Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4





télécharger 154.35 Kb.
titreSommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4
page6/10
date de publication08.10.2017
taille154.35 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

Scène 9 : M. X (agent Bizounours) 



Scène 9A : Cornelius, un tueur qui a de la classe

Cornelius « One Shot » (Alain) arrive en compagnie d’Effaçator, & se rendent chez ce dernier, jouant comme des gamins dans le couloir. Puis, une fois les présentations faites avec Lacrimosa « Maîtresse » (Mélanie), ils prennent l’apéro, sous le regard hautain de la maîtresse de maison. Une ambiance de mort s’installe. Cornelius finit par raconter l’une de ses missions. Soudain, le téléphone sonne, c’est Mme Y qui appelle Lacrimosa. Cornelius en profite pour parler avec Effaçator : « Bon, maintenant qu’on est que tous les deux, il faut que je te dise quelque chose d’important. "Y" t’a plutôt à la mauvaise… Nazo & Ingrid t’ont échappé. Il n’a guère apprécié cet échec. C’est pour ça qu’en tant qu’ami, je viens te prévenir : j’ai une info pour toi. Une nouvelle personne contaminée par le Syndrome a été repérée & un agent de LOS est déjà sur place. Ils se trouvent exactement ici » Cornelius met son doigt sur une carte. Il reprend : « Cette fois-ci, ne les loupe pas ! Au fait, ta femme est lourde… »
Plus tard, Wild Jack (Jean-Paul maquillé, individu ayant contracté le Syndrome) & l’agent Shotgun (Julie, chargée de sa protection), se dirigent vers le QG de LOS. Ils se trouvent dans un terrain vague. Gros plan sur Wild Jack, soutenu par Shotgun. Il tombe, à moitié inconscient, & son agent de protection rapprochée décide d’appeler le QG. L’opérateur (Jean-Paul, avec un casque-micro) : « Opérateur. » « Allo la base ? Ici Shotgun. Y a Jack Wild qui ne va pas bien. Il est par terre. Préparez un bloc d’urgence. » L’opérateur : « Bien reçu agent Shotgun. Coordonnées localisées. Envoie d’une UMU. Contactons Dr Globule. Over. » Ils repartent tant bien que mal. Soudain, elle s’arrête, hume l’air, regarde anxieusement autour d’elle. Plan sur les pieds d’Effaçator, celui-ci tentant d’enlever une crotte de chien de sous sa semelle… Nerveusement, elle regarde les environs, & à quelques mètres d’elle, apparaît Effaçator ! Shotgun part se cacher en courant, laissant littéralement tomber Wild Jack. Après un rapide échange de coups de feu, la garde-du-corps s’effondre, mortellement touchée. Effaçator s’approche de Wild Jack, sort un balai à chiotte, le jette d’un air gêné, & l’achève au couteau (bruit « zbouing » rigolo lorsque le vilain plante sa victime). Il s’avance vers Shotgun, mais elle pare de ses deux mains le coup. Malheureusement, ses forces la trahissent, & la lame vient se planter doucement dans son corps…
A la suite de quoi, Steven entre en trombes dans le bureau de M. X : « Chef ! Chef ! J’crois qu’il y a un ou deux personnes qui sont refroidies !!! » Le vieux pique une crise, & réquisitionne des satellites pour rechercher Effaçator.
————

Scène 9B : Résultats des investigations
Des coupures de presse (celles-là même prisent par les flics, & se trouvant dans le dossier de Callaghan) sont analysées par Nazo sur ordinateur (chambre de Gaëlle & Romuald), en compagnie d’Ingrid (vue subjective de l’écran sur les deux personnages, à travers du texte & des fenêtres à l’envers en transparence), où l’on voit une image floue & inexploitable (en noir & blanc) au départ, puis en 2-3 clics de souris (« Alors, c’est simple, il suffit de rehausser le focus, appliquer un sharpen, réduire le Gauss Noise, & opla ! »), il réussit à sortir une photo nette d’un des meurtres, avec un nain de jardin caché dans un coin (en couleur). Ils remettent de suite cette image au chef de LOS. M. X : « Tout cela m’inquiète. Quatre de nos meilleurs agents éliminés… Ils pourraient avoir été victime de l’Effaçator, ou encore des nains de jardin cherchant leur pelle… Il faut réagir ! » Conscient de la menace, il décide d’envoyer un espion parmi eux, l’agent Wojciech Killer, alias Bisounours.

Celui-ci prend son téléphone : « Faite entrer Catimini, Globule & Steven… Comment ça il n’est pas là ? Il a piscine ? Bon… » A l’arrivée des deux autres agents, il leur annonce : « L’Effaçator a été repéré à l’extérieur, entre la 5e & la 11e Avenue. Il faut le suivre afin de localiser son repère, & ainsi peut-être pouvoir l’éliminer plus facilement. »




Dehors, le tueur marche avec un sac de courses plein à la main (baril « Bidon » qui dépasse). Flash-back sur sa femme qui lui gueule dessus le matin avant d’aller au boulot : « Et n’oublies pas de faire les courses, sinon… » La caméra laisse l’Effaçator, & zoom sur le groupe d’agents de LOS, dans le parc. Ces derniers coordonnent leur montre, & se dispersent sur le secteur (présence des deux filles quidam du quartier).
On voit Ingrid dans un parc, de plus en plus anxieuse, puis quelqu’un qui semble la poursuivre (pieds d’Effaçator). Elle se met à courir, & se perd dans un labyrinthe de buissons. Ensuite, Ingrid face à M. X dans le repère de LOS. Celui-ci : « Merci Ingrid. Vous avez de la chance de vous en être réchappé saine & sauve. & vous Nazo ? » Il fait son rapport, l’air penaud : « Euh…me rappelle plus. Veuillez recevoir toutes mes confuses… » Il ne veut pas avouer qu’il s’est retrouvé sur la planète des Singes (incrustation d’extraits du film, peu probablement) en passant dans la Stargate des nains de jardin trouvée par hasard. Catimini n’a pas trouvé l’Effaçator, bien que cherchant activement (on la voit apparaître puis disparaître derrière un arbre, un buisson, un lampadaire, & devant la caméra, toutes ces vues filmées dans le même plan sans interruption). Globule a, quant à elle, rencontré le tueur. Elle s’en est tirée on ne sait pas comment. Flash-back sur le combat (ajout de plans de la rencontre des deux personnages, peu probable), jusqu’à la scène du couteau, puis message sur fond noir avec biiiiip, affichant (éventuellement) « Veuillez nous excuser pour cette interruption momentanée de nos programmes. » Coupure Pub « Luminou » (sans doute) : « Ralala, on ne voit rien ici ! Il nous faudrait un Luminou. » « Un quoi ? » « Tu ne connais pas le Luminou ? Laisse moi t’expliquer : tu prends un tueur machiavélique fomentant de noirs desseins. Tu éteins la lumière, on ne le voit plus. Alors que le Luminou, dans le noir, on peut le voir ! » Puis après un second biiiiip, Globule termine par « Voilà… je l’ai échappé belle ! ». M. X désespère… Nazo chuchote à l’oreille d’Ingrid : « Il a l’air déçu, n’est-il pas ? » Elle lui répond : « Humm, t’il l’est. »
Pendant ce temps, dans la forêt. Gothnain le chef fait une petite réunion, & Bisounours laisse tomber son étiquette LOS. Il est fichu. Gothnain lui envoie un rayon laser, & parvient à blesser mortellement bisounours. Il arrive péniblement à la fin du rapport de Globule, gémit (M. X traduit : « Les nains… de jardin sont… dans… ahhhhh… »), & meurt dans les bras du chef de LOS avant de pouvoir révéler où sont cachés les nains. Tout le monde est triste (une main tend une boîte de kleenex). M. X : « Il était notre meilleur élément… », Globule : « C’est toujours les meilleurs qui s’en vont les premiers… », Nazo : « C’est balo… », Ingrid : « Mais pourquoi le tueur est-il si méchant ? » Catimini, & Globule (ensemble) : « Parce que ! » (musique triste genre « Platoon », ou « Léon »). Nazo raccompagne Ingrid dans sa chambre d’hôtel, mais celle-ci est un peu traumatisée par les récents événements…
La nuit, dans la chambre d’hôtel d’Ingrid (chambre de Mélanie & Fabien). On la voit en train de dormir, éclairage indirect diffus si possible (03h59 à l’horloge). Un bruit indescriptible se fait entendre (en partie organique, avec bruits glauques à déterminer). Elle émerge de son sommeil, scrute la pièce, ne voit rien, & allume la lumière (séquence tournée à l’envers : elle allume la lampe, scrute la chambre, & s’endort…). Soudain, dans le miroir à côté du lit, elle voit la silhouette d’un homme (Fabien) aux yeux blancs & un masque (type anti-poussière) qui la regarde derrière elle. Elle se retourne en poussant un cri, mais il n’y a personne (musique angoissante & glauque, type « Alien 3 », « Alien : la résurrection », ou indus-noise-ambiant). Elle se lève d’un bond, allume toute la pièce, mais toujours rien. La fenêtre & les volets sont clos.

Fondue noire sur Ingrid, lisant un bouquin scientifique dans le lit. Soudain, on frappe à la porte. « Qui est-ce ? » Pas de réponse. Elle se lève, va écouter à la porte. Le même son indéfinissable se fait entendre. Ingrid en gros plan, inquiète. Tambourinements plus violents à la porte, la faisant sursauter. Soudain, les lumières se mettent à clignoter, la radio s’allume (« One more kiss dear » de Blade Runner), Ingrid est angoissée, & regarde partout. Soudain, elle se fige, regarde le miroir. Vue subjective d’Ingrid : en reflet sur le miroir, l’homme aux yeux blancs en train d’étouffer de ses mains une femme sur le lit… Ingrid elle-même ! Mouvement de la caméra vers le lit : personne (jeu d’acteur au ralenti, puis séquence accélérée en post-production). Plan de nouveau sur Ingrid : elle se tient la gorge & part précipitamment hors de sa chambre, paniquée. Elle se retrouve dans un couloir (appartement de Mélanie & Fabien), court sur la droite, ouvre la porte… & se retrouve dans sa chambre !!! Les lumières continues de clignoter. Elle se précipite dans la penderie, & referme la porte-miroir. On la voit haletante (voir problème d’éclairage), la peur se lisant sur son visage. Puis, plus rien. Le silence se fait. Ingrid reste cachée dans l’armoire, tendant l’oreille. Puis, imperceptiblement, un bruit lancinant se fait entendre, de plus en plus audible. Un bruit similaire à celui d’auparavant, mais plus lent, plus traînant. Tout à coup, des grattements se font entendre contre la porte de la penderie ! Celle-ci s’ouvre, Ingrid crie, & on voit la tête de Nazo, l’air interrogatif. « Ben qu’est-ce qui s’passe ? » Elle se blottit dans ses bras. Image figée en noir & blanc de la scène.




1   2   3   4   5   6   7   8   9   10

similaire:

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconBibliographie petite liste comprenant quelques livres traitant de...

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconFarces et Troubadours Spectacle Médiéval Mise en scène et direction...

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconRésumé de la scène

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconNotes de mise en scène

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconNote de mise en scene p. 5

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconVaste projet de mise en scène de la pièce, avec une classe de 4

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconAu fil de sa biographie s’inscrivent ses œuvres
«petit Marseillais» qui découvrait le monde du théâtre, qui avait le désir avoué de conquérir la scène parisienne, IL écrivit en...

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconQuestion du programme : Qu’apporte à l’homme, d’hier et d’aujourd’hui,...

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconDossier pédagogique
«Mettre en scène un spectacle et fabriquer sa scénographie et ses personnages, c’est tenter de répondre à des questionnements soulevés...

Sommaire Scène 0 : Générique du début (finalisée) 3 Scène 1 : Nazo (finalisée) 4 Scène 1A : Nazo & ses Haribo 4 iconParcs et nature de bordeaux
«anglaise» ainsi que des mises en scène végétales dépaysantes, composent le parc le plus attractif de la ville






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com