Lyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils





télécharger 213.26 Kb.
titreLyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils
page4/8
date de publication28.10.2017
taille213.26 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

J'ai vue des gosses qui se bousillent en bas.

NTM

Ma Benz



Album : Suprême NTM

(Kool Shen - Joey Starr - Lord Kossity / Joey Starr - DJ Spank)

Refrain :

Laisse-moi zoom zoom zang

Dans ta Benz Benz Benz

Gal' quand tu pointes ton bumpa

Ca m'rend dingue dingue dingue

(bis)

(Lord Kossity)

Gal' t'es sexy, viens voir Kossity

Original recordman dans la ville de Paris

Gal t'es jolie, dans ton Versace

Viens t'amuser avec un DJ top celebrity

Wine, bouge ! carré sur le groove

J'aime les gal' surtout quand les gal' move

Move up, move up

Rough, comme une louve

Bouge ton corps de la tête aux pieds

Et là j'approuve

Move up, move up

Gal' wine ton body

Montre leur que t'as pas peur

D'exciter tous les bandits

Wine comme une vipère

Si t'as le savoir faire

T'inquiète pas y a pas de galère

J'le dirai ni à ton père ni à ta mère

Ondule comme un vers de terre

Et jette-moi dans les yeux

Ton regard de panthère

Refrain

(Joey Starr)

Vas-y Joey speak leur

Ca s'passe à l'arrière d'un merco Benz Benz Benz

Ouais du côté d'St-Denis baby

J'te promets qu'y a que des dingues dingues dingues

Tu es ma mire, je suis la flèche que ton entrejambes attire

Amour de loufiat, on vivra en eaux troubles toi et moi

Mais ce soir faut qu'ça brille, faut qu'j'enquille, j'veux du freestyle

Je veux que tun réveilles, que tu stimules mon côté bestial

Pump, baby monte sur mon Seine-St-Denis Fonk

J'te le ferai, façaon j'te cueille, y a que ça qui me rend joke

A ton contact je deviens liquide

Liquide intemporel, bouge ton corps de femelle

Regarde le long de tes hanches, je coule

Ondule ton corps, baby, ouais OK ça roule

Je deviens insaisissable, à ton contact l'air est humide

C'est comme une étincelle dans ton regard avide

Refrain

(Kool Shen)

Ce soir faut qu'on se fache

Faut qu'on se clashe, clairement

Faut pas qu'on fasse ça bêtement

Donc move ton body, fait bander les bandits

Puis ton " bon-da " brandi, tu t'en sortira grandie, tu sais ce qu'on dit

Faut qu'ça glisse et puis que ça transpire

Qu'ça foute en transe, pire, faut plus qu'je respire du tout

Donne-moi, Donne-moi, Donne-moi

Tout ce que t'as, c'est fou ce que t'as comme talent

Mais où est-ce que t'as appris tout ça

Après tout ça j'm'en fous

J'veux juste que tu puisses me kiffer jusqu'à l'aube

Donc vas-y monte sur mon Seine-St-Denis Fonk

(Joey Starr)

Ouais girl si tu vois une merco noire avec des vitres teintées

Arriver avec un Booming système

C'est ma Benz Benz Benz zoom zoom zang

Yo 93 baby Seine-St-Denis style.

KOOL SHEN

Touche pas à ma musique



Mixtape : Mixtape n°1

(Kool Shen / ?)

Mixtape numero uno

Heits What can I below ?

For my peop's yo

Pour 1999

Toujours la même fuite de gaz, la même suite de phases

Yeah Yeah, can you recan I

J'pose sur ma mixtape, donc faut qu'j'frappe cette entrée

D'entrée, pendant qu'j'déclenche le plan ORSEC

Rentrez les faux MCs, dégagement d'sale MC

Ca va être chaudMC, même si Jimmy coupe le beat j'm'en fous

J'suis flow, flow, fly comme ma SS

SS comme BOSS fabriquant de proses

Et est-ce ma faute si je shoote cher, je coûte cher

? ils veulent m'emboutir comme quand j'niquais au foot

Chérie j'suis là t'inquiète, j'ai mon réseau

Ma clique, style, skiso en toute saison

Deux coups de ciseaux pas besoin de mise au point

Moi je vise au moins deux fois mieux que toi et tu le sais baby

? ? ? ? ? ? ?

Dès les premières mesures j'suis en mesure de lâcher des choses absurdes

J'suis sûr que c'est dur de me suivre

Mais moi je te jure que c'est pas fini ouais

Faut tout donner ; it's underground o'clock

L'heure du for my peop's a sonné

Refrain :

Ouais touche pas à ma musique

Touche pas à ce que j'fais, touche pas à ce que j'ai

Mon patrimoine , mon projet

Mon patrimoine j'y crois j'ai mis tout ce que j'avais dedans

Touche pas à ma musique, touche pas à ma musique

(bis)

J't'explique c'que j'kiffe, c'est de fumer des spliffs

Et puis de construire des riffs qui soient compétitifs

Pouvoir faire de la musique tout en gardant mon éthique

Faire du fric sans jamais tâcher l'image de ma clique

C'est fou ! Mais c'est comme ça

J'me nourri de ça, mon équilibre dépend de ça

J'suis sur le mic mec et puis j'aime ça

J'aime quand ça fait PAW, quand ça vient d'en bas et puis quand c'est pas

Peaufiné, léché, trop sophistiqué c'est péché

Je préfère m'approcher de la vérité sans tricher

Sans jamais changer mon fusil d'épaule

Et puis garder mon rôle, tenir la taule

Rester en pole position, peu confortable mais c'est pas grave, j'aime le challenge

Porter le drapeau frappé du sceau de ceux qui dérangent

Est un honneur pour moi, comme pour tous mes complices

Mes compères, mes comparses, fatigués de cette farce

On ne veut plus subir et continuer à jouer les sbires

Saches à ce quoi j'aspire, c'est que les miens respirent

Cause that's my peop's yo

Sur le beat yo

Refrain

Yeah Yeah touche pas à ma musique

Toi-même tu sais qu'jai qu'ça gars

Ca s'passe comme ça et c'est for my peop's yo

B.U.S.T.A Z.O.X.E.A

Big up au jagauar gorgone

Suprême Nickoumouck

On est encore là prêts à foutre le souk

Pour 83 baby

Pour 1999

Seine-Saint-Denis Style

Hi essaie ton gilet par balle !

SHURIK’N

Les miens

Album: Ou je vis




Refrain:

Je marche avec les miens

Combien te diront la même chose

Je garde tes arrières, tu gardes les miens

Pas de marche arrière, rien ne change un homme

Seul et ?

Moi, si j’en encaisse trop, je sais qui rendra les coups

T’auras affaire aux miens

Beaucoup te diront la même chose

Je garde tes arrières, tu gardes les miens

Pas de marche arrière, rien ne change un homme

Seul et ?

Mais eux, s’ils en encaissent trop

Ils savent qui rendra les coups
Q’un seul tienne et tous les autres suivront
Tu te rend compte, on l’a fait

Plantés au métro toute la journée

Aujourd’hui on est artistes reconnus, renomés

Pourtant, je me revois dire à mes parents

Je fais du rap, j’arrête le tas

J’ai cru qu’ils allaient me tuer

Mon père m’aurait bien collé quelques baffes

Les baffes, les coller sur les oreilles

Mon premier texte est né, engagé socialement

Du genre: énervé toute l’année

Et grillé avant d’avoir vécut

Chaque fois qu’on avait bu, on refaisait la terre

Les pieds collés à la rue

Coller nos pieds au cul des skins

Il a fallu sévir avec avec plaisir

On pouvait pas laisser des étrangers nous envahir

Le freetime est devenu la maison

En toute saison, j’ai décollé nos prénoms

Coller nos prénoms sur les murs, ça nous a plu

Un temps très court

Ce qu’on voulait tous, c’était

Déchirer sur la mesure

Regarde nous maintenant toujours ensembles

Plus forts, réalisant nos rêves

Comme un minot découvre un trésor

Alors s’il faut recommencer, j’irai

Sauf si c’est pas avec les mêmes personnes

Rares sont ceux qui ont des amis sur qui compter

Et puis, tout seul, ça sera moins bien

C’est sûr, je préfère de loin y aller avec les miens
Refrain
On vient de M.A.R.S.

Sept ans déjà, j’y crois pas

En fait, personne n’y croyait

A l’époque je crois qu’on était

Vingt tout au plus

L’arrêt de bus devenait squat quant il pleuvait

Vu qu’on était dehors même quand

Les sac à puces se planquaient

Remarqués c’est sûr, il valait mieux

Ambitieux, pas au point d’agresser l’écureil

Ou de braquer des vieux

Acros du micro, ça nous a aidé à lire plus de bouquins

A moins faire le malin

A vouloir continuer même si demain c’est loin

C’est loin le temps de la maison hantée

Les buldings sur la tête, on en voulait au monde entier

Sur des rythmes effrénés

Effrayés, certains nous prenaient pour des voyous

Même nos potes nous chambraient

A part nous, personne croyait en nous

Dix ans de carrière on passés, gazier

Beaucoup de disques écoulés

Si on faisait de la variété

On réveillonerait chez Barclay

En deux navets, on serait gavés

Pire, peut-être qu’on ferait construire à Stain-Tropez

Pour flamber en cabriolet

C’est pas le genre de la maison

Tout pour la rime, sans concessions

Sous nos stylos, la vie subit une prise de tension

Pourtant la tension monte d’un cran

Comme quoi on a des raisons

Malgré le "quand" dira-t-on

Après dix ans, on brandit nos blasons

Comme Toubon

Marseillais, on s’engeule parfois

Mais on se marre plus alors ça va

Les disputes ne durent pas

Je dis qu’il a fallut passer par là

Les joies, les peurs

Les potes écoutent ce qu’on dit

Maintenant ils savent qu’on écrit avec le coeur

Même si on leur dit pas
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Lyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils iconPlus indispensable que ton stéthoscope, ton paquet de clopes ou ton...

Lyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils iconLe Père Bernard Devert assure la prédication
«Qu’as-tu fait de ton frère»; n’est-ce pas aussi répondre à une autre interrogation : «Qu’as-tu fait de ton Père»

Lyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils iconGénération mondialisation : contre la déshumanisation
«Entendez-vous dans nos campagnes / Mugir ces féroces soldats ? / Ils viennent jusque dans vos bras / Egorger vos fils, vos compagnes...

Lyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils iconDocument 1 : Supplique présentée au Shah entre le 20 et le 21 juillet...
«N’écoute pas ! Ce sont des bâbis4 ! Ce sont des républicains : ils ne veulent pas de roi et cherchent à détruire ton empire.» [...

Lyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils iconLittérature / France / Afrique
«Il me semble que la signification du poème apparaît mieux si l’on commence la lecture au chant III; on revient ensuite sur ses pas...

Lyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils iconLa Bibliothèque électronique du Québec
Et arrive le plus tôt que tu pourras, mon cher Henry. Je t’attends avec grande impatience. D’ailleurs, le pays est magnifique et...

Lyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils iconAnglais Par Christine Reymond a la Une : Red Nose Day
«My love is like a red red rose» de Robert Burns : the history of the poem, the lyrics and a link to a video (although I'm not sure...

Lyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils iconDouble jeu, histoires d'espions (1/6)
«Rien ne laisse supposer des attaches soviétiques.» Jusqu’à ce mardi 4 août 1963 où un «interlocuteur de qualité» lui assène le contraire...

Lyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils iconAntigone : Pourquoi veux-tu me faire taire ? Parce que tu sais que...

Lyrics ntm: Laisse pas trainer ton fils icon«que ma mort serve à quelque chose»
«titi», volontiers gouailleur tout en ne dédaignant pas d'écrire des poèmes, plaisant aux filles et doué dans les disciplines sportives....






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com