Le régime de Vichy : une remise en cause de la République





télécharger 7.53 Kb.
titreLe régime de Vichy : une remise en cause de la République
date de publication26.10.2017
taille7.53 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
La chute de la République et sa refondation

  1. Le régime de Vichy : une remise en cause de la République

  1. L’armistice

Face à l’attaque allemande du 10 mai 1940, l’armée française est vaincue. Le 16 juin, le maréchal Pétain, héros de Verdun, est nommé chef du gouvernement. Il entame des négociations avec l’Allemagne. L’armistice est signé le 22 juin 1940 à Rethondes et impose des conditions très dures à la France (La France est divisée en plusieurs zones).

Le gouvernement s’installe à Vichy en zone non occupée et convoque le parlement. Le 10 juillet, une écrasante majorité (509 sur 589) vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain : c’est la fin de la III° république.

  1. Vichy : un régime antirepublicain, autoritaire et antisémite

L’Etat Français est un régime autoritaire dans lequel Pétain concentre tous les pouvoirs. Le parlement n’est plus réuni. Les élections n’ont plus lieu. Les partis politiques disparaissent et presse et radio diffusent la propagande du régime.

Pour redresser la France, Pétain lance une révolution nationale et prône un retour aux valeurs traditionnelles, résumées dans une nouvelle devise « travail, famille, patrie »

Antisémite, le régime de Vichy exclut les juifs dès octobre 1940 de la communauté nationale , confisque leurs biens en 1941 et en 1942 participe aux arrestations des milliers de juifs (rafle du Vel' d’hiv le 16 juillet 1942où plus de 13000 juifs sont internés).

  1. Un régime qui collabore

Après sa rencontre à Montoire le 24 octobre 1940 avec Hitler, Pétain engage la France dans la voie de la collaboration avec l’Allemagne nazie. Il accepte que la France fournisse au Reich une part toujours plus importante de ses productions industrielles et agricoles, ce qui crée une pénurie en France. L’Etat Français incite puis oblige des français à travailler en Allemagne dans le cadre du STO. La police est au service de l’occupant et une milice traque les résistants (police politique).



  1. De la résistance à la république

  1. La France libre

Apres la défaite militaire de 1940, le général De Gaulle refuse l’armistice et se refugie à Londres. Le 18 juin, il lance son premier appel à la résistance et crée les Forces francaises libres. Les FFL participent aux combats pour libérer la France aux cotés des Forces Françaises Intérieures.

  1. La résistance intérieure

Dès 1940, certains français s’opposent individuellement à l’occupation allemande par des actes de sabotages ou la diffusion de tracts. Progressivement la résistance civile ou armée s’organise. Des réseaux et des mouvements rassemblent des personnes issues de milieux sociaux et politiques différents.

  1. Préparer le retour de la République

De Gaulle souhaite unifier la résistance intérieure. Son représentant Jean Moulin est chargé de fédérer les différents mouvements en créant le CNR en 1943. En 1944, après les débarquements de Normandie et de Provence, les FFL et FFI participent à la libération aux cotés des alliés. Le régime de Vichy s’effondre. De Gaulle prend la tête du gouvernement provisoire de la république française (GPRF), qui punit les collaborateurs et lance de grandes réformes : droit de vote des femmes, des secteurs clés sont nationalisés et un Etat providence voit le jour avec la création de la sécurité sociale. En octobre 1946 est fondée la IV° république, dont la constitution comporte des droits sociaux .

similaire:

Le régime de Vichy : une remise en cause de la République iconIDÉologie du régime de vichy

Le régime de Vichy : une remise en cause de la République iconEtude des principes du régime de Vichy à partir de deux affiches

Le régime de Vichy : une remise en cause de la République iconCorrigé du devoir
«la Révolution Nationale» (ligne 8). Avec Paxton, le verdict est sans appel : la collaboration est une initiative française perçue...

Le régime de Vichy : une remise en cause de la République iconSont citoyens français les personnes majeures ayant la nationalité...
«république» signale la nature du régime français. La république est un système de gouvernement où le président exerce une partie...

Le régime de Vichy : une remise en cause de la République iconEffigies ou allégories sur les timbres-poste de France d’usage courant
La Seconde République ayant été proclamée le 24 février 1848, ce nouveau régime devait être symbolisé par une figure allégorique....

Le régime de Vichy : une remise en cause de la République iconSamedi 11 avril 2015 de 8h 30 à 18h 30
«L’étude de la question de l’extravagante surmortalité à l’hôpital psychiatrique pendant la guerre ne saurait se comprendre autrement...

Le régime de Vichy : une remise en cause de la République iconVichy-en-Provence
«zone libre», à la panoplie autoritaire et répressive. Comment le cas de la Provence interroge-t-il l’oppression d’un régime sur...

Le régime de Vichy : une remise en cause de la République iconRéunion terme officiel du traité de
«mauvaise». L’idéal de la nation française est depuis la Révolution la République. La Réunion, en 1860 a lieu sous le Second Empire,...

Le régime de Vichy : une remise en cause de la République iconLa France depuis 1945 : fin de la ivème République, Ve République, politique et société
«régime néfaste des partis». Le scrutin était à la proportionnelle et IL y avait ainsi de nombreux petits partis, occasionnant un...

Le régime de Vichy : une remise en cause de la République iconRemise des insignes de la Légion d’Honneur
«Très iiie République» (c’est Christine qui parle), semblera accorder d’emblée à sa jeune bru






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com