Ii les grandes mutations sociales en France depuis 1945





télécharger 18.96 Kb.
titreIi les grandes mutations sociales en France depuis 1945
date de publication09.10.2017
taille18.96 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
II Les grandes mutations sociales en France depuis 1945 :
Analyse du tableau page 351


  1. Une France du travail transformée

    • augmentation de la population active globale depuis 1945 progressive, continue : travail des femmes, diminution des heures, nouveaux secteurs d’emplois

    • analyse par secteur :

- Secteur primaire : perte d’emploi très importante : 37.9% des actifs en 1946, 6.1% en 1990 : révolution « silencieuse » de l’agriculture avec mécanisation et remembrement, exode rural : 1 actif nourrit 5 personnes en 1945 et 30 en 1980.cf H Mendras, La fin des paysans

- Secteur secondaire : Un monde ouvrier fort pendant les trente glorieuses (presque 40% des emplois) puis secteur en diminution (le plus touché par la crise des années 70 et les fermetures d’usines : textile, sidérurgie ...et par la délocalisation)

- Secteur tertiaire : augmentation continue sur toute la période et très forte : multiplié par deux : autour de 30% des actifs en 1945 pour plus de 60% dans les années 90 : banques, commerce, fonctionnaires, métiers des loisirs, du tourisme etc ;…. La France s’est clairement tertiarisée

  • évolution comparée des ouvriers et des cadres : une classe moyenne en augmentation (cadres, « cols blancs ») et un monde ouvrier en diminution en crise : on conserve les fonctions tertiaires (ingénierie, gestion..) on délocalise la production.




  • évolution du chômage : presque absent pendant les Trente Glorieuses (inférieur à 2% ) plein emploi, apparition années 70 avec la crise : 1 million de chômeurs en 75 continue de progresser et reste important depuis les années 80 (précarité, sans qualification, jeunes…) : 3 millions en 1992



  1. Les structures familiales et l’évolution démographique depuis 1945




    • Evolution générale de la population : forte hausse dès 1946 jusqu’en 1968 de 40 à 50 millions de Français (baby boom) puis croissance affaiblie ralentie 56.6 millions en 1980.

    • Accroissement naturel : taux de natalité très fort après guerre (baby boom) puis chute

Taux de Mortalité en baisse légère liée à l’allongement de la durée de vie

Un accroissement naturel fort en 1946 : 7.9 pour mille tombe à moins de 5 pour mille en 1980

(Taux d’accroissement naturel : taux de natalité- taux de mortalité)
Explications : recul de la natalité lié à la place des femmes : plus d’étude, travail, contraception ; à la baisse de la pratique religieuse ; au mode de vie urbain ; à la crise économique ; à l’augmentation des personnes âgées (apparition d’un « quatrième âge » après 75 ans.)


  • Les structures familiales :

Baisse de la nuptialité, montée du divorce, montée des naissances hors mariages : plus de liberté dans les unions : PACS (1999), contraception autorisée en 1967, IVG en 1975. La famille traditionnelle intergénérationnelle a disparu au profit d’une famille recomposée, plus complexe, plus individualiste.


  • Le mode de vie :

- Equipement en voiture et téléviseurs rare en 1946 devenu courant (plus de 90% des ménages équipés pour la télévision) : naissance d’une société de consommation, augmentation du pouvoir d’achat (salaire des femmes, hausse des niveaux d’études, allocations de l’Etat-providence) ; augmentation des congés payés : 3 semaines en 1956/ 4 en 1969/ 5 en 1982 : société de loisirs
- Des urbains en hausse : 58% en 1946 75% en 1980 : exode rural, perte des emplois du secteur primaire ; construction des « grands ensembles » de banlieues pendant les Trente Glorieuses


  • L’immigration :

  • Forte dans les années 60 : appel à un renfort de main d’œuvre en pleine croissance

  • Années 70 crise et fermeture des frontières : année 1974 : « immigration zéro »

  • Reprise modérée : rapprochement familiale et réfugiés possibles mais conditions plus restrictives pour les migrations de travail (loi Pasqua dans les années 80)

  • Jusqu’aux années 60 bcp d’Européens (Belges, Italiens..) puis d’avantage de population du Maghreb (retour des pieds-noirs + migration de travail)




  • Les jeunes :

  • Une génération importante dans les années 60 : les enfants du baby boom créent une culture jeune avec mode vestimentaire (jean blouson cuir …)  ; médias (radio, magasine : Salut les copains) ; langage ; culture : rock cinéma … ; des idoles (Johnny Hallyday …).

  • La jeunesse en tant que telle émerge avec l’allongement des études et leur plus grande accessibilité : période entre l’enfance et l’âge adulte : exemple 1963 création des collèges ; 10% de bacheliers dans les années 60 pour 65% en 1990.

  • Aujourd’hui population vieillissante : part des moins de 20 ans en baisse, part des plus de 60 ans en hausse


III Les mutations religieuses et culturelles :

  1. Le rapport à la religion depuis 1945




    • Religion catholique toujours très ancrée en France dans l’immédiat d’après guerre : l’Eglise baptise 9 enfant sur 10 et marie 8 couples sur 10 dans les années 50. Importance de l’enseignement du catéchisme (photo page 366 document 1)




    • Signes d’un déclin religieux rapide dans les années 60  :

- page 367 document 4 : baisse très forte du recrutement des vocations : nombre de prêtres en forte diminution et des prêtres de plus en plus âgés par conséquent

- page 367 document 7 : baisse de la pratique religieuse ; baisse d’une pratique quotidienne régulière, baisse des actes marquant des étapes aussi : baptême, mariage etc…

- Explications ? : texte page 367 document 6 :

  • laïcité de l’école : pas de transmission de l’enseignement religieux

  • changement de rythme de vie et de mode de vie : individualisme, consommation, loisirs, société plus matérialiste

  • urbanisation : moins de place pour un encadrement de la vie par l’Eglise en ville que dans les villages où la place du curé était majeure




    • Pourtant 62 % des Français se déclarent catholique en 2003 : attachement à une culture, à des traditions historiques familiales plus qu’une pratique et une croyance réelle, religion toujours présente dans un registre plus caritatif (secours catholique par exemple..) ; grands événements de la vie toujours marqués par des cérémonies religieuses (enterrement ).

N b : Retour d’une certaine spiritualité par opposition au matérialisme : tendance des spiritualités orientales (bouddhisme), évangélisme, sectes …


  • Changement religieux avec l’essor et la vitalité de la deuxième religion de France désormais : l’islam. Celui-ci a été majoritairement importé par les émigrés du Maghreb venus répondre à la forte demande en main d’œuvre en France dans la période de croissance économique jusqu’aux années 70. Cet Islam de France est largement intégré avec le conseil français du culte musulman.. Il a contribué tout de même à relancer le débat sur la laïcité car la pratique est forte dans les jeunes générations depuis les années 90 : 2004 loi sur le port des signes ostentatoires d’une appartenance religieuse à l’école par exemple.




  • La communauté juive qui est très diversifiée représente environ 1 % de la population française




  1. L’amélioration du niveau de vie et la culture de masse


1-Une société de consommation et de loisirs


  • Pouvoir d’achat des Français a doublé entre 1950 et 1970 : salaires plus élevés, classes moyennes plus nombreuses, aides sociales. La Hausse démographique crée aussi de nouveaux besoins. La publicité devient omniprésente (La mère Denis de la marque Vedette), le premier hypermarché est créé en 1963, les biens se multiplient (électroménager : Seb, voiture 4CV…) page 357 document 1 : caricature de la société de consommation française

  • Les congés payés s’allongent : 3 semaines en 1956 ; 4 en 1969 ; 5 en 1982. Le Club Med naît en 1949 (cf document 7 page 357)


2- La culture


  • L’après guerre est plutôt propice à l’engagement des écrivains et des intellectuels comme Malraux, Sartre, Camus. Avec Sartre certains parlent de la mort du dernier grand intellectuel français (document 7 page 361)

  • La culture devient d’avantage une culture de masse : une culture plus accessible et qui s’uniformise pour tous les Français encore parfois enclavés dans des cultures régionales ou selon les groupes socioprofessionnels. :

-1953 naissance du livre de poche

- intervention de l’Etat pour démocratiser la culture : ministère de la culture créé en 1958 avec André Malraux ; aides pour le cinéma, les chaînes publiques de télévision ; création de centre comme Pompidou …

-scolarisation accrue (voir plus haut)

  • Cette culture est d’avantage basée sur le son et l’image :

Documents 1 et 2 page 360 : la radio se banalise dans les années 60, puis c’est la télé avec 80% des ménages en 1974 : les chaînes se multiplient : 2 dans les années 60 et 56 déjà en 1980, des centaines depuis les émissions satellites (années 90)

similaire:

Ii les grandes mutations sociales en France depuis 1945 iconHistoire partie 3 – les mutations de la france depuis 1945: vocabulaire et notions (en rouge)

Ii les grandes mutations sociales en France depuis 1945 iconThème 2 – L’évolution du système de production et ses conséquences...
Quelles sont les transformations économiques et sociales provoquées par les mutations du système de production au xxe siècle ?

Ii les grandes mutations sociales en France depuis 1945 iconLe texte officiel (bo n 2009) : Les mutations de l’Europe au xixe...

Ii les grandes mutations sociales en France depuis 1945 iconLes mutations de la société française depuis 1945
«spécifique sénior» effraie les services marketing, soucieux de conserver une image jeune à leur entreprise (…)

Ii les grandes mutations sociales en France depuis 1945 iconGrandes puissances et conflits dans le monde depuis 1945
«Paix en Galilée») pour détruire les bases palestiniennes. IL paraît clair pourtant que la question ne sera pas réglée militairement,...

Ii les grandes mutations sociales en France depuis 1945 iconLa France, puissance européenne et mondiale; les grandes orientations...

Ii les grandes mutations sociales en France depuis 1945 iconII] La France : les transformations de la vie quotidienne depuis 1945

Ii les grandes mutations sociales en France depuis 1945 iconEconomie et société en France depuis 1945

Ii les grandes mutations sociales en France depuis 1945 iconLa ville au cœur des mutations sociales et technologiques : quels...

Ii les grandes mutations sociales en France depuis 1945 iconBibliographie Thèse
«Observer et comprendre les évolutions démographiques» in Chenu A. et Lesnard L. (dir.), La France dans les comparaisons internationales-Guide...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com