La défaite de 1940





télécharger 5.42 Kb.
titreLa défaite de 1940
date de publication02.11.2017
taille5.42 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos

  1. La défaite de 1940

Comment la défaite entraîne-t-elle le renversement de la IIIème République ?

  1. Une défaite rapide et traumatisante

En mai-juin 1940, l'armée française est rapidement battue par l'Allemagne. 8 millions de civils fuient sur les routes (l'exode). Le Maréchal Pétain, héros de Verdun en 1916, est appelé pour diriger le gouvernement.

  1. Pétain : la fin de la République

22/6/1940 : Pétain signe l’armistice à Rethondes. Les conditions imposées par les Allemands sont très dures :

  • France doit payer de lourdes indemnités à l’Allemagne.

  • L’Alsace-Lorraine est rattachée à l’Allemagne.

  • Le Nord et l’Ouest sont occupés par l’armée all., le Sud reste libre (zone occupée et zone libre séparées par une ligne de démarcation). Pétain installe son gvt en zone libre à Vichy.


En 7/1940, il se fait accorder les pleins pouvoirs par le Parlement pour modifier la Constitution : c’est la fin de la IIIème République. Pétain se fait nommer le « chef de l’Etat français ».

  1. De Gaulle : le refus de la défaite

18/6/1940 : appel du général De Gaulle à la radio de Londres (la BBC). De Gaulle refuse la défaite et appelle à continuer le combat. Il crée une petite armée : les FFL (Forces Françaises Libres).

  1. Le Régime de Vichy

Quels sont les principaux aspects du régime de Vichy ?

  1. La collaboration avec l'Allemagne


Le maréchal Pétain et son ministre Pierre Laval collabore avec l’Allemagne. Pétain rencontre Hitler à Montoire en octobre 1940.

Le gouvernement de Vichy est antisémite : les Juifs sont exclus de la société par le statut des juifs d’octobre 1940 qui leur interdit de nombreux métiers, sans que les Allemands ne l’aient demandé.

Des juifs sont livrés à l’Allemagne avec l’aide de la police française, par exemple lors de la rafle du Vel d’Hiv en 1942.

Le STO (service du Travail Obligatoire) oblige les jeunes à aller travailler en Allemagne.


  1. Un régime autoritaire


Pétain crée un régime autoritaire : il possède la plupart des pouvoirs et il n’y a plus de démocratie.

Sa politique est appelée la « Révolution nationale » dont le slogan est « Travail, Famille, Patrie » : le travail traditionnel (agriculture et artisanat plutôt qu’industrie). Il encourage la famille nombreuse (allocations aux familles, fête des mères). Le gouvernement de Vichy s’appuie sur la propagande et le culte de la personnalité à Pétain.

similaire:

La défaite de 1940 icon15 Défaite française de 1940
«éclair», inventé par le général allemand Heinz Guderian), les allemands rompent totalement avec les stratégies en vigueur (notamment...

La défaite de 1940 iconVérité et objectivité historiques des Mémoires du général de Gaulle
«De sorte que la parution des Mémoires de de Gaulle a comblé un vide historique. Ils ont été une révélation. Ils apportaient une...

La défaite de 1940 iconHistoire dossier : La 2ème Guerre Mondiale 1939 1940 : la «guerre...
«drôle de guerre», Hitler attaque où on ne l’attend pas : en Belgique et aux Pays-Bas

La défaite de 1940 iconH-ch7 : Effondrement et refondation républicaine (1940-1946)
«Sud» [qui est non occupée jusqu’en novembre 1942]. Le 14 juillet 1940, le maréchal Pétain se fait accorder par le Parlement les...

La défaite de 1940 icon1940 né à Goeppingen (Allemagne)

La défaite de 1940 iconHistoire des relations internationales
...

La défaite de 1940 iconSéquence 7 : Effondrement et refondation républicaine (1940-1946)

La défaite de 1940 iconMarquet au cœur des controverses (1940-1954)

La défaite de 1940 iconMémoires françaises des années noires [Images animées] : 1940-1944

La défaite de 1940 iconL’émergence d’entreprises publiques dans la sphère financière et bancaire française (1800-1940)






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com