La Restauration (1815-1830)





télécharger 29.35 Kb.
titreLa Restauration (1815-1830)
date de publication02.11.2017
taille29.35 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
La Restauration (1815-1830)
1814

2 avril : le Sénat proclame la déchéance de Napoléon et de sa famille

4 avril : le Sénat fait appel au comte de Provence (Louis XVI). Napoléon abdique sans condition.

2 mai : par la déclaration de Saint Ouen, Louis XVIII écarte avec tact la Constitution préparée par le Sénat, mais aporte des quaranties libérales.

4 juin : Proclamation de la Charte octroyé par Louis XVIII. L’ancien corps législatif constitue la nouvelle Chambre des Députés.
1815

1er mars : parti de l’île d’Elbe, Naoléon débarque à Golfe Juan

22 juin : battu à Waterloo (18juin), Napoléon abdique. Juillet août, des bandes royalistes massacrent des bonapartistes et les survivants du jacobinisme Terreur blanche

14 et 21 août : les ultra royalistes remportent les élections et peuvent imposer une réaction aveugle : c’est “la Chambre introuvable”

26 septembre : ministère du duc de Richelieu

20 novembre : second traité de Paris

Benjamin Constant publie Principes de politique
1816 :

5 septembre : Louis XVIII dissout la Chambre introuvable

25 septembre - 4 octobre : une majorité de modérés ou Constitutionnels est élue à la Chambre des députés

Chateaubriand publie De la monarchie selon la Charte

Guizot De l‘Instruction publique
1817

Concordat entre Pie XII et louis XVIII

5 février : loi électorale dite loi Laîné du nom du ministre de l’Intérieur
1818

mars : loi militaire Gouvion-St-Cyr

30 novembre : traité d’Aix la Chapelle, retrait des troupes étraangères

décembre : Richelieu quitte le pouvoir
1819 :

Janvier : Ministère Dessolles

Loi sur la liberté de la presse

17 novembre : ministère Decazes
1820

nuit du 13-14 février : attentats de Louvel contre le duc de Berry, second fils du comte d’Artois . Decazes est contraint de démissionner. Nouveau ministère Richelieu

18 mars : lois restreignant les libertés individuelles

30 juin : Loi du double vote

septembre : naissance de “l’enfant miracle” 

novembre : élection de 223 députés par application de la nouvelle loi électorale dite du “double vote”

Méditations de Lamartine
1821

Création de l’Ecole des Chartes

5 mai : Mort de l’Aigle

27 février : loi qui place l’enseignement sous la surveillance du clergé

15 décembre : après la démission du duc de Richelieu (le 13), les ultras contrôlent le gouvernement, avec Villèle aux finances, Montmorency aux Affaires étrangères, Corbière à l’intérieur et Peyronnet à la Justice
1822 

Août : la loi sur la presse

Les hiéroglyphes de Champollion
1823

Guerre d’Espagne

Avril-octobre : intervention des troupes françaises en Espagne contre le gouvernement libéral, le roi Ferdinand VII est rétabli

24 décembre : dissolution de la Chambre
1823

Publication du Mémorial de St Hélène
1824

25 février-6 mars : élection de la “Chambre retrouvée”

Juin : la loi sur la septennalité

16 septembre : Mort de Louis XVIII, avènement de Charles X, comte d’Artois

septembre : création du journal le Globe par Guizot
1825

avril :la loi dite du Milliard des émigrés

20 avril : la loi sur le sacrilège

24 mai : loi sur les congrégations religieuses

29 mai : Charles X est sacré à Reims, selon le cérémonial traditionnel, mais la formule du serment fait référence clairement à la Charte constitutionnelle
1826 

mars 1826 : suppression de l’ENS

avril : rejet de la loi sur le droit d’aînesse par la Chambre des pairs

29 décembre 1826 : la loi sur la presse de Peyronnet ,“ la loi de justice et d’amour”, est rejetée (Académie française, Chateaubriand à la tête de la Chambre des pairs)
1827

avril :dissolution de la garde nationale parisienne (Villèle)

octobre : succès de la flotte franco anglo russe face à celle turco égyptienne à Navarin

juin : rétablissement de la censure

août :Guizot crée la société “Aide-toi et le ciel t’aidera”

3 novembre : dissolution de la Chambre et élections qui mettent en minorité Villèle

Cromwell de Hugo
1828

5 janvier : Martignac succède à Villèle, une politique plus libérale est amorcée

Avril : loi sur la presse : suppression censure et autorisation préalables

16 juin : ordonnances de Portalis sur l’enseignement religieux (limité)
1829

avril : échec de la réforme administrative

9août : Polignac constitue un ministère ultra suite au renvoi de Martignac le 8
1830

16 mars : adresse de 221 députés demandant au roi le renvoi des ministres

16 mai : dissolution de la Chambre de 221 opposants.

23 juin -3 juillet : les élections de la Chambre portent à 274 le nombre d’opposants

25 juillet :encouragé par le succès de l’expédition d’Alger, Charles X signe les quatre ordonnances qui équivalent à un coup de force (dissolution de la Chambre et restriction du corps électoral reconvoqué pour septembre, suspension de la liberté de la presse)

27-28-29 août : insurrection parisienne les trois Glorieuses

La monarchie de Juillet



1830 :

janvier : le National de Thiers et de Carrel

31 juillet : Louis Philippe d’Orléans accepte la lieutenance générale du royaume, une cérémonie à l’Hôtel de Ville apporte même la caution populaire mais la République est écartée

2 août : abdication de Charles X

7 août : La Chambre des députés appelle au trône le duc d’Orléans et révise la Charte, qui est proclamée le 14

9 août : le duc jure d’observer la Charte et prend le titre de Louis-Philippe Ier, roi des Français

11 août : ministère Casimir Périer et Laffitte

14 août : la Charte révisée est promulguée

2 novembre : ministère Laffitte

15-21 décembre : à l’issue d’un procès devant la Chambre des pairs, les quatre ministres de Charles X sont condamnés à la prison à vie.

Création de la Société des droits de l’homme et du citoyen (Carrel, Cavaignac)

Hernani de Hugo
1831 

14-15 février : sac de l’Archevêché pour l ‘anniversaire de la mort du duc de Berry tourne au saccage d’une église, le lendemain, l’Archevêché fut piller

13 mars : fin du ministère Laffitte arrivée de Casimir Périer

20 mars : création de la garde nationale, milice bourgeoise

21 mars : loi sur l’organisation municipale, élection de conseillers municipaux

23 mars : loi sur la garde nationale

19 avril : loi sur les élections qui abaisse le cens

5 juillet : Périer renvoie la Chambre des députéspremières élections depuis la Révolution
novembre-décembre : à Lyon, révolte des Canuts

29 décembre : le roi supprime l’hérédité de la pairie
1832

16 mai :Casimir Périer meurt, le roi dirige le gouvernement pendant 5 mois

juin : échec de l’agitation légitimiste dans l’Ouest, la duchesse de Berry, en fuite, sera arrêtés à Nantes en novembre

5 juin : funérailles du général Lamarque, troubles

11 octobre : la composition du ministère Soult reflète le souci de choisir des membres du gouvernement au sein des Chambres (de Broglie aux AE, Thiers à l’Intérieur, Guizot à l’instruction publique)

automne : prise d’Anvers pour indépendance de la Belgique

1833

28 juin : création d’un enseignement primaire d’Etat loi Guizot

juillet: Réinstallation de la statue de Napoléon au sommet de la place Vendôme
1834

9-14 avril : répression anti-républicaine à Lyon et à Paris (massacre de la rue Transnonain)
 1835

28 juin : attentat de Fieschi contre le roi

les lois de septembre de Thiers permettent de juger les républicains plus rapidement

Tocqueville publie De la Démocratie en Amérique ( la deuxième partie paraît en 1840)
1836

5 février : le duc de Broglie est renvoyé par le roi

La brièveté des ministère de Broglie (12 mars 1835) et Thiers (22 février 1836) traduit les tensions entre leur chef et le roi

6 septembre : Molé constitue un gouvernement et accepte une pratique plus personnelle du pouvoir par Louis-Philippe

octobre : Louis-Napoléon Bonaparte, après l’échec de son coup de force à Strasbourg, est arrêté et expulsé

Octobre : ministère Molé

Mort de Charles X, son fils, le duc d’Angoulême se considère comme un roi en exil sous le nom de Louis XIX
1837

mai : mariage du duc d’Orléans
1839

mars : les élections entraîne la démission de Molé ; une longue crise ministérielle s’en suit

13 mai : ministère Soult
1840

1er mars : deuxième ministère Thiers, qui tombe bientôt à cause de la crise diplomatique avec l’Angleterre

28 juillet : sur la place de la Bastille est inauguré la colonne de Juillet, en l’honneur des combattants des Trois Glorieuses

août : à Boulogne, Louis-Napoléon échoue dans sa nouvelle tentative de prise du pouvoir ; condamné à perpétuité, il est emprisonné au fort de Ham (Somme) d’où il s’évadera en 1846

29 octobre : formation du ministère Soult, dont l’homme clef est Guizot, qui détient les Affaires étrangères et n’assumera officiellement la présidence du Conseil qu’en septembre 1847

15 décembre : retour des cendres de Napoléon aux Invalides

Proudhon publie Qu’est ce que la Propriété ?
1841

Loi interdisant l’emploi des enfants de moins de 8 ans

1842

Mort accidentelle du duc d’Orléans, fils aîné de Louis-Philippe
1844

Mort du duc d’Angoulême. Le duc de Bordeaus, comte de Chambord, prend le nom d’HenryV
1847

affaire Choiseul-Praslin

26 mars : le projet de réforme électorale de Duvergier de Hauranne est repoussé par la Chambre des députés

juin-juillet : début de la campagne des banquets, forme de protestation retenue par les partisans des réformes, faute de mieux

L’Histoire de la révolution de Michelet
1848

22 février :

le banquet prévu à ce jour à Paris, interdit, a été annulé, mais des manifestations populaires se produisent et quelques barricades se dressent

23 février : l’atmosphère de l’émeute se confirme ; Guizot démissionne ; une fusillade éclata boulevards des Capucines

24 février : on cherche en vain un chef de gouvernement alors que le roi abdique ; le gouvernement provisoire s’installe à l’Hôtel de Ville et proclame la République

Le Manifeste du parti communiste est publié à Londres par Marx et par Engels

La IIème République :

1848

25 février : à l’Hôtel de Ville de Paris, face à des manifestants qui réclament l’adoption du drapeau rouge, Lamartine fait maintenir le drapeau tricolore

26 février : adoption des Ateliers nationaux, dans le but de résorber le chômage

5 mars : décret organise les élections à la Constitutante (fixée au 9, puis au 23 avril) selon le principe du suffrage universel masculin

2 » avril : élection de l’Assemblée constitutante, dominée par les modérés.

27 avril : abolition de l’esclavage

4 juin : Louis-Napoléon Bonaparte est élu lors d’un scrutin complémentaire mais il démissionne dès le 14 juin

…..

similaire:

La Restauration (1815-1830) iconLes principaux episodes du premier empire
«Cent Jours», du 20 mars au 22 juin 1815. Le sacre de l’empereur par le pape (2 décembre 1804) paraît fonder une légitimité nouvelle,...

La Restauration (1815-1830) iconComment a évolué la place de l’ouvrier dans la société française entre 1830 et 1975 ?
«Le travail des enfants dans les manufactures de la Somme de la Restauration à la fin du Second Empire», Service éducatif des archives...

La Restauration (1815-1830) iconA lipac
«Alipac2009. bak» dans votre répertoire personnel (dossier «cegid»). A l’aide du document «cegid mode op restauration», lancez la...

La Restauration (1815-1830) iconFiche 18 augmentée. Complément au cours sur le mouvement culturel de l’humanisme au xvie…
«la Renaissance». Ce terme est une appellation moderne. Au Xvie siècle, on 'parle plutôt de «restitution» ou de «restauration» des...

La Restauration (1815-1830) iconPourquoi la restauration était une monarchie impossible ?
«ceux qui n’ont rien appris rien oublié» et pourquoi la conciliation que souhaite établir la monarchie qui se met en place à la Restauration...

La Restauration (1815-1830) iconLa Restauration (1814-1824)

La Restauration (1815-1830) icon33ème Journées de la restauration hospitalière

La Restauration (1815-1830) iconDfp tourisme, hôtellerie, Restauration

La Restauration (1815-1830) iconChapitre I : L’Europe en 1815

La Restauration (1815-1830) iconLa Révolution de 1830






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com