Période : Les temps modernes





télécharger 227.79 Kb.
titrePériode : Les temps modernes
page1/8
date de publication08.10.2017
taille227.79 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
  1   2   3   4   5   6   7   8

La culture Humaniste : les temps modernes

Période : Les temps modernes

Sommaire


Période : Les temps modernes 1

1

Sommaire 1

La période considérée marque sans nul doute une rupture fondamentale dans l'Histoire, c'est la fin du Moyen Age, le début d'une nouvelle ère faite de progrès, de découvertes, de changements à la fois dans les sociétés et dans les mentalités, une Renaissance, comme les contemporains ont pu le ressentir. Car, Renaissance est bien un terme contemporain et pas une appellation historique récente. Nous voyons la fin d'un monde, celui de l'Ancien Régime, s'ébauche tout au long de cette longue période, qui s'étend du 15ème siècle au 19ème siècle la société telle que nous la connaissons 1

Léonard de Vinci, page de croquis sur l'anatomie humaine : l’homme de Vitruve 4




Repères historiques :

La période considérée marque sans nul doute une rupture fondamentale dans l'Histoire, c'est la fin du Moyen Age, le début d'une nouvelle ère faite de progrès, de découvertes, de changements à la fois dans les sociétés et dans les mentalités, une Renaissance, comme les contemporains ont pu le ressentir. Car, Renaissance est bien un terme contemporain et pas une appellation historique récente. Nous voyons la fin d'un monde, celui de l'Ancien Régime, s'ébauche tout au long de cette longue période, qui s'étend du 15ème siècle au 19ème siècle la société telle que nous la connaissons




  1. La Renaissance

    1. Définition 

La Renaissance artistique est une composante de la Renaissance qui est une période de renouveau littéraire, artistique, et scientifique qui se produisit en Europe au XVIe siècle.Un des aspects essentiels de la Renaissance en tant que période est le renouvellement des thèmes et de l'art en Europe après le Moyen Âge. Donner des repères chronologiques précis pour ce mouvement artistique est difficile. Il est couramment admis que la Renaissance artistique commence en Italie au XIVe siècle puis se diffuse dans le reste du continent, à des rythmes et des degrés différents selon la géographie. Elle est le résultat de l'arrivée massive de scientifiques, architectes, artistes et intellectuels en provenance de la cour du Sultan. Les troubles qui sévissent à Istanbul incitent au départ. La fine fleur de l'Asie mineure et du monde arabe qui égayait la cour du sultan va importer en Europe l'astronomie, les mathématiques mais aussi la poésie et les arts graphiques.

Elle se prolonge au XVIe siècle et atteint alors dans de nombreux pays son apogée. La Renaissance ne constitue pas un retour en arrière : les techniques nouvelles, le nouveau contexte politique, social et scientifique permettent aux artistes d'innover. Pour la première fois, l'art pénètre dans la sphère du privé : les œuvres ne sont plus seulement commandées par le pouvoir religieux ou séculier, mais entrent dans les maisons bourgeoises.

    1. Humanisme et production artistique

Alors qu'au Moyen Âge la création artistique était essentiellement tournée vers la religion chrétienne, la Renaissance artistique utilise les thèmes humanistes (tolérance, liberté de pensée, paix, éducation visant l'épanouissement de l'individu, etc.) et de la mythologie antique. Le renouvellement de la réflexion philosophique fournit aux artistes de nouvelles idées : avec le néoplatonisme, l'Homme est au centre de l'univers. Les peintres et les sculpteurs n'hésitent plus à représenter la beauté des corps humains dénudés. L'étude des textes antiques, le renouveau de la philologie avec Lorenzo Valla, permettent aux architectes de s'affranchir du style gothique. Ils utilisent les enseignements de Pythagore et de Vitruve pour élaborer leurs plans. La pensée se libère progressivement des contraintes religieuses et se tourne vers les aspirations au bonheur, à la paix et au progrès. Les écrivains et les philosophes s'intéressent désormais à tous les domaines de la connaissance. Ils recopient et traduisent des manuscrits et recherchent des textes nouveaux. Ces idées renouvelées se diffusent sur le continent européen grâce à l'imprimerie et aux voyages des humanistes. Les premières bibliothèques sont crées telles que la Bibliothèque apostolique vaticane (vers 1450).

    1. Redécouverte de l'Antiquité



Un
thème mythologique de la Renaissance : Diane, déesse romaine de la chasse, XVIe siècle, musée du Louvre

Grâce à l'arrivée des compilations et des artistes byzantins, chassés par l'invasion ottomane, Végèce, Pythagore, Euclide sont de nouveau disponibles dans leurs manuscrits grecs originaux. L'imprimerie utilisait les caractères romains. Dans les arts plastiques, le nu est davantage utilisé qu'au Moyen Âge et le mouvement est rendu de façon réaliste par le hanchement.

    1. Vogue de la mythologie gréco-romaine

Les artistes de la Renaissance relisent les mythes de l'Antiquité païenne qui leur donnent de nouveaux sujets de production. Les découvertes archéologiques (groupe du Laocoon), comme les fouilles des thermes de Caracalla par les Farnèse, inspirent les sculpteurs et les architectes des XVe et XVIe siècles. La villa de l'empereur Hadrien ou encore le Panthéon de Rome offrent des modèles de construction radicalement différents du style gothique. Les formes de l'Antiquité reviennent à la mode : colonnes, pilastres, frontons, coupoles, statues décorent les édifices de cette époque. L'Ancien Testament et le christianisme catholique inspirent toujours les œuvres d'art.

    1. Nouveaux moyens techniques



Albrecht Dürer, Allégorie de la Mélancolie: un nouveau thème et une nouvelle technique, la gravure

L'avancée des sciences profite aux arts : tout au long du XVe siècle, les peintres maîtrisent de mieux en mieux la perspective linéaire et les proportions. Au XIVe siècle, l'apparition de la peinture à l'huile donne plus de profondeur aux œuvres. L'emploi de toiles remplace peu à peu le support en bois. Léonard de Vinci réalise la Joconde avec des effets de sfumato. L'invention de l'imprimerie au milieu du XVe siècle ainsi que les nouvelles techniques de gravure (xylographie) autorisent la reproduction et la diffusion d'œuvres sur tout le continent. Les estampes se multiplient dans les livres et remplacent les précieuses enluminures des manuscrits médiévaux.


  1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Période : Les temps modernes iconLes temps modernes documents enseignant

Période : Les temps modernes iconCroire dans les temps modernes : la proposition de foi du bienheureux chaminade

Période : Les temps modernes iconLes temps modernes les rois de France

Période : Les temps modernes iconProgramme de première
«Les temps modernes» (Modern Times) de C. Chaplin, 1936. Critique du taylorisme et du fordisme + «american dream»

Période : Les temps modernes icon1° Pourquoi une «introduction générale» à l’histoire des Temps Modernes ?

Période : Les temps modernes iconProgramme et invention dans l’art de la Renaissance
«La collection de Giacomo Contarini», Mélanges de l'Ecole française de Rome, Moyen Age, Temps modernes, 1987-1, p. 447-489

Période : Les temps modernes iconProgramme et invention dans l’art de la Renaissance
«La collection de Giacomo Contarini», Mélanges de l'Ecole française de Rome, Moyen Age, Temps modernes, 1987-1, p. 447-489

Période : Les temps modernes iconPériode de l’Ancien Régime (AR) : Période de la monarchie (17ème-18ème s : Henri IV à Louis XVI)

Période : Les temps modernes iconL’Ombre : Depuis Venise, nous nous étions perdus de vue. Mais que...
«polémos». En êtes-vous encore à croiser le fer avec l’esprit du temps, avec ces «Modernes» qui ne comprennent rien à vos propos...

Période : Les temps modernes iconCM1b histoire des Arts et Arts Visuels Par période Période 1
«actuelle» à la manière des frères Limbourg et fabriquer un calendrier complet avec les œuvres de la classe






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com