A messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily





télécharger 302.74 Kb.
titreA messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily
page2/29
date de publication22.10.2016
taille302.74 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   29

Les transferts d'exécration



Cette exploitation rationnelle de l'irrationalité du comportement atteint son plus haut rendement avec ce qu'il faut bien appeler les transferts d'exécration. Je m'explique. Les propagandistes chargent du même potentiel de malédiction plusieurs épithètes qui, destinées à produire le même effet, sont employées à tour de rôle. Nous avons, par exemple, "fasciste" et "d'extrême droite". On peut supprimer la distance théorique entre extrême droite et droite en faisant répéter par voie de mot d'ordre que la droite s'est radicalisée. A partir de là, nazi, fasciste, réactionnaire, de droite, étant des épithètes substituables les unes aux autres, le groupe ou la personne visée derrière l'une ou l'autre de ces épithètes, peut être l'objet d'un transfert d'exécration, et nous savons de reste que cette opération sur des signes peut être d'une redoutable efficacité. Il suffit d'avoir créé dans le psychisme public une association entre deux épithètes, d'avoir établi par répétition l'interchangeabilité, la substituabilité de ces épithètes.

Il suit de là que si la machine à substituer tourne assez vite, et c'est le cas dans certaines périodes de tension, "de droite" et "fasciste" étant substituables, l'individu ou le groupe "de droite" apparaîtra passible, dans toutes les chaînes de psychisme ainsi manipulées, des traitements que mérite le "tortionnaire nazi". C'est le but de l'opération. Les fascistes sont de tels monstres que tout est permis contre eux.
Si ce dispositif a parfaitement fonctionné, l'individu et le groupe-cible sont frappés d'une condamnation par contiguïté. Les hommes-satellites, et leurs imitateurs de moins en moins conscients, prennent le relais, et les cercles récepteurs s'élargissent. Lorsqu'on est allé suffisamment loin vers l'extérieur, pour ceux que l'onde porteuse atteint, aucune question d'origine ne se pose. Il ne s'agit plus que de hurler avec les loups. A la limite, les "masses" sont ainsi traitées comme un seul conducteur continu de communication. A partir d'un certain seuil de quantité, ce qui joue est la recherche de l'approbation, ce résidu, cet agrégat, sur quoi reposent les sociétés humaines, comme dit Pareto. On surenchérit sur le voisin. On ne se laisse pas distancer.

Le pouvoir sémantique




Nous avons vu à quel succès pouvait prétendre ce genre d'opération psychagogique lorsque - je ne me rappelle pas exactement l'année - aucun groupe parlementaire important n'a voulu s'asseoir sur les bancs de droite de l'Assemblée Nationale. En même temps ces dispositions psychologiques se diffusaient dans la masse des Français, et grâce à une Instruction Publique "pénétrée", les générations montantes subissaient une véritable insémination. A notre époque, l'idée de conditionner un peuple entier n'est pas utopique. Nous avons de redoutables raisons de le croire. Avec ce genre d'anathème désintégrant, "fasciste", on a pu, à la commande, détruire une réputation, assigner des limites infranchissables à une ascension sociale, etc. Le moins paradoxal n'est pas que cette imputation de fascisme soit un non-sens. Vous ne pouvez pas plus être fasciste en 1983 que vous ne pouvez être bimétalliste. La situation historique réelle, la situation sociologique de la France, c'est-à-dire l'état présent de la stratification et de la différenciation sociales, ne se prêtent à rien de ce genre, et la question réelle ne se pose pas.
Mais changeons de perspective pour mieux éclairer notre objectif.

Lénine faisait toujours de son mieux pour coller une étiquette à ceux qu'il combattait afin de les discréditer. Bien après la mort de Lénine, pendant les années 1930, toute une génération d'agents du Komintern, dont le spécimen le plus connu, un autodidacte qui se révéla un maître et s'appelait Willy Münzenberg, se donna pour tâche d'étendre et de compliquer ce type de procédé qui n'en était encore qu'au stade artisanal, en s'inspirant des techniques capitalistes de la publicité. En lançant d'une manière qu'on dirait aujourd'hui promotionnelle la propagande antifasciste, Münzenberg et ses émules ont été les principaux initiateurs d'une technique psychagogique destinée à faire ses preuves. Regardons bien.

Il est indispensable ici de rappeler en quelques mots des notions générales. La sémantique, nous dit le dictionnaire, traite du sens des mots, et particulièrement des variations et des changements du sens des mots. Changements de contenu intellectuel, changements de charge affective. Dans la vie d'une langue, ces changements ont lieu en général de manière insensible, inaperçue, et on peut le dire, inconsciente. Les changements dont traite cette science, la sémantique, étaient observés du dehors comme des phénomènes naturels. Le XXe siècle a de ce point de vue connu quelque chose de nouveau : un dirigisme sémantique.

On peut dire que le langage politique français, à partir de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, a été orienté et pour ainsi dire façonné. Je dis bien le langage, pas seulement ce que dans le parler à la mode on nomme le discours. Non. Le vocabulaire lui-même, la charge passionnelle qu'on fait porter aux mots et aux locutions. Il ne faut pas confondre ce contrôle, ce pouvoir sémantique, avec ce qu'on a pu appeler "pouvoir intellectuel", bien que les deux puissent aller de pair. S'agissant de la maîtrise et du contrôle, de l'usage d'un certain nombre de mots efficaces, ce pouvoir sémantique va beaucoup plus loin que le pouvoir intellectuel. Le pouvoir intellectuel ne s'exerce sélectivement et de façon directe que sur des personnes qui ont fait des études suffisantes pour lire des livres renfermant beaucoup plus que les trois mille mots basiques du communicateur français. Certes, les personnes instruites ont de l'influence, mais le pouvoir sémantique s'exerce sur tout le monde, en passant par tous les grands vecteurs : l'école, les media, etc.

Les psychagogues en question ont donc montré une maîtrise dans l'usage des meilleurs-canaux-de-communication-à-un-moment-donné, que n'ont pas montrée leurs concurrents dits par eux "de droite". Ils ont conditionné les conduites politiques, et jusqu'à celles de leurs adversaires. Ce conditionnement consiste à associer de manière durable des mots inducteurs et des états psychologiques induits pouvant s'achever en actes. Ainsi le mot fasciste n'a jamais cessé, au contraire, de 1945 à maintenant, de provoquer des réflexes d'agression ou de peur d'agression et de peur, combinées en proportions variables. Il y a deux grands types de réaction aux signaux qui sont les mots inducteurs, qui, eux aussi, ces types de réaction, peuvent être combinés et le sont souvent.

Premier type de réaction : les individus récepteurs deviennent des agents actifs de contagion; le réflexe d'agression, même seulement verbale, domine.

Deuxième type de réaction (type de réaction où la crainte domine) : l'individu récepteur, à des fins de prudence ou d'ambition, montre le souci de ne pas paraître manquer de zèle quand les signaux inducteurs, "fasciste", "de droite", "d'extrême-droite", etc..., sont émis. Les réactions hostiles dans le second cas paraîtront aussi vives que dans le premier.

1   2   3   4   5   6   7   8   9   ...   29

similaire:

A messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily iconVidal sarah (procuration à bezombes martine), labadens lucie (procuration...
«circulation, stationnement, accessibilité sécurité» dont Monsieur Bruno berardi était membre

A messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily iconBibliographie de Michel Henry 14

A messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily iconPÉdagogie et didactique : de l'art a la manière jean-Michel delaplace...

A messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily iconL’association «Chorale marc-antoine-charpentier» a été constituée le 3 juin
«Société des Concerts du Conservatoire» devenue depuis «Orchestre de Paris» et des mélodies (par Jean Martin et Simone Hemmerdinger)....

A messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily iconRencontre avec Lewis carroll et Christophe leroy
...

A messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily iconApproches historiques des sexualités, xixe-xxe siècles
«Gustave Courbet : L’Ori-gyne du monde, image ob-scène ?» et Jean-Michel Devésa, «Exaltation de la sexualité, des femmes, et de l'érotisme...

A messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily iconMesdames, mesdemoiselles et Messieurs

A messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily iconBonjour Mesdames & Messieurs de la presse

A messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily iconSaint Michel à Castres (27 septembre 2012)
«Voici vraiment un homme sans détours, un homme qui ne sait pas mentir.» (Evangile de la messe de saint Michel)

A messieurs Henry de Lesquen Michel Leroy Jean-Antoine Giansily iconValentine Zuber
«La laïcité est la possibilité de l’expression responsable de nos libertés», in Jean-Michel Ducomte et Pierre Tournemire (ed.), La...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com