Thèse de sciences de l’éducation





télécharger 1.08 Mb.
titreThèse de sciences de l’éducation
page28/34
date de publication09.11.2017
taille1.08 Mb.
typeThèse
h.20-bal.com > histoire > Thèse
1   ...   24   25   26   27   28   29   30   31   ...   34

Quelques auteurs préoccupés d'égalité

Jean-Jacques ROUSSEAU (1712-1778).


Dans son célèbre Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes (1756), Rousseau voit deux sources majeures aux inégalités. L'une est naturelle et physique, elle provient de la différence des âges, de la force. Mais, nous dit Rousseau, ces différences interindividuelles ne sauraient fonder l'organisation sociale. La vraie raison est d'ordre politique. Les inégalités sont nées d'une suite de hasards, d'accidents historiques et se sont maintenues par convention. Les inégalités, comme la propriété, ne résultent pas d'un ordre naturel ; elles se perpétuent par l'arbitraire social. Le texte de Rousseau est une virulente critique contre la monarchie arbitraire. A l'état de nature, l'homme n'est ni bon, ni mauvais, ni maître, ni esclave. C'est la société qui fait les dominants et les dominés. Mais, ce que la société fait, elle peut le défaire.

Alexis de TOCQUEVILLE (1805-1859).


Un thème central de l'oeuvre de Tocqueville est la marche des sociétés modernes vers la démocratie entendue "l'égalité des conditions". L'égalité des conditions correspond à plusieurs revendications : l'égalité des droits politiques et civiques à l'ensemble des membres de la société, la possibilité pour tous d'accéder aux positions élevées de la société, le désir de bien-être matériel. Dans De la démocratie en Amérique (1835), il compare les systèmes américains et français. Il décrit la démocratie américaine comme profondément libérale et individualiste. En France, la revendication de l'égalité passe par l'intervention d'un Etat fort et centralisé.

Louis DUMONT (né en 1911).


Dans son livre Homo Hierarchicus (1966), consacré à l'étude des castes en Inde, l'anthropologue Louis Dumont montre que le système des castes repose sur une conception de l'humanité inégalitaire et hiérarchique parfaitement admise et intégrée dans la société indienne. C'est une véritable cosmologie de l'ordre social qui nous est proposée. En Occident, cette division de la société a prévalu jusqu'à l'émergence de la modernité, porteuse à la fois de l'individualisme et d'une conception égalitaire des relations entre personnes (Homo Aequlis, 1975).

François FURET, Le Passé d'une illusion, essai sur l'idée communiste au XX° siècle, Laffont-Calmann-Lévy, 1995


(Tiré d’un article de Jean-Claude RUANO-BORBALAN sur la fascination exercée par le communisme (pp21-24))

"La bourgeoisie, (...) l'autre nom de la société moderne."

"L'affrontement qui s'est développé dès l'origine de la Révolution française entre les égalitaristes et les libéraux va marquer les deux siècles suivants."

"Hormis en Angleterre et en Amérique, l'Europe a ainsi vu prospérer durant le XIX° siècle une passion révolutionnaire, anti-bourgeoise et anticapitaliste dont le marxisme et sa prétention scientifique fut l'un des supports."

"La passion révolutionnaire s'était assagie à la fin du XIX° siècle. L'idée messianique du "grand soir" (...) perdait du terrain (...). Or, la guerre de 1914-18 (...) accoucha du communisme et du fascisme, comme deux formes de réactions à la guerre et à la démocratie."

"La guerre donne naissance (...) au fascisme, qui se développe comme réaction particulariste contre la démocratie, contrepoint à la réaction universaliste des bolcheviques."

"Ce que [la foi communiste] a de particulièrement élevé, en degré d'investissement psychologique, vient de ce qu'elle paraît unir la science et la morale : deux ordres de raisons tirés d'univers différents et miraculeusement joints. Quand il croit accomplir les lois de l'histoire, le militant lutte aussi contrre l'égoïsme du monde capitaliste, au nom de l'universalité des hommes. Il berce son action d'une bonne conscience nouvelle manière, exaltée comme une vertu civique, et comparable pourtant au philistinisme bourgeois qu'il déteste."

"En France, sa généalogie jacobine [à la révolution russe] la rendit sympathique dans les cercles socialistes et même auprès de la Ligue des droits de l'homme. Beaucoup, si ce n'est tout, lui fut pardonné au nom de la nécessité dans laquelle s'était trouvée la Révolution française   mythe fondateur de la gauche socialiste et républicaine   de faire face à ses ennemis. En France particulièrement, on a jugé la révolution russe par analogie à la Révolution française. La réalité soviétique ne fut jamais vraiment examinée. Cela explique d'ailleurs pourquoi la présentation des faits n'entama pas des convictions qui s'appuyaient sur d'autres raisons, d'autres représentations."

"Durant plus de quarante ans, la dictature de plus en plus féroce du parti sera nourrie de la crainte d'une agression impérialiste, puis fasciste."

"Le total des pertes humaines de l'URSS de 1918 à 1953, estimations minimales, oscillerait entre 36 et 40 millions (RICHARD Guy, L'Histoire inhumaine, Colin, 1993)."

CILIGA Ante, Au Pays du grand mensonge, 1938.

"L'essentiel des réactions de défense de l'URSS dans la gauche intellectuelle fut commandée par l'alliance antifasciste."

"François Furet rappelle que dans le langage communiste de l'époque (...) étaient désignés comme fascistes ou "suppôts" des fascistes, tous ceux qui n'étaient pas communistes : en particulier les sociaux-démocrates."

"La victoire de l'Armée rouge en 1945 va effacer comme par miracle l'opprobre du pacte germano-soviétique de 1939. Et elle va permettre l'extension maximale du communisme grâce aux occupations militaires. L'antifascisme était désormais commun aux démocraties et au communisme."

"L'effroi produit par la barbarie nazie, l'intégration au camp des vainqueurs seront autant de raisons pour que le communisme soviétique n'ait plus de comptes à rendre et, au contraire, puisse se développer."

"Faible, l'Union soviétique avait été aimées comme une cause menacée ; puissante, elle est flattée comme un destin inévitable."

François FURET.

Bibliographie essentielle sur le marxisme :


ARON Raymond, Les Etapes de la pensée sociologique, Gallimard, 1967 ;

R. Aron fut l'un de ceux qui ont le mieux lu et compris Marx. Le chapitre qui lui est consacré est l'un des plus clairs et rigoureux qui soit.

ARON Raymond, L'Opium des intellectuels, Gallimard, 1955, rééd. Gallimard Folio ;

ARON Raymond, Marxisme imaginaires, Gallimard, 1970, rééd. Gallimard Folio ;

Cent ans de marxisme. Bilan critique et perspectives. Congrès Marx international, Coll. Revue Actuel Marx, Puf, 1996 ;

Le marxisme analytique anglo-saxon, Coll. revue Actuel Marx, Puf, 1990 ;

ELSTER John, Karl Marx, une interprétation analytique, 1985, trad. fr. Puf, 1989.

Itinéraires d'ex-communistes :


LEFEBVRE Henri, La Somme et le reste, rééd. 1988 ;

MORIN E., Autocritique, Seuil, 1959 ;

DESANTI Jean T., Un destin philosophique ou les pièges des la croyance, Grasset, 1982 ;
1   ...   24   25   26   27   28   29   30   31   ...   34

similaire:

Thèse de sciences de l’éducation iconThèse de doctorat (N. R) en Sciences de l’Education

Thèse de sciences de l’éducation iconThèse de sciences de l’éducation
«démocratisation» entendue comme élimination de l’inégalité des chances (fen 1970, peep 1964) 18

Thèse de sciences de l’éducation iconThèse de Sciences de l’éducation Université de Rouen Année 2002-2003...
«bibliographie étendue» est de regrouper les références qui ont alimenté, de manière directe ou indirecte, le travail de recherche...

Thèse de sciences de l’éducation iconBibliographie Thèse
«Observer et comprendre les évolutions démographiques» in Chenu A. et Lesnard L. (dir.), La France dans les comparaisons internationales-Guide...

Thèse de sciences de l’éducation iconThèse pour le Doctorat en Sciences Économiques

Thèse de sciences de l’éducation iconThèse en vue de l’obtention du grade de Docteur en Sciences du langage

Thèse de sciences de l’éducation iconUfr psychologie – sciences de l’education

Thèse de sciences de l’éducation iconHistoire Géographie Education civique Sciences et technologie

Thèse de sciences de l’éducation iconLibrairie – Bibliographie
«Les marchés électroniques : structures, concurrence et conditions d’efficience». Thèse de doctorat, Université Lille 1 Sciences...

Thèse de sciences de l’éducation iconBibliographie renault
«La restructuration de l’industrie automobile dans la concurrence internatyionale», Thèse de 3ème cycle en sciences économiques,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com