour des participants non-parisiens à Paris, du 19 au 23 avril 2017 sera pris en charge par le Comité d’organisation.

Le Comité d’organisation des Congrès pétroviens internationaux :

Тél.: +7 812 272 91 43, tél./fax: +7 812 272 29 12

Е-mail: petr@lfond.spb.ru

similaire:

Les itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717) iconBm-bu quel contrat de mariage ? Pierre Gandil, Directeur adjoint...

Les itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717) iconSommaire
«Itinéraires», le festival créé par le Département, vient de s’achever. Quel bilan en tirez-vous ? 2

Les itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717) iconNous tenons à exprimer nos plus vifs remerciements à Irène Mainguy,...
«Définitions de quelques termes philosophiques fréquemment employés». Brochure. Paris, Grand Orient de France, 1932, 16 p. (Grand...

Les itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717) iconI. Les territoires européens (10/12h)

Les itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717) iconDossier de presse grand prix de tours 26,27 et 28 juin 2009 37 rue...
Commémoration historique du Grand Prix de Tours association loi 1901, crée le 26 décembre 1991, déclarée en préfecture sous le

Les itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717) iconLa Rencontre des Européens avec les Premières Nations

Les itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717) iconLe louvre : une lecture du passe a travers un patrimoine conserve
«l’histoire est inscrite dans la pierre» Roland Barthes : exemple des tailleurs de pierre qui ont gravé leur signature sur les blocs...

Les itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717) iconDevoir n°2 d’histoire
«Berthe au grand pied», Pépin a deux fils : Charles et Carloman. Très vite l'aîné Charles s'impose et annonce son style, IL se fera...

Les itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717) iconOrientation bibliographique et documentation
«Les Lumières», n° 307, mars 2006 [entretien avec Daniel Roche repris dans «Les Européens d’Hérodote à Erasmus», Les collections...

Les itineraires europeens de pierre le grand (1701-1717) iconRésumé Avec le développement très rapide du commerce électronique...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com