O 1 Les Mots du ce1





télécharger 0.59 Mb.
titreO 1 Les Mots du ce1
page5/5
date de publication11.10.2017
taille0.59 Mb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5

G 5
es adjectifs qualificatifs

L’adjectif qualificatif est un mot qui accompagne le nom. Il le précise ou le décrit

  • Il vivait dans un grand jardin

adjectif nom

L’adjectif peut être placé :

    • avant le nom C’était un vieil homme.

adjectif nom

    • Après le nom L’homme tranquille s’appelait Hercule Poirot

nom adjectif

    • Loin du nom l’hiver était parfois trop froid

Nom adjectif
Le participe passé est souvent employé comme un adjectif qualificatif

Hugo adore le pain grillé.
L’adjectif qualificatif s’accorde en genre et en nombre avec le nom qu’il qualifie (qu’il accompagne).

  • Un hiver froid, une saison froide

  • Des murs hauts, des cloisons hautes



G 6

les pronoms personnels sujets
. Les pronoms personnels il , elle , ils , ils , peuvent remplacer des groupes sujets, afin d’éviter les répétitions. On les appelle pronoms personnels sujet.

Emilie écoute son amie ; elle la laisse parler.
. Les pronoms personnels je , tu , nous , vous , sont aussi des pronoms personnels sujet. Ils désignent les personnes qui parlent entre elles.

Je tombe. Tu glisses. Nous arrivons. Vous venez.


G 7

les pronoms personnels compléments cm2
Laurent range ses affaires.

Laurent les range.

. On a remplacé le groupe nominal COD (ses affaires) par un pronom personnel complément (les).

Les est également COD, mais il est placé avant le verbe.
. Les pronoms personnels complément d’objet direct sont : le , la , l’ , les .
. Les pronoms personnels complément d’objet indirect sont : lui , leur , y , en.

Maman lui offre des fleurs.

Il en parle.

l
G 8
es 3 catégories de mots invariables
La préposition est un mot invariable qui relie un complément au mot complété (verbe, nom… )

Il pense à toi un plat de pâtes

verbe complément nom complément
Quelques prépositions simples :

à , de , par , pour , sans , avec , avant , après , contre , pendant , chez , sous , sur.
Quelques prépositions composées :

à cause de , afin de , au lieu de , au-dessus de , grâce à , loin de.

L’adverbe est un mot invariable.

Il change le sens :

~ d’un verbe Nous écrivons lisiblement.

~ d’un adjectif qualificatif Vous avez une très belle écriture.

~ d’un autre adverbe Ecrivez plus lisiblement.

~ de toute un phrase Soudain, il déchira la lettre.
Les adverbes se répartissent en plusieurs catégories, selon ce qu’ils expriment :

~ adverbes de temps : demain, toujours…

~ adverbes de lieu : ici, ailleurs...

~ adverbes de manière : clairement, simplement...

~ adverbes de quantité : peu, beaucoup...

~ adverbes d’opinion : oui, non, peut-être…
. Les adverbes peuvent se présenter sous la forme de mots simples ( doucement )

ou de groupe de mots ( tout à coup ).


La conjonction de coordination relie les mots ou des groupes de mots, le plus souvent de même nature et toujours de même fonction.

Pierre est petit mais musclé.

Boire ou conduire, il faut choisir.

Le vent se lève et la pluie n’est plus très loin.
Les conjonctions de coordination sont : mais , ou , et , donc , or , ni , car.
. La conjonction de subordination sert à relier la proposition subordonnée à la proposition principale.

Nous serons là quand tu auras besoin de nous.
Les principales conjonctions de subordination sont : comme , si , que , quand , lorsque , puisque , quoique…. Il existe aussi des locutions conjonctives : dès que , pour que , parce que , à moins que , afin que , tandis que , avant que…


L
G 9
e texte
Un texte : je peux le lire et comprendre ce qu’il dit.
Un texte est composé de mots. Ces mots sont regroupés dans des phrases.
Les phrases sont regroupées dans des paragraphes : il y a une idée principale par paragraphe.

A la fin du paragraphe, on va à la ligne. Parfois, on saute une ligne entre chaque paragraphe.


G 10

Qu’est-ce qu’une phrase ?
. Une phrase est une suite de mots qui a un sens.

. Une phrase écrite commence par une majuscule et se termine par un point.

Exemple : Le vent souffle fort

La marche très bien

La fourmi l’éléphant attrape

p
G 11
hrase verbale , phrase non verbale
. Une phrase qui contient un verbe conjugué est une phrase verbale.

Exemple : Paul fait ses lacets.
. Une phrase qui ne contient pas de verbe conjugué est une phrase non verbale ou nominale.

Exemple : Copernic, un savant en avance sur son époque.

: Interdit de fumer

L
G 12
a ponctuation


Les signes de ponctuation en fin de phrase sont :

. Le point [.] : il marque la fin d’une phrase qui raconte ou qui dit quelque chose

Exemple : Les enfants jouent dans la cour.

. Le point d’exclamation [ !] : il marque la fin d’une phrase où est exprimé un sentiment (la joie, la peur, la surprise...)

Exemple : Cette bête est effrayante !

. Le point d’interrogation [ ?] : Il marque la fin d’un phrase qui pose une question.

Exemple : Où vas-tu ?

.Les points de suspension [...] : ils indiquent qu’une suite est possible.

Exemple : Moi, j’aime tous les fruits : les pommes, les fraises, les bananes...
Les signes de ponctuation dans la phrase sont :

. La virgule [,] : elle sert à séparer des mots ou groupes de mots et à marquer une petite pause.

Exemple : Les enfants, même petits, doivent se brosser les dents trois fois par jour.

. Le point-virgule [ ;] : il marque une pause plus important que la virgule.

Exemple :

. Les deux-points [ :] : ils introduisent une explication ou une énumération.

Exemple : Pierre a inventé un jeu : il saute par-dessus les flaques.

Marc a pris un goûter : des crêpes, des gaufres et un fruit.
On trouve également :

. Les parenthèses [ ( ) ] : Jacques (le fils des Dupont) est un gentil garçon.

. Les tirets [ - ] : utilisés dans le dialogue quand la personne qui parle change.

.Les guillemets [« »] : placés au début et à la fin du dialogue.

Eric et louise racontent :

«  - J’ai reçu des cartes de Pokémon.

  • Ah oui ? Lesquelles ?

  • « Léviator » et « excelang ».

  • Cest génial ! Tu me les prêtes ?

  • Peut-être ? »

p
G 13
hrase simple , phrase complexe
. Une phrase qui ne comporte qu’un seul verbe conjugué s’appelle une phrase simple.

On l’appelle aussi proposition indépendante.

En mai, les bergers conduisent leurs bêtes vers les prairies d’altitude.
. Une phrase qui comporte plusieurs verbes conjugués s’appelle une phrase complexe.

Cm2

Il y a autant de propositions que de verbes conjugués.

Je me souviens de notre premier appartement, / on avait une vieille dame comme

voisine. / Elle aimait écouter les oiseaux / qui sifflaient dans les arbres.
La proposition est constituée du verbe et de l’ensemble des éléments qui en dépendent ( sujet , complément , attribut ).

G 14

Les types de phrases

Il existe quatre types de phrases

. La phrase déclarative : elle permet de dire quelque chose : raconter un événement, donner un opinion...

Exemple : Le trésor est à moi.
. La phrase interrogative : elle sert à poser une question, elle se termine toujours par un point d’interrogation. Elle peut se construire de plusieurs manières.

Exemple : Vas-tu te promener ?

Exemple : Est-ce que tu vas te promener ?

Exemple : Tu vas te promener ? (langage oral)

Exemple : Quand pars-tu en vacances ?
. La phrase impérative : elle permet de donner un ordre, un conseil. Elle se termine soit par un point, soit par un point d’exclamation.

Exemple : Traversez prudemment.

Parle plus doucement !

. La phrase exclamative : elle permet d’exprimer l’étonnement, la surprise, la colère.

Elle se termine se termine toujours par un point d’exclamation.

Exemple : Comme c’est beau !

Quelle surprise !


L
G 15
a forme affirmative et la forme négative


Les quatre types de phrases peuvent être :


  • soit à la forme affirmative ;

Vous prenez le train de huit heures.

Prenez-vous le train de huit heures ?

Prenez le train de huit heure.


  • soit à la forme négative ;

Vous ne prenez pas le train de huit heures.

Ne prenez-vous pas le train de huit heures ?

Ne prenez pas le train de huit heures.
Dans une phrase négative, la négation est composée de deux mots qui encadre le verbe:

Ne …. pas , ne …. plus , ne …. jamais , ne …. rien , ne …. guère , ne …. personne etc.

G 16

les propositions indépendantes juxtaposées
Les éléments d’une phrase sont juxtaposés quand ils ne sont pas rattachés par un mot de liaison ; ils sont simplement séparés par une virgule, un deux-points ou un point-virgule.

J’aime les fraises, j’adore les framboises, je déteste les groseilles.

G 17

les propositions coordonnées
Les éléments d’une phrase sont coordonnés quand ils sont reliés par une conjonction de coordination ( mais , ou , et , donc , or , ni , car ) ou par un adverbe de liaison ( pourtant , alors , ensuite ….)

Le basilic parfume et aromatise les tomates.

Nous mangeons puis nous allons marcher.
On peut juxtaposer ou coordonner des mots (ou des groupes de mots) de même nature.

Basile est mince mais puissant. ( adjectifs qualificatifs )

Les poules se taisent, le chat somnole et le cheval piaffe dans le pré. (propositions)


l
G 18
es propositions subordonnées relatives
La proposition subordonnée relative complète un nom. Elle est introduite par un pronom relatif : qui , que , dont , où , lequel , laquelle , lesquels …



Ex : Les navigateurs ont affronté des vents qui dépassaient souvent les 120 km/h. principale relative



Le navire qui arrive de Shanghai transporte des centaines de conteneurs.

Principale relative principale
l
G 19
e groupe nominal (GN)

Il est constitué au minimum par :


  • Un déterminant + un nom

le garçon


  • Il peut contenir un ou plusieurs adjectifs

le gentil garçon blond


  • Il peut contenir un autre nom

le garçon du voisin ; dans ce cas le nom principal (ou nom chef de groupe) est garçon

G 20

Le groupe sujet (GS)

Dans une phrase le sujet ou groupe sujet indique :

  • qui fait l’action : Basile fait du bateau

sujet

ou

  • qui la subit : Les cerises sont mangées par le merle

sujet

Il ne peut pas être supprimé

Le groupe sujet peut être :

- un nom propre : Basile joue du violon

- un groupe nominal (GN) : Les petits lutins se tiennent par la main.

- un pronom personnel : Tu racontes de belles histoires !

- un verbe à l’infinitif : Pêcher devenait trop difficile
Seules les phrases impératives ne contiennent pas de sujet :

Porte ce panier à ta grand-mère

Pour trouver le sujet, on pose la question : qu’est-ce qui ou qui est-ce qui suivi du verbe : Qui est-ce qui fait du bateau Basile

G 21

Le groupe verbal (GV)

Le verbe est le mot de la phrase qui :

  • exprime ce que fait le sujet (verbe d’action)  Le chat guette la souris

  • donne une idée du sujet (verbe d’état)  Pauline semble fatiguée.

Le groupe verbal (GV) peut être constitué

  • d’un verbe seulRomain dort.

  • D’un verbe accompagné d’un complément essentiel ( en général un COD ou un


COI) Le mécanicien répare une voiture accidentée

Verbe + COD

= GV

L
G 22
e complément du nom

Les carreaux de la fenêtre.

Le GN est formé de deux groupes nominaux reliés par le petit mot « de » qui est une préposition.

Le second GN, la fenêtre, complète le GN les carreaux. Il est complément du nom carreaux.
Les principales prépositions introduisant un GN complément du nom sont : à , de , pour , sur , sans, avec…

  • Une armoire à glace – un pull sans manches.


C
G 23
OD et COI

Le cuisinier prend la commande.

Le GN complément , la commande, est un complément essentiel ; il ne peut pas être supprimé, ni déplacé.
. Le groupe verbal peut être constitué de deux types de compléments essentiels appelés aussi compléments d’objets :



  1. le complément d’objet direct (COD) : il est directement rattaché au verbe.

On trouve le COD en posant les questions ‘’ qui ‘’ ou ‘’quoi ‘’ après le verbe.
Tu raccompagnes ta cousine. (Tu raccompagnes qui ? : ta cousine COD)

Julien nettoie son vélo. (Julien nettoie quoi ? : son vélo  COD)
2 - le complément d’objet indirect (COI) : il est relié au verbe par une préposition.
On trouve le COI en posant les questions ‘’ à qui ‘’ , ‘’ à quoi ’’ , ‘’ de qui ‘’ , ‘’ de quoi ’’ .

Nous écrivons à nos correspondants. (Nous écrivons à qui ? : à nos correspondants COI)

Cette voiture appartient aux voisins. (Cette voiture appartient à qui ? : aux voisins  COI)

Il parle de ses voyages. (Il parle de quoi ? : de ses voyages COI)


L
G 24
es compléments circonstanciels
Ce jour-là, Laurent prenait tranquillement un bain dans la rivière.

. Dans cette phrase, certains groupes nominaux peuvent être déplacés ou supprimés.

ce jour-là, tranquillement, dans la rivière :

ces éléments ;

- peuvent être supprimés ; ils ne sont pas indispensables.

(on obtient : Laurent prenait un bain.)

- peuvent être déplacés.

(Dans la rivière, ce jour-là, Laurent prenait tranquillement un bain.)
. Ces éléments apportent des précisions de temps (ce jour-là), de manière (tranquillement),de lieu ( dans la rivière)

On les appelle compléments circonstanciels.

Ils répondes aux questions : où ? pour le lieu

Quand ?  pour le temps

Comment ?  pour la manière

Le complément circonstanciel peut être :

  • un GN  ce jour là

  • un mot invariable (adverbe)  tranquillement

  • une proposition : Il va où le vent le mène où le vent le mène

V
V 1
OCABULAIRE

L’alphabet



R
V 2
anger dans l’ordre alphabétique





Dans un dictionnaire, les mots sont rangés dans l’ordre alphabétique.
. Les mots commencent par des lettres différentes.

On regarde la première lettre du mot :

Ex : dauphin et chat

Comme le C est avant le D

On aura donc le classement suivant : chat – dauphin.
. Les mots commencent par des lettres identiques.

On regarde la deuxième lettre du mot puis on regarde quelle lettre se classe avant l’autre…

Ex : chat et chameau

Ici les trois premières lettres sont identiques. On regarde donc la quatrième lettre

Ici le m est avant le t, donc : chameau est avant chat.

C
V 3
hercher un mot dans le dictionnaire

. Dans un dictionnaire, les mots sont classés par ordre alphabétique.
. On effectue la recherche en fonction de la première lettre du mot, puis de la deuxième, de la troisième, etc.
. Des mots repères, en haut des pages, indiquent le premier et le dernier mot de la double page.
. Dans le dictionnaire, les noms sont écrits au singulier, les adjectifs qualificatifs au masculin singulier et les verbes à l’infinitif.


V 4

Lire un article dans le dictionnaire
Dans un dictionnaire, chaque mot est suivi :

  • d’une abréviation qui précise sa nature (nom :n. , verbe :v. , adjectif :adj. …) ,

ainsi que son genre pour les noms (masculin : m. , féminin : f. )


  • d’une définition, souvent illustrée d’un exemple. Si le mot a plusieurs sens, il y a plusieurs définitions numérotées.




  • éventuellement, de renseignements complémentaires (synonyme, contraire…)


On utilise donc un dictionnaire pour connaître l’orthographe d’un mot, sa nature et ses différents sens.

M
V 5
ots génériques (étiquettes), mots particuliers

Un mot générique a un sens général ; il représente une classe d’objets, d’animaux ou de personnes.

Ex : un meuble, un mollusque, un commerçant.
Chaque élément de cette classe est un mot particulier.

Ex : une armoire, un buffet, une table (meubles)

Un ver, un escargot, une huître (mollusques)

V 6

Les familles de mots
A partir d’un radical, on peut former d’autres mots appelés mots dérivés.
Exemple : à partir du mot lait (le radical), on peut former d’autres mots ; allaiter, un laitage, une laiterie ( les mots dérivés).
Le radical et les mots dérivés constituent une famille ; ils contiennent tous la même idée.
Mais le radical n’est pas toujours si visible ; il peut apparaître sous d’autre forme :

doigt : une empreinte digitale


V 7

Les préfixes , les suffixes
A partir d’un mot simple (le radical) , on forme d’autres mots (les mots dérivés) en ajoutant un préfixe, un suffixe, ou les deux à la fois.
. Le préfixe est un élément placé au début du mot simple et qui en modifie le sens.

Exemple : im + poli = impoli

para + pluie = parapluie

trans + former = transformer

préfixe radical mot dérivé
. Le suffixe est un élément placé à la fin du mot simple et qui en modifier le sens.

Exemple : climat + ique = climatique

chauff + age = chauffage

radical suffixe mot dérivé

. Un mot peut avoir un préfixe et un suffixe.

Exemple : trans + form + ation = transformation

préfixe radical suffixe mot dérivé

L
V 8
es contraires

. Les mots de sens opposé sont appelés des mots contraires ( ou antonymes).

Des mots contraires sont toujours de même nature.

. Pour signifier le contraire d’un mot, on peut :



  • Trouver un mot de sens contraire :

Exemple : le calme => l’excitation (des noms)

attirer => repousser (des verbes)

faible => fort (des adjectifs qualificatifs)
- Ajouter un préfixe :

Exemple : possible  impossible

friser  friser
- Mettre la phrase à la forme négative :

Exemple : Je pêche => Je ne pêche pas.

V 9

Les synonymes
. Les mots synonymes ont à peu près le même sens. Ils sont de même nature.

Les synonymes permettent d’éviter la répétition.
. Les synonymes peuvent être :


  • Un verbe :

Exemple : couper = trancher , sectionner , cisailler (ce sont tous des verbes).

  • Un nom :

Exemple : une courroie = une sangle , une bandoulière , une lanière.


  • Un adjectif :

Exemple : incommode = inconfortable , gênant .


  • Un adverbe :

Exemple : souvent = fréquemment, habituellement.

. Pour remplacer un mot par un synonyme, il faut tenir compte du contexte (le sens de la phrase).

Exemple : une heureuse idée = une idée excellente

une fillette heureuse = une fillette ravie


L
V 10
es homonymes

. Les homonymes sont des mots qui se prononcent de la même façon mais qui n’ont pas le même sens.



  • En général, les homonymes ont une orthographe différente.

Ex : notre ami le ver se précipite vers le vieux sapin vert pour boire un verre de limonade.


  • Quelques-uns ont la même orthographe :

Ex : un moule (pour faire des objets en plâtre), une moule (coquillage noir).


  • C’est le sens de la phrase qui te permet de savoir de quel mot il s’agit, et donc de bien l’orthographier :

Ex : la sangsue, sans s’en rendre compte, a bu cent gouttes de sang.


V 11

Sens propre, sens figuré
Un même mot peut être employé :
. au sens propre. Il a alors une réalité concrète.

Exemple : une taille fine (mince)
. au sens figuré. Dans ce cas, il est utilisé dans un contexte différent, de façon imagée.

Exemple : une question fine (intelligente)
. De nombreuses expressions utilisent le sens figuré des mots.

Exemples : ne pas voir plus loin que le bout de son nez.

Se retrouvez nez à nez. Mettre le nez dehors.

V 12

Les niveaux de langue
On utilise des registres de langues différents selon la personne à qui on s’adresse ou la situation dans laquelle on se trouve.
Ces registres de langues sont :

  • Familier : je suis vaseuse.




  • Courant : j’ai mal au cœur.




  • Soutenu : j’ai des nausées.



L
V 13
es mots d’origine étrangère

Les mots week-end, talkie-walkie, mazout, tee-shirt, blue-jean sont des mots d’origine étrangères arrivés avec les objets qu’ils désignent.
Ce sont des emprunts.
Certains mots qui nous semblent bien français sont en fait des mots empruntés il y a longtemps.

Exemples : gilet, tomate, robe, magasin, …


L
C 24
e passé simple de l’indicatif


des verbes du 3ème groupe


Aller
J’allai

Tu allas

Il, elle, on alla

Nous allâmes

Vous allâtes

Ils, elles allèrent

Dire
Je dis

Tu dis

Il, elle, on dit

Nous dîmes

Vous dîtes

Ils, elles dirent

Faire
Je fis

Tu fis

Il, elle, on fit

Nous fîmes

Vous fîtes

Ils, elles firent

Pouvoir
Je pus

Tu pus

Il, elle on put

Nous pûmes

Vous pûtes

Ils, elles purent

Partir
Je partis

Tu partis

Il, elle, on partit

Nous partîmes

Vous partîtes

Ils, elles partirent

Prendre
Je pris

Tu pris

Il, elle, on prit

Nous prîmes

Vous prîtes

Ils, elles prirent

Venir
Je vins

Tu vins

Il, elle on vint

Nous vînmes

Vous vîntes

Ils, elles vinrent

Voir
Je vis

Tu vis

Il, elle, on vit

Nous vîmes

Vous vîtes

Ils, elles virent

Vouloir
Je voulus

Tu voulus

Il, elle on voulut

Nous voulûmes

Vous voulûtes

Ils, elles voulurent
1   2   3   4   5

similaire:

O 1 Les Mots du ce1 iconProgramme prévisionnel des actions éducatives 2011-2012
«Dis-moi dix mots», à partir des dix mots de la Semaine de la langue française et de la francophonie. Dans le 1er degré, la production...

O 1 Les Mots du ce1 iconCp ce1

O 1 Les Mots du ce1 iconDécouvrir le monde Le monde du vivant Les cinq sens et les habitudes...
«capitales» : Londes, Edinburgh, Cardiff, Dublin… et extension sur les Etats-Unis, Canada, Australie…

O 1 Les Mots du ce1 iconProgrammation de ddm -le temps-ce1

O 1 Les Mots du ce1 iconProgrammation Sciences et technologie ce1 – ce2

O 1 Les Mots du ce1 iconDes origines au Gallo-roman
«couche du dessous» de la langue française. Nous avons gardés environ 60 mots gaulois en français. Cependant, ces mots gaulois ont...

O 1 Les Mots du ce1 iconClasse de ce1 de Madame Perazzini Roquebrune sur Argens le 13/12/11

O 1 Les Mots du ce1 iconUne histoire écrite et illustrée par classe cp-ce1 de Montbeugny

O 1 Les Mots du ce1 iconDecouverte du monde – cp – ce1 se reperer dans le temps progression et propositions d’activités

O 1 Les Mots du ce1 iconPréambule : Rappel des io pour les ce1 : DÉcouverte du monde
«Que sais-tu sur les oiseaux ? Que mangent-ils ? Comment se reproduisent-ils ? Comment se déplacent-ils ?»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com