Les Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ?





télécharger 61.03 Kb.
titreLes Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ?
date de publication01.11.2017
taille61.03 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos

Les Entretiens du Père Nathan, partie 3
Que va-t-il se passer à l’ouverture
du 5ème Sceau de l’Apocalypse ?



Les entretiens du Père Nathan

Avec cette série de vidéos fondamentales, nous entrons peu à peu dans l'urgence d'une préparation spirituelle concrète. Le père Nathan nous donne des clés de lecture et de compréhension uniques, absolument inédites, de la Parole de Dieu, en corrélation avec ce que nous vivons dans le concret, le quotidien de nos existences prise dans la mélasse. Le père nous ré-enseigne l'oraison : comment prier pour disposer nos intelligences à une renaissance spirituelle. Entretien enregistré et mis en ligne par Régis, du blog http://vienschrist.unblog.fr/

https://www.youtube.com/watch?v=Zk5vaJ9ccQw

ENTRETIENS DU PERE NATHAN 3eme partie "Nous sommes dans une attente... qui se dissimule derrière la confusion des esprits."

https://gloria.tv/video/myGGwTJc6fCWLoz5MQgp6NK49


1260 jours, 42 mois, 3 ans et demi ; le 24 février 1998 le Saint-Père a montré l’instant exact où apparaît le génome dans le processus de Création par Dieu ; le 8 mars 2005 l’ONU a autorisé le clonage de l’homme ; en septembre 2008 le CERN a voulu cloner la matière inerte ; la préparation à l’ouverture du cinquième Sceau de l’Apocalypse ; l’oraison ; Ste Hildegarde et la prise d’Autorité ; « il se fit un silence d’environ une demi-heure » (Apocalypse 8, 1) ; que va-t-il se passer pendant cette demi-heure ? les trois moments ;

Père Nathan. Nous sommes en pleine disposition, nous nous prédisposons, nous sommes dans une période où tout est suspendu, comme si le temps était suspendu. Pendant combien de temps ? Ce n’est pas facile à savoir. Je pense que les gens qui ont un peu d’intuition éprouvent ce que je suis en train de dire : nous sommes comme dans une suspension, nous ne savons pas ce qui va se passer, et il va se passer quelque chose.
Régis. C’est très net en ce qui me concerne.
Père Nathan. Nous ne pouvons pas ne pas l’éprouver.
Régis. Je rencontre beaucoup de gens qui reviennent à des grandes interrogations philosophiques, métaphysiques, alors qu’ils en étaient très éloignés, parce qu’ils se rendent compte que nous sommes dans une période délirante de flou, de perte totale de repères, de mélasse comme vous avez dit.
Père Nathan. Oui il y a une confusion, c’est sûr, nous sommes troublés, nous n’avons plus nos repères, et aussi, en même temps, nous sentons que nous sommes dans une période de fond et que le temps est suspendu comme si nous étions en plein suspens.
Que va-t-il se passer ? Il va se passer quelque chose, nous le pressentons, les animaux le sentent, l’univers le sent. La création tout entière attend la révélation des fils de Dieu.
Nous sentons que nous sommes dans cette période-là. Attention, elle ne va pas durer un siècle, il ne faut pas croire cela, elle va durer le temps d’une… Je préfère ne pas être trop précis.
Pour vous donner un exemple, cela fonctionne par trois ans et demi, ce sont des tranches de trois ans et demi. Ce n’est pas moi qui l’invente, c’est dans l’Apocalypse. Et l’Ange Gabriel dit cela au Prophète Daniel : comptez par tranches de mille deux cent soixante jours. Mille deux cent soixante jours, c’est quarante-deux mois. Quarante-deux mois, c’est trois ans et demi.
Le 24 février 1998 le Saint-Père, le Pape Jean-Paul II, a ouvert le temps et montré l’instant exact où apparaît le génome dans le processus de la Création par Dieu de tout ce qui existe à travers lui et de lui dans son âme apparue pour porter tout l’univers en lui en sa Liberté et sa manière de s’inscrire dans le temps et dans l’Eternité. Le 24 février 1998, le Saint-Père Jean-Paul II a ouvert les portes du Saint des Saints, le lieu où s’introduisent les démons et tous leurs affidés comme des vautours pour venir briser, détruire, dévaster la Présence créatrice de Dieu.
A partir de ce moment-là tu comptes mille deux cent soixante jours – trois ans et demi après –, puis trois ans et demi après, ça fait sept ans, et tu tombes sur le Shiqoutsim Meshomem, tu tombes sur le 8 mars 2005 quand l’ONU… [a autorisé le clonage tout en semblant l’interdire].
Tu comptes encore mille deux cent soixante jours après et tu tombes sur septembre 2008. C’est là que s’est produit un événement d’une importance prodigieuse ! En 2005 on avait décidé de s’investir dans la matière vivante : voilà l’ONU qui décide de s’introduire dans le Saint des Saints et de prendre la maîtrise des Sources de la Création dans l’univers du monde du vivant originel, et là, trois ans et demi après, avec l’accélérateur de particules qui est à Genève, on se décide à rentrer dans ce qui fait l’origine de lumière, ce qu’il y a juste avant la lumière qui a fait l’origine de la matière. L’accélération de particules, c’était pour ça, pour essayer de trouver dans le Boson de Higgs le standard qui permet de donner à ce standard qui préexiste et qui donne leur forme aux formes lumineuses de la matière formée dans notre univers, il s’agissait de rentrer là pour donner une autre orientation que celle qu’avait donnée le Créateur. C’est ce que le Directeur du CERN a dit : « Nous voulons donner une autre forme que celle qu’a donnée le Créateur ». Donc c’est une espèce de clonage de la matière inerte.
Régis. En fait ils voulaient créer un univers.
Père Nathan. Ce sont des apprentis sorciers, ce sont des cinglés. Ils ne peuvent le faire qu’avec les démons, je peux vous le dire. Eh bien c’était mille deux cent soixante jours après.
Vous comptez comme cela de trois ans et demi en trois ans et demi, ou si vous préférez de sept ans en sept ans.
Je me rappelle que par exemple à l’époque de Joseph et du Pharaon d’Egypte : « Il y aura sept ans de vaches maigres, sept ans de vaches grasses et puis sept ans de vaches maigres ».
Et entre le moment où Joseph est mort et le moment où Jésus est mort, il y a mille deux cent soixante jours, il y a trois ans et demi.
Ces trois ans et demi, nous les trouvons tout le temps. L’Ange Gabriel dit que c’est la mesure du temps de la confrontation à l’extrême. C’est très intéressant.
Et alors là, vous voyez, nous nous trouvons à un moment qui est très important. Je vous l’ai dit, il y a une date qui a été très importante, c’est la libéralisation, c’est la découverte et la décision de faire rentrer universellement et partout cette Transgression dans les maternités dans le nouvel Israël de Dieu qui est la France. Vous comptez trois ans et demi plus tard, vous tombez en 2017.
De toute façon nous n’en sommes pas loin.

Mais nous savons qu’il reste assez peu de temps.
Et le Seigneur nous a toujours dit, nous avons la Bible, nous savons exactement là où Dieu nous attend, là où la création nous attend, là où les anges glorieux aussi nous attendent.
Les gens vont rigoler, ils vont se faire de grandes gorges chaudes en disant : « Les anges ! ». Le monde spirituel pur n’existe pas ? Comment vas-tu rentrer dans le Miracle des trois Eléments pour le Monde Nouveau si deux des Eléments sur trois n’existent pas ? Tu vas tomber très bas ! Et fais gaffe parce que le Tartare ça fait chaud !
Eh non, il faut plutôt s’inscrire dans la splendeur de la Paternité lumineuse de Dieu où Il déploie, où Il ouvre Ses bras et où Son Amour inconditionnel se répand en ouvrant Ses portes justement partout, pour toujours, d’une manière nouvelle et jusqu’à la fin des Noces de l’Agneau, jusqu’à l’ouverture du cinquième et du sixième Sceaux de l’Apocalypse.
C’est terrible l’ignorance dans laquelle nous nous trouvons puisque nous ignorons totalement que nous sommes à la frontière ultime dans quelques semaines de l’ouverture du cinquième Sceau de l’Apocalypse.
Ceux qui ne s’y sont pas préparés seront surpris, mais ceux qui s’y seront préparés seront pris, saisis par la grâce de l’Humanité prise dans le Christ dans la TransVerbération, ce pour quoi l’Eucharistie a été donné en nourriture pour son fruit.
Il va y avoir cette très grande éclosion qui est beaucoup plus que la fécondation, une très grande éclosion d’une Liberté surnaturelle qui va beaucoup plus loin et qui traverse l’opacité invincible du Meshom, une Grâce différente, comme dit Saint Jean dans l’Apocalypse, une Grâce de Pentecôte de l’Immaculée Conception dans toutes nos conceptions.

Régis. Pourquoi le Meshom demeure-t-il quand même après ?
Père Nathan. Le Meshom demeure comme une chape pour dire : « Ne restez pas s’il vous plaît dans le monde ancien, désormais vous devez vivre vers le Monde Nouveau, la Parousie ». Désormais nous sommes suspendus au Retour du Christ Jésus Fils de l’Homme venant sur les Nuées du Ciel avec tous Ses élus.
Il y a un déclencheur. Le Prophète Daniel nous l’a dit, l’Ange Gabriel nous l’a dit, Jésus nous l’a dit, Saint Jean de l’Apocalypse nous l’a dit, ils sont quatre à nous l’avoir dit explicitement. Ce déclencheur, c’est le Shiqoutsim Meshomem et nous sommes dedans.
Mon Dieu, mais qu’est-ce que ça veut dire, ce Shiqoutsim Meshomem ?
Je suis désolé, je sais très bien que les prêtres ne vous en parlent pas dans leurs sermons, qu’on ne lit pas beaucoup ces choses-là dans les journaux, c’est sûr. Pour en parler il faut être au courant, vous comprenez.
Mais il y a aussi une omerta. Il y a un phénomène d’ignorance, et aussi de surdité, et puis surtout d’aveuglement. Il y a un phénomène extrêmement curieux qu’on appelle Meshom.
Meshom, c’est un phénomène de glaciation, c’est un phénomène de cryogénisation, c’est un phénomène de congélation de nos consciences humaines : on s’enfuit comme une taupe, on enfouit sa tête comme l’autruche, le blé au lieu de pousser vers le haut pousse vers le bas.
Face à cela, oui on va sortir dans la rue pour l’histoire du mariage homosexuel, non on ne va surtout pas parler de cette inversion métaphysique que nous sommes en train de faire, nous, l’humanité tout entière.
L’humanité tout entière, c’est nous. Je suis l’humanité tout entière. Quand je prie vers Dieu, vers mon Père, avec le Christ, la nature humaine tout entière m’appartient et je demande pardon au Père parce que nous ne savons plus ce que nous faisons.
Certains d’entre nous doivent prendre possession de cet acte de Consolation du Père, de Paracletisation du Père, dans la TransVerbération qui est le fruit de l’Eucharistie, qui est le fruit de la Communion dans le Sacrement.
Il y a une Mission invisible du Verbe de Dieu dans l’âme portée par la nouvelle Pentecôte de l’Immaculée Conception dans toutes les conceptions humaines, en communion avec tous les avortements, qui doit se faire dans la Royauté d’une Sainteté qui n’a jamais été atteinte avec une si grande perfection dans le monde d’aujourd’hui, cette Sainteté royale qui fait la vocation de la France, nouvel Israël de Dieu au milieu des multitudes.
Alors vous me direz : « Mais où… ? Qu’est-ce que… ? Comment ? Je dis Oui mais je ne sais pas, personne ne m’a dit. Je veux bien. » Et c’est pour ça que vous venez me voir. Parce qu’il n’y a pas de raison, tout le monde a droit la vérité.

Régis. Cela dit, nous allons mettre cela sur You Tube, vous avez déjà dit cela dans d’autres vidéos, ce sont quinze mille personnes dans le monde entier qui vont voir et entendre parler de cela. Parce que personne n’entendra parler de cela autrement que par votre voix, personne n’entendra cet appel à cette préparation spécifique.
Père Nathan. Le nombre n’est pas atteint encore, je peux vous le dire. La préparation spécifique est pour ceux qui sont suffisamment pauvres, ceux qui sont d’une humilité totale, d’une chasteté parfaite, ceux qui sont d’une charité brûlante, qui sont dans cet état dans lequel les mettent les fruits des Sacrements dans l’union transformante,
Régis. Ce n’est pas moi, déjà.
Père Nathan. Si, bien sûr que si, vous aussi, tous ceux qui sont dans cette pointe extraordinaire de la grâce accomplie de la vie chrétienne en plénitude reçue dans son accomplissement dans l’oraison, dans la septième demeure.
N’importe quel baptisé peut être établi dans cet état, assumé dans cet état par Dieu chaque jour s’il le veut, même si ça ne dure qu’une seconde. S’il le veut, quand il le veut et quel que soit son état.
« Ah mais personne ne nous a expliqué comment on peut être dans cet état de plénitude reçue de la grâce dans la septième demeure du mariage spirituel de l’union parfaite avec Dieu dans l’intégration à l’intérieur du Monde Nouveau de la Jérusalem accomplie ! ».
Régis. Malgré le Meshom ?
Père Nathan. Justement, le Meshom nous pousse à être catapulté vers la fin plutôt qu’à rester dans le monde ancien.
En tout cas c’est au pouvoir de tous les chrétiens qui sont en état de grâce, lorsqu’ils font oraison, de se laisser prendre instrumentalement dans la septième demeure.
« Moi j’ai des tentations d’adultère donc je suis encore dans la première demeure » : non, quand nous sommes dans l’oraison nous sommes dans les sept demeures.
Jean-Marc. Nous nous promenons.
Père Nathan. C’est le Saint-Esprit qui nous promène là où nous devons être purifiés, là où nous devons être sanctifiés, là où nous devons être divinisés, et là où d’un seul coup, ne serait-ce qu’un centième de seconde, nous ne nous en rendons pas compte mais nous sommes passés à un moment donné au mariage spirituel dans la septième demeure.
La vie chrétienne ce n’est pas du tout : « Ah ! Maintenant je suis dans la septième demeure, c’est terminé ! », ce n’est pas du tout ça. Le Père Emmanuel disait : « Mais non, je suis pire que vous, enfin !, quand je fais oraison j’ai des choses bien pires que vous, alors faites oraison comme moi, vous allez me passer devant ».
Ceux qui sont dans l’humilité la plus profonde, dans la charité la plus brûlante en plénitude reçue peuvent tous les jours se préparer à cet état dans lequel nous allons nous retrouver au moment de la fulguration de la conception du génome du Monde Nouveau.
C’est ce qu’on appelle dans la Bible le cinquième Sceau de l’Apocalypse. Dans le langage courant aujourd’hui depuis les mille – environ – apparitions de la Vierge depuis les années 1820-1830 on appelle cela l’Avertissement. En espagnol on appelle cela l’Aviso je crois. Je pense que tous les gens un peu branchés savent ce que c’est que l’Avertissement.
Vous, la nature humaine, êtes en train de faire le Shiqoutsim Meshomem, et vous ne voulez pas le voir, vous restez cryogénisés, paralysés, sourds, muets et vous continuez comme si de rien n’était.
Attendez, il va y avoir un Avertissement !
Il faut changer complètement son fusil d’épaule, il faut se tourner – advertere – vers quelque chose qui est au maximum différent, Avertissement, c’est un superlatif, au maximum vers le Monde Nouveau.
Il va y avoir un arrêt du temps. Cette espèce de sentiment que nous avons, dont nous parlions tout à l’heure : nous sommes suspendus au mystère du temps en ce moment, nous sommes en plein suspens, que va-t-il se passer ?
Les animaux commencent à fuir dans la forêt.

Il y a un affolement que même les animaux éprouvent.
Je suis convaincu que même au niveau des hadrons et des tachyons, il y a un comportement inhabituel dans les quarks. Ils l’ont constaté à l’accélérateur de particules. C’est le directeur du CERN qui nous l’a dit. Il a avoué que c’était dans cette direction-là qu’ils allaient. Et il a avoué qu’ils avaient arrêté en septembre 2008 parce que ça n’allait pas dans la direction qu’ils voulaient lui donner : la direction noire avec tous les champs scalaires et tout ce que cela impliquait. Ils l’ont arrêté. Donc ceux qui font cela savent ce qu’ils font.
Nous, nous disons : « Ce n’est pas possible ! Ils vont aller jusqu’où comme ça ! C’est ça la science ? La science, c’est de détruire les Fondements, de détruire la Paix, la Lumière dans la racine pour aller dans l’univers double où habitent les puissances intermédiaires, où circulent les puissances déchues ? Mais je ne veux pas de jivanmukta, moi ! Râmakrishna a dit que par cette voie il n’y en a qu’un qui aboutit par génération à avoir une certaine paix. Et le Père Garrigou-Lagrange dit que cette certaine paix qu’atteint un seul jivanmukta par génération ne va pas plus loin que les plus hauts sommets de la quatrième demeure de l’union transformante chrétienne. Alors vous allez tout nous détruire pour cela ? Alors STOP ! »
Nous disons à ces gens-là : « Nous prenons autorité sur vous, nous brisons tout ce que vous faites et votre troisième guerre mondiale est détruite, il ne reste rien de vos intentions ».
Nous pouvons le faire parce que dans la septième demeure de l’union transformante nous avons autorité sur les éléments.
Le Pape Benoît XVI nous dit : « Je déclare Sainte Hildegarde Docteur de l’Eglise », huit cent quatre-vingt-huit ans après, « et maintenant que je la déclare Docteur de l’Eglise, je donne ma démission ». Cela veut dire : « Débrouillez-vous avec cela maintenant, je me mets en suspend comme vous, en suspension comme vous ».
Sainte Hildegarde : vous êtes responsables de l’univers, au milieu de la nuit, de minuit à trois heures, vous prenez possession des éléments de l’univers, vous avez l’autorité, la couronne, vous êtes le roi fraternel de l’univers, vous avez toute autorité sur les éléments, sur les tachyons, sur les éléments macrocosmiques, microcosmiques, sur toutes les intentions, sur la troisième guerre mondiale, vous avez autorité et c’est vous qui décidez de l’heure.
C’est génial, Sainte Hildegarde, ce n’est pas uniquement : « Ah l’émeraude, c’est bon pour ma gorge parce que quand j’ai une humeur mélancolique… », ce n’est pas seulement : « Ah oui, l’épeautre ! », non, c’est autre chose, c’est Jésus qui enseigne : voilà ce que vous allez faire lorsque vous serez dans la période entre le Shiqoutsim Meshomem et son déploiement, ces quatorze ans dans lesquels nous sommes.
Que devons-nous faire ?
Excusez-moi, les chrétiens et les autres aussi ont droit à la vérité.

L’Eglise est là, elle ne cache rien, elle ne se planque pas, elle le dit.
Cela ne t’intéresse pas ? Tu seras surpris.
Il faut qu’il y en ait quelques-uns et il faut que le nombre de ces quelques-uns soit atteint. Il faut qu’il y en ait quelques-uns qui soient dans la Royauté et la Sainteté attendue par l’univers et par Dieu.
Dieu nous attend dans une Sainteté accomplie dans une certaine plénitude reçue, une humilité substantielle, je répète : une humilité substantielle, une pureté contemplative virginale sponsale en plénitude et une charité brûlante qui fait qu’avec Jésus nous sommes capables de rentrer dans le Feu incréé du Cœur de Jésus dans l’Accomplissement eucharistique de la fin du monde qui brûle notre cœur et qui fait que nous accompagnons Jésus dans ce Feu incréé et divin comme il apparaît dans le Saint Sépulcre et tout le monde peut le voir de ses yeux chaque année au Samedi Saint.
C’est avec ce Feu-là que je pénètre avec Jésus en Adam, dans le premier homme, dans tous les hommes qui ont suivi, dans les hommes d’aujourd’hui, tous sans exception, dans les hommes qui viendront, et avec Lui je traverse, je viens les habiter tous ensemble avec ce Feu divin et je prends possession de ce qu’ils sont pour pouvoir être là à leur place et en communion avec eux, directement avec eux, comme je l’ai été dans le premier génome de ma vie dans mon existence sur la terre quand Dieu m’a créé, de la même manière mais d’une manière cette fois-ci accomplie, adulte, dans la maturité du mariage spirituel de l’Eglise tout entière et la vocation de l’Eglise du nouvel Israël de Dieu au milieu des nations.
Il ne faut pas qu’il n’y en ait qu’un, il faut que nous soyons un certain nombre en communion avec lui. Un Roi, c’est un peuple. Un Prophète, c’est un désert qui l’écoute. Et un prêtre, c’est un responsable devant tout le monde spirituel angélique, bien au-delà du monde de la terre et en médiation réelle avec tout ce qui existe.
Nous devons nous y préparer.

Nous savons comment il faut faire pour s’y préparer.

C’est simple de s’y préparer, ce n’est pas compliqué de s’y préparer.

Nous n’avons pas besoin de faire de la théologie pour nous y préparer.

C’est extrêmement simple de s’y préparer.

C’est très beau de s’y préparer, n’est-ce pas ?

Vous essayez de vous y préparer, vous ?
Frédérique et Jean-Marc. Oui.
Père Nathan. Alleluiah !, je me sens un peu moins seul, merci beaucoup.
A quoi nous préparons-nous ?
A ce que dit l’Apocalypse :

« Il se fit alors un silence d’environ une demi-heure » (Apocalypse 8, 1).
Pas besoin d’avoir fait quinze ans de théologie pour entendre cela :

« Il se fit un silence d’environ une demi-heure ».
Chaque jour, donne une demi-heure.
Quand il y aura l’ouverture du cinquième Sceau de l’Apocalypse, je peux vous dire tranquillement, personne ne viendra me dire que ce n’est pas vrai puisque c’est l’enseignement des Apôtres, c’est l’enseignement de l’Ancien Testament, c’est l’enseignement du Nouveau Testament, c’est l’enseignement des Docteurs de l’Eglise, c’est l’enseignement du Ciel qui vient nous le rappeler encore aujourd’hui, c’est l’enseignement du Ciel de Fatima, c’est l’enseignement de Lourdes, c’est l’enseignement de l’Immaculée Conception.
Quel est cet enseignement ?
C’est de dire ce qui va se passer ce jour-là pendant une demi-heure.

Cela va durer en fait 3 x 7, 21 minutes.

Il y aura trois grands moments.
Il y aura une suspension du temps. Il y aura une Pentecôte pour tous les hommes. Nous sommes à peu près sept milliards, nous serons tous suspendus au même moment. Cela va durer une demi-heure et nous allons avoir comme une remontée à la surface, mais cette fois-ci dans les sept cents milliards de cellules de notre corps – alors qu’au début nous avons commencé avec une seule cellule – le même rayon laser de notre Lumière originelle va se déployer et éclairer de l’intérieur de ce qui en nous est le Saint des Saints du Diamant originel de notre Oui avec l’intériorité d’une Lumière qui était la nôtre, qui est toujours la nôtre, et nous allons nous voir à cette Lumière de l’Acte créateur de Dieu tandis que nous sommes créés par Lui comme Rois de l’univers, responsables de tout ce qui doit advenir dans tous les autres créés en même temps que nous. Nous serons en vase communicant avec tous les autres en direct, si je puis dire, et cela va durer une demi-heure. Nous allons voir tout le bien qui peut se faire à travers nous et aussi tout le mal qui peut se faire dans le monde si nous ne faisons rien.
Du coup nous pourrons, si nous nous y sommes préparés, si nous avons pris, comme dit Saint Thomas d’Aquin, un habitus, c’est-à-dire un pli d’humilité, de charité et de rédemption universelle, et donc de sponsalité, alors à ce moment-là oui nous pourrons prendre possession dans une charité brûlante de tous ceux qui seront surpris, qui ne savent pas où ils sont, qui disent : « Mais qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce que je peux faire ? Tout le mal qui se fait dans le monde parce que je suis à huit cents milliards de milliards de milliards de milliards de kilomètres de cela ! ».
Eh bien voilà, tous ces êtres humains vont être arrachés au pouvoir du désespoir, arrachés au pouvoir de Lucifer, arrachés au Meshom ne serait-ce que pendant vingt minutes grâce à l’Eglise, à la Jérusalem spirituelle véritable, à la Royauté des Gédéon nouveaux de la terre. Ils vont être assumés par eux, transportés au-delà de l’opacité invincible de la noirceur du Meshom. Et ils vont voir qu’ils peuvent être établis et reposer dans le temps de la terre avec une Espérance Nouvelle, un Monde Nouveau, une Liberté d’Enfant absolue et substantielle. L’Ere de l’Enfance substantielle est arrivée.
Les enfants vont nous y aider bien sûr, tous ceux qui sont sous l’Autel du cinquième Sceau de l’Apocalypse, qu’on revêt d’une robe blanche taler (Apocalypse 6, 9-11). C’est extraordinaire ! Cela fait pleurer tellement c’est beau.
Cela va se passer. Il va y avoir l’Avertissement, il va y avoir l’ouverture du cinquième Sceau de l’Apocalypse, et cet Avertissement n’aura pas lieu dans cinquante ans, cet Avertissement n’aura pas lieu dans vingt ans.
Vous me direz, c’est un peu élastique quand même parce que c’est conditionné, on le dit bien, c’est vrai, le Ciel nous le dit, c’est conditionné au nombre de ceux qui s’y préparent, qui sont là, qui répondent Oui à l’attente de la création tout entière vis-à-vis de la révélation des fils de Dieu.


Et je tiens à dire une chose parce que je sais que c’est vrai, je constate que c’est vrai, je crois que c’est vrai,
Jean-Marc. Parce que le Seigneur veut en sauver beaucoup, Il veut sauver beaucoup d’âmes.
Père Nathan. Il n’y en a pas un seul qui ne sera pas sauvé dans cet Avertissement, tous seront pris par une Liberté nouvelle d’Innocence triomphante.
Et ce qu’il y a d’extraordinaire c’est que nous, si nous sommes à notre place, si nous sommes avec le Cœur du Roi, avec le Cœur de la Sainteté nouvelle parfaitement identifiable du nouvel Israël de Dieu au milieu des multitudes…
Le nouvel Israël n’est pas à Jérusalem sur la Montagne de Sion, il ne faut pas rigoler ! Où est le nouvel Israël de Dieu ? Bien sûr que le nouvel Israël de Dieu c’est la Sainteté. Jacob s’est battu contre Adonaï face à face et il a boité, alors il s’appelle Israël. C’est cette lutte extraordinaire et ce mélange qui durent toute la nuit pour obtenir la victoire à égalité de la foi et de l’Amour inconditionnel de Dieu dans la ferveur, dans l’étreinte. C’est là où se trouve l’Israël de Dieu. Il se trouve dans la Royauté.
C’est la vocation de la France. C’est la vocation de la France véritable, pas de la France hongroise, pas de la France italienne, pas de la France allemande, pas de la France hollandaise, pas de la France espagnole, pas de la France de Tel Aviv, pas de la France marocaine, enfin tous ceux qui nous dirigent. Ce n’est pas la France qui dit : « Les catholiques n’ont pas leur place en France », non, ce n’est pas cette France-là. Je parle de la vraie France. Pas la France catholique : la France catholique nage dans la choucroute, elle est prise dans les marécages du Meshom. Je parle de la France du véritable Israël, la France royale, la France surnaturelle, la France du Monde Nouveau, la France du Règne du Sacré-Cœur dans le monde. C’est quelque chose de très fort !
Pendant cette demi-heure, ceux qui s’y sont préparés seront tellement présents aux autres qu’ils les ‘‘prendront dans leur cœur’’ – entre guillemets, c’est une manière de parler – d’une manière tellement réconfortante qu’ils vont les arracher tout simplement au pouvoir de Lucifer, du Meshom, de la ténèbre, des mauvais.
Je vais revenir peut-être une autre fois sur cette histoire : il y a les mauvais qui vont agir pendant ce temps-là aussi, ne l’oubliez pas. Ils s’y préparent, eux. Si nous les cathos à la çon ne s’y préparent pas, eux ils s’y préparent, ils savent qu’il va y avoir une demi-heure-là.
Frédérique. Ils seront pris dans cette demi-heure aussi.
Père Nathan. Ils seront pris et ils savent à l’avance ce qu’ils doivent faire pour récupérer un maximum, surtout après, et ils s’y préparent dans les loges, ils s’y préparent dans les triades, ils s’y préparent métapsychiquement. Si les cathos ne s’y préparent pas, eux s’y préparent.
Pardon, les cathos s’y préparent, oui, il y a la Royauté, il y a ceux qui ont dit Oui à l’Immaculée Conception, ceux qui ont dit Oui à l’accomplissement eucharistique de toutes choses, ceux qui ont dit Oui à l’oraison et au mariage spirituel, ceux qui ont dit Oui à l’humilité et à la charité.
Eh bien ceux qui ont dit Oui sont là, ils vont prendre les autres dans leur cœur, ils vont habiter l’âme de tous ces êtres humains dans toutes les grâces qu’ils n’ont pas reçues parce qu’ils n’ont pas fait ce qu’il fallait, et elles vont se déployer en eux comme s’ils avaient fait ce qu’il fallait.
Du coup l’ensemble de la nature humaine de la terre sera comme une coupe et cette coupe va pouvoir recevoir la Pentecôte de l’Immaculée Conception, c’est-à-dire le climat de l’Immaculée Conception intérieur dans toutes nos conceptions, et nos libertés humaines vont se retrouver absoutes, si je puis dire, dans l’Immaculée Conception.
C’est cela la deuxième partie, à partie de la huitième minute.
Et puis ensuite, à nouveau, dans la Sponsalité du Trône de la Paternité incréée de Dieu dans la Gloire du Père. Et là, nous serons remis sur la terre. Ce ne sera pas des soucoupes volantes, je peux vous le dire, ce ne sera pas des OVNI, ça ne risque rien.

Tout le monde doit savoir que nous sommes en plein Meshom.
Deuxièmement, doit savoir qu’il est appelé : Dieu vous attend.
Troisièmement, votre rôle est presque aussi grand que le rôle de Saints Joseph et Marie dans le jour ou l’instant qui a précédé l’Incarnation de Jésus, aussi important que cela. Alors laissez tomber tout le reste, femme, maison, enfants, bagnole, essence, parapente, laissez tomber et donnez la priorité absolue à cela.
Nous sommes là, justement vous êtes venus un petit peu pour cela, pour entendre des explications très concrètes sur le monde spirituel qui est en nous pour qu’il puisse s’épanouir et que nous puissions être les instruments de la Pentecôte de l’Immaculée Conception dans toutes les conceptions humaines qui vont ainsi pouvoir remonter à la surface et refaire face à l’Anti-Christ, mais cette fois-ci sans être totalement désarmés, meshomisés, cryogénisés et congelés.



similaire:

Les Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ? iconLes Entretiens Nathan Sous la direction d'Alain Bentolila École et...

Les Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ? iconBibliographie : Elle a publié une quarantaine de récits, pour petits...
Au-delà du plaisir de lire, j’aimerais apporter aux jeune la réflexion, ne pas passer à coté des autres, ne pas passer a côté de...

Les Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ? iconLa Conspiration de l’Apocalypse, f «Mise en Garde – Apocalypse now»,...

Les Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ? iconNota : Dans cette partie sont traités le plus en détail les éléments...

Les Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ? iconMise en œuvre des programmes d’histoire géographie et éducation civique 5ème
...

Les Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ? iconLes Entretiens de l’Autorité

Les Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ? iconConstellations autour des
«Jusqu’à l’âge de 11 ans, Michaël mène une vie ordinaire. Mais lorsque ses parents sont licenciés, son existence bascule : son père...

Les Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ? iconMédecine et médias, ou la couverture des Entretiens de Bichat

Les Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ? iconLe Père Chaminade et le Pape
«rien entreprendre sans en informer le Père commun des fidèles.» 13 Toutefois, IL convient de relever que le P. Chaminade ne sollicite...

Les Entretiens du Père Nathan, partie 3 Que va-t-il se passer à l’ouverture du 5ème Sceau de l’Apocalypse ? iconCours d’Histoire pour les classes de Terminales (Pour les absents...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com