Le travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s'appuyant sur les travaux éthnologiques alors récemment publiés





télécharger 0.72 Mb.
titreLe travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s'appuyant sur les travaux éthnologiques alors récemment publiés
page22/28
date de publication09.11.2017
taille0.72 Mb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
1   ...   18   19   20   21   22   23   24   25   ...   28

Parenté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Aller à : navigation, Rechercher

Sommaire


[masquer]

  • 1 Introduction

  • 2 Parenté, évolution, et langage articulé

  • 3 Liens de parenté

  • 4 Filiation

    • 4.1 Filiation unilinéaire

    • 4.2 Filiation bilinéaire (dite aussi double filiation)

    • 4.3 Filiation bilatérale ou indifférenciée (dite cognatique)

    • 4.4 Réserves sur ces divisions

  • 5 Le lignage

  • 6 Relations des individus dans la parenté

  • 7 Alliances et mariage

    • 7.1 Types de mariages

    • 7.2 Quelques aspects

      • 7.2.1 Économie du mariage

      • 7.2.2 Procréation

      • 7.2.3 Fidélité des mariés

      • 7.2.4 Divorce

  • 8 Statut social et pouvoir

  • 9 Parenté, biologie, technologie

  • 10 Problèmes d'interprétation

  • 11 Bibliographie

  • 12 Voir aussi

[modifier]

Introduction


Tous les hommes appartiennent à plusieurs groupes sociaux ; la sociologie et l' anthropologie étudient leurs organisations, leur genèse et leur devenir, et toutes les relations qui peuvent exister dans un groupe (par catégories sociales : homme\femme, enfants\parents, etc) ou dans les rapports inter-groupes (conflits, type de hiérarchie, etc). L'ensemble de ces relations forme ce que l'on appelle les relations sociales, et elles sont permanentes, périodiques ou épisodiques (cf. Laburthe-Tolra, en bibliographie).

La parenté est un tel ensemble de relations. Son étude a longtemps été considérée comme le cœur de la discipline ethnologique, pour des raisons aussi bien scientifiques qu'idéologiques. C'est un des premiers domaines ethnologiques ayant fait l'objet de comparaison et de formalisation. Selon Laburthe-Tolra, la parenté se définirait comme l'étude de « l'organisation institutionnelle de la famille et de la parenté au moyen de l'alliance. »

Il n'existe pas de sociétés sans "parenté". Une telle situation serait absurde puisque toute personne naît évidemment dans un groupe composé de personnes qui entretiennent les unes avec les autres des rapports de parenté. Etre fils ou fille de quelqu'un, être père ou mère de quelqu'un, être frère ou sœur, pour en rester à des relations évidentes, sont autant de faits de parenté "élémentaires" de portée universelle. L'anthrologie classique et la sociologie considèrent toutefois que la parenté a plus d'importance dans les sociétés dites traditionnelles que dans les sociétés industrielles ou modernes. Et c'est pour cette raison que les études de parenté ont joui d'un grand rôle pour l'analyse des sociétés traditionnelles.

La parenté articule des fonctions intégratrices et discriminantes qui vont au delà des proches parents ou de la "famille", que l'on donne à ce terme un sens étroit ou étendu. La filiation, par exemple, peut définir l'appartenance à des groupes pérennes qui s'étendent sur un réseau généalogique qui va bien au delà des parents proches qu'un individu est amené à connaître ou à fréquenter au cour de sa propre existence, ses géniteurs, les oncles, ou les neveux, etc. A ce titre, un lignage, un clan, voire une caste, sont des extensions généralisantes du principe de filiation. Dans une société donnée, on dira ainsi que les X sont les descendants du castor mythique ; dans telle autre, qu'ils sont les descendants de tel héros. Enfin dans des sociétés stratifiées, la pérennité dans le temps des échelons qui la composent repose aussi sur la filiation. L'aristocratie d'ancien régime affirmait, entre autre, se distinguer de la roture par le "sang bleu" qui l'unissait de façon exclusive, et l'appartenace à l'artistocratie se transmettait par filiation. Ces exemples divers montrent que l'étude de la parenté, entendue d'une façon générale, permet de s'interroger sur des questions aussi centrales que "qui sommes-nous ?" et "qui sont les autres ?".

La parenté a été analysée par les anthropologues de bien des manières, et selon des optiques parfois contradictoires. A défaut d'aborder l'histoire de cette sous-discipline de l'anthropologie, nous examinerons quelques concepts clés des études de parenté, en nous fondant sur les sources indiquées en bibliographie.

[modifier]
1   ...   18   19   20   21   22   23   24   25   ...   28

similaire:

Le travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s\Quand les ressorts de l’action sont détendus
«fatigue industrielle» dans l’environnement de travail (rythmes, bruits, etc.) avec l’objectif de réduire la pénibilité du travail...

Le travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s\Marx, engels, lenine, trotsky, staline, mao, kroutchev, gromyko,...
«Il faut lire Marx, ordonnaient les cadres, mais à la lumière du phare Staline, dont la pensée éclaire définitivement les oeuvres...

Le travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s\5. – Restauration louis-philippe
«un instrument qui peut se séparer du travail et même lui être opposé» (2MP), et Marx montre bien la différence qu'il y e entre les...

Le travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s\É dition – Diffusion
«humaines» (histoire, géographie, linguistique, littérature, anthropologie, politique…) ou non (mathématiques, biologie, droit…),...

Le travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s\Gestion des ressources humaines
«étendues» font coexister plusieurs catégories de salariés, les siens et ceux des fournisseurs et des ses sous-traitants, souvent...

Le travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s\Le dispositif csti permet de monter des projets pédagogiques scientifiques...

Le travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s\Marx : biographie et bibliographie
«la Gazette Rhénane»; très vite à la tête de la rédaction, rencontre un jeune économiste, F. Engels, mais journal interdit en avril...

Le travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s\Dissertation s’appuyant sur un dossier documentaire
...

Le travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s\Pierre Bitoun et Yves Dupont
«Trente Glorieuses aux Quarante Honteuses». Puis ils expliquent comment le long travail d’«ensauvagement des paysans» a mené à la...

Le travail de Marx et Engels le plus global mené sur les sociétés humaines, s\Des lectures qui complètent l’année de 6
«entracte» propose jeux, tests et devinettes ethnologiques. Rassemblés par le poète Philippe Soupault, voyageur inlassable, ils figurent...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com