Fin xixème – début Xxème





télécharger 19.13 Kb.
titreFin xixème – début Xxème
date de publication27.10.2017
taille19.13 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos

Histoire de France, Carpentier et Lebrun

CHAP 25 : Naissance d’une France nouvelle


(fin XIXème – début Xxème)
1. Aspects et limites de l’essor économique

  • Modernisation de la France 2ème moitiè du XIXème s.

  • Stt entrée ds l’âge industriel en 2 phases :

    • 1840 – 1860 : RI du charbon, de la machine à vapeur, du chemin de fer et de la métallurgie.

    • 1896 – 1913 : 2ème RI : électricité et automobile.


1.1 Le poids du secteur agricole

  • Croissance + lente en France qu’en GB.

  • Progrès ds l’agriculture et ds l’industrie.

  • Agri : jachère disparaît, charrue s’impose, faux remplace faucille et engrais se répandent.

  • Labours forment tjrs l’essentiel des terres cultivées ms herbages progressent.

  • Qq plantes (pomme de terre, maïs et betterave à sucre) stimulent révolution agricole.

  • Cetaines régions entament 1 spécilisation agri liée à la commercialisation de leur production.


1.2 Un tissu industriel et commercial nouveau

  • Révolution bancaire : modernisation des banques de dépôt et des banques d’affaires.

généralisation des prêts à l’industrie.

  • Législation du Second Empire contribue à la création de nvelles stés :

    • Sociétés à responsabilité limitée en 1863.

    • Sociétés anonymes en 1867.

 mobilisation de capitaux nécessaires aux gdes entreprises et aux gds travaux.

  • Dvpt de la voie ferrée : investissements soutenus ds années 1860.

 dvpe facilité des échanges.

  • Diffusion de procédés industriels nvx (ex : hauts fourneaux).

  • Techniques nvelles qui augmentent productivité (ex : machine à vapeur).

  • Progrès de la mécanisation qui favorisent stt industrie lourde et débuts de la chimie.

  • Véritables régions industrielles se forment.

  • Travail artisanal de type ouvrier reste très ancré ds els campagnes.

  • Régions méridionales restent sous-industrialisées.

  • Marché national élargi grâce à voie ferrée : privilègie régions agri modernisées : France du Nord et stt BP.

  • Années 1870 : marchés et foires traditionnels de province déclinent : nvelles formes de commercialisation.

  • Ds commerce de détail : apparition des magasins de nouveautés puis gds magasins (le Bon marché en 1852).


1.3 Les phénomènes cycliques

  • Décélération 1857-1860 accentuée en 1882 par le krach de l’Union générale  faillites.

 misère, chômage et conflits sociaux.

 investissement se ralentit et banque se détourne des prêts à l’industrie.

  • Agri : concurrence des pays neufs + maladie de la vigne.

Histoire de France, Carpentier et Lebrun


  • Commerce extérieur : 1876-1879 : recul de la France sur ts les marchés internationaux.

 1860 : Fce est 2ème puissance commerciale (après Angleterre) ms dépassée par Allemagne en 1871 et par EU en 1878.

  • Eco fse réussit à redémarrer à part de 1906 : nvelles industries de pointe où France brille : automobile, caoutchouc, aéronautique, aluminium + indus sidérurgique et textile importantes.

A la veille de la guerre, éco fse équilibrée appuyée sur 1 monnaie forte.
2. Les mutations de la société

  • Fce reste majoritairement rurale ms urbanisation augmente.

  • Accroissement de la pop du à l’immigration (taux de natalité baisse).

  • Mortalité reste élevée jusqu’en 1895.

 stagnation démographique (alors qu’Europe en pleine expansion).
2.1 L’importance du mond rural

  • Sous Second Empire débute uniformisation progressive des comportements ms ds années 1880 ruptures qui accompagnent conquête des campagnes par les républicains.

  • Effets de la route, de la voie ferrée, de la poste, l’allongement des migrations traditionnelles ft circuler nvx modèles de vie et de pensée ds les campagnes.

  • Industries traditionnelles déclinent ac départ des artisans.

  • Caserne et école = 2 éléments décisifs ds recul des particularismes locaux.

modèle urbain diffusé par l’école et le service militaire.

  • Vie politique ds les campagnes se fait + active.

exercice du SU a permis émancipation démocratique.
2.2 Croissance du monde ouvrier

  • Artisanat joue encore rôle essentiel.

  • Prolétariat indus urbain se dvpe seulement ds certaines régions.

  • Indus rurale, textile ou métallurgique reste très importante en nb ac les ouvriers à domicile.

  • 2ème moitiè du XIXème : usine ms sa discipline est encore mal acceptée.

  • Milieu ouvrier très hétérogène : artisans traditionnels, métiers de l’industrie moderne (mine, métallurgie), métiers de type tertiaire (cheminot, garçon de magasin) : niveaux de vie différents.

  • Ms niveau de vie ouvrier s’est globalement élevé même si reste très dur.

 précarité due à l’absence de sécurité contre la maladie, accidents du travail, longueur des journées de travail, fragilité de l’emploi…

 retard de la France en matière de politique ouvrière.

  • Loi de 1884 : permet formation de syndicats.

  • Fédérations de métier et bourses du travail s’unissent ds la Confédération générale du travail fondée en 1895 ms vraiment unifiée en 1902.

 Révolutionnaires y dominent, prônant grève générale et stricte séparation d’avec les politiques.

  • Revendications ouvrières (repos hebdomadaire, journée de 8h, salaire journalier de 5F) ne st qu’imparfaitement entendues par le personnel politique républicain.

France reste en retrait ds législations sociales.

Histoire de France, Carpentier et Lebrun


2.3 Triomphe et diversité de la bourgeoisie

  • Classes bourgeoises profitent le + de l’enrichissement.

  • Ms répartition n’est pas uniforme : richesse bourgeoise concentrée sur nd de la France et stt Paris.

  • Déclin des notables traditionnels, stt ds vie politique (même si gardent poids local, st présents ds hte fction publique et parfois ds milieux d’affaires).

  • Nvelles bourgeoisies viennent concurrencer positions acquises par les notables :

    • Gde bourgeoisie d’affaires enrichie par le négoce et la banque prend son essor.

    • Part des fortunes liées à l’entreprise industrielle augmente.

    • IIIème Rép : bourgeoisie des talents : avocats, médecins, hts fonctionnaires.

  • Bourgeoisie de + en + constituée d’héritiers.

  • Déploiement d’1 infinie variété des classes moyennes = « les couches nouvelles » partagent valeurs communes ac bourgeoisie : ardeur au travail, sens de l’épargne, attachement à la prpriété et à l’ordre.

  • Bourgeoisie caractérisée par 1 certain mode de vie : emploi d’au moins 1 domestique, usage d’un salon de réception…


3. Diversité et richesse de la vie culturelle

  • Diversité politique, religieuse, sociale et régionale.

  • Ms aussi culturelle : IIIème Rép permet 1 certaine démocratisation de la culture grâce à l’école.

  • Encyclos et dicos se multiplient.

 Mise à dispo du gd public culture centrée sur la patrie et la construction.

  • Importance de la « petite presse » à bon marché et à gros tirages + presse locale.

  • Ere du réalisme et du naturalisme (de Flaubert à Zola) : culte de la science et du fait positif.

 Poètes exaltent l’art pr l’art : Baudelaire, Verlaine, Rimbaud…

  • Gd public aime roman populaire, théâtre de boulevard, opérette.

  • Début de l’impressionnisme (Manet, Monet) et de nvelles formes de création (cf cubisme ;Picasso…)

  • Naissance du cinéma.

  • A part fin XIXème, mise en cause des valeurs de la science et du rationalisme ac retour aux valeurs nationales et religieuses (Barrès, Claudel, Péguy).







similaire:

Fin xixème – début Xxème iconLes grands courants historiques xixème xxème siècle F. Dosse
«dégénéré» dans son «histoire de la révolution française de 1789 à 1914», voit aussi dans le 10 aout la victoire du peuple sur le...

Fin xixème – début Xxème iconC’est l’évolution de la société française en premier lieu. Evolution...

Fin xixème – début Xxème iconUne culture métissée entre héritage colonial et origines indigènes
«pièce de Guinée». Début du xixème siècle, des émigrants du monde entier débarquent au Brésil (Allemands, Italiens, Espagnols, Japonais,...

Fin xixème – début Xxème iconRésumé: L’une des plus grandes collections de manuscrits grecs au...

Fin xixème – début Xxème icon2ème partie : l’integration aux mouvements nationaux de resistance (debut-fin 1943)

Fin xixème – début Xxème iconQuels sont les événements qui désignent le début et la fin de l’Époque Contemporaine ?

Fin xixème – début Xxème iconProgramme terminale s. T. G. Histoire ouvrages generaux : «Lexique historique du xxème siècle»
«Lexique historique du xxème siècle», Michel feuillebois, Ellipses, 2005, 464 p

Fin xixème – début Xxème iconCalendrier se dépliant en début et en fin de volume. J. Grand-Carteret...

Fin xixème – début Xxème iconCe cours couvre la période classique du cinéma, issue d’une conception...

Fin xixème – début Xxème iconCe cours couvre la période classique du cinéma, issue d’une conception...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com