Bibliographie annexes





télécharger 222.93 Kb.
titreBibliographie annexes
page1/4
date de publication01.11.2017
taille222.93 Kb.
typeBibliographie
h.20-bal.com > loi > Bibliographie
  1   2   3   4







NOM : STACOFFE

Prénom : Dominique

Option : C.A.P.S.A.I.S. D

Titre du mémoire : De l’option E à l’option D ou de la différenciation des cadres de pratiques, des objectifs pédagogiques, des interventions entre ces deux « spécificités » de maîtres spécialisés.

Session : 2001 Année scolaire : 2000-2001

De l’option  E  à l’option D 

ou entre ces deux « spécificités » de maîtres spécialisés
de la différenciation

des cadres de pratiques,

des objectifs pédagogiques,

des interventions.

INTRODUCTION



I - COMMENTAIRES A PARTIR DES TEXTES DE REFERENCE
II –LES CADRES DE PRATIQUES

1° Comparaison

2° Commentaires
III – DIFFERENCES DANS LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

1° Comparaison

2° Commentaires
IV – SPECIFICITES DES MODALITES D’INTERVENTION

1° Spécificités de l’option E

2° Spécificités de l’option D

a) le triangle pédagogique

b) notion de partenariat

c) le partenariat et les textes de loi

d) les spécificités du partenariat selon l’option D
CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
ANNEXES



INTRODUCTION



J’ai travaillé plusieurs années en tant qu’institutrice spécialisée, titulaire de l’option E, dans un quartier périphérique de Reims appelé quartier des Epinettes. Ce poste se trouvait en école maternelle. La création opportune d’une CLIS, m’a donné le choix de changer de fonction au sein du même groupe scolaire. J’ai accepté la proposition car je restai titulaire de mon poste. Dans les textes, un enseignant titulaire de l’option E peut enseigner dans une CLIS1.
Cela va faire trois ans que j’y enseigne, au fur et à mesure des années des questions de fond m’ont conduite à reconsidérer ma formation initiale de maître E.


  • Les relations avec les différents partenaires m’amènent à reconsidérer la place de l’enseignant spécialisé.

  • Les difficultés manifestes des élèves au regard des finalités scolaires des classes ordinaires interpellent la mise en œuvre des objectifs pédagogiques.

  • Après avoir travaillé par séquences avec des groupes différenciés sur les objectifs et disparates par le nombre et l’âge, je retrouve pour partie le cadre de l’expérience de ma première année d’enseignement en classe de perfectionnement : avoir à conduire un groupe tout au long de l’année scolaire avec le souci cette fois, d’éviter tout processus de ségrégation.


Ces questions soulèvent la différence entre le travail du maître option E et celui du maître option D.
La rédaction d’un mémoire dans le cadre d’une formation en cours d’emploi et par correspondance me donne l’occasion de tenter de formaliser ce qui différencie ces deux types de spécialisation.

I – COMMENTAIRES A PARTIR DES TEXTES DE REFERENCE
  1   2   3   4

similaire:

Bibliographie annexes icon5/ bibliographie 6/ annexes

Bibliographie annexes iconBibliographie Annexes

Bibliographie annexes iconBibliographie Cette bibliographie contient uniquement les travaux...
«Le patrimoine au décès en 1988», insee-résultats n°390 (série Consommations-modes de vie n°71), avril 1995 (117p.)

Bibliographie annexes iconBibliographie Table des annexes
«un choix réfléchi de l’option latin en cinquième»2 comme le préconisent d’ailleurs les accompagnements du programme de sixième....

Bibliographie annexes iconBibliographie table des annexes
«périphérisation» de la région, encore aggravée par les bouleversements de la révolution industrielle et par le protectionnisme douanier...

Bibliographie annexes iconBibliographie sommaire sur la Polynésie Page 47 Bibliographie sommaire...
Temps, espace, deux domaines privilégiés pour passer du langage à la langue au

Bibliographie annexes iconBibliographie 46 glossaire 48 Les annexes 49 Annexe 1 : 50 questionnaire...
«Activité de service de préparation de repas chauds ou froids, en dehors du cadre domestique, à consommer sur place ou ailleurs,...

Bibliographie annexes iconBibliographie : 51 annexes : 54 […] 61 Coup franc direct 61 Coup...
«Tant vaut l’arbitre, tant vaut l’arbitrage». Cet adage illustre l’importance cruciale de l’arbitre

Bibliographie annexes iconBibliographie wébographie résumé annexes introduction «Il n’est pas...
«Il n’est pas de figure plus populaire dans l’histoire universelle que celle de Napoléon»

Bibliographie annexes iconBibliographie wébographie résumé annexes introduction «Il n’est pas...
«Il n’est pas de figure plus populaire dans l’histoire universelle que celle de Napoléon»






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com