Le drame hugolien sur les theatres de rouen





télécharger 98.87 Kb.
titreLe drame hugolien sur les theatres de rouen
page8/8
date de publication03.11.2017
taille98.87 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8

Conclusion



La critique locale reprend donc en général les mêmes arguments que ceux que l'on trouvait déjà à profusion dans la presse parisienne.
En outre, l'administration des théâtres et plus généralement les institutions rouennaises ont fait preuve d'une certaine frilosité face aux idées audacieuses de Victor Hugo et n'ont pas soutenu la diffusion de ses drames. L'exemple de Marie Tudor est d'ailleurs représentatif de la politique théâtrale menée au Théâtre des Arts. Le directeur lui a préféré son drame concurrent, Angèle. De même, les autorités municipales n'ont pas hésité a suspendre les reprises de Lucrèce Borgia pour satisfaire quelques abonnés influents.

Le drame hugolien est globalement bien accepté par le public rouennais. Pourtant, si l'on considère le nombre de ses représentations, on s'aperçoit que Victor Hugo est finalement peu présent dans la vie théâtrale rouennaise de l'époque : de 1833 à 1845, Lucrèce Borgia et Marie Tudor ne seront représentés qu'une quinzaine de fois chacun, Angelo sera représenté dix sept fois et Ruy Blas seulement dix fois. Ce nombre de représentations paraît dérisoire mais il faut tenir compte du fait que sur un théâtre de province, le public est peu mouvant et se compose en grande partie d'habitués qui se lassent vite d'une nouveauté ; le répertoire doit donc être constamment renouvelé et Hugo n'était pas un dramaturge assez productif pour pouvoir concourir à ce renouvellement.

On ne peut donc pas parler d'un véritable engouement pour le drame hugolien à Rouen. Et à ce titre, c'est Alexandre Dumas qui l'emporte largement sur Hugo. Aux yeux des rouennais, le porte-drapeau du drame romantique est Dumas. Car, comme on l'a vu en préliminaire, la révolution romantique qui a eu lieu à Rouen est un révolution dumasienne plutôt qu'hugolienne. Et le seul vrai grand succès da drame romantique sur )es scènes rouennaises a été sans conteste La Tour de Nesle.

Sonia SALES


1 . P. Chaline, "Le milieu culturel rouennais", in Flaubert et Maupassant, écrivains normands.

2 J. P. Chaline, Rouen au milieu du dix- neuvième siècle la révolution de 1848, Ch.I.

3 A. Pougin, Dictionnaire historique et pittoresque du théâtre.

4 Les bourgeois de Rouen, une élite urbaine au XIXéme siècle, page 214

5 Qui-vive ?, 29 janvier 1837.

6 Victor Hugo raconté, tome II, page 453.

7 22 mars 1833

8 22 mars 1833, signé « V.H. ».

9 Avril 1833.

10 26 mars 1833 (à l'occasion de la deuxième représentation).

11 22 mars 1833.

12 12 mars 1834.

13 12 mars 1834.

14 13 mars 1834 (signé G.C., peut-être s'agit-il de G.Cazavan).

15 12 mars 1834 (signé H.G.).

16 26 mars 1833.

17 Archives départementales de la Seine Maritime, dossier 4T 98 ("Directeurs des théâtres", an VII-1838).

18 Ibid.

19 20 septembre 1835.

20 27 septembre 1835.

21 24 septembre 1835.

22 25 octobre 1835.

23 Ibidem.

24 1836, tome VII, page 293.

25 Echo de Rouen, 11 janvier 1839.

26 Journal de Rouen, 11 janvier 1839

27 Ibidem.

28 22 mars 1833 (signé V.H.)

29 22 mars 1833.

30 26 mars 1833.

31 13 mars 1834.

32 17 juin 1836.

33 11 janvier 1839.

34 Ibidem.

35 17 juin 1836, à l'occasion de la représentation d'Angelo par Mme Volnys.

36 Stendhal, Racine et Shakespeare, II, "Lettre VIII", page 138
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

Le drame hugolien sur les theatres de rouen iconVoyage historique et pittoresque de Rouen au Havre sur

Le drame hugolien sur les theatres de rouen iconConnaissance et vie d’aujourd’hui rouen
«voir» les personnages, d’essayer de les comprendre et de les mesurer a naturellement débouché sur la biographie qui est une tentative...

Le drame hugolien sur les theatres de rouen iconVincent Broqua, upec et Christophe Lamiot-Enos, Université de Rouen
«Chant des Chants» bien sûr, plus traditionnellement considéré comme appartenant directement à la poésie

Le drame hugolien sur les theatres de rouen iconLa vision que nous avons de notre histoire est souvent le résultat...
«rois fainéants», tels qu'on peut les voir aussi sur les deux tableaux de la salle du jubé du musée des beaux arts de Rouen

Le drame hugolien sur les theatres de rouen iconLe pagus de Sens ou du Sénonais (pagus Senonensis), qui fait partie...
«Primatie» des Gaules sur les quatre provinces lyonnaises Lyon, Rouen, Tours et Sens, a été attachée par le même pontife à l’archevêché...

Le drame hugolien sur les theatres de rouen iconLa recherche historique concernant les Roms/Tsiganes a connu de solides...
«l'indifférence collective», disponible lui aussi sur ce site, Emmanuel Filhol signale l'occultation de ces évènements dans les manuels...

Le drame hugolien sur les theatres de rouen iconLa périodisation du romantisme théâtral
«tragédie domestique» et la «comédie sérieuse» menant au drame bourgeois. Ce n’est pas lui, non plus, qui a aboli l’unité de temps...

Le drame hugolien sur les theatres de rouen iconEntre invention archéologique et recherche romanesque
«archéologue par sympathie», de décrypter ces fragments d’Histoire auxquels se mêlent les indices du drame et les signes à peine...

Le drame hugolien sur les theatres de rouen icon7 Jeanne d’Arc le drame 1431

Le drame hugolien sur les theatres de rouen iconD françoise court perez responsable pédagogique Université de Rouen






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com