Programme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945





télécharger 18.9 Kb.
titreProgramme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945
date de publication06.10.2017
taille18.9 Kb.
typeProgramme
h.20-bal.com > histoire > Programme
Lycée Chaptal

Lettres supérieures 2e année

Histoire

Alexandre Bande

Indications bibliographiques sur la question d’histoire tronc commun du programme de l’ENS-LSH session 2013

Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945
Afin de préparer la rentrée prochaine et de négocier au mieux les premiers cours de l’année, je vous propose quelques lectures estivales. Dans l’attente d’une bibliographie plus conséquente qui sera distribuée à la rentrée, cette première liste est délibérément réduite. Néanmoins, en raison de l’étendue de la période étudiée et de la richesse de l’évènementiel à maîtriser, il est absolument nécessaire de lire certains de ces ouvrages (ou les chapitres en rapport avec notre programme) au plus vite ; de préférence avant la rentrée, au plus tard, avant la Toussaint. L’objectif est de vous familiariser avec les grandes lignes des évolutions diplomatiques et politiques (qui ont souvent été abordées dans le secondaire ou en HK).

La lecture du texte de cadrage proposée par les ENS est recommandée :

Le programme choisi couvre une période qui va des débuts du Second Empire, régime militariste s’il en est, à l’année 1945 qui est marquée à la fois par l’achèvement de la Deuxième Guerre mondiale et les débuts de graves problèmes dans les colonies (en Algérie et au Vietnam en particulier). On se situe donc dans un cadre chronologique cohérent où la France, qui entretient une armée de plus en plus importante et coûteuse, est engagée dans divers conflits européens et dans une entreprise colonisatrice qui l’oblige à de nombreuses expéditions militaires. Le sujet ne peut cependant en aucun cas être lu comme une application de l’histoire batailles d’autrefois ou comme l’occasion de présenter un récit des guerres dans lesquelles notre pays s’est trouvé engagé. Les candidats devront bien sûr connaître les grands traits des principaux conflits auxquels ont participé des troupes françaises et savoir les situer chronologiquement, mais sans que ceci n’implique une lecture purement militaire ou diplomatique de la question. Comme l’indique le libellé, l’accent devra être mis en priorité sur les rapports que la société dans son ensemble a, durant un siècle, entretenu avec les conflits auxquels elle a pu prendre part de manière directe ou indirecte. L’une des principales questions en jeu est d’abord de savoir si les guerres en question ont été voulues ou non par l’ensemble des Français. Y a‐t‐il eu des dissensions à leur endroit, voire des refus plus ou moins importants, ou ont‐elles, au contraire, été approuvées et soutenues ? Cette interrogation est particulièrement importante pour les deux guerres mondiales et les expéditions coloniales, ainsi que le montrent les nombreux débats historiographiques qui les concernent. Il convient, dans cet ordre d’idée, de donner un éclairage sur la manière dont les pouvoirs publics et ceux qui les soutenaient ont sollicité l’opinion publique et cherché à obtenir son adhésion, ce qui implique en parallèle de s’intéresser aux efforts des opposants à la ligne officielle pour obtenir un rapport de force plus favorable à leurs vues. La réaction des populations et des militaires à ces diverses propagandes est elle aussi un thème qu’il est nécessaire de développer. Un autre aspect important du programme concerne le fardeau qu’ont représenté les guerres sur le plan matériel et humain. Il faut porter l’attention sur l’accroissement des dépenses militaires et leur répartition, sur la mise en place progressive de la conscription obligatoire et sur les modalités nécessaires d’adaptation à cet effort. Il convient par ailleurs de s’interroger sur les mesures de mobilisation lors des grands conflits et les sacrifices que ces derniers ont entraînés pour les militaires, mais aussi la masse des civils. Il ne manque pas ici de bonnes études sur les souffrances des combattants, la mobilisation économique, les problèmes d’approvisionnement et d’augmentation des prix ou bien la recherche éperdue de nouveaux moyens financiers pour l’État. L’impact des guerres et des problèmes militaires sur la vie politique de la Nation est un troisième thème important du sujet. Il serait mal venu pour un candidat d’ignorer la nature militariste du régime bonapartiste, le poids de la défaite de 1871, l’utilisation de l’idée de revanche par certains groupes de pression ou courants idéologiques, la limitation des libertés lors des grands conflits ou bien l’existence de la Chambre bleu horizon, sans parler du pacifisme de l’entre‐deux‐guerres, du régime de Vichy et des courants de la Résistance. Il est clair également que les débats autour du service militaire, des crédits militaires et des expéditions coloniales ont fortement marqué la conscience de nombreux contemporains. Il est enfin recommandé de ne pas négliger l’instrument essentiel qu’est l’armée. Comment évolue son organisation ? Qui sont les hommes qui composent ses différents corps ? Quels sont leurs rapports à l’État et à la société, leur capacité à se plier aux injonctions du pouvoir civil ou à leur imposer leurs vues ? Ici, l’armée ne doit pas être seulement considérée sous un angle technique, mais sous un angle à la fois social et politique.
Des manuels sur l’histoire de la France
BARJOT Dominique, CHALINE Jean-Pierre, ENCREVE André, La France au XIXe siècle, 1814 – 1914, Paris, PUF, « Quadrige» 2005.

Ou

ALBERTINI Pierre, La France au XIXe siècle, Paris, Hachette « Supérieur », 2006
SIRINELLI Jean –François (dir.), La France de 1914 à nos jours, Paris, PUF « Quadrige », 2004

A ne lire que pour la fin de la période concernée.
On peut également utiliser les certains chapitres des ouvrages issus de la collection « Histoire de France » dans la collection « Carré Histoire » de chez Hachette.
ADOUMIE Vincent, De la monarchie à la république, 1815 – 1879, Paris, Hachette Supérieur

Lire les chapitres 4 et 5 pour les évolutions politiques et surtout le chapitre 10 sur les enjeux géopolitiques et diplomatiques.
LEDUC Jean, L’enracinement de la république, 1879 – 1918, Paris, Hachette Supérieur, sur les évolutions politiques, lire les chapitres 1 à 5, sur les enjeux géopolitiques et la Première Guerre mondiale, lire les chapitres 11 et 12.
Pour replacer l’histoire de France dans un contexte européen et mondial :
BERSTEIN Serge, MILZA Pierre, Histoire du XIXe siècle, Paris, Hatier, « Initial », 1996

Une approche globale qui permet de replacer les évolutions françaises dans le contexte international
BERSTEIN Serge, MILZA Pierre, Histoire du XXe siècle, Paris, Hatier, « Initial », 1994 t. 1 et éventuellement le début du tome 2.

Se concentrer sur les chapitres en relation avec la France
MILZA Serge, Les relations internationales de 1871 à 1914, Paris, Armand Colin, « Cursus », 2009. Outil précieux.
Pour approfondir éventuellement vos connaissances sur la France des années 1850 – 1914, en vous concentrant sur les enjeux politiques, diplomatiques et militaires
AGULHON Maurice, 1848 ou l’apprentissage de la république, 1848 – 1852, Paris, Nouvelle Histoire de la France contemporaine, Le Seuil, « Points Histoire », t.8, 1973.
PLESSIS Alain, De la fête impériale au mur des fédérés, 1852–1871, Paris, Le Seuil, « Points Histoire », t.9, 1979.
MAYEUR Jean-Marie, Les débuts de la IIIe République, 1871–1898, Paris, Le Seuil, « Points Histoire », t.10, 1973.
REBERIOUX Madeleine, La République radicale, 1898– 1914, Paris, Le Seuil, « Points Histoire », t. 11, 1975.
Pour aborder certaines problématiques relatives aux effets de la guerre sur la société française.
AUDOIN-ROUZEAU, 1870, La France dans la guerre, Paris, Armand Colin, 1989.

similaire:

Programme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945 iconA. L’évolution du monde depuis 1945 : un monde structuré par des logiques de guerre froide
«Société/Ere d(e L)’abondance», société de consommation, société industrielle/postindustrielle

Programme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945 iconProgramme : histoire : État et société en France de 1830 à nos jours

Programme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945 iconLes sociétés contre l’Etat en France au xix° siècle
«société contre l’Etat»2, à savoir les relations d’opposition, souvent méconnues entre les sociétés locales, à l’échelle du village...

Programme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945 iconLe rapport entre guerre et société se place ensuite sur trois plans principaux
«nations» se constituent, dans la mesure où la guerre devient une «affaire d’État». Elle n’est plus uniquement l’affaire des nobles,...

Programme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945 iconProgramme 2014. Février/Mars. Mise en œuvre du programme
«Gouverner» : action de diriger et administrer, liée à son acteur principal (la France); le pouvoir exécutif (chef de l'Etat et gouvernement)...

Programme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945 iconCours histoire ts 2 Economie, société et culture en France I la France...

Programme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945 iconEconomie et société en France depuis 1945

Programme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945 iconGuerre, femmes et nation en France (1939-1945)

Programme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945 iconEtat et société en France depuis 1830

Programme de l’ens-lsh session 2013 Guerre, Etat, société en France 1851 – 1945 iconLes manuels et les usuels
«L’état de l’économie. 2013.», 2013, Paris, Alternatives économiques, Hors série n°96, 2e trimestre 2013, en partenariat avec l’Observatoire...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com