L’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.)





télécharger 98.25 Kb.
titreL’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.)
page2/2
date de publication05.10.2017
taille98.25 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > histoire > Documentos
1   2
27 Par exemple : Philippe Poirrier, « Le patrimoine : un objet pour l’histoire culturelle du contemporain ? Jalons pour une perspective historiographique » dans Soraya Boudia, Anne Rasmussen et Sébastien Soubiran (dir.), Patrimoine, savoirs et communautés savantes, Rennes, Pur, 2008.

28 Jean-Claude Passeron (dir.), Richard Hoggart en France, Paris, BPI, 1999.

29 Stuart Hall, Identités et Cultures. Politiques des cultural studies, Paris, Editions Amsterdam, 2007.

30 Erik Neveu, « La ligne Paris-Londres des Cultural Studies : une voie à sens unique ? », Bulletin de l'Association pour le Développement de l'Histoire Culturelle, juillet 2002, n° 2, p. 19-34.

31 Pascal Ory, « Qu'est-ce que l'histoire culturelle ? » dans Yves Michaud (dir.), Université de tous les savoirs, volume 2, L'Histoire, la Sociologie et l'Anthropologie, Paris, Odile Jacob, 2002, p. 93-106.

32 La bibliographie française sur le sujet a longtemps été indigente. La livraison de la revue Réseaux (CNET-CNRS) était l’une des seules références mobilisables : « Les Cultural Studies », Réseaux, n°80, novembre-décembre 1996. Un manuel, essai de socio-histoire, est désormais disponible : Armand Mattelart et Erik Neveu, Introduction aux Cultural Studies, 2003. Plusieurs publications, mais qui émanent rarement des historiens, témoignent aussi de ce nouvel intérêt : Anne Challard-Fillaudeau et Gérard Raulet Gérard (dir.), « Pour une critique des ‘sciences de la culture’ », L’Homme et la Société, 2003, n° 149.; André Kaenel, Catherine Lejeune et Marie-Jeanne Rossignol (dir.), Cultural Studies-Etudes culturelles, Nancy, Presses universitaires de Nancy, 2003 ; Stéphane Van Damme , « Comprendre les Cultural Studies : une approche d’histoire des savoirs », RHMC, 2004, n° 51-4 (« Faut-il avoir peur des Cultural Studies ? ») et Bernard Darras (dir.), « Etudes Culturelles & Cultural Studies », Médiation et Information, 2007, n° 24-25. Signe supplémentaire de cette conjoncture, le séminaire « Histoire culturelle-Cultural Studies », animé par Pascal Ory, et qui s’est tenu en 2006-2007 à l’Institut d’histoire du temps présent du Cnrs.

33 François Dosse, La marche des idées. Histoire des intellectuels-histoire intellectuelle, Paris, La Découverte, 2003 et Bertrand Müller, « Linguistic Turn » dans Dictionnaire des idées, Paris, Encyclopaédia Universalis, 2005, p. 468-470.

34 Les travaux de Dominique Kalifa (L’encre et le sang. Récits de crimes et sociétés à la Belle Epoque, Paris, Fayard, 1995 ; Crime et culture au XIXe siècle, Paris, Perrin, 2005) et d’Antoine de Bæcque (Le corps de l'histoire. Métaphore et politique 1770-1800, Paris, Calmann-Lévy, 1993 ; Les éclats du rire. La culture des rieurs au XVIIIe siècle, Paris, Calmann-Lévy, 2000) sont quelquefois cités dans cette perspective.

35 Cette posture de « passeur » se concrétise notamment dans les comptes rendus réguliers que Roger Chartier donne au Monde à partir de 1987. Une grande place est accordée aux historiens étrangers, italiens (Carlo Ginzburg, Givanni Levi), américains (Natalie Davies, Svetlana Alpers, Michael Fried, Anthony Grafton, Keith Baker, Robert Darnton), anglais (Francis Haskell, Geoffrey Lloyd) ou espagnols (Francisco Rico). Cette volonté de rendre accessible des ouvrages étrangers, traduits ou non, est présentée par l'auteur comme un devoir scientifique et civique, mais aussi comme une façon de dépasser les seules traditions nationales. Il s'agit alors de rendre compte que « l'histoire, comme les autres savoirs, les productions esthétiques ou les pratiques culturelles, est entrée dans l'âge des métissages. Il n'y a rien là à regretter, tout au contraire. Il faut plutôt saisir cette invitation pour porter plus loin encore le regard » (Roger Roger, Le jeu de la règle. Lectures, Bordeaux, Presses Universitaires de Bordeaux, 2001, p. 14). À partir du début des années quatre-vingt-dix, ce travail, mené avec continuité, vise aussi à contrer les approches prônées par les adeptes du Linguistic Turn. Roger Chartier ne manque pas une occasion pour rappeler l'inscription nécessaire de la discipline historique au sein des sciences sociales, et pour dénoncer les apories réductrices du Linguistic Turn. Voir Roger Chartier, « La nouvelle histoire culturelle existe-t-elle ? », Cahiers du Centre de recherches historiques, avril 2003, n° 31, p. 13-24.

36  William Scott, « Cultural History, French Style », Rethinking History, summer 1999, n° 3-2, p. 197-215.

37  Pascal Ory : « Pour une histoire culturelle de la France contemporaine (1870-…). État de la question », Bulletin du Centre d'Histoire de la France contemporaine, 1981, n° 2, p. 5-32 ; « L'Histoire culturelle de la France contemporaine, question et questionnement », Vingtième Siècle. Revue d'histoire, 1987, n°16, p. 67-82. Voir le recueil Pascal Ory, La culture comme aventure. Treize exercices d'histoire culturelle, Paris, Complexe, 2008.

38  Antoine Prost, « Sociale et culturelle, indissociablement » dans Jean-Pierre Rioux et Jean-François Sirinelli (dir.), Pour une histoire culturelle, Paris, Seuil, 1997, p. 131-146.

39 Antoine Prost et Jay Winter, Penser la Grande Guerre. Un essai d’historiographie, Paris, Seuil, 2003.

40 Dominique Kalifa, « L’histoire culturelle contre l’histoire sociale ? », dans Laurent Martin et Sylvain Venayre (dir.), L’histoire culturelle du contemporain, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2005, p. 75-84.

41 Loïc Vadelorge, « Où va l'histoire culturelle ? », Ethnologie française, 2006, n° 2, p. 357-359.

42 Ce point est particulièrement développé par Jean-Pierre Rioux, « Histoire culturelle » dans Sylvie Mesure et Patrick Savidan (dir.), Le Dictionnaire des sciences humaines, Paris, PUF, 2006.

43 Jean-Yves Mollier, « Histoire culturelle » dans Paul Aron, Denis Saint-Jacques et Alain Viala (dir.), Dictionnaire du littéraire, Paris, PUF, 2002, p. 266-267.
1   2

similaire:

L’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.) iconPhilippe Poirrier, De l’Etat tutélaire à l’Etat partenaire. La coopération...
«culture nationale» et l’hégémonie parisienne dans la vie et l’économie culturelle nationales confortent cette lecture dominante...

L’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.) iconPhilippe Poirrier
«Qu'est-ce que l'histoire culturelle ?» dans Universités de tous les savoirs, L’Histoire, la Sociologie et l’Anthropologie, vol....

L’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.) iconRivet D., «De l’histoire coloniale à l’histoire des Etats indépendants», Bédarida F. (dir.)
«De l’histoire coloniale à l’histoire des Etats indépendants», Bédarida F. (dir.), L’histoire et le métier d’historien en France...

L’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.) iconStage nouveaux programmes de 1
«le temps des dominations coloniales» est plus large et fait davantage référence à un «état d’esprit», celui des «dominations» plutôt...

L’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.) iconRésumé : Un retour sur l’histoire de l’Action sociale permet de montrer...
«grand soir» a permis, paradoxalement, une réflexion plus concrète et une meilleure prise en compte de la souffrance sociale par...

L’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.) iconForme de gouvernement où le pouvoir et la puissance ne sont pas détenus...
«la France» en histoire : politique avec l’étude des régimes depuis 1945 gprf, IV république et Ve République, mais aussi sociale...

L’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.) iconConférence de David Bellamy, 1er décembre 2004 I. L’Évolution historiographique...
«L’historien et la culture politique» qui est un article programmatique. En 1996, dans Pour une histoire culturelle (Seuil), Serge...

L’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.) iconHistoire de l'allaitement en France : pratiques et représentations

L’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.) iconSource : Philippe Poirrier, Le Bicentenaire dans l’agglomération dijonnaise dans
«couronne rose», certes fragilisée depuis 1983, de l'agglomération : à Chenôve (un peu moins de 18000 h) comme à Quétigny (8748 h),...

L’histoire culturelle en France. «Une histoire sociale des représentations». dans Philippe poirrier (dir.) iconChapitre 3 : L’inégalité des salaires en France au 20ème siècle
«salariés à haut salaire» a une importance toute particulière du point de vue de la représentation sociale des inégalités, et l’étude...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com