Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ?





télécharger 16.09 Kb.
titreQuelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ?
date de publication09.10.2017
taille16.09 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos

Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ?

Les Européens dans le peuplement de la Terre




  1. La place des populations de l’Europe dans le peuplement de la Terre

  • Un peuplement européen très ancien et permanent comme dans les mondes chinois et indiens (6 hommes sur 10)

    • Poids de l’Asie dans le peuplement du monde (Chine, Inde, Japon, Insulinde) qui a toujours représenté plus de la moitié de la population mondiale

    • Foyer de peuplement européen en lente augmentation jusqu’au XVIIIe siècle, alternant phases de croissance (XIe–XIIIe siècles caractérisés par la croissance agricole, l’intensification des cultures, le développement du grand commerce, l’essor urbain), « beau XVIIIe siècle ») et phase de repli durant des crises de subsistance (mauvaises récoltes, disettes) ou des crises de surmortalité provoquées par les guerres, les invasions, les épidémies (migrations barbares - effondrement de l’empire romain, Grande Peste (1347-1351) – Guerre de Cent ans (1337-1453), XVIIe siècle avec les effets de la Guerre de Trente Ans).



  • Une brusque augmentation de la population européenne au XIXe siècle qui connaît alors sa transition démographique, à l’exception de la France qui l’a achevée au début du XVIIIe siècle.

    • De la seconde moitié du XVIIIe à 1914, les Européens représentent 26 % de la population mondiale (de 125 M en 1700 à plus de 400 M en 1900).

  • Les Européens jouent un rôle important dans l’évolution du peuplement de certaines régions du monde à partir du XVIe siècle :

    • Recomposition du peuplement sud-américain alternant dépeuplement puis repeuplement (quasi disparitions des peuplements amérindiens par la violence des conquistadores et des colonisateurs mais surtout par les maladies (« génocide bactériologique »), compensés par la traite négrière dans le cadre du commerce triangulaire et par la colonisation européenne),

    • Sous-peuplement de l’Afrique noire du fait des traites des noirs atlantique (estimation à 12 millions d’esclaves déportés) mais aussi arabo-musulmane (environ 6 millions)

    • Peuplement par les Européens de zones peu occupées (Amérique du Nord, Australie, Nouvelle Zélande, Afrique du Sud)


TP : Comparaison entre les évolutions démographiques françaises et anglaises

Quelques indicateurs statistiques : accroissement naturel ou solde naturel (différence entre le taux de mortalité et le taux de natalité, en %), taux de mortalité infantile (nombre de décès d’enfants nés vivants avant qu’ils aient atteints l’âge d’un an), taux de natalité, taux de mortalité

Notion à définir : Transition démographique

Quelques idées : La France amorce sa transition démographique dès le XVIIIe siècle, bien avant les autres Etats européens, mais la baisse précoce de sa natalité limite sa croissance démographique et laisse place à un lent vieillissement de la population dès le XIXe siècle. L’Angleterre, quant à elle, connaît une explosion démographique au cours du XIXe siècle.

  • Les causes et conséquences de l’essor de la population européenne :

    • La forte croissance est le résultat d’un excédent de naissances, et d’une baisse de la mortalité, qui s’explique par un réseau de facteurs, associant progrès de l’alimentation (révolution agricole), de l’hygiène, de la médecine (révolution pastorienne – vaccin1, désinfection, découverte des microbes et virus …, transition épidémiologique), de l’amélioration des conditions de vie (révolution industrielle) …

    • La natalité diminue ensuite du fait d’une limitation volontaire des naissances (malthusianisme2) et de la conscience de l’amélioration du taux de survie des enfants.

    • L’émigration devient un exutoire pour le trop-plein de population européenne (11 millions de Britanniques quitte la GB entre le milieu du XIXe siècle et 1914. La France ne participe que peu à ces grandes migrations internationales (à l’exception de centaines de milliers de colons vers sa colonie de peuplement en Algérie)




  1. Les migrations des Européens au XIXe siècle

Les migrations internationales des Européens sont un phénomène séculaire de masse, constitués essentiellement de volontaires. Les migrations sont aussi internes et liées à la révolution industrielle (exode rural qui accélère l’urbanisation de la population)

TP L’émigration des Européens à travers l’exemple irlandais :

Quelques éléments de mise en perspective :

  • La forte croissance démographique en Europe amène plus de 60 millions d’Européens à migrer vers d’autres continents : pays neufs d’Amérique (les Etats-Unis qui absorbent les 2/3 des migrants en Amérique, l’Argentine, le Brésil), colonies européennes de peuplement (Canada, Australie, NZ, Afrique du Sud)

    • Ces migrations concernent les pays d’Europe du Nord et de l’Ouest jusqu’aux années 1890 puis les pays d’Europe du Sud et de l’Est au tournant du siècle.

    • Des raisons expliquant la forte attractivité des Etats-Unis : le « pays de la liberté » (démocratie, pas de persécution religieuse…),  qui est un « pays neuf » (immenses espaces, fable densité…), disposant de nombreuses richesses à mettre en valeur (ruée vers l’or…) et doté d’un capitalisme triomphant (mythe du self made man…)



  • Les raisons de leur départ sont nombreuses et complexes :

    • La révolution industrielle et l’explosion démographique sont à l’origine de ces migrations (augmentation des besoins en emploi des jeunes adultes de plus en plus nombreux, besoins en main d’œuvre des pays neufs en voie d’industrialisation)

    • Les conditions de vie difficiles et la pauvreté

    • Les persécutions politiques et religieuses (juifs d’Europe centrale et orientale ou de Russie),

    • Les crises conjoncturelles (famines en Irlande ; Grande Dépression),

    • Les logiques communautaires

    • Les motivations individuelles (ruée vers l’or, mythe de l’eldorado, rêve américain)

    • Les politiques d’incitation des gouvernements pour migrer (vers les colonies de peuplement)



  • Les progrès des transports maritimes, grâce aux innovations de la Révolution industrielle facilitent et raccourcissent les traversées transocéaniques.

  • Leurs situations dans les pays d’accueil s’avèrent inégales. Ils s’intègrent par l’emploi, par les solidarités communautaires et par la participation à la vie politique, mais subissent des contrôles3, des discriminations et des réactions xénophobes des « natifs » (violentes émeutes).

  • Ces migrations sont à l’origine de métissages et de brassages culturels et participent de l’européanisation du monde à partir des années 1850. Ce peuplement européen de nouveaux territoires conduit aussi parfois à la destruction des peuples autochtones = ethnocide (Amérindiens puis au XIXe siècle les Aborigènes, Maoris …)



1 Vaccin contre la variole par Jenner (1796), vaccin contre la rage par Pasteur (1885)

2 1798, Essai sur le principe de la population de Malthus

3 Aux Etats-Unis : ouverture d’Ellis Island depuis 1892, imposition de quotas dans les années 1920 ; au Canada : abrogation du Free Entry en 1906.

similaire:

Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ? iconHistoire – Ch. 1 : La place des Européens dans le peuplement du monde
«continents» (10 m de km²), mais elle a tjs été l’un des foyers de peuplement majeurs à l’échelle mondiale

Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ? iconHistoire. Devoir «La place des populations de l’Europe dans le peuplement de la Terre»

Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ? iconProgramme d'histoire de quatrième : Les colonies Durée et place dans...
«Le xixe siècle»(50 du temps consacré à l'histoire). IL s'agit du thème 4, dont la durée est d'environ 3-4 heures (IL s'agit d'une...

Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ? iconQuelle place pour la littérature européenne dans les programmes ?
«littérature européenne» semble renvoyer à une définition facile à cerner : ce serait l’ensemble des écrivains – et des œuvres –...

Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ? iconAdresse : 6 place de l’Hôtel de Ville e-mail: seyam07@yahoo fr
«Historiographie du Livre d’Esther, de l’Antiquité au 21ème siècle : une Ethique de la phénoménologie de l’Histoire en une Histoire...

Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ? iconDiplômé d’histoire et ancien auditeur à l’École normale supérieure...
«maisons des champs» et folies occupent une place centrale dans l’histoire de l’architecture, du décor intérieur et des jardins....

Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ? iconCitoyen et culturel : quelle est l’évolution de la gestion de l’eau de l’Antiquité à nos jours ?

Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ? iconLe petit déjeuner de l’Antiquité à nos jours : une histoire mouvementée
«petit déjeuner» apparaît beaucoup plus tard au xviiie siècle dans la bourgeoisie–il est l’apanage des gens qui se levaient tard....

Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ? icon«Quelle place occupe la piraterie dans la constitution de l’empire colonial français ?»
«Corsaires et Flibustiers ont-ils été des acteurs au service de l’Etat dans la constitution de l’Empire colonial Français entre le...

Quelle est la place et le poids des Européens dans l’histoire du peuplement de l’Antiquité au 19ème siècle ? iconÀ propos des frères russes dans le Testament de Sherlock Holmes :...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com