Etats Généraux du Travail Social – 2014





télécharger 0.85 Mb.
titreEtats Généraux du Travail Social – 2014
page14/20
date de publication30.10.2017
taille0.85 Mb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   20

La bonne pratique que vous souhaitez décrire concerne :

POLITIQUE PUBLIQUE

THEMATIQUE TRANSVERSE

Exclusion / lutte contre la pauvreté / accès aux droits / insertion professionnelle

X

La place des usagers




Hébergement / Logement




La complémentarité des métiers du travail social et de l’intervention sociale

X

Protection de l’enfance et services aux familles

X

L’organisation du travail, management et parcours professionnels




Autonomie(PA-PH)




L’organisation et la coordination interinstitutionnelle entre acteurs

X

Egalité hommes/femmes




La formation initiale et continue




Autre :




Le développement social et travail social collectif




Autre :




Territoire (s) concerné(s)

Ensemble du territoire seine et marnais

Type et nom de l'établissement

CG 77 (et le pilote de l'action "Seine et Marne Tourisme" )

Public(s) cible(s)

Ce dispositif d’aide au départ en vacances s’adresse à des personnes résidant en Seine-et-Marne, correspondant à deux catégories « cibles » :

* Des familles:

éloignées de la démarche en vacances, n’étant jamais parties en vacances ou n’étant pas parties depuis plusieurs années.

peu mobiles qui ont des difficultés à quitter leur environnement, à se projeter dans un autre lieu, sans l’accompagnement et le format de séjour « packagé » ici proposés, connaissant des difficultés économiques et sociales touchées par la précarité,

pour lesquelles les vacances peuvent s’inscrire dans un projet de soutien à la parentalité. Il peut s’agir de familles suivies par une MDS au titre d'un accompagnement préventif, de familles dont les enfants sont confiés au service de l'ASE, de familles qui bénéficient d’une mesure éducative (bénéficiant par exemple d'une aide éducative à domicile) ou encore de familles hébergées dans un CHRS (accueil mère/père  + enfants notamment)

* Des jeunes de 18-25 ans éloignés de la démarche en vacances, n’étant jamais partis en vacances ou n’étant pas partis depuis plusieurs années. Dans le cadre de cette opération, les jeunes pourront bénéficier d’offres de séjours uniquement au sein de petits groupes « encadrés » (présence permanente d’un ou 2 éducateur(s) durant le séjour et 4 jeunes maximums par petit groupe).

Description du projet

Le Département de Seine-et-Marne développe, dans le cadre de sa politique en faveur du tourisme pour tous, l’opération « Tous en vacances en Seine-et-Marne » sur la période été 2014-été 2015, avec pour objectifs :

- De faire découvrir ou redécouvrir les bienfaits des vacances à 2 publics cibles éloignés de la pratique touristique

- De donner l’envie de partir ou repartir en vacances sur une destination de proximité

- De valoriser les atouts des territoires seines-et-marnais

- De lever les freins financiers au départ en vacances.

Conditions de réussite du projet

Mobilisation des partenaires sociaux sur le projet, s'agissant d'un projet novateur .

Phase de communication

implication des partenaires dans l'accompagnement des familles implication des hébergeurs

Difficultés rencontrées

- Par rapport à une 1ère expérience restreinte en été 2013 (une semaine concernant 14 familles et un hébergeur), il s'agit d'un projet de plus grande envergure (objectif de 250 à 280 familles, réparties sur 9 hébergeurs , proposant différentes semaines) avec une logistique plus élaborée (centrale de réservation par ex)

-communication à réaliser dans des temps contraints et sur différents territoires

- intégration du projet dans les pratiques de certains partenaires

- articulation avec dispositif national type VACAF (délais contraints)

Acteurs impliqués

- Acteurs sociaux: Maisons départementales des solidarités, Centres sociaux, CCAS, Missions locales, CHRS, prestataires de mesures éducatives ou d'accompagnement spécialisé, équipes de prévention spécialisée, organismes tutélaires.

- Les hébergeurs.

Résultats/Impact sur les publics


Par la préparation du séjour, travailler sur l’autonomie, l’anticipation, l’implication des personnes

Contribuer à la découverte du territoire de la Seine-et-Marne et d’activités sportives ou culturelles

Favoriser les relations parents/enfants par le partage d’activités et moments de détente


Critères d'évaluation/Indicateurs de résultat

Nombre de familles ou personnes ayant participé à un séjour,

enquête de satisfaction auprès des familles et partenaires

Accord pour diffusion publique

Oui/Non

Point de Contact



Nom

Fabienne DOERING: Seine-et-Marne Tourisme, 11, rue Royale-77300 FONTAINEBLEAU

Anne-Marie SERVOZ, MDS de nemours 1 rue Beauregard 77140 Nemours

Prénom




Adresse mail

doering@tourisme77.fr tel 01 60 39 60 39

anne-marie.servoz@cg77.fr tel 01 60 55 20 10

Téléphone




Fonction/organisation

DGA seine et marne tourisme

Directrice MDS

Commentaires 




Assises Territoriales du travail social

Pratiques Inspirantes 9 en Ile-de-France / Centre – Février 2014


Nom du projet

GOUVERNANCE TERRITORIALE DES POLITIQUES DE SOLIDARITE : Concevoir et faire vivre une responsabilite partagée

Département

77

La bonne pratique que vous souhaitez décrire concerne :

POLITIQUE PUBLIQUE

THEMATIQUE TRANSVERSE

Exclusion / lutte contre la pauvreté / accès aux droits / insertion professionnelle

X

La place des usagers

X

Hébergement / Logement

X

La complémentarité des métiers du travail social et de l’intervention sociale

x

Protection de l’enfance et services aux familles

X

L’organisation du travail, management et parcours professionnels




Autonomie (PA-PH)

X

L’organisation et la coordination interinstitutionnelle entre acteurs

X

Egalité hommes/femmes




La formation initiale et continue




Autre :




Le développement social et travail social collectif

X

Autre :



1   ...   10   11   12   13   14   15   16   17   ...   20

similaire:

Etats Généraux du Travail Social – 2014 iconRésumé Cet article s’intéresse au développement historique du travail...
«La construction sociale du travail intérimaire : de ses origines aux États-Unis à son institutionnalisation en France», Socio-Économie...

Etats Généraux du Travail Social – 2014 iconLa Révolution commence en 1789 avec la réunion des États généraux...

Etats Généraux du Travail Social – 2014 iconAspects legislatifs generaux
Art. R. 241-50. Le médecin du travail exerce une surveillance médicale renforcée pour

Etats Généraux du Travail Social – 2014 iconLes definitions du travail social dans le monde anglo-saxon
«approches» faits d’emprunts privilégiés à des disciplines : thérapies, psycho, psychosocio, socio, juridique etc…ou encore des procédures...

Etats Généraux du Travail Social – 2014 iconMinistère du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social

Etats Généraux du Travail Social – 2014 iconII/ Les États généraux et l'Assemblée constituante
«de salut public» : levée en masse, mise en place de la Terreur, loi contre les suspects, loi du maximum des prix et des salaires,...

Etats Généraux du Travail Social – 2014 iconPremière année de master de Droit social Année universitaire 2013 2014

Etats Généraux du Travail Social – 2014 iconHistoire du Travail Social
«Colonies correctionnelles» maison de correction  nécessité de former les personnels  éducateurs

Etats Généraux du Travail Social – 2014 iconComment la droite est-elle devenue libérale ?
«les fondamentaux républicains du pays» : la laïcité, l'indépendance de la France vis-à-vis des Etats-Unis, le progrès social Bref,...

Etats Généraux du Travail Social – 2014 icon8. les lois laiques. Interpretation
«L'instruction populaire est contraire à la division du travail, disait-il, en l'introduisant, on proscrirait tout notre système...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com