Définition de l’aire géographique





télécharger 489.71 Kb.
titreDéfinition de l’aire géographique
page6/17
date de publication28.10.2017
taille489.71 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

Hydrophilidae


* Helophorus aquaticus (Linné, 1758)

* Coelostoma orbiculare (Fabricius, 1775)

* Sphaeridium scarabaeoides (Linné, 1758)

* Megasternum obscurum (Marsham, 1802)

* Hydrophilus pistaceus (Laporte de Castelnau, 1840) (Grand Hydrophile)
Lucanidae

* Lucanus cervus (Linné, 1758) (Lucane ou Cerf-volant)

C’est, avec le Grand Capricorne cité plus loin, l’un des plus grands et des plus spectaculaires coléoptères européens. Les mandibules des mâles sont énormes, elles ont perdu toute fonction alimentaire et ne servent que d’attributs sexuels utilisés au cours des furieux combats qui précèdent l’accouplement. Les plus grands mâles atteignent 7 centimètres en basse Ardèche, mais dans d'autres régions françasies certains individus géants peuvent mesurer 9 centimètres. Ces énormes insectes sont inoffensifs : on ne peut être mordu que si on les attrape délibérément et la morsure, pour être douloureuse, est sans aucun danger. Rien ne peut justifier la destruction de ces magnifiques animaux. Quelle joie de les voir voler lentement entre les chênes et les grands rochers ruiniformes de Païolive, dans la chaleur dorée d’un après-midi d’été ! Nous devons agir aujourd’hui pour que les générations futures puissent à leur tour vivre de tels moments. Protéger la nature, c’est aussi préserver une certaine part de bonheur. Les larves, gros vers blancs courbés en arc de cercle, se développent pendant plusieurs années dans le bois mort en décomposition du Chêne et de divers autres feuillus. Les adultes sont actifs de mai à septembre. L’espèce est menacée par le « nettoyage » excessif des forêts et des bosquets. Comme pour tout le cortège de la faune saproxylophage , il faut laisser en place les très vieux arbres cariés, les arbres morts, les branches mortes, les vieilles souches… Cette espèce n’est pas protégée, mais elle est citée dans l’Annexe II de la Directive Habitats et dans les Listes rouges européennes.

* Lucanus pontbrianti (Mulsant, 1839) (Lucane de Pontbriant)

Espèce longtemps méconnue et confondue avec la précédente, bien que Mulsant ait compris dès 1839 son isolement spécifique, mais il ne fut pas suivi par ses successeurs. Il aura fallu attendre plus de 170 ans pour que Stéphane Bouchet réhabilite cette espèce. Le plus grand mâle connu de cette espèce en moyenne plus petite que Lucanus cervus a été trouvé à Païolive (70 mm).

* Dorcus parallelipipedus (Linné, 1758)
Trogidae

* Trox perlatus (Goeffroy, 1762)

* Trox hispidus (Pontoppidan, 1763)
Geotrupidae (Géotrupes)

* Trypocopris vernalis (Linné, 1758)
Aphodiidae

* Aphodius erraticus (Linné, 1758)

* Aphodius scrutator (Herbst, 1789)

* Aphodius subterraneus (Linné, 1758)

* Aphodius haemorrhoidalis (Linné, 1758)

* Aphodius rufipes (Linné, 1758)

* Aphodius luridus (Fabricius, 1775)

* Aphodius coenosus (Panzer, 1798)

* Aphodius paykulli Bedel, 1907

* Aphodius prodromus (Brahm, 1790)

* Aphodius biguttatus Germar, 1824

* Aphodius fimetarius (Linné, 1758)

* Aphodius foetens (Fabricius, 1787)

* Aphodius constans Duftschmidt, 1805

* Aphodius sturmi Harold, 1870

* Aphodius granarius (Linné, 1767)

* Pleurophorus caesus (Creutzer, 1796)

* Rhyssemus germanus (Linné, 1767)
Scarabaeidae (Scarabées)

* Scarabaeus laticollis LINNÉ, 1767, le Scarabée à large corselet

Un individu mort, encore souple, sur un chemin forestier sur le plateau à Saint-André-de-Cruzières, le 20 juillet 2005 : troisième cas cité en Ardèche ! (Celles-les-Bains, 1870, Saint-Remèze, 1978). Si l’espèce remontait jadis bien plus vers le nord, il semble que la basse Ardèche jalonne la limite septentrionale de son aire actuelle de distribution.

* () Gymnopleurus sturmi (Mac Leay, 1821)

* Sisyphus schaefferi (Linné, 1758)

Très commun de mai à juillet dans les excréments humains.

* Copris lunaris (Linné, 1758)

* Bubas bubalus (Olivier, 1811)

* Euoniticellus fulvus (Goeze, 1777)

* Caccobius schreberi (Linné, 1767)

* Onthophagus taurus (Schreber, 1759)

* Onthophagus emarginatus Mulsant, 1842

* Onthophagus furcatus (Fabricius, 1781)

* Onthophagus verticicornis (Laicharting, 1781)

* Onthophagus grossepunctatus Reitter, 1905

* Onthophagus ruficapillus Brullé, 1832

* Onthophagus joannae Goljan, 1953

* Onthophagus coenobita (Herbst, 1783)

* Onthophagus fracticornis (Preyssler, 1790)

* Onthophagus lemur (Fabricius, 1781)

* Onthophagus vacca (Linné, 1767)

* Euonthophagus amyntas (Olivier, 1789)
Melolonthidae Melolonthinae (Hannetons)

* Anoxia villosa (Fabricius, 1781)

* Melolontha melolontha Linné, 1758

* Polyphylla fullo (Linné, 1758)

* Amphimallon atrum (Herbst, 1790)

* Rhizotrogus cicatricosus Mulsant, 1842
Melolonthidae Sericinae

* Serica brunnea (Linné, 1758)
Melolonthidae Hopliinae (Hoplies)

* Hoplia argentea (Poda, 1761)

* Hoplia coerulea (Drury, 1773)

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   17

similaire:

Définition de l’aire géographique iconDéfinition de l’aire géographique

Définition de l’aire géographique iconN° 2 ~ Album du département 63 (Puy de Dôme) jusqu’au 95 (Val d’Oise)...

Définition de l’aire géographique iconChapitre La définition du domaine public Section Définition légale

Définition de l’aire géographique iconApproches actuelles de l’histoire de la géographie en France. Au-delà...
«la pluralité des contenus, des histoires de la géographie», et mettait à la base de cette pluralité une «dualité» : «l’histoire...

Définition de l’aire géographique iconPopulation des communes de l’aire urbaine de Cayenne au 1

Définition de l’aire géographique iconHistoire géographique, naturelle, ecclésiastique et civile du

Définition de l’aire géographique iconL’acquisition du vocabulaire géographique associé est aussi primordial

Définition de l’aire géographique iconLe développement d’un territoire ultramarin : entre Union Européenne...

Définition de l’aire géographique iconNotes sur l’alimentation et la reproduction
«habitat» comme un entourage environnemental qui délimite l’aire potentielle de répartition d’une espèce

Définition de l’aire géographique iconRéférences des articles parus dans la revue l’Histoire
«Les grandeurs de la terre. Aspects du savoir géographique à la Renaissance.» (09/2004, n°290)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com