Inventaire des sites geologiques





télécharger 29.66 Kb.
titreInventaire des sites geologiques
date de publication05.10.2017
taille29.66 Kb.
typeNote
h.20-bal.com > histoire > Note
INVENTAIRE DES SITES GEOLOGIQUES

DE LA REGION MIDI-PYRENEES

LE DEPARTEMENT DU LOT
NOTE DE SYNTHESE

Coordination administrative :

Patrick CABROL - Chargé de mission Patrimoine souterrain, DIREN Midi-Pyrénées
Contrôle scientifique :

Francis DURANTHON

Conservateur au Muséum d’Histoire Naturelle de Toulouse,

Président du CSRPN – Président de la Commission Régionale du Patrimoine Géologique (CRPG) du Lot
Avec la collaboration de :

Alain MANGIN - Chargé de Mission CNRS - Membre du CSRPN

Joseph CANEROT - Professeur émérite, Géologie - Membre CSRPN

Jean Yves CROCHET – Maître de conférences émérite

Jean-Guy ASTRUC – Retraité du BRGM

Thierry PELISSIER : Docteur es Sciences – Association « les Phosphatières du Quercy »

Jean Michel MAZIN – Directeur de recherches CNRS – Université de Lyon 1
Coordination et réalisation de l’inventaire :

Sandrine Tomezak et Philippe Gardère

Chargés de mission, Laboratoire d’Etude et de Conservation du Patrimoine, UPS Toulouse
Chronologie :

Lancement de l’inventaire le : 31 octobre 2007

Fin de l’inventaire le : 31 décembre 2007

Validation par la Commission Régionale du Patrimoine Géologique du Lot : les 4 et 17 janvier 2008

Validation par le CSRPN : 7 mars 2008 puis le 3 mars 2009

PRESENTATION GENERALE
Le 5 avril 2007 l’Etat a lancé officiellement l’inventaire national du patrimoine géologique.
La constitution d’une base de données nationale a été mise en place sous le contrôle de la Conférence Permanente du Patrimoine Géologique (CPPG). Un logiciel, « GEOTOPE », à été conçu par le BRGM en partenariat avec les membres e la CPPG, après une phase pilote initiée par Réserve Naturelles de France sur une région pilote, la Bretagne et validation par le Muséum National d’Histoire Naturelle.
C’est l’Etat qui a en charge la réalisation de ce travail dont les résultats sont validés par le CSRPN au niveau régional puis par le Muséum National d’Histoire Naturelle, au niveau national.
Comme cela a été le cas pour l’ensemble des départements de Midi-Pyrénées la même procédure a été appliquée pour réaliser ce travail :

. Dans un premier temps les principaux géologues du Lot ont été consultés afin de recueillir leurs propositions.

. Les renseignements fournis par les géologues ont été synthétisées par deux chargés d’étude (Sandrine TOMEZAK & Philippe GARDERE) qui ont renseigné les fiches du logiciel GEOTOPE.

. Les fiches des sites ont été validées par la Commission Régionale du Patrimoine Géologique (CRPG) au cours de deux réunions en date du 4 et du 17 janvier 2008, avant d’être validées par le CSRPN du 7 mars 2008.
Cette base de données recensant l’ensemble des sites géologiques d’intérêt patrimonial permettra à terme de constituer un outil décisif dans la définition et la mise en place d’une politique d’aménagement du territoire pour une meilleure préservation de l’espace et la mise en place d’une politique de gestion, de valorisation du patrimoine, et de protection selon les cas.


SYNTHESE DES RESULTATS DE l’INVENTAIRE DU LOT




L’inventaire du patrimoine géologique du département du Lot fait apparaître un patrimoine varié doté d’une richesse insoupçonnée. Deux grands groupes de sites ressortent de ce travail :
. les sites d’intérêt paléontologiques, représentés essentiellement par des gisements connus sous le nom de « phosphorites du Quercy », d’âge tertiaire. Ces sites présentent la particularité exceptionnelle de permettre l’étude de l’évolution des vertébrés continentaux, sur une toute petite surface, durant 50 millions d’année ce qui est unique au monde. Particulièrement important, ils ne sont pas encore tous identifiés, ce qui laisse espérer dans les années à venir de nombreuses nouvelles découvertes qui viendront enrichir ce premier inventaire. Ils forment la part la plus importante des sites à intérêt patrimonial cotés 3 étoiles. Il est souhaitable que des mesures de gestion et/ou de protection soient déployées sur l’ensemble de la zone concernée.
L’importance de tels sites tient en premier lieu à leur richesse et à l’état de conservation des fossiles qu’ils livrent. Plusieurs d’entre eux (Escamp, Garouillas…) ont d’ailleurs été érigés en niveaux de référence internationaux dans les échelles biostratigraphiques continentales. En outre, de nombreux sites ont permis de définir une quantité importante d’espèces, dont le nom traduit clairement l’origine : vaylatius, cadurcotherium, bachytherium, limogneensis…). En second lieu, les découvertes faites dans le Lot ont contribué à l’essor de la Paléontologie durant le 19e siècle. Plusieurs des gisements ont donc une place importante dans l’histoire de la Géologie, tant par les débats et les progrès que leur découverte ont suscité que par les personnalités scientifiques impliquées dans leur étude : Louis Filhol, Teilhard de Chardin, Bernard Gèze….

Au-delà de ce cas emblématique, l’importance des gisements lotois ne se dément pas au cours du temps, chaque génération de chercheurs mettant au jour de nouveaux sites majeurs. Sur les dernières décennies, on peut citer les exemples Cremat, Valbo, Baraval….
Enfin, à ces gisements de mammifères présents dans les phosphatières, il faut ajouter le site de Crayssac qui est le plus importants site de pistes de vertébrés actuellement connus avec des tortues, des crocodiles, les dinosaures (ptéropodes à trois doigts) mais surtout des ptérosaure, ces reptiles volants bien connus dans les bades dessinées.
. les sites liés aux phénomènes karstiques qui sont une des caractéristiques géologiques de toute la région quercynoise qui accueille toute l’histoire de l’évolution d’un karst depuis 80 millions d’années jusqu’à nos jours. Quand on ajoute les sites hydrogéologiques et les sites géomorphologiques on obtient un total de 87.
Le contact Limargue-Causse est caractérisé par la présence de très importantes pertes karstiques (Réveillon, Roc de Corn, saut de la Pucelle, Thémines…) et de grandes sources emblématiques comme la Fontaine des Chartreux
. Il faut signaler aussi la présence de nombreux petits sites d’intérêt minéralogique local (68 sites).
. Même s’ils sont peu nombreux, les sites tectoniques du département du Lot témoignent de phénomènes souvent mal conservés ailleurs.
En ce qui concerne la classification patrimoniale de ces sites nous obtenons les résultats suivants pour un total de 268 sites :



Sites 3 étoiles

25

Sites 2 étoiles

38

Sites 1 étoile

74

Sites 0 étoile

131

TOTAL

268



La classification par intérêt géologique principal (un seul intérêt retenu par site) donne les résultats suivants :


Paléontologie 

73

Minéralogie 

68

Géomorphologie 

65

Hydrogéologie 

30

Sédimentologie 

13

Paléoclimatologie 

6

Stratigraphie 

6

Tectonique 

6

Géochronologie 

1

TOTAL

268


9 grottes ouvertes au public figurent en annexe
LOT – INVENTAIRE COMPLET - INTERET PRINCIPAL DES SITES




LOT – INTERET PRINCIPAL DES SITES ETOILES







******************


LOT – INVENTAIRE COMPLET – PROPORTION DE SITES ETOILES




similaire:

Inventaire des sites geologiques iconBrgm bureau de Recherches Géologiques et Minières 15/01/2010 18:...

Inventaire des sites geologiques iconRésumé a partir des travaux portant sur l’image des points de vente,...
«information» des sites web, mais aussi la capacité des dimensions classiques du concept d’image des magasins à être appliquées aux...

Inventaire des sites geologiques iconAnnuaire des sites académiques en ses (académie de Nantes)
«cyber-manuels» de ses sont de plus en nombreux. Le meilleur d’entre eux est sans contenste Brises, développé par des professeurs...

Inventaire des sites geologiques iconI / Historique des travaux géologiques
«cette île est constituée en réalité par un complexe éruptif et volcanique surmonté seulement par une couverture peu épaisse de calcaires...

Inventaire des sites geologiques iconInventaire de la bibliothèque des Longueil château de Maisons [f. 60v] Philosophi et humanistae

Inventaire des sites geologiques icon«À la recherche des hôtels princiers de Paris : un inventaire impossible...

Inventaire des sites geologiques iconAtelier chantier de fouilles… exposition Balade dans l’évolution 15
«font parler» les fossiles des êtres vivants retrouvés dans les entrailles de la Terre et retracent ainsi l’histoire de l’évolution...

Inventaire des sites geologiques iconL’histoire et la memoire : origines et notions
«l’école méthodique», qui recherche la rigueur du récit, l’inventaire et la critique des sources

Inventaire des sites geologiques iconInventaire de textes de théâtre

Inventaire des sites geologiques iconStage inventaire et régie d’œuvres






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com