Géopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ?





télécharger 155.24 Kb.
titreGéopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ?
page2/3
date de publication21.10.2016
taille155.24 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
1   2   3


En groupe classe. Distribuer l’activité 2 et visionner une deuxième fois le document.
Correction en groupe classe.
Pistes de correction / Corrigés :

        1. Ligne n° 16 : Avoir l’embarras du choix.

        2. Ligne n° 17 : Faire peau neuve.

        3. Ligne n° 24 : Avoir du mal à s’y faire.

        4. Ligne n° 25 : La très riche.

        5. Ligne n° 27 : Mettre à la disposition de.

        6. Ligne n° 32 : Être en cours.

        7. Ligne n° 32 : L’heure est à.

        8. Ligne n° 42 : Il n’empêche que.

        9. Ligne n° 42 : En un clic.

        10. Ligne n° 45 : Nous y voilà.

        11. Ligne n° 47 : Faire état de.


Retour à la liste des activités


Analyser et définir la position d’un invité.

L’invité

Niveaux

B2, C1


Individuel. Visionner « l’invité ».
Définissez la position de l’invitée sur la numérisation des livres :

              1. Est-elle favorable à la numérisation des livres ?

              2. A-t-elle des craintes, des réticences ?

              3. Relevez les termes et expressions utilisés par l’invitée qui permettent de définir son opinion par rapport à cette thématique.


Correction en groupe classe.
Pistes de correction/Corrigés :

              1. Elle commence en donnant un point de vue très pragmatique, en affirmant que la numérisation est là et qu’il faut plutôt se poser la question des dangers et des risques de ce phénomène plutôt que de s’interroger pour savoir si c’est une bonne chose ou non. Par la suite, elle donne beaucoup d’arguments favorables à la numérisation, comme l’accessibilité au savoir, l’attitude beaucoup plus active du lecteur face au savoir, la possibilité de franchir les limites de la culture occidentale en étant en contact avec des ressources du monde entier et la mise en commun des savoirs.

              2. Elle n’a pas vraiment de craintes ou de réticences. Elle souligne cependant qu’il faut encore trouver un moyen de valider le savoir sur internet et donner ainsi la possibilité à tout un chacun de déterminer la nature d’un document et sa fiabilité.

              3. « Quelque chose d’extraordinaire se passe », « maintenant ce qui est fabuleux », « ça, c’est aussi une belle révolution », « on va vers le mieux ».


Retour à la liste des activités



Analyser un éditorial.

L’éditorial

Niveaux

B2, C1


En groupe classe. Introduire tout d’abord la notion d’éditorial auprès des apprenants :

        1. Qu’est-ce qu’un éditorial ?

        2. Dans quelle partie d’une émission télévisée ou d’un journal écrit est-il situé ?


Visionner et analyser « l’éditorial ».

        1. Quel est le sujet de cet éditorial ?

        2. Quelle est sa problématique ?

        3. Quel ton le journaliste utilise-t-il dans sa conclusion ?

        4. Comment le journaliste interpelle-t-il le téléspectateur ?


Pistes de correction/Corrigés:

1. Article de fond, commentaire, signé ou non qui exprime l’opinion d’un journaliste ou celle de la direction du journal.

2. L’éditorial se trouve en général au début dans la presse écrite et peut être à la fin dans une émission télévisée.

3. Le sujet de l’éditorial est le livre en tant qu’objet.

4. La problématique de cet éditorial peut être définie ainsi : quelle est la fonction de « l’objet » livre ?

5. Le ton du journaliste est humoristique et légèrement caustique. Il ajoute en effet une nuance à sa conclusion avec sa dernière phrase (« pas encore ! »). Sa conclusion n’est ainsi pas définitive et nous fait douter.

6. Il l’interpelle en s’adressant directement à lui : « Avez-vous remarqué » et en l’apostrophant « Avouez-le ».
Retour à la liste des activités



Relever un champ lexical.

L’éditorial

Niveaux

B2, C1


En groupe classe. Définir tout d’abord la notion de champ lexical avec les apprenants : un champ lexical est un ensemble des mots qui se rapportent à une même réalité.
Individuel. Visionner à nouveau « l’éditorial ».

Relevez le champ lexical :

              1. du toucher.

              2. de l’odorat.

              3. de la vue.

              4. du livre.


Pistes de correction/Corrigés :

  1. toucher, caresser, soupeser.

  2. sentir, l’odeur, le parfum.

  3. contempler, voir, consulter.

  4. Feuilleter, livre, lire, une collection, un éditeur, le papier, l’encre, la bibliothèque, un ouvrage.


Retour à la liste des activités



Débattre sur la thématique de l’émission en endossant un rôle.

L’éditorial

Niveaux

B2, C1


En groupe classe. Après avoir visionné l’ensemble de l’émission et consulté le site, les apprenants vont débattre en endossant un rôle.
Définir le sujet du débat

Définir ensemble le sujet du débat. Celui-ci doit être en lien avec la thématique de l’émission. Par exemple : « La numérisation des livres : bonnes ou mauvaises nouvelles ? ».
Définir les rôles

Distribuer l’activité 3. Définir ensemble les différents rôles et les distribuer entre les apprenants.
Préparation du débat

Chaque apprenant dispose de 15 minutes pour préparer son personnage. L’argumentation doit être enrichie d’exemples tirés de l’émission ou de connaissances personnelles.
Consignes pour le débat

Prenez la parole, mais en respectant le temps de parole de vos adversaires.

Soyez clair et précis.

Enrichissez vos arguments d’exemples.

Défendez votre opinion, mais en étant respectueux de celle des autres.

Respectez le rôle qui vous a été imparti.
Rappeler quelques expressions de l’opinion :

- Je pense que, je trouve que, je crois que, il me semble que, à mon avis, à mon sens, quant à moi, personnellement, selon/pour moi, en ce qui me concerne, pour ma part, je considère que, je suis convaincu/e que, il est admis que, il paraît que, il est juste que, il est sûr que, etc.
Individuel. Lancer le débat. Laisser les apprenants jouer leur rôle sans intervenir pendant la durée du débat. Durée possible du débat : 20 minutes.
Pistes de correction/corrigés :

Correction par le professeur. Vérifier : la capacité à présenter et défendre un point de vue imposé à l’aide d’arguments et d’exemples pertinents, la capacité à endosser un rôle et à s’y tenir, la capacité à nuancer et à justifier son propos, à s’opposer à un interlocuteur, la clarté des arguments amenés, l’aisance et la spontanéité du discours, l’étendue et la justesse du lexique employé.
Retour à la liste des activités



Réaliser un sondage d’opinion.

L’ensemble de l’émission et du site Internet

Niveaux

B2, C1


En groupe classe ou en petit groupe. Après avoir visionné l’ensemble de l’émission, consulté le site, les apprenants vont organiser et réaliser un sondage d’opinion sur la problématique de l’émission.

Le sondage peut être :

- commun à l’ensemble de la classe. Tous les apprenants participent à la réalisation d’un même questionnaire. La récolte des données se fait en petit groupe ou individuellement.

- différent selon les groupes. Chaque groupe réalise son propre sondage et s’organise pour récolter les données.
Consignes pour réaliser un sondage d’opinion

  1. Définir l’objectif du sondage. Par exemple : « connaître l’opinion des gens sur la numérisation des livres ».

  2. Définir le nombre de personnes à qui vous allez soumettre le sondage.

  3. Définir les informations personnelles pertinentes à l’analyse du sondage (par exemple, l’âge, la profession).

  4. Définir la méthode que vous allez utiliser pour analyser votre sondage (par exemple, tableau Excel, logiciel en ligne).

  5. Déterminer le lieu où vous allez proposer votre sondage afin d’obtenir un panel varié de participants.

  6. Rédiger au maximum 10 questions en maintenant un équilibre entre questions ouvertes et questions fermées.


Rappeler les différents types de questions :

Les questions fermées : Réponse par oui ou par non. Ex. : Êtes-vous favorable à la numérisation des livres ?

Les questions à choix multiple. La réponse est induite. Ex. : Préférez-vous consulter un ouvrage en ligne ou au format papier ?

Les questions semi-ouvertes : Ces questions commencent en général par un terme interrogatif du

type : Où ? Quand ? Combien ? La réponse est brève et précise. Ex. : Combien de livres lisez-vous par semaine ?

Questions ouvertes à champ large : La réponse est détaillée et comporte des explications ou des justifications. Ex : Que pensez-vous de l’accord passé entre Google et la Bibliothèque X concernant la numérisation des livres anciens ?

Présentation et analyse des résultats en groupe classe.
Pistes de correction/corrigés :

Correction par le professeur. Vérifier : la capacité à réaliser et à analyser un sondage d’opinion, la capacité à synthétiser et à présenter le résultat d’un sondage, la clarté et la fluidité du discours.
Retour à la liste des activités

Ressources pour aller plus loin.

Niveaux

B2, C1


De nombreuses ressources bibliographiques et des références Internet sont disponibles sur le site de l’émission Géopolitis sous l’onglet « Les liens de l’Internet ».
Sites internet

Le site de Memoriav pour la préservation du patrimoine audiovisuel en Suisse http://fr.memoriav.ch/

Le site de l’Institut national de l’Audiovisuel (INA) http://www.ina.fr/

Le site du réseau des universités numériques de France http://www.universites-numeriques.fr/

Le site de l’université numérique francophone mondiale (UNFM) http://www.unfm.org/

Le site Google livres http://books.google.fr/

Le site de Gallica 2 http://gallica.bnf.fr/
Vidéos

Reportage « Google, un pavé sur le net » sur le site de la TSR, émission « Nouvo » http://www.tsr.ch/video/emissions/nouvo/431730-google-un-pave-sur-le-net.html#id=431730

Différentes vidéos sur la numérisation des livres sur le site TSRinfo.ch

http://www.tsr.ch/info/sciences-tech/3156957-google-ne-numerise-plus-les-archives-de-journaux.html

Ouvrages

Jacquesson Alain, Google Livres et le futur des bibliothèques numériques, éd. Electre, Paris, 2010.

Polastron X. Lucien, La grande numérisation. Y a-t-il une pensée après le papier ?, éditions Denoël, Paris, 2008.
FICHE APPRENANT

Comprendre les points essentiels d’un reportage
Activité 1 : Choisissez la réponse correcte aux questions suivantes : 



              1. Le reportage traite de…




  1. l’évolution des bibliothèques.

  2. la numérisation de livres prestigieux.

  3. le projet de numérisation des livres de Google.



2. Combien d’ouvrages contient la bibliothèque Gallica 2 ?
a) 410 000 documents imprimés soit 45 millions de pages.

b) 400 000 documents imprimés soit 45 millions de pages.

c) 400 000 documents imprimés soit 35 millions de pages.

3. La première bibliothèque connue…
a) ne contenait pas de livres, mais des tablettes d’argile.

b) contenait des documents papyrus et des tablettes d’argile .

c) contenait plus de 2000 ouvrages.

4. En Europe, comment a été perçu le projet de numérisation des livres de Google ?
a) Avec crainte.

b) Avec indifférence.

c) Avec révolte.

5. « L’économie de la connaissance » signifie :
a) Faire du profit au détriment de la culture.

b) Assurer la diffusion et la conservation des fonds des bibliothèques.

a) Assurer la sauvegarde d’un patrimoine intellectuelle.

Repérer des expressions précises dans un reportage.
Activité 2 : Écoutez le reportage et trouvez les expressions utilisées pour exprimer les idées suivantes.

1. Avoir beaucoup de possibilités :

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

3. Changer, se renouveler :

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

4. Rencontrer des difficultés à s’adapter à une nouvelle situation :

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

5. Qui est bien pourvu, qui possède des biens en quantité :

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

6. Rendre quelque chose accessible à quelqu’un :

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

7. Se dit d’un projet qui n’est pas terminé :

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

8. Le moment est venu :

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

9. Cependant, néanmoins :

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

10. En une seule utilisation de la souris :

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………………………………………………


11. Exprime l’idée qu’on a finalement atteint la destination, la situation que l’on envisageait :

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………………………………………………

12. Communiquer, faire connaître quelque chose à quelqu’un :

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………………………………………………
1   2   3

similaire:

Géopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ? iconNote page 5 Découvrir le film à l’aide de la pré bande-annonce page...
«Nous avons besoin de plus de films comme Aurélie Laflamme Les pieds sur terre» Elizabeth Lepage-Boily, Cinoche

Géopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ? iconDe ‘’À la recherche du temps perdu’’
«hommes-femmes» (page 46) l’analogie entre ce qui se passe dans la nature et ce qui se passe entre les homosexuels (page 46) la théorie...

Géopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ? iconIntérêt de l’action (page 5), intérêt littéraire (page 12), intérêt...
«clés» ayant été proposées), Besançon (1775-1776), Valence (1777) avec mission d'installer l'école d'artillerie qui allait accueillir...

Géopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ? iconI. Tableau général de la situation des bibliothèques
«magasins d'idées»; ou dans les bu les Learning Center. Les bibliothèques sont une des pièces du puzzle de la connaissance

Géopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ? iconL’homme qu’il faut à la place qu’il faut
«ne fatigue pas», toujours a l’écoute, prêt a tendre la main pour résoudre les problèmes des autres

Géopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ? iconL’homme qu’il faut à la place qu’il faut
«ne fatigue pas», toujours à l’écoutes, prêt à tendre la main pour résoudre les problèmes des autres

Géopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ? iconRemerciements page 2 Etaient Présents page 3

Géopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ? iconFirst page Back Continue Last page Text

Géopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ? iconPour lequel on trouve ici l’examen de
«Entre les rues Duluth et Mont-Royal, cinquante vieilles maisons s’épaulent pour endiguer le bassin de nature déversé par la montagne»...

Géopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ? icon• Recherche sur l’image tactile avec le Centre Amandine
«Je compte» : Ce livre aide à apprendre à compter de 1 à 5 grâce à des perles mobiles sur une ficelle, le nombre de perles augmentant...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com