95 thèses de Luther à Wittenberg





télécharger 161.84 Kb.
titre95 thèses de Luther à Wittenberg
page3/4
date de publication08.10.2017
taille161.84 Kb.
typeThèse
h.20-bal.com > loi > Thèse
1   2   3   4


Un artiste qui voyage. Un savant pluridisciplinaire et un humaniste.


1

1

2

3

4

5

6

7

8




AMBOISE


4


MILAN



2

1




3




FLORENCE



ROME


I. Une Renaissance des Arts et des Lettres
A. La Renaissance artistique, une nouvelle conception de l’artiste

A travers l’étude de Léonard de Vinci :

un artiste dans son temps et hors de son temps



Un artiste qui voyage.
Léonard de Vinci travaille pour les grands princes laïcs et ecclésiastiques d’Europe qui sont ses mécènes (personnages riches qui aident financièrement des artistes et des savants en échange de puissance et de gloire). Ses domaines de compétences sont multiples : ingénierie militaire, architecture, travaux d’assainissement de la voierie, peinture...
Un savant pluridisciplinaire et un humaniste.

1. Léonard de Vinci utilise la géométrie (recherche du nombre d’or) et la dissection (médecine) afin de représenter avec le plus d’exactitude possible le corps humain dans sa peinture. Il travaille sur le réalisme et le mouvement, deux caractéristiques communes aux peintres de la Renaissance.

2. Il peut être considéré comme un Humaniste dans son questionnement (comprendre la nature humaine), dans la démarche qu’il utilise (expérimentation), dans les auteurs qu’il lit et revisite (ex : Vitruve, architecte romain), dans le savoir encyclopédique qu’il accumule pour parfaire l’art qu’il considère comme majeur : la peinture.


A travers l’étude de Léonard de Vinci : un artiste dans son temps et hors de son temps
I. Une Renaissance des Arts et des Lettres

A. La Renaissance artistique, une nouvelle conception de l’artiste


composition)

mona_lisa

Un peintre de génie (à travers l’étude de la Joconde) 2. Une œuvre révolutionnaire (analyse du personnage, du décor, de la

1. Naissance et spécificités de l’œuvre


3

1

Question de synthèse (travail relevé et noté) : après avoir pris en notes les explications dispensées en cours, expliquez en quoi ce tableau de Léonard de Vinci peut être qualifié de révolutionnaire.

Travail préparatoire : relevez dans le texte ci-dessous les informations permettant de présenter le tableau.


Bref historique : La Joconde a été peinte de 1503 à 1506, mais est restée inachevée. Léonard de Vinci ne l'a pas vendue à son commanditaire et il y a à nouveau travaillé par la suite. Il l'a emportée avec lui en France, en 1516, avec deux autres tableaux, au Clos Lucé, et le tableau a été vendu au roi de France François Ier pour 4000 florins (soit 15 kilos d’or). Le tableau a été placé au Louvre en 1804.

Une œuvre d'art de la Renaissance : Ce tableau est une commande privée d'un portrait non religieux. Il s'agit d'une peinture à l'huile sur bois de peuplier, de 53 cm sur 77 cm. Le tableau paraît petit. La présence d'un paysage à l'arrière-plan est inhabituelle, mais encore plus le sourire de cette jeune femme ainsi que son regard qui fait face au spectateur (presque indécents, voire provocateurs à l'époque). Léonard de Vinci utilise des techniques récentes : la peinture à l'huile, la perspective, le sfumato (couches de couleurs transparentes) et les effets d'ombre et de lumière.

Le personnage : L’hypothèse la plus vraisemblable serait Mona Lisa Del Giocondo, née Gherardini en 1479 et épouse de Francesco del Giocondo, un riche gentilhomme florentin. Après la naissance de deux enfants, le seigneur del Giocondo achète à Florence un palais plus grand, et il commande un tableau de son épouse à un très grand peintre. Elle a 22 ou 23 ans en 1503.


3. Interprétation du tableau : la Joconde, une méditation sur le temps qui passe ?


Le temps humain

Le temps divin

Consignes : identifiez les trois grandes étapes marquant la ligne du temps des hommes. Transposez ensuite ces principaux événements à l’échelle divine. Sur la ligne du temps divin, quel événement représenterait Mona Lisa ?


Naissance

Age adulte

Mort




Apocalypse, jugement divin

Temps des hommes

Chaos, avant l’action divine




2




Titre : La Joconde

Peintre : Leonard de Vinci

Dates de création : 1503-1506 (considéré comme inachevé)

Support : plaque de peuplier légèrement convexe

Dimensions : 53 cm sur 77 cm (petit tableau)

Mouvement pictural : Renaissance Italienne

Genre de la peinture : portrait (non religieux)

Techniques utilisées : peinture à l'huile, perspective, sfumato (couches de couleurs transparentes) et effets d'ombre et de lumière.

Lieu de conservation : Musée du Louvre

Commanditaire : Francesco del Giocondo, riche florentin (pour orner sa nouvelle demeure)

Personnage représenté : Mona Lisa del Gicondo, jeune épouse du gentilhomme

Premier acheteur : François Ier roi de France

Prix initial : 4000 florins (15 kg d’or)

Sens de la lecture ?

1. La partie droite du tableau représente donc les origines du monde, le chaos (symbolisé par le lac de montagne surélevé : cloaque) avec le pont symbole du temps qui s’écoule inlassablement.

2. Mona Lisa représente symboliquement la condition humaine : elle est belle mais sa beauté est éphémère.

3. Dans la partie gauche du tableau, on retourne symboliquement au chaos, au-delà du temps humain par le chemin tortueux qui mène au lac de montagne (cloaque)




Le sens de la lecture du tableau

Question : dans quel sens doit-on lire le tableau ?

Pour vous aider, trois indications vous sont données :

- La partie droite du tableau nous montre un pont, symbole du temps qui passe.

« S'il y a pont, il y a une rivière, qui est le symbole banal par excellence du temps qui passe »

Carlo Pedretti, spécialiste de Léonard de Vinci

- La partie gauche du tableau nous montre un chemin tortueux qui monte vers un lac de montagne.

- Le sourire de la Joconde  est plus relevé à droite qu’à gauche et semble faire lien avec le paysage à l’arrière plan.

Pensez également à la ligne d’horizon incohérente (seconde partie de l’analyse)

Mona Lisa incarne le temps des hommes, la plus belle création de Dieu. Les indications montrent que le tableau doit être lu de droite à gauche, à l’envers du sens de lecture normal

Remarque : c’est ainsi qu’écrivait De Vinci (écriture spéculative dite aussi en miroir) afin de coder ses recherches


Un peintre de génie (à travers l’étude de la Joconde)


La Joconde, une œuvre révolutionnaire ?

Un exemple de correction

La Joconde est un tableau révolutionnaire pour plusieurs raisons.

Au niveau de la composition d’abord, Léonard de Vinci a utilisé une composition pyramidale, normalement réservée aux portraits de la Vierge. Or Mona Lisa est une laïque.

Dans l’apparence du personnage, le peintre innove également : il s’agit d’un portrait commandé par un riche florentin et destiné à orner sa nouvelle demeure. Ce dernier espère certainement voir une représentation de sa femme parée de ses plus riches atours alors que Léonard la peint sans artifices, le plus naturellement possible (cheveux défaits, aucun bijou) voulant montrer la beauté de Mona Lisa avant sa condition sociale. De Vinci n’a jamais montré son portrait à Francesco del Giocondo mais s’il l’avait fait, il y a fort à parier que ce dernier l’aurait refusé. Le peintre rompt donc avec les codes traditionnels du portrait.

L’attitude de Mona Lisa est également inconvenante : elle sourit, regarde le spectateur droit dans les yeux dans une attitude qu’on ne saurait définir. Léonard de Vinci modifie là encore les codes du portrait.

Au niveau de la technique, ce tableau est également révolutionnaire : la maîtrise du sfumato, technique dont on attribue la paternité à De Vinci et consistant à peindre sans lignes ni contours à la manière de la fumée est parfaite. La Joconde montre en ce sens que Léonard n’était pas uniquement un artiste qui bouleversait les règles mais aussi un grand technicien.

Enfin et peut être surtout, ce portrait est révolutionnaire dans son agencement : au premier plan, Mona Lisa incarne la beauté, la douceur, et l’amour. L’arrière plan est en totale opposition avec le personnage : cette succession de montagnes aux pics acérés, sans beaucoup de verdure avec ces lacs improbables (qui cassent la ligne d’horizon) donne une impression de désolation et de chaos. Deux constructions humaines lient Mona Lisa à l’arrière plan : le pont qui passe sur une rivière et le chemin tortueux qui rejoint un lac de montagne. L’élément aquatique est donc omniprésent dans le tableau.

Il semble donc qu’en peignant Mona Lisa, Léonard de Vinci n’ait pas voulu réaliser un simple portrait mais une œuvre dont le message est plus complexe.


B. L’Humanisme, une nouvelle approche du monde.

Un père enseigne à son fils les exigences et les vertus pour devenir un bon Humaniste.

«J'entends que tu apprennes les langues parfaitement : premièrement, la Grecque (…). Secondement, la Latine. Et puis l'Hébraïque pour les saintes Lettres et la Chaldaïque et l'Arabique pareillement. Et que tu formes ton style, quant à la Grecque, à l'imitation de Platon, quant à la Latine, à Cicéron. Qu'il n'y ait histoire que tu ne tiennes en mémoire présente. (...) Des arts libéraux, Géométrie, Arithmétique et Musique, je t'en donnai quelque goût quand tu étais encore petit en l'âge de cinq ou six ans; poursuis le reste ; et d'Astronomie saches-en tous les canons. (...) Du Droit Civil, je veux que tu saches par cœur les beaux textes, et me les confères avec philosophie. Et quant à la connaissance des faits de nature, je veux que tu t'y adonnes curieusement ; qu'il n'y ait mer, rivière, ni fontaine, dont tu ne connaisses les poissons ; tous les oiseaux de l'air, tous les arbres, arbustes des forêts, toutes les herbes de la terre, tous les métaux cachés au ventre des abîmes (…) Puis soigneusement, revisite les livres des médecins, Grecs, Arabes et Latins (…). Et par fréquentes anatomies, acquiers-toi parfaite connaissance de l'autre monde, qui est l'homme. Et par quelques heures du jour, commence à visiter les saintes Lettres. Premièrement en Grec, le Nouveau Testament et Épîtres des Apôtres. Et puis en Hébreu le Vieux Testament. En somme, que je voie un abîme de science. (…) il te convient servir, aimer et craindre Dieu, et en lui mettre toutes tes pensées, et tout ton espoir. »

François Rabelais, Pantagruel, VIII, 1532.




Langues, auteurs, textes a connaître

Matières étudiées

Qualités recherchées



  • Grec (Platon, Nouveau Testament)

  • Latin (Cicéron)

  • Hébreu (Ancien Testament)

  • Chaldaïque (langue parlée par les Babyloniens, proche de l’hébreu)

  • Arabe (traités de médecine)







  • Histoire

  • Arts libéraux

  • Géométrie

  • Arithmétique

  • Musique

  • Astronomie

  • Droit

  • Sciences naturelles

  • Médecine (dissection)






  • Curiosité

  • Esprit critique

  • Connaissance de l’homme

  • Esprit scientifique et expérimentation

  • Amour de Dieu (par la lecture de la Bible)




= redécouverte des auteurs et textes originaux de l’Antiquité

= savoir encyclopédique

= recherche d’un modèle de sagesse et de vérité




A travers l’étude d’un réformateur : Martin Luther, père du protestantisme
II. Un nouveau rapport à Dieu


file:luther46c.jpg

http://www.greydragon.org/library/tentpics/figure18.jpg

cannibales

Texte 1 : La crise de la papauté
1   2   3   4

similaire:

95 thèses de Luther à Wittenberg iconThèses soutenues en Comptabilité Contrôle Audit
«Présentation des thèses récentes en Comptabilité – Contrôle – Audit» (article de Pierre Gensse et Yves Dupuy)

95 thèses de Luther à Wittenberg iconThèses soutenues en Comptabilité Contrôle Audit
«Présentation des thèses récentes en Comptabilité – Contrôle – Audit» (article de Pierre Gensse et Yves Dupuy)

95 thèses de Luther à Wittenberg iconThèses soutenues

95 thèses de Luther à Wittenberg iconThèses à opposer : 4

95 thèses de Luther à Wittenberg iconThèses de doctorat, mémoires

95 thèses de Luther à Wittenberg iconThèses : effectif du groupe. Lettres

95 thèses de Luther à Wittenberg iconAtelier reproduction des theses

95 thèses de Luther à Wittenberg iconThèses référencés [Juin 2005]

95 thèses de Luther à Wittenberg iconNote pour l’analyse des theses sur les pnr

95 thèses de Luther à Wittenberg iconListe des thèses cbgp soutenues depuis 2008 et en cours 2016 ->






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com