Bibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success»





télécharger 282.19 Kb.
titreBibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success»
page8/14
date de publication28.10.2017
taille282.19 Kb.
typeBibliographie
h.20-bal.com > loi > Bibliographie
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   14

Situation oligopolistique



Le 29 mars 1999, le troisième opérateur belge Orange lance ses services et décide de se concentrer particulièrement sur la qualité et la diversité de ses services. L’entreprise nouvelle, se retrouvant dans un marché déjà fort disputé, optera principalement pour une stratégie visant à répondre aux insatisfactions des utilisateurs.

Orange semble aligner ses prix


« Nous ne voulons pas donner des idées à la concurrence. Il y aura une stratégie articulée sur le prix, mais surtout sur la qualité et la diversité des services… » Orange affirme donc ne pas concentrer toute son attention sur ses prix. L’entreprise devant tout prouver à son public et ayant dépensé énormément en matière de campagne publicitaire de lancement, ne peut se permettre d’engendrer de lourdes pertes suite à des tarifs trop bas. De plus, l’entreprise étant jeune et donc sans expérience, ne pourrait rivaliser face à ses deux autres concurrents mais surtout Proximus qui détient un pouvoir de marché considérable. Il est donc dans son intérêt d’aligner ses prix et de se différencier par ses services offerts ainsi que par la qualité de son réseau.
Tarifs appliqués par Orange lors de son lancement (en fb)





Activation

abonnement mensuel

h.p./min

h.c./min

Vers Voice Mail

My talk

0

0(1)

20

4

4

My business

0

750

10(2)

10(2)

4

(1)Mais 500 fb de crédit d’appel à payer chaque mois

(2)10fb la première minute puis 5fb

Source : Orange

Ainsi, à la vue du tableau ci-dessus, le nouvel entrant n’a pas voulu livrer une guerre de prix pour ce qui est de la partie variable. Même si le troisième opérateur diminue sensiblement le niveau des prix, celui-ci aligne en général ses tarifs sur ceux appliqués par ses concurrents. Orange affirme également que si les prix doivent être modifiés, ils seront alors revus à la hausse, la qualité supérieure et croissante du réseau justifiant ainsi cette déclaration.

Orange attaque ses concurrents


L’entreprise nouvelle attaque ses concurrents sur certains points. En effet, celle-ci élimine simplement tout frais d’activation. Sachant que la plupart des utilisateurs étant déjà abonnés chez Proximus et Mobistar, le seul moyen de s’accaparer rapidement une part de marché significative est de supprimer cette activation qui aurait pu décourager bon nombre de consommateurs. Ainsi, par cette stratégie, l’opérateur nouveau inflige un coût à ses concurrents dans le sens où un nouvel utilisateur se dirigera vers l’opérateur où les frais transparents sont les plus avantageux. De plus, le coût de changement sera réduit pour tous les abonnés de Proximus ou Mobistar voulant se souscrire chez Orange.

Réactions de proximus


Proximus, après le lancement d’Orange et ses formules attrayantes, a dû adapter ses tarifs en réponse aux attaques de la nouvelle entreprise. Proximus ne répond pas totalement aux attaques d’Orange. En effet, le leader du marché maintient toujours son système d’activation cependant, elle y pose une modification : cette activation est gratuite en cas de souscription à un abonnement de 12 mois au moins. Ainsi par ce procédé, le leader incite le nouvel utilisateur à s’y souscrire pour une longue durée. L’élimination de l’activation consiste principalement en une stratégie visant à rapidement s’accaparer une part de marché, cela n’étant plus le but principal de Proximus mais bien de Orange. De plus, Le nouveau consommateur indécis sera plus tenté de souscrire chez Proximus, connaissant plus d’abonnés et donc de succès même si celui-ci comporte encore des frais d’activation.
Proximus désire avant tout développer de nouvelles grilles tarifaires, encore plus adaptées à chaque profil d’utilisateurs afin de répondre à toutes les demandes, la segmentation fine du marché est donc d’une importance capitale.

Stabilisation des prix et différenciation de l’offre


Tout comme dans la situation duopolistique, Proximus mène un combat, non pas au niveau des prix en eux-mêmes mais bien au niveau des options tarifaires et des services offerts qui sont de plus en plus perfectionnés et de mieux en mieux adaptés aux préférences de chaque types de consommateurs. La segmentation la plus fine du marché déterminera le meilleur. Les prix ayant atteint un certain niveau d’équilibre, les stratégies doivent se baser sur les abonnements et leurs différentes modulations possibles ainsi que sur l’offre de services supplémentaires et leur qualité. Une segmentation précise permet aux opérateurs de maximiser leur profit en captant une plus grande partie du surplus du consommateur. Comme dans la situation duopolistique, une diminution des prix serait moins profitable aux concurrents. En effet, Proximus, grâce à sa position stratégique de départ et dominante, pourra probablement s’aligner sur les prix de Mobistar ou Orange suite à une baisse. Les deux autres concurrents n’ont donc aucun intérêt à diminuer leurs prix, les menaces de Proximus étant totalement crédibles.


1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   14

similaire:

Bibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success» iconBibliographie l’esprit musicien John A. Sloboda
«peuple» au «public» ( document imprimé paru dans Revue d’histoire du xixè siècle n°1999-19)

Bibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success» iconBibliographie p Introduction Indications pour la rédaction de l’introduction...

Bibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success» iconIntroduction : Cet ouvrage, Un train pour chez nous, a été écrit par Azouz Begag

Bibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success» iconBibliographie 137 o r ™ «w«™™™.™**™-™™* M»
«d'une typographie belle et simple» selon La Bibliographie de la France du 10 février 1838. Voici le début de la table des matières...

Bibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success» iconAvant-propos Où l’auteur de ce singulier ouvrage raconte au lecteur...

Bibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success» iconPublications, travaux de recherche et communications
«authentique» que l’on croit. Article pour l’ouvrage collectif «Produire la Bretagne», Belin, à paraître 2016. Co-auteur : Daniel...

Bibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success» iconChapitre 1 – france n° titre de l'ouvrage auteur/date fr-001 Catalogue...

Bibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success» icon01/06/13 / revue de la presse congolaise de ce samedi (CongoForum)
«Matadi : Le parquet, principal auteur de l’insécurité selon la police», source d’une forte dissension entre ces deux corps

Bibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success» iconBibliographie introduction

Bibliographie 48 Introduction Selon John Kay, auteur de l’ouvrage «Foundations of Corporate Success» iconBibliographie Introduction






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com