Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4





télécharger 154.35 Kb.
titreSommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4
page10/10
date de publication08.10.2017
taille154.35 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

Idées diverses





  • Séquence promo du film : par un des acteurs invité dans une « émission » télé, avec quelques extraits du « Syndrome », & les commentaires qui vont avec (mais une version Commentaire audio par l’équipe de réalisation en bonus serait préférable).

  • Les deux nanas du parc (en début de bêtisier) : « Que pensez-vous de ce film ? », « Au début, on pensait que ça serait bien, mais c’est nul, c’est bof… », « C’est à chier si j’ai bien compris ? ».

  • Musiques & chansons : System of a down, Deftones (« Bored »), La croisière s’amuse, Drôles de dames, Wonder woman, L’agence tout risque, Magnum, Chapeau melon & bottes de cuir, Mission impossible (la série), La 4e dimension…

  • Bonus : making off (photos & commentaires pendant le tournage), bêtisier (rush, commentaires peut-être, musique « Je fume pu dshit (feat. crue) » de Stupeflip éventuellement), & film version commentée par Eric & son équipe.

  • Affiche du film : 2 images en rapport à chacune des 2 bandes annonces. La première avec l’équipe du film en tenue & pose marrantes (par exemple, Nazo en look de départ, Ingrid avec la pelle du nain, Callaghan avec sa petite bière, Dr Globule en blouse blanche tachée, Steven dans son chasuble, Catimini & ses oreilles de chat, Boris & son livre d’occultisme), la seconde genre Matrix par exemple, tous avec des flingues (Naz’ en MIB, Ingr’ avec lunettes noires, M. X & ses ray-bans, Globule habillée à la Sarah Connor, Stev’ en tenue militaire, la clone en tenue goth, & l’Effaçator avec sa tête dissimulée, ou plutôt, sa silhouette genre Dark Vador ou un truc comme ça).

  • Après un combat : les yeux du mort ne se ferment pas (malgré le personnage qui tente de les fermer).

  • Traîtrise de Dr Globule : celle-ci se révèle être un agent de l’OMS (clone ou simple agent infiltré).

  • Déclaration d’amour : « Ton nez qui brille au ciel d’azur, ton corps poilu qui sent la nature… »



Bandes annonces
Bande annonce 1 : Un film qu’il est bien à regarder
Cette BA est représentative du film : humour décalé, jeux de mots stupides, « acteurs » pas vraiment acteurs, etc. Début en noir & blanc, terne, sur Callaghan en gros plan pendant un long instant, le regard vide (scène 8), ou si possible Nazo en MIB, écoutant M. X (scène 4). Voix off (morne, atone) : « Mon corps & mon esprit sont constitués d'innombrables composants, comme tous ceux qui ont fait de moi ce que je suis, c'est-à-dire un individu, avec une personnalité propre. J'ai un visage & une voix qui me différencient des autres, mes pensées & mes souvenirs sont nés au gré de mes expériences, ils sont uniques & je porte au fond de moi mon propre destin. Pourtant je me sens confiné, limité dans le cycle de mon évolution. » ( 27 s). Interruption : M. X criant « Alléluia ! » (scène 4). Ou encore : vue de Nazo écoutant M. X, voix off (Romuald) : « Mais qu’est-ce qu’il est moche ! En plus, il sent la ratatouille… Mais qu’est-ce que je fous là ?! S’il me fait le coup de la pilule bleue ou rouge, c’est décidé, j’me barre !!! En plus, il sait même pas parler le vieux ! » En même temps, voix off de M. X (Eric) en moins fort : « Blablabla, blablablabla, blabla, bla… » Musique ridicule : « La croisière s’amuse », ou « Chapeau melon & bottes de cuir » par exemple. Voix off masculine (genre bande annonce de la « Cité de la peur ») : « Par le réalisateur du "Nain est un tueur"… StarNaze production est fier de vous présenter… », effet visuel sur le titre « Le syndrome ». « Avec de vrai morceaux d’acteur dedans » quand le bizounours fait son apparition… « De la réflexion). Plans (non exhaustifs & ordre non encore fixé) : Nazo qui lance & avale un bonbon Haribo (scène 1A), tremblant de peur (« Mais c’est quoi t’est-ce qui m’arrive ? », scène 1A), l’agent Wojciech Killer qui apparaît sur le bureau (scène 9), vue subjective du Marteau de l’Effaçator frappant Dr Globule (scène 9B), etc. Prendre les séquences originales, & éventuellement les rendre plus vives en couleur. Sur la musique de « Princesse Mononoke » (ou autre, genre « Titanic », ou « BraveHeart »), Eric le regard vers l’horizon, en contre-plongé, paysage naturel derrière : « Ce n’est pas quand on pense qu’on peut être ce qu’on veut pouvoir penser, mais quand on peut penser vouloir être ce que l’on est. » Peut-être terminer par « Smurf » de Rammstein : nains de jardin devant la Stargate (pendant la voix type comptine), & plan de Boris frappant Callaghan de son Marteau de Sagesse (pendant la voix agressive de Till).

————

Bande annonce 2 : Le masque de la mort
Cette seconde BA, opposée à la première, est beaucoup plus sombre : extraits glauques du film, sans voix off ni dialogue du film, juste une musique très sombre & angoissante. Prendre les séquences originales, & les assombrir.

Synopsis :

  1. séquence ambiante (probablement « Nothuman II » d’Imminent Starvation, ou « Satan Jugend » de MZ. 412, 42e seconde à maxi. 2’01") : Effaçator (ralentir un passage, dans la rue) rentrant chez lui (scène 3), avec fondues de plans des acteurs principaux. Plans insérés : Tristan en gros plan (scène 11, avec son regard « perdu »), Dr Globule en gros plan (scène 7, blouse blanche couverte de sang), Steven en gros plan (scène 1B, s’approchant de la caméra flingue au point), Catimini (& la Ninjette) en gros plan (scène 12, travelling dans les bois), Callaghan en gros plan (scène 11, torse nu & enchaîné à une chaise), Ingrid en gros plan (scène 9, poursuivie dans le labyrinthe), Nazo en gros plan (scène 1, poursuivi dans une ruelle). Durée non-stop des plans « Eff’ »  8 s. Durée  22 s (Eff’ dans la rue) +  16 s (Eff’ dans l’allée) +  4 s (Eff’ sur terre-plein) + 12 s (Eff’ dans l’escalier) +  4 s (plans insérés) +  6 s (fondues)  1 min 04s.

  2. séquence transitoire (fin de « Nothuman II », ou « Satan Jugend », & début – 21 s – de « Lost Highway 45 » d’Imminent Starvation) : mise en place des scènes d’action de la séquence suivante. Déballage des armes de l’Effaçator (supprimer le début où l’on voit son masque, scène 12), entrecoupé de Globule & le flacon plein de sang (scène 3), Steven sautant dans la ruelle (en position de combat, scène 1B), Globule qui sort ses flingues (à la Matrix, ajout de flammes en bout de canon sur ses armes, scène 9), & la Ninjette sabre à la main (moulinets, scène 12). Durée  7 s (déballage des armes) +  18 s (plans insérés)  25 s.

  3. séquence action (« Lost Highway 45 ») : Ninjette attaquant vue de profil (plan fin de combat contre Effaçator, scène 12), offensive de Catimini contre l’Eff’ (dans les bois, scène 12), combat de Steven contre l’Effaçator (scène 1B), shoot du chien (scène 3)  7 s, duo Catimini & Ninjette contre l’Effaçator (vue subjective, scène 12), éventuellement fouettage de Catimini quand l’Eff’ est dans le placard (scène 3)  1 s. Terminer peut-être par zoom sur Flag (image violette, à la 3e min environ du générique final)  2 s, avec une incrustation (< 1 s) de Fab avec ses yeux blancs (à la 50e s du générique final). Durée  1 min. Plans alternatifs : combat Effaçator contre Nazo/Steven/Catimini dans les bois (scène 6B).

  4. Total : durée  2 min 50 s.



Voilà.


1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconBibliographie petite liste comprenant quelques livres traitant de...

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconFarces et Troubadours Spectacle Médiéval Mise en scène et direction...

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconRésumé de la scène

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconNotes de mise en scène

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconNote de mise en scene p. 5

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconVaste projet de mise en scène de la pièce, avec une classe de 4

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
«petit Marseillais» qui découvrait le monde du théâtre, qui avait le désir avoué de conquérir la scène parisienne, IL écrivit en...

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconQuestion du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui,...

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconDossier pédagogique
«Mettre en scène un spectacle et fabriquer sa scénographie et ses personnages, c’est tenter de répondre à des questionnements soulevés...

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconParcs et nature de bordeaux
«anglaise» ainsi que des mises en scène végétales dépaysantes, composent le parc le plus attractif de la ville






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com