Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme





télécharger 41.75 Kb.
titreLes Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme
date de publication09.10.2017
taille41.75 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos

Sujet d’étude

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme.

Place dans le thème

Illustration des changements politiques et sociaux introduits par la mise en œuvre des idées des Lumières, d’abord en France puis en Europe.

Contenus

Notions et mots clefs :

Ancien Régime - Monarchie absolue de droit divin – despotisme éclairé – société d’ordres - constitution - séparation des pouvoirs – libertés individuelles (de conscience ….) – égalité – tolérance – souveraineté populaire (nationale) – Droits de l’Homme – universalité - Lumières– Encyclopédie – Démocratie - République - citoyen(neté)
Les acteurs :

la monarchie (le roi) – les philosophes – les sociétés savantes, académies, cafés, salons, bibliothèques – le peuple – les trois ordres – les (contre/)révolutionnaires : les députés et représentants dans les différentes assemblées; les grandes figures (ex : La Fayette, l’abbé Grégoire…) ; les clubs ; « les partis » (Girondins, Montagnards) ; Bonaparte – les puissances étrangères.
Les enjeux :

  • Critiquer l’absolutisme et diffuser l’esprit des Lumières en s’appuyant sur la raison et la science.

  • Etablir une société plus juste en réformant la façon de gouverner et en établissant un régime politique basé sur la souveraineté populaire.

  • Promouvoir les valeurs de liberté, d’égalité et tolérance pour en faire des principes à vocation universelle.

  • Abolir la société d’ordres, les droits seigneuriaux et autres droits particuliers.


Repères chronologiques et ou spatiaux:

  • 1685 : révocation de l’Edit de Nantes.

  • 1689 : Déclaration des Droits (Bill of Rights) en Angleterre.

  • 1748 : L’Esprit des lois, Montesquieu.

  • 1751/1772 : L’Encyclopédie, Diderot- D’Alembert.

  • 1762 : Le contrat social, Rousseau.

  • 1763 : Traité sur la tolérance, Voltaire (après l’affaire Calas).

  • 1773 : voyage de Diderot en Russie.

  • 1776 : déclaration d’indépendance des Etats-Unis.

  • 1787 : Edit de tolérance : reconnaissance civile des protestants sans liberté religieuse.

  • 14 juillet 1789 : prise de le Bastille.

  • 04 août 1789 : abolition des privilèges.

  • 26 août 1789 : déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen.

- Sept 1791 : liberté de culte pour les Juifs et les Protestants.

  • 10 août/21 septembre 1792 : chute de la monarchie et mise en place de la République.

  • 21 janvier 1793 : exécution de Louis XVI.

  • Juin 1793 : 2ème déclaration des droits de l’homme et du citoyen basée sur l’égalité avec une orientation plus sociale.

  • Février 1794 : abolition de l’esclavage.

  • Novembre 1799 (18/19 brumaire an VIII) : coup d’état de Bonaparte.

  • Mai 1802 : rétablissement de l’esclavage par Bonaparte.

  • Mars 1804 : publication du Code civil.

  • Décembre 1804 : sacre de Napoléon Ier.

Problématiques

possibles

  • Comment les critiques des philosophes contre l’absolutisme font-elles apparaître de nouvelles idées au XVIIIème siècle ?

  • Comment les idées des Lumières ont-elles influencé les révolutionnaires ? Comment la Révolution Française impose-t-elle les Droits de l’Homme comme référence universelle à l’organisation de la société ?

Articulations

  • Avec le sujet 1  histoire des idées – continuité dans l’affirmation d’un humanisme => droits de l’homme.

  • Avec le sujet 2  ouverture sur le monde ; les découvertes apportent des connaissances et une évolution dans les réflexions sur l’homme.

  • Avec le sujet 3  problème de l’esclavage, de l’exploitation de l’homme ; limite de la déclaration des Droits de l’Homme (égalité ?).

Biblio / sitographie

  • VOVELLE, Michel, La Révolution française, 1789-1799, Armand Colin, « Cursus », Paris, 2003.

  • LEBRUN, François, L’Europe et le monde, XVIè, XVII, XVIIIè siècle, Armand Colin.

  • CONCHON A. et LEFERME-FALGIERE F., Le XVIIIè siècle (1715-1815), Hachette Supérieur, 2007.

  • FURET F. et OZOUF M., Dictionnaire critique de la Révolution française, Flammarion, col. Champs, 1992.

  • F. GAUTHIER, La Révolution des droits de l’homme et du citoyen, Documentation photographique n°6098, 1988.

  • JEAN-CLEMENT MARTIN, La Révolution, Documentation photographique n°8054, 2006.

  • L’esprit des Lumières : un héritage à éclipses, TDC n°716, mai

1996

  • Ils ont inventé la liberté !, L’Histoire n°307, mars 2006,

  • La Révolution française, Les collections de l’Histoire n°25, octobre-décembre 2004,

  • La Révolution et le peuple, L’Histoire n°342, mai 2009.

  • La Révolution en héritage 1789-2009, Le Monde Hors-série, juin-juillet 2009.

  • Lumières ! un héritage pour demain : http://expositions.bnf.fr/lumieres/

  • le site Hérodote : http://www.herodote.net




Sujet d’étude

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les droits de l’homme.

Situation (s)

Diderot à la Cour de Russie

Articulations

Avec les contenus du sujet d’étude :

  • Diffusion des idées des Lumières en Europe.

  • Correspondance et voyage entre un philosophe du XVIIIème et une figure du despotisme éclairé.

  • Confrontation des idées des Lumières à la réalité politique.


Avec la problématique du sujet d’étude :

Cette situation montre la place des Lumières, leur diffusion, leur influence et leurs limites dans une Europe où l’absolutisme reste la règle.

Cette situation se place plutôt au début du sujet d’étude.


Objectif pédagogique

- montrer la relation entre un philosophe et un despote éclairé avec l’influence (ou non) du premier sur les actions du second.

Problématiques spécifiques à la situation

- Quelle diffusion et quelles influences de la philosophie des Lumières par Diderot sur Catherine II et son gouvernement ?


Contenus

Notions et mots clefs spécifiques :

Lumières – Philosophes – L’Encyclopédie – Despotisme éclairé - Nakaz

Acteurs :

Diderot et Catherine II.
Enjeux : influencer le gouvernement de la Russie par l’intermédiaire d’une relation privilégiée entre un philosophe et un souverain
Repères chronologiques et spatiaux:

- L’Encyclopédie 1751 - 1772

- le voyage et le séjour 1773 – 1774

- Les échanges épistolaires 1762 - 1784

Supports 

Correspondance entre Diderot et Catherine II ; écrits et actions de l’un et de l’autre ; carte, iconographie

Autres situations possibles


Voltaire et Frédéric II

Biblio / sitographie

H. CARRERE D’ENCAUSSE, Catherine II, Hachette, Pluriel, 2004

R. TROUSSON, Denis Diderot ou le vrai Ptolémée, Tallandier, 2005

« La Russie des Tsars », Les collections de L’Histoire n° 19, avril 2003, (H. Carrère d’Encausse, « Catherine II : un homme d’Etat ? »
http://www.univ-paris-diderot.fr/diderot/


Sujet d’étude

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les droits de l’homme.

Situation (s)

Protestants et juifs à la fin du XVIIIème siècle

Articulations

Avec les contenus du sujet d’étude :

  • Place et condition des juifs et protestants sous l’ancien régime : interdiction des cultes et intolérance vis-à-vis des minorités religieuses.

  • Les évolutions et les avancées du statut des minorités religieuses à la fin du XVIIIème et notamment pendant la Révolution Française.


Avec la problématique du sujet d’étude :

Cette situation montre la place des minorités religieuses dans la France d’ancien régime. Elle apporte une réflexion sur la liberté de conscience et la tolérance dans la France moderne.

Cette situation est une synthèse entre la situation des Lumières et celle de la Révolution. Sa place peut-être variable au sein du sujet d’étude.

Objectifs pédagogiques

- montrer que les juifs et les protestants n’ont pas de liberté de culte et subissent l’intolérance au XVIIIème siècle.

- montrer le rôle des philosophes dans le combat pour la liberté de conscience acquise avec la Déclaration des droits de l’Homme et la liberté de culte avec la constitution de 1791.


Problématiques spécifiques à la situation

Quelle est la condition des juifs et des protestants dans la France d’ancien régime ?

Comment les Lumières et la Révolution apportent des libertés aux protestants et aux juifs ?

Contenus

Notions et mots clefs spécifiques :
Acteurs :

les philosophes (ex : Voltaire) ; le roi (ex : Edit de tolérance) ; les révolutionnaires (ex : abbé Grégoire) ; l’affaire Calas ; les pratiquants…
Enjeux : obtenir l’égalité de traitement religieux et l’accès à la citoyenneté pour les minorités religieuses.
Repères chronologiques et ou spatiaux:

1685 : Révocation de l’Edit de Nantes

1787 : Edit de tolérance en faveur des protestants

(26 août) : Déclaration des droits de l’homme et du citoyen

1789 (25 décembre) : Décret autorisant les protestants à accéder à tous les emplois civils et militaires

  1.  : Décret accordant la citoyenneté aux Juifs

1801 : Concordat entre l’Etat et l’Eglise

Supports 

Gravures ; carte situant les différentes communautés ; promulgations de lois ; édit de tolérance ; DDH ; discours divers ; écrits des philosophes, témoignages…

Biblio / sitographie

P. CABANEL, Juifs et Protestants en France, les affinités électives (XVIè-XXIè siècle), Fayard 2004

P. MILZA, Voltaire, Perrin, 2007

« Les Juifs en France », Les collections de l’Histoire, n° 10, janvier 2001, « La bataille de l’émancipation »

« Les guerres de religion », Les collections de l’Histoire, n° 17, octobre 2002, (E. Labrousse, « 1787 : un état civil pour les protestants »).




Sujet d’étude

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les droits de l’homme.

Situation (s)

La nuit du 4 août 1789

Articulations

Cette situation montre comment la date du 4 août 1789 est une date clé et un acte fondateur pour la Révolution issu de l’esprit des Lumières et basé sur les idées de liberté et d’égalité. Elle met fin à l’ancien régime, à la société d’ordres en abolissant tous les privilèges (droits seigneuriaux et autres).

Cette situation, qui s’inscrit dans le processus révolutionnaire, montre comment des circonstances et évènements historiques peuvent s’inscrire dans un temps long de l’histoire.


Objectifs pédagogiques

- montrer le poids des circonstances historiques sur les décisions politiques.

- faire apparaître le rôle des Lumières dans les évènements de la Révolution.

- montrer la volonté de la majorité des députés de mettre fin aux structures de l’ancien régime.


Problématiques spécifiques à la situation

Pourquoi la nuit du 4 août 1789 marque-t-elle une étape essentielle dans la Révolution française et dans la mise en place des idées des Lumières ?

Contenus

Notions et mots clefs spécifiques : Sociétés d’ordres, Tiers-état, privilèges, égalité de droits (Cf. sujet d’étude)
Acteurs :

la pression populaire (Grande Peur et émeutes) ; les députés de l’Assemblée Constituante 
Enjeux : remplacer la société d’ordres par une société plus juste
Repères chronologiques : journées révolutionnaires préparatoires à l’événement, 5 mai , 20 juin + 4 août, 26 août 1789 …

Supports 

Cahiers de doléances ; discours à l’Assemblée ; comptes rendus témoignant de la Grande Peur ; iconographies ; actes juridiques (décrets) de l’Assemblée Constituante ; statistiques montrant le poids des impôts sur les paysans…

Biblio / sitographie

T. TACKETT, Par la volonté du peuple. Comment les députés de 1789 sont devenus révolutionnaires, Albin Michel, 1997

Musée virtuel du protestantisme : http://www.museeprotestant.org/

Le musée du désert, Histoire des Huguenots et des Camisards en Cévennes : http://www.museedudesert.com/article5684.html


similaire:

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme iconSujet d’ etude : les lumieres, la revolution et l’europe : les droits de l’homme
«Les Européens et le monde, xviè – xviiiè siècle». IL concerne plus particulièrement le sujet d’étude «Les Lumières, la Révolution...

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme iconLes Lumières, la Révolution française et l’Europe

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme iconL’Assemblée vote la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen
«philosophes des Lumières» qui passe dans les faits. Les idées révolutionnaristes gagnent l’Europe entière

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme iconComment les idées des Lumières développées par les philosophes, vont-elles...

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme iconLe siècle des Lumières et son contexte scientifique et technique en Europe
«Histoire Naturelle». Enfin, Lavoisier grand chimiste moderne, symbolise la fin de l'intérêt porté à la science, suite à la Révolution...

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme iconFiche de présentation de la séquence : Les temps forts de la Révolution
«Raconter et expliquer» travaillée depuis la 5e et en 4ème dans le thème «l’Europe des Lumières»

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme iconL’Europe française et ses mythes au siècle des Lumières
«Il y a eu, au départ, une intention militante : rappeler les grands principes des Lumières nous a paru indispensable dans un moment...

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme icon«Le siècle des lumières»
«Le siècle des lumières» débute au lendemain de la mort de Louis XIV, en 1715, et prit fin au début de la Révolution française, en...

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme iconCours de Philippe Koeppel, octobre 1996-janvier 1997
«Lumières» fut employé dès le xviii° siècle. Les Lumières commencent en fait à la fin du xvii° siècle, avec Fontenelle et Bayle,...

Les Lumières, la Révolution française et l’Europe : les Droits de l’Homme iconDroits, devoirs et libertés en informatique et sur les réseaux
«Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com