Littérature et maîtrise de la langue





télécharger 107.33 Kb.
titreLittérature et maîtrise de la langue
date de publication27.10.2017
taille107.33 Kb.
typeLittérature
h.20-bal.com > loi > Littérature

INSPECTION ACADEMIQUE DU LOT, Circonscription de Cahors 2

Littérature et maîtrise de la langue


Thématique : ITINERAIRES D’ENFANCE

roman Cycle 3 niveau 2/3





Titre :


Une gauloise dans le garage à vélos

Auteur :


Florence THINARD

Editeur :


Editions du Rouergue


Résumé :

Chloé, petite fille de neuf ans, dont le père est en prison, s’est enfuie de la DDASS où elle était placée. Elle trouve refuge dans une cave d’un HLM d’une cité de banlieue, La Petite France. Quatre jeunes de la cité, Yassin, Mokhot, Prosper et César, recueillis par Mamadi, dame au grand cœur, découvrent un jour la fillette. Ils décident alors de prendre Chloé sous leur protection alors qu’elle est recherchée par la police. Avec affection, et à leurs risques et périls, les quatre gamins vont tenter de cacher Chloé, même s’il est bien difficile, dans cette cité, de garder un secret et vont l’aider à retrouver son père. Une série de situations rocambolesques commencent alors, où humour, tendresse et dureté de la vie s’entremêlent.



Premier roman de Florence Thinard, journaliste de formation qui a dirigé « Les clés de l’actualité Junior », La Gauloise... a obtenu le prix des Incorruptibles en 2005.
A Etude de la première de couverture

  1/ Etude du titre

  

émission d’hypothèses : titre énigmatique qui désigne à la fois un personnage « une Gauloise » et un lieu « le garage à vélos ». Qu’est-ce qu’une Gauloise ? : pour nos élèves, ce nom renvoie à l’histoire de France au début de notre ère. Mais on peut penser que ce mot a un autre sens parce qu’il est juxtaposé à « garage à vélos » qui situe l’action dans une réalité contemporaine, voire si on habite en ville, dans le monde de la banlieue.

On peut s’attendre à la lecture de ce livre à rencontrer un autre lexique qu’il faudra décoder.
  2/ Etude de l’illustration de la 1° de couverture
Observation :

- Personnages : un gros plan sur la tête d’une poupée blonde aux yeux bleus et au teint clair.

  • Objets/ graphisme : autour de cette tête, des cercles concentriques qui forment comme une auréole autour de la poupée

Quelles pistes de lecture peut-on envisager ? Cette Gauloise ressemblerait-elle à cette poupée ? De quel point de vue parle-ton ? Qui sont ceux qui désignent une personne blonde de cette manière ? Cette auréole autour de la tête ne symbolise t-elle pas le rayonnement que va avoir ce personnage autour d’elle ? Que va-t-il se passer dans ce garage à vélos ? Est-ce un endroit où on joue, où on se retrouve ? Le garage à vélos est un lieu qui peut représenter soit le jeu, l’évasion par le vélo, la rencontre avec des copains ou un endroit sombre, malsain ou malfamé (on peut avoir en tête tous les départs d’incendies qui partent des caves, garages ou réduits à poubelles...)
  3/ Les horizons d’attente du lecteur

On s’attend à une histoire où le personnage principal sera une fille qui rayonnera sur le monde qui l’entoure : la banlieue représentée par un lieu sombre, souterrain : le garage à vélos ? ? ?
B/ L’organisation générale du roman :

  • 7 chapitres

  • Les 6 premiers représentent 170 pages dont l’action se passe sur 6 jours (du samedi au jeudi) ; le dernier chapitre de 2 pages se situe un an plus tard.

Un récit très dense qui relate des événements qui se sont écoulés sur un temps très court.


CHAPITRES

Pagination

Nombres de pages

  1. Samedi

9 à 45

36p

  1. Dimanche

46 à 79

33p

  1. Lundi

80 à 103

23p

  1. Mardi

104 à 126

22p

  1. Mercredi

127 à 148

21p

  1. Jeudi

149 à 177

28p

  1. Un an plus tard

178 à 180

2p




  • Le premier chapitre est dense : 36 pages. Il mérite d’être lu en une seule fois dans son ensemble pour que les élèves abordent la complexité du récit et, qu’avec le maître, ils mettent en place des stratégies pour se repérer dans l’organisation des personnages, dans la compréhension des enjeux.

  • Définir des groupes de recherche sur différents points à élucider



C/ Lecture du premier chapitre (chap1 : Samedi) p 9 à p 45
Lecture magistrale ou silencieuse par les élèves
Découverte de la situation initiale :

  • Faire le relevé de ce qui est compris, de ce qui pose problème.




Ce qui est compris : les grandes étapes

  • Le lieu où se passe le récit : la cave

  • Un problème de lumière à cause de la minuterie

  • 4 garçons (p11) sont à la recherche d’un ballon de foot (p11) et découvrent une fille cachée qu’ils prennent tout d’abord pour un animal (p12 à 14). L’un d’entre eux, Mokhot, veut l’emmener pour la protéger mais le clan des Guerriers (p20/21) arrive et sa présence à l’extérieur les empêche de sortir (p 18 à 23)

  • Pendant l’attente, on apprend qui sont ces enfants ( p16/22/23), pourquoi ils vivent chez Mamadi (p22/23), pourquoi la fillette se trouve dans cette cave (p17/25)

  • Ils parviennent à sortir grâce à une ruse de la petite (p24/28) et l’installent dans le garage à vélos de leur immeuble (p31 à 36)

  • Les ruses pour apporter un repas à Chloé (p 37 à 46)

Ce qui est un obstacle à la compréhension*
( *le travail ds les groupes ne doit pas et ne peut pas être exaustif : il a pour but de faire comprendre aux élèves quels sont les aspects du texte qu’il faut pénétrer pour accéder à une compréhension plus fine de la lecture.
Plutôt donner des postures de lecteur que d’envisager d’arriver à des tableaux bien remplis.

  • beaucoup de personnages aux noms ou surnoms peu communs (groupe1 : faire une liste de tous les personnages avec repérages de qq indices, les classer par catégorie : les 4 amis, les Guerriers, la Gauloise)

  • un langage et un lexique peu habituels avec emploi du verlan, d’expressions empruntées à un niveau de langage populaire voire argotique dans la prise de parole des personnages ( groupe 2 : lister les expressions et les classer)

  • un langage et l’emploi d’un lexique plus soutenus dans le récit (voix du narrateur) qui peut poser aussi des problèmes de compréhension (groupe 3 : repérage d’expressions, de champs lexicaux : ex : p10 /description de l’effondrement des cartons, p19 : description de l’arrivée du motard, p31/32 : description du garage à vélos)

  • l’absence, dans les dialogues, de références systématiques à l’énonciateur (mais se demander si c’est important de savoir toujours qui parle ? ? ?) ex p 14

  • le repérage des lieux : difficile de se représenter la topographie des lieux ; (groupe 4 : repérer les différents lieux présents ou évoqués, les itinéraires qui permettent de passer de l’un à l’autre sans tomber dans un excès de précision).

  1/ce qu’on aura appris sur les personnages:
-les personnages principaux (identité, attributs, occupations, caractère) :





identité

attribut

occupations

caractère

MOKHOT

Mère décédée

Colosse de 15 ans, peau dorée, cheveux lisses et noirs, yeux en amande (11)

Origine :vietnami-enne. On l’apprend plus tard au chap.3.

Parle en verlan (ziva) peu de vocabulaire (l’truc à lumière) ; physiquement très fort,

Recherche son ballon ; Aime protéger les autres

Grand sentimental

CESAR et PROSPER

Jumeaux de couleur noire (11) à la tête rasée

Origine : ? ? ?

Dévoués à Yassin

Exécuter les plans de Yassin

Vifs, ayant le sens de l’humour, imaginatifs, un peu peureux

YASSIN

Origine : Khabyle

,père en prison en Agérie ou mort pour raison politique/ mère à l’hôpital/on l’apprend ds le 2° chapitre)

Beau gosse et joli coeur (12), cheveux bruns et yeux verts (13), frimeur ( baskets aux prix astronomiques)

Aime commander, prendre des décisions, parle d’un ton ferme, aime railler

Caractère de leader, de chef, n’a pas peur, n’aime pas que les filles décident (machiste)

mais tendre au fond

Les Guerriers :

KEVIN le pro/
TETE de Mort


Appelé aussi le Dingo

Chef des Guerriers , pssède une moto (Dragster)


Est « fêlé »
Marche de pachyderme


Dealer : vend de la drogue (hasch...)

Se battre, faire régner la terreur


Vindicatif, aime la bagarre

MAMADI

Mari décédé, fille dt elle ne parle pas (23)

Personne forte (39), visage rose et rond, chignon blond, éclatant sourire,

Accueillir les 4 enfants : Mokhot, Yassin, Prosper, César. Leur procurer beaucoup de tendresse sous des abords un peu rudes. (39 à 44)

Plutôt gentille mais qui sait se faire respecter. Très protectrice.

La Gauloise, CHLOE

Mère décédée

Placée en centre d’accueil

Père en prison

Comparaison animale : museau de souriceau (14), yeux clairs, cheveux blonds dressés

S’enfuir et se cacher

Décidée, énergique. Tendre et reconnaissante


  On pourra rechercher toutes les manifestations de générosité et d’attention des 4 garçons envers la petite fille : partage des « vivres », refus de l’abandonner, installation dans le garage à vélos.

  

Lieu/époque où se situe l’action
Cette histoire se passe aujourd’hui (ici et maintenant ) dans une banlieue composée d’immeubles (le Corse : l’immeuble des Guerriers et le Provence : l’immeuble des 4 enfants de Mamadi) où vivent des familles socialement en difficulté : familles d’accueil, adolescents qui forment des bandes et qui se livrent à des trafics, enfant qui fugue.
La situation initiale
F. Thinard plonge le lecteur directement dans l’action : Dès le premier chapitre, on comprend bien les enjeux de la banlieue et le message de l’auteur : Comment jouer tranquillement sans être ennuyé par des plus grands, ceux qui appartiennent à des clans ? Mais aussi, dans chaque enfant, il y a beaucoup d’amour à donner et à recevoir, même si l’itinéraire de chaque enfant a été un parcours difficile  : exemple de l’attention que porte Mamadi aux 4 garçons qui, à leur tour, prennent en charge la petite Chloé.

La question qui se pose à la fin de ce chapitre : Comment cacher Chloé tout en prenant soin d’elle  ?

2/ Réflexion-débat : une image de la Banlieue

Qui vit dans cette cité ? Pourquoi le clan des Guerriers fait-il peur ? D’où viennent les 4 enfants accueillis par Mamadi ? Pourquoi « la petite Gauloise » s’est-elle enfuie ? Qu’apprend-on du caractère de Chloé ? Ces 4 enfants sont-ils semblables aux Guerriers ? Qu’est-ce qui leur a permis d’évoluer différemment selon vous ? Quel destin, étant donné leurs origines différentes, les a fait se rencontrer là ?

F. Thinard montre dans ce premier chapitre la cité telle qu’elle est vue par des enfants qui, tous, semblent avoir été conduits là à la suite de destins tragiques.
Histoire /Citoyenneté : Proposition de recherches dans le cadre du projet  «Itinéraires d’enfances » sur l’immigration dans les banlieues : qui émigre, pourquoi, à quelles époques, comment vivent les émigrés en France ? voir Bibliographie en fin de document

Recherche à partir du lexique


  • Le lexique des personnages : la langue des banlieues ?




Un vocabulaire imagé

« C’est rempli là d’dans, on dirait les trous de nez de César, des crochets à venins comme des couteaux à pain, shooter comme un âne, jouer du djembé rien qu’avec les genoux, tu rêves ta vie »

Le verlan

« t’es relou, t’es ouf, ziva »

Langage populaire

«grouille,  se faire choper, ça va, débranchez la téloche, c’est un môme, barrons-nous, on se ripe, ça va être chaud pour sortir, pas d’embrouilles, pas de lézard, t’avais tellement les jetons, dealer à mort, top méga génial comme planque, rafler un max de bouffe,

Des abréviations à élucider

L’hosto, les stups, une loupiote, un survêt, un blème, la baston, des bonbecs, botus et mouche cousue,




  • Le lexique du narrateur




Les bruits

Chuinter, racler, fulminer en sourdine, craquements sinistres, chocs sourds, effondrements en cascade, rafales de jurons, froissements violents...p 9/10

Fracas des poubelles catapultées, un tintamarre de verres écrabouillés...

Les déplacements

Grâcieux comme des cosmonautes, patauger, pivoter d’un même bloc, enjamber un magma de coussins moisis, se frayer un chemin, bondir, virer à l’unisson, s’engouffrer dans l’escalier, jaillir à l’air libre, détaler à toutes jambes, filer droit...


La moto (19)

Accélération furieuse, dérapage, raclement d’une béquille, le soupir de soulagement des amortisseurs, le piétinement des lourdes bottes de motards...


3/ Ateliers d’écriture 
- Faire une liste collective de bruits : noms, adjectifs, verbes et rédiger un texte court avec le plus de mots possibles de la liste, (15mn max) ; faire une lecture de tous les textes


  • Imaginez que les 2 Guerriers entrent dans la cave où se trouvent les 5 enfants. Racontez la scène et comment les enfants arrivent à s’en sortir. (penser à évoquer les bruits, les mouvements, l’expression des sentiments et des émotions des uns et des autres )

Un bruit de pas résonna à nouveau dans le lointain.

-C’est Tête de mort qui revient ! Il va voir la lumière !


  • Ecrire un texte qui commence par :

Soudain, il se figea, le regard rivé dans le dos des jumeaux, fouillant l’ombre.

- Il y a quelque chose, là. Ca a bougé !



4/Le chapitre 2 peut être lu en autonomie par les élèves ; on pourra demander aux élèves de raconter ce qui s’est passé (évaluation de ce qui a été retenu et compris) :

Les différentes parties du chapitre

  • Quelles ruses sont mises en place par les enfants pour permettre à Chloé de pénétrer dans l’appartement de Mamadi pour y faire sa toilette et laver ses vêtements ? Que signifie « opération : nettoyage de printemps » « Phase : casques », « Phase : Double Prosper », « Phase : plus blanc que blanc » ?




  • Raconter l’histoire de Chloé (p 52-54) : reconstruire l’histoire de la famillle ( père cuisinier ds un gd restaurant, mère malade, perte du travail du père qui s’occupe de sa femme, mort de la mère, endettement, vol, prison, placement de Chloé).




  • Raconter l’histoire de Yassin (p 70 à 72) : situer l’Algérie, la Kabylie. Qu’appelle–t-on les Berbères ? Depuis quand vivent-ils en Algérie ? Contre qui ont-ils dû se battre pour garder leur territoire ? Les Berbères sont-ils un peuple libre aujourd’hui ? Qu’arrive-t-il à ceux qui s’opposent au gouvernement algérien comme l’a fait le père de Yassin ? (recherche interdisciplinaire : histoire et géographie, cf Bibliographie : Enfants d’ici, parents d’ailleurs)


Lectures en réseau :

  • Un train pour chez nous d’Azouz Begag (Album/retour en Kabylie)

  • La rédaction de Antonio Skarmeta (Album/Amérique du Sud) sur les méthodes employées par les régimes totalitaires auprès des enfants.




  • Compléter le portrait de Mamadi : une femme qui a du coeur




  • Etudier la chronologie des événements dans ce chapitre 2 : la perception du temps (temps réel/temps du récit) peut être une difficulté à la compréhension




Dimanche, 8h12 , chez Mamadi*

Mamadi prend son petit déjeuner. Les garçons sont déjà levés et sortis. Etonnement de Mamadi, soupçons...

P 46-47

10h (2 heures plus tard)

Entretien de la maison: aspirateur puis repassage en écoutant son émission de radio préférée : « A coeur perdu »// arrivée de Prosper et César casqués

P 47 à 49

3 min plus tard, en bas de l’immeuble

Prosper échange ses vêtements avec Chloé

P 50

La veille au soir, samedi

(retour en arrière)

Yassin s’interroge sur l’histoire de Chloé et met sur pied un plan pour permettre à la fillette de faire sa toilette... pour y voir plus clair.

P 50

Dimanche, 7h/8h

Lever des garçons par Yassin, petit déjeuner avec Chloé ds le garage à vélos/ départ des jumeaux casqués chez Mamadi*

P 51

Dimanche, 8h12

(on revient au début de la matinée)

Yassin interroge Chloé sur sa famille/ retour des jumeaux/ déguisement de Chloé avec les vêt. de Prosper

P52-54




Départ des enfants pour l’appartement : rencontre du concierge Nazebougie 

P54 à 58

Dimanche,10h18 à 10h 59

Arrivée dans l’appartement : direction salle de bains ss attirer l’attention de Mamadi/ arrivée de Mokhot couvert de boue/ déshabillage et lavage des vêt. de Mokhot et de Chloé.

P 58 à 63


P 63

11h, dans le garage

Amélioration de la déco- ration de la « chambre » de Chloé ; C. interroge Yassin sur son passé (résistance Kabyle), Yassin invite C. à écrire à son père

P 65 à 63
P 69 à 73

12h , dans l’appartement

Colère de Mamadi, repas raté, punition des garçons qui doivent faire leurs devoirs ds l’après-midi avant de pouvoir sortir/ pdt ce temps Chloé attend les garçons.

P 75

P 77

Fin d’après-midi, ds le garage

Y. apporte des provisions, de quoi écrire la lettre qui sera posté le lendemain lundi.

P 78-79



C/ Les étapes de l’histoire
  1/ Entrevoir l’évolution et la résolution de la problématique à partir des étapes-clés de l’histoire :
Le schéma narratif  :

La lecture du 1°premier chapitre a permis de planter le décor, de présenter les personnages et de définir la situation-problème : comment cacher la petite Chloé et en même temps trouver une issue favorable à cette situation.

Les autres chapitres jusqu’au dénouement montreront les ruses employées par les garçons pour s’occuper de Chloé sans être vus mais aussi les démarches engagées par Yassin, le cerveau du groupe, pour reprendre contact avec le père et permettre que Chloé puisse être prise en charge officiellement par Mamadi.

Voici un tableau qui permet de mieux percevoir l’architecture du texte et quelques pistes de recherche plus approfondie :

Ch. 3 lundi

80/103

  • Une sortie de Chloé

  • Ds l’appartement, Chloé aide les jumeaux à faire leur ex. de géométie puis joue avec eux sur la console (-85), fuite de C. pour éviter le retour de Mamadi, rencontre de Nazebougie qui l’interroge/ Le concierge parle de Chloé à Mamadi. Augmentation des soupçons de Mamadi qui se confie à son voisin médium.

  • C. est emmenée au cinéma pour sortir de sa « prison »/jeu ds un square : elle apprend par Mokhot que la maman des jumeaux, prostituée, a dû abandonner ses enfants (98/100). M. raconte comment il a fui le Vietnam en guerre sur un bateau (exode des boat-people en 1973 à la fin de la guerre du Vietnam)




  • Recherche interdisciplinaire : la guerre du Vietnam in «  Monde Rebelle Junior », Florence thinard.




Ch. 4 Mardi

104/126

  • Mamadi s’inquiète de plus en plus

  • Elle se rend chez M. Saribou, son voisin de palier, aveugle qui est médium. ( Remarquer les éléments qui évoquent l’Afrique : le décor de l’appartement, l’usage des proverbes, les croyances : être marabouté, la consultation des esprits pour connaître l’avenir.) Comment comprendre les messages de M. Saribou ? (faire des hypothèses)...113

  • Chloé est malade et César feint d’avoir de la fièvre pour dérober des médicaments pour C. ...119

  • Yassin demande de l’aide à Khadidja, directrice du Club asso-ciatif du quartier. ...126 (Faire l’étude du très beau portrait de Khadidja : éléments physique, moral, ses études, son rayonnement sur la cité p 120 à 121. Pensez-vous que des personnes comme Khadidja sont importantes dans les banlieues ? Pourquoi ?)




Ch 5 Mercredi

127/148

  • Le danger se rapproche de Chloé

  • A la prison : interrogatoire du père de Chloé au sujet de la lettre qu’il a reçue de sa fille.

  • Attente d’une réponse à cette lettre par les enfants (p 129), par les policiers (p 130), fuite des Guerriers (p 131),

  • Les garçons tournent en dérision le lieutenant Zapireli : une scène pleine d’humour très amusante

( repérage des stratagèmes employés p135-144)

- Mise en place d’un moyen d’alerter les garçons si Chloé se sent menacée par les Guerriers... 144 à 148
Ce chapitre est très intéressant si on veut étudier les relations de méfiance entre les jeunes de la banlieue et les forces de l’ordre, la langue vernaculaire des jeunes (surtout des Guerriers)

Ch 6 jeudi

149/177

  • Le dénouement

- Arrestation de M. Saribou au moment où il reçoit une réponse à la lettre de Chloé

  • Intervention des garçons et surtout de Mamadi ( contre une

bavure policière ? des intentions racistes des policiers ?)

  • En même temps, découverte de la cachette de C. par les Guerriers qui saccagent tout ; intervention des garçons, Mamadi reconnait les traits de sa fille chez Chloé.

  • Un dénouement à la manière de Molière : tout est bien qui finit bien ; Mamadi raconte comment elle a perdu de vue sa fille, les regrets de ne pas avoir pu s’occuper de sa petite fille.


D/ des pistes d’écriture ou de débat (au choix) :
Dans votre Journal du lecteur :

- Relever et recopier un passage qui vous a plu ; Un passage émouvant ? un passage drôle ? un passage qui vous a appris quelque chose?

  • Quel personnage préférez-vous ? Dites pourquoi

  • Faire une liste des lieux qui évoquent pour vous maintenant la cité/ banlieue

  • Faire une liste de mots qui évoquent pour vous la banlieue 

  • Rédigez un article (texte explicatif) sur les raisons de l’émigration en France (à partir des quelques exemples qui sont donnés dans le roman)

  • Le droit des enfants : que pensez-vous des familles d’accueil et de l’importance de personnage comme Mamadi.


E/ Liens: De très beaux livres à lire en réseau, des sites à consulter
Romans et albums

  • Il faut sauver Saïd, Brigitte Smadja, Ecole des Loisirs Cycle 3 (aller en 6° dans la banlieue et découvrir les clans )

  • Le cabanon de l’oncle Jo, Brigitte Smadja, Ecole des loisirs (revivre en banlieue grâce à un jardin)

  • Un train pour chez nous, Azouz Begag, Thierry Magnier (Retour en Kabylie)

  • La barque, Tran Quoc Trung, Ecole des loisirs (l’histoire d’un enfant vietnamien, boat people, écartelé entre la tradition et son pays d’accueil)

  • Rêves amers de Maryse Condé, Editions Bayard ( fuir la misère à Haïti, sort des boat people)

  • Paris Savane de J. Venuleth, Editions Milan (être sans-papiers et expulsé, s’échapper par le rêve)

  • Un éléphant dans la neige de Françoise Grard, Actes sud Junior (un premier hiver en France pour un petit émigré)

  • Abou de Jeanne Failevic, Editions Père Castor (Album, intégration difficile d’un petit Africain dans une école maternelle )

  • Babel France de Philippe Dorin (inédit) Théâtre. (Cycle 3, une pièce de théâtre qui montre la mosaïque des peuples qui composent la France, Envoyé aux enseignants sur demande à D. Delory)


Livres documentaires ressources (pour enfants, ado et adultes):

  • Enfants d’ici, parents d’ailleurs, Histoire et mémoire de l’exode rural et de l’immigration, de Carole Saturno, Editions Gallimard jeunesse.

  • Ca bouge dans le monde, Migrations d’hier et d’aujourd’hui Goldman bruno, Editions Hatier

  • Des français comme moi, Editions Gallimard

- Mondes rebelles junior, Florence Thinard , Michalon
Sites ressources proposés :Le très beau site sur la Cité nationale de l’Histoire de l’Immigration à Paris qui vient d’ouvrir ses portes en octobre 2007 (film très intéressant): http://www.histoire-immigration.fr dans lequel on peut télécharger le rapport sur l’enseignement de l’Immigration en France.



Littérature et rencontres d’auteurs  autour de « ITINERAIRES D’ENFANCE » CAHORS 2 - 2007/2008

Danielle Delory, coordonnatrice de REP, Groupe Maitrise de la langue

Monique Malique CPC Cahors 2 ASH

similaire:

Littérature et maîtrise de la langue iconElèves migrants et maîtrise formelle de la langue de scolarisation...

Littérature et maîtrise de la langue iconS’adresse à un public cultivé
«vates» (intermédiaire entre les hommes et Dieu) et cherche à s’élever par un usage renouvelé et maîtrisé de la langue

Littérature et maîtrise de la langue iconCurriculum vitae
«rare» : Université Lyon 2-Lumière. Pédagogie appliquée d’une méthode d’initiation à une langue inconnue, en l’occurrence l’arabe,...

Littérature et maîtrise de la langue iconSeminaire franco-allemand sur l’enseignement
«Forum franco-allemand étudiants-entreprises» dans tous les lycées pour montrer aux élèves les débouchés qu’offre la maîtrise de...

Littérature et maîtrise de la langue iconRessources d’accompagnement Physique-Chimie Rentrée 2016 Académie de Strasbourg
«maîtrise insuffisante» ou «maîtrise fragile» passent à un groupe différent. L’idéal serait d’arriver à deux niveaux de groupe pour...

Littérature et maîtrise de la langue iconL’histoire de la chanson française Naissance d’un genre
«chanson française» désigne un genre musical qui se définit par l’usage de la langue française, la référence à des maîtres et modèles...

Littérature et maîtrise de la langue icon«Comment la littérature québécoise contemporaine traduit-elle un...

Littérature et maîtrise de la langue iconLittérature / Mexique / Carlos Fuentes
«Borgès m’a fait comprendre que je rêvais en espagnol, et non en anglais et que je devais écrire dans cette langue», disait-il

Littérature et maîtrise de la langue iconQuelques citations
«[ ] la plupart des petits nègres ne savent d’autre langue que la langue française et [ ] ils n’entendent rien à la langue naturelle...

Littérature et maîtrise de la langue iconLa littérature béninoise de langue française des origines à nos jours
«l’école étrangère» dans le pays, d’abord par les missionnaires, puis par le colonisateur français






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com