Objet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ?





télécharger 66.31 Kb.
titreObjet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ?
date de publication01.11.2017
taille66.31 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos

Objet d’étude : construction de l’information



Le débat sur les OGM : comment y voir clair ?


Le thème des OGM est polémique et permet, à travers son débat marqué, de travailler sur les modalités par lesquelles les informations sont livrées aux lecteurs et sur leurs sources. Les différentes séances amèneront en effet l’élève à s’interroger sur l’objectivité de l’information à laquelle il peut avoir accès ainsi que sur l’origine de ces informations. En ce sens, les attitudes développées sont ici partie intégrante de l’objectif global de la séquence : faire des élèves des lecteurs avertis de la presse écrite.

Cette séquence s’inscrit donc dans le cadre de l’objet d’étude de première année, la construction de l’information mais se limite à la presse écrite sachant qu’un travail spécifique sur l’information audiovisuelle sera un complément nécessaire. Cet objet d’étude reste proche des pratiques liées au programme précédent et cette séquence est dans le fond « classique ». Cependant sa conception s’articule autour d’une des questions du nouveau programme telle que pourrait la formuler un élève : les médias disent-ils la vérité ?


  • Problématique générale 

Savoir comment se construit l’information aide-t-il à mieux la comprendre ?


  • Conception de la séquence

Chaque séance s’organise autour d’une question élève en rapport avec le programme. Cette question sert de repère à l’élève et lui indique les objectifs de la séance.

Cette séquence peut facilement s’inscrire au début d’une progression annuelle car elle ne réclame pas beaucoup de pré-requis.

On peut souligner l’intérêt de cette séquence dans le cadre de la bivalence puisque son thème peut être rapproché du sujet d’étude du programme de géographie : nourrir les hommes.

L’étude de l’image initiée dans ces séances peut être prolongée vers la question de l’histoire de l’art : « la photographie d’actualité peut-elle être considérée comme une oeuvre d’art ? » par l’étude de photographies célèbres de grand reportage (Nick ut pour le Vietnam…).


  • Objectifs généraux

Distinguer information et commentaire

Repérer les effets de sens dans les formes visuelles de la presse (mise page, photographie..)

Organisation du projet





Séances

Problématique

Supports

Objectifs/capacités

Connaissances/ notions

attitudes

Travaux élèves

1 La forme et le fond

2 heures
Peut-on trouver le message d’un texte dans la forme ?


Le Monde dossiers et documents.

« Demain sera agricole ou… »

Repérer la forme journalistique
Distinguer information et commentaire


Implicite / explicite
Modalisateur
Phrase passive / phrase interrogative

Lire la presse
Avoir une attitude adaptée à la forme spécifique de l’article

Travail sur la forme avec un schéma qui reproduit le support.
Travail sur le fond avec une mise en parallèle du contenu et de la forme de l’article

2 La prise de position

2 heures
Le journaliste reste-t-il toujours objectif ?

« la lutte contre la faim au point mort »

Libération

+

caricature

Distinguer information et prise de position



L’énonciation
L’argumentation

Etre un lecteur attentif et distancié de l’information

Exploitation des acquis précédents
Analyse du dernier paragraphe avec repérage de la thèse et des arguments et reformulation.
Etude d’une caricature

3
De l’image au débat
1 heure
Quels sens l’image cache-t-elle ?

Double page de Science et vie, novembre 2007

Décoder les effets visuels dans la mise en scène de l’information
S’exprimer à l’oral

Dénotation / connotation

Avoir une attitude adaptée face à une image

Etude de l’image à l’oral et introduction du débat sur les OGM.
Formulation de la thèse et des arguments de chacun.

4
De la source
1 heure au CDI (recherche sur Internet)

Qui est à l’origine de l’information ?




S’interroger sur le contexte de production d’une information et identifier les sources

Argumentation



Utiliser l’Internet et les multimédias

Recherche en petit groupe de deux arguments pour et contre les OGM.
Compléter une fiche de recherche avec identification précise de la source : adresse Internet mais aussi responsable du site et/ ou auteur.

Les élèves doivent déceler toute association politiquement ou économiquement impliquée dans le débat.

5. La polémique
1 heure
Comment le journaliste prend-il position ?


« Le nouveau totem des écolos »

Le Monde

Distinguer information, commentaire et prise de position.
Identifier le ton polémique

Valeur du présent
Lexique : objectivité/ subjectivité
L’exagération

Déceler l’opinion de l’auteur et identifier l’utilisation du second degré

Lecture en commun et échange oral sur le point de vue de l’auteur.
Repérer les indices d’opinion.

6 Evaluation

1 heure

Texte de S Brunel et photo de D Leclair

Montrer que les deux documents portent en eux le point de vue de leurs auteurs.

7
Du global au particulier

3 heures avec le travail d’écriture.
Comment intéresser le lecteur à une question d’actualité ?

« Questions autour du suicide d’un agriculteur du Lot » Le Monde

Brève du Paris Normandie

Analyser la construction du « personnage » au cœur du fait divers
Rédiger un article de presse en tenant compte des contraintes du genre journalistique
Relier différentes informations entre elles.


Champ journalistique :

Fait divers

Reportage

Brève
Le portrait psychologique

Comprendre les motivations de chacun.

S’interroger sur l’engagement : la fin justifie-t-elle les moyens ?

Etudier le « personnage » de l’article.
Relever les informations dans la brève.
Relever les points communs entre les deux documents.
Rédaction de l’article (les élèves doivent construire un personnage de faucheur.)
Mise en forme sur traitement de texte.


2nde baccalauréat professionnel Le débat sur les OGM : comment y voir clair?
Séance 1
Problématique élève : peut-on trouver le message d’un texte dans la forme ?



Premier temps : Etude de la forme


  • En commun: identification des différents éléments de l’article.


NB: rendre explicite le sous-entendu du titre.


  • Travail en groupe : étude de l’image


Dénotation/ connotation

Relevez le paradoxe évoqué dans la légende.


  • Etude du chapeau :


Distinguer les deux phrases et leurs rôles.


  • L’encart


Deuxième temps : lien de la forme avec le fond de l’article
Demandez aux élèves d’utiliser des couleurs différentes pour chaque élément.

Montrez que dans le premier paragraphe, on retrouve le paradoxe évoqué par la photographie. Insistez sur l’unité de l’article.
Retrouver dans le texte les deux éléments repérés dans le chapeau :


  • Fonction de l’agriculture sous-estimée : mettre en parallèle les modalisation : enfin // phrase passive du deuxième paragraphe qui évite la mise en cause direct de la Banque mondiale.




  • Trois débats = trois polémiques


Etude de la chute de l’article : L’encart reprend le commentaire et ouvre le sujet sur l’aspect « bénéfique » de la crise : l’agriculture revient au premier plan.
Bilan :

L’article de presse obéit à une forme particulière qui permet au lecteur d’identifier rapidement le thème abordé et l’essentiel du contenu. Elle doit inciter à la lecture de l’article dans son entier.

Le journaliste se doit de donner une information complète et non mensongère. Il arrive cependant que le journaliste laisse filtrer un point de vue à travers des expressions ou des tournures de phrase.

Dans ce texte du Monde c’est la fonction informative qui domine.

2nde baccalauréat professionnel Le débat sur les OGM, comment y voir clair ?
TRACE ECRITE
L’article de presse




Titre du dossier : Il rappelle le thème abordé.
Titre de l’article :

il contient un implicite, une suite suggérée mais non exprimée : « ou ne sera pas. »

Photographie :

Occupant entièrement la photo : un champ (dominante jaune)

Dans l’angle inférieur droit, un enfant tête baissée au travail.
A noter la solitude de l’enfant face au travail. Le photographe peut ici vouloir exprimer la soumission de l’enfant (tête baissée)

L’enfant semble face à une tâche immense, impossible à réaliser.

Légende : date et lieu de la photographie ; nom de l’agence qui a fourni la photo ; fonction informative

NB le paradoxe : les paysans souffrent de malnutrition.

Le chapeau contient deux phrases pour deux articulations : L’agriculture est essentielle « enfin » malgré les polémiques nombreuses.
L’article : divisé en colonnes, on y retrouve tous les éléments repérés précédemment.
Le paradoxe

L’encart :

La modalisation par la Il reprend une phrase importante

phrase passive correspond ici au commentaire final

le commentaire



L’agriculture essentielle les trois débats


Bilan :

L’article de presse obéit à une forme particulière qui permet au lecteur d’identifier rapidement le thème abordé et l’essentiel du contenu. Elle doit inciter à la lecture de l’article dans son entier.

Le journaliste se doit de donner une information complète et non mensongère. Il arrive cependant que le journaliste laisse filtrer un point de vue à travers des expressions ou des tournures de phrase.

Dans ce texte du Monde c’est la fonction informative qui domine.
2nde baccalauréat professionnel Le débat sur les OGM : comment y voir clair ?
Séance 7
Problématique élève : Comment intéresser le lecteur à une question d’actualité ?
Texte du Monde

Questions autour du suicide d'un agriculteur du Lot


A sa façon, Claude Lagorse a révélé son secret au pied de l'arbre auquel il s'est pendu, le 5 août 2007. Lorsque les gendarmes ont découvert son corps, peu après qu'il les eut alertés par téléphone de son intention de se tuer, ils ont retrouvé un plant de maïs et un tract appelant à un « pique-nique» anti-OGM, prévu le même jour, devant sa parcelle.

Jusque-là, cet éleveur de porcs n'avait jamais évoqué les hectares de maïs trans­génique qu'il avait plantés au printemps. Pas même avec sa femme. Les 406 habi­tants de son village de Girac l'ignoraient, tout comme ses trois voisins exploitants. Le 6 août, dans un communiqué, la Fédé­ration nationale des syndicats d'exploi­tants agricoles (FNSEA) et les Jeunes Agriculteurs (JA), majoritaires, a dénon­cé « le drame de trop» et appelé le gouver­nement à « faire respecter la légalité».

Pendant ce temps, à Girac, on a peu de doutes sur les failles psychologiques de Claude Lagorse, 44 ans. Père de quatre enfants, agriculteur «modèle », «bon vivant », s'il a craqué, c'est d'abord à cau­se «des pressions des anti-OGM ». Pour preuve, considère-t-on, la gigantesque flèche rose fluo sous-titrée «OGM », graffitée sur toute la largeur de la nationa­le, qui pointe encore vers sa parcelle. Pour preuve encore, estime-t-on, le coup de fil, deux jours avant son décès, du représentant local de la Confédération paysanne, à l'origine du «pique-nique », pour essayer de débattre. De sources pro­ches de l'enquête, ouverte par le parquet de Cahors, on confie que Claude Lagorse avait aussi de « très sérieux problèmes rela­tionnels avec son frère». Ce dernier gérait avec lui l'exploitation et était la seule autre personne au courant de l'existence de la parcelle transgénique.
Confidentialité théorique

Claude Lagorse ne faisait rien d'illégal en cultivant du maïs MON 810. Il avait effectué sa déclaration auprès de sa coopérative, et était en règle. Cette procédure per­met au gouvernement de recenser les par­celles transgéniques en France tout en garantissant la confidentialité sur leur emplacement. Ce dernier recommande cer­tes aux cultivateurs d'OGM d'informer les exploitants des parcelles voisines mais ne les y oblige pas. Au final, seul un registre de la répartition des surfaces « par canton » est publié.

C'est là toute la faille du système. Et c'est à partir de ce registre que les militants anti-OGM se sont mis en quête de parcelles transgéniques, avant de débusquer Claude Lagorse. Quête d'autant plus active que, dans cette vallée de la Dordogne, nom­breux sont les agriculteurs qui protègent jalousement leurs labels de qualité.

A Girac, Claude Lagorse cultivait sa réputa­tion d'éleveur «écolo» : bâtiments en bois, contrôle des odeurs. Lui aussi était labélisé. Au village, personne ne semble vraiment déçu ou inquiet de la découverte du champ transgénique. Seul son suicide choque. Comme d'autres, Nadine Cances, 49 ans, employée municipale résume la position commune: « Un coup, on tape sur les éleveurs, un coup, sur les faucheurs, mais on manque d'informations pour savoir quoi penser. C'est au gouvernement de trancher. » Les obsèques de Claude Lagorse se sont déroulées le 9 août, à 15 heures. Une mar­che silencieuse s'est tenue jusqu'au cime­tière. Son exploitation était juste en face.
Elisa Vincent, Le Monde, 9 août 2007




  • Après lecture du texte, les élèves réfléchissent aux moyens mis en œuvre par l’auteur pour transformer ce fait divers en véritable reportage d’actualité. Ils doivent comprendre que le journaliste part d’un cas particulier pour élever son propos au problème général des OGM.

Il faut surtout faire remarquer le rôle prépondérant du « personnage » central : celui-ci est construit comme un personnage fictif qui incarne la question d’actualité.

Les élèves doivent alors construire un tableau pour synthétiser la description de ce « personnage » (voir fiche élève).

  • Les élèves répondent ensuite aux questions suivantes :

A partir de ces informations, quelle image avez-vous de Claude Lagorse ? Quels traits de caractères lui prêtez vous ? Qu’est-ce qui le pousse selon vous au suicide ?

Bilan :

Pour donner corps à une question d’actualité, le journaliste peut utiliser un fait divers dans lequel on retrouve de nombreux éléments du débat. Ce reportage donne un visage humain à la polémique autour des OGM par la construction d’un véritable personnage comme dans une fiction.

Le drame permet ici de rappeler que cette question est douloureuse, y compris dans le monde agricole. Il permet aussi de mettre en cause le système d’organisation des cultures OGM et donc l’Etat.
Etude de la brève du Paris Normandie et préparation du travail d'écriture



Trois mois de sursis requis pour les faucheurs
Le procureur de la République de Chartres a requis hier des peines de 3 mois de prison avec sursis et 500 euros d'amende à l'encontre de 58 faucheurs anti­-OGM, poursuivis pour avoir dé­truit une parcelle de maïs trans­génique en août 2007 à Poinville (Eure-et-Loir). Le juge­ment sera rendu le 5 juin. Mardi, les députés ont entériné le « délit de fauchage » de cultures OGM et la peine de 2 ans d'em­prisonnement et 75 000 euros d'amende correspondante, prévus dans le projet de loi.
Paris Normandie, jeudi 10 avril 2008.




  • Lecture et distinction claire des deux informations apportées par la brève (construction d’un tableau).

  • Identification des différents liens entre ces deux informations et avec le reportage du Monde : Date Pays Thème

  • Quelle question soulève ces trois informations ?

L’objectif de cette question est de faire réfléchir les élèves sur l’engagement. Il faudra mettre en évidence la valeur de tout engagement mais aussi ces éventuelles conséquences. Les élèves doivent comprendre comment à partir de différentes informations, on peut élaborer un commentaire plus large qu’ils pourront réexploiter dans le travail d’écriture.
Le travail d’écriture
Rédiger un article daté de septembre 2007 en respectant la forme journalistique qui reprend le fait divers évoqué dans la brève du Paris Normandie. Vous reviendrez sur l’évènement à l’origine de la condamnation en construisant un personnage imaginaire de faucheur d’OGM.
Critères de réussite :

  • Forme de l’article de presse respectée (surtout si le travail se poursuit sur ordinateur)

  • Respect de l’information d’origine et de la date donnée dans l’énoncé

  • Construction du personnage de faucheur (par l’utilisation de témoins, interview du personnage, enquête du journaliste sur son passé…)

  • Mise en relation avec d’autres évènements

  • Elaboration d’un commentaire plus global

2nde baccalauréat professionnel Le débat sur les OGM, comment y voir clair?
Fiche élève
Comment intéresser le lecteur à une question d’actualité ?
Questions autour du suicide d’un agriculteur du Lot


Etat civil

Situation professionnelle

Relation avec les autres

réputation












A partir de ces informations, quelle image avez-vous de Claude Lagorse ? Quels traits de caractères lui prêtez vous ?

Qu’est-ce qui le pousse selon vous au suicide ?

Bilan :






Thomas Le Goareguer

similaire:

Objet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ? iconObjet d’étude : Construction de l’information

Objet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ? iconDes choix scientifiques et technologiques
«La place des biotechnologies en France et en Europe» et par m bruno Sido, sénateur, et M. Jean-Yves Le Déaut sur «Les tests d’intoxication...

Objet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ? iconUn gène est une partie de la molécule d’adn qui peut être transcrit en arn
«ogm» implique un transfert de gène, donc l’étude d’ogm nécessite de bien connaître la structure de l’adn et des outils qui permettent...

Objet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ? iconRepères 1884 Le syndicalisme autorisé en France
«minoritaires» lancent le débat sur la laïcité, débat qui aboutit à la modification des statuts : les «principes de la morale sociale...

Objet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ? iconProposition d’étude (pour la construction du dernier cours sur l’œuvre)
«Parole qui doit, en même temps qu’elle lui parle, créer un interlocuteur capable de l’entendre.» (Gaëtan Picon)

Objet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ? iconGrille d’analyse socio-technique de la race ardenais roux
«Et donc c’est clair qu’on en a acheté parce qu’on les trouvait beaux. Et c’est vrai que c’était original et que les gens, à ce moment-là,...

Objet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ? iconPre-print pour «Les Enjeux de l’information et de la communication», 2011
«réalité augmentée» sur mobiles, une hybridation est atteinte, celle de l’image captée en temps réel sur laquelle viennent s’inscrire...

Objet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ? iconThématique : Art, Etat, pouvoir Objet d’étude : la chanson de Craonne
«c'est Fini, Nous, Les Troufions, On Va Se Mettre En Grève» Alors Qu'une Guerre Est En Train De Se Livrer Sur Le Territoire National....

Objet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ? iconLa construction des personnages dans Quatrevingt-Treize
«vivantes». Certes, les personnages sont les hérauts d’une parole qui sonne clair; par eux s’énoncent des vérités éclatantes. Mais...

Objet d’étude : construction de l’information Le débat sur les ogm : comment y voir clair ? icon14 H. 15 | II. Rapport moral présenté par le président du Cégom quant...
«Synthèse des propositions de l’outre-mer dans l’Hexagone», réf. 20090831-85, sur proposition du bureau national & sur la base de...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com