Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez





télécharger 21.66 Kb.
titreThéophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez
date de publication03.11.2017
taille21.66 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
Colle d’histoire : La politique de Delcassé
Introduction : Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, il monte sur Paris en tant que précepteur chez un archiviste au Quai d’Orsay. C’est là qu’il se prédestine pour la politique dans le domaine des relations internationales. Il fait alors son entrée en politique en tant que député d’Ariège.

Le point essentiel de sa politique tient dans la volonté d’établir et de faire durer une entente franco-britannique. C’est pourquoi nous nous posons la question suivante : Comment l’entente franco-britannique est utilisée pour permettre à la France de s’affirmer en tant que puissance mondiale ?
Plan : I- Delcassé cherche à rompre l’isolement de la France

  1. Grâce à une alliance franco-russe

  2. Par le règlement de la question coloniale avec l’Angleterre

  3. Par le règlement de la question coloniale avec l’Italie

II- Un système d’alliances

  1. 1904 : Entente Cordiale

  2. Un système d’alliances pour affaiblir la Triple Alliance

  3. 1907 : Triple Entente

III- Pour protéger les intérêts de la France, Delcassé doit résister aux tentatives

d’intimidation.

  1. 1905 : L’Allemagne cherche à faire éclater l’Entente Cordiale avec l’épisode de la crise marocaine

  2. 1911 : Deuxième tentative de l’Allemagne avec la seconde crise marocaine.

  3. crise des Balkans : il s’agit pour Delcassé d’éviter l’engrenage



  1. Delcassé cherche à rompre l’isolement de la France




    1. alliance franco-russe

Pourquoi une alliance franco-russe ? En 1890, Guillaume II succède à son père, et renvoie Bismarck pour des divergences de point de vue. Le renvoi de Bismarck marque alors un changement radical dans la politique du gouvernement allemand. Sous Guillaume I, Russie et Allemagne avaient toutes deux signé un traité de contre assurance qui assurait à la Russie une entrée d’argent dont elle avait besoin. Mais Guillaume II décide tout simplement de ne pas renouveler ce traité, ce qui met la Russie dans l’embarras. La Russie est alors contrainte de chercher un autre appui, qu’elle trouve auprès de la France qui saute sur l’occasion. Cette alliance n’est qu’une manœuvre française pour acheter la Russie en lui donnant les capitaux nécessaires par l’intermédiaire des banques et épargnants français, dans le seul but de déstabiliser l’Allemagne. Après deux ans de négociations, l’alliance franco-russe aboutit sur une convention militaire en 1893.


    1. le règlement de la question coloniale avec l’Angleterre : Fachoda

En 1893, la France arrive au bout de son expédition Congo Nil menée par l’officier Marchand. Le point d’arrivée est celui de Fachoda (Soudan Oriental). Mais l’Angleterre de son côté convoite aussi la région du Nil, et l’arrivée française pose un problème.Les Britanniques décident de faire un blocus à Fachoda et les deux pays menacent tous deux de s’affronter. Delcassé intervient pour calmer les tensions en ordonnant à l’officier Marchant de se retirer. La mission française est-elle un échec ? Pour l’opinion française c’est le cas car la France perd une colonie. Mais en réalité cette mission n’a pour seul but que d’ennuyer les Britanniques. En effet, il s’agit d’une manœuvre de Delcassé pour forcer la réconciliation franco-britannique avec l’échange du Maroc, pour les français, contre la totalité du bassin du Nil, pour les Britanniques.


    1. règlement de la question coloniale tunisienne avec l’Italie

Depuis l’intervention française de 1881 en Tunisie, l’Italie entretient un différend avec la France qui a ainsi contrecarré ses projets coloniaux. En 1900, après un rapprochement franco-italien au sujet d’une guerre douanière, les deux pays signent un accord de désistement mutuel en cas d’intervention française au Maroc et italienne en Tripolitaine. Cet accord débouche sur la promesse secrète faite à la France par le gouvernement de Rome à savoir que celui-ci s’engage à ne pas intervenir contre la France en cas d’attaque allemand contre celle-ci. Ce rapprochement franco-italien n’a pour effet que d’affaiblir la Triple Alliance, ce qui est le but recherché de la France pour rompre son isolement et pour prendre sa revanche contre l’Allemagne.


  1. Un système d’alliances




    1. 1904 : constitution de l’Entente Cordiale

L’Entente Cordiale se forme en 1904 entre la France et l’Angleterre, ce qui vient compléter le réseau des alliances françaises. Les Français et les Britanniques règlent ainsi leur différend colonial, ce qui permet un rapprochement franco-britannique qui ne s’explique que par la franche hostilité des deux pays vis-à-vis de l’Allemagne. L’Allemagne est responsable de l’isolement de la France, et en ce qui concerne l’Angleterre, l’expansion maritime allemande commence à excéder celle-ci.

Mais l’Entente Cordiale n’est pas pour autant une convention militaire, il s’agit seulement d’un simple traité d’amitié entre les deux puissances. Sous l’influence de la France l’Entente Cordiale est complétée en 1907 par le traité anglo-russe qui liquide le contentieux colonial entre les deux pays. Cette Entente Cordiale accompagnée du traité anglo-russe aboutit en 1907 sur la constitution de la Triple Entente.


    1. Delcassé cherche à affaiblir la Triple Alliance

La Triple Alliance alors composée de l’Allemagne, de l’Autriche-Hongrie et de l’Italie est élaborée par l’Allemagne pour isoler la France. Le seul moyen pour celle-ci de rompre son isolement est donc d’affaiblir la Triple Alliance. Oui, mais comment ? Depuis une dizaine d’années la France et l’Italie se livrent une guerre douanière qui pénalise l’Italie. De plus, l’Italie a de bonnes raisons d’en vouloir à la France sachant que par son intervention en 1881 en Tunisie, celle-ci a ruiné les projets italiens en Tunisie. Il s’agit donc pour la France de réparer ses erreurs pour amadouer l’Italie et de ce fait affaiblir la Triple Alliance. La France signe avec l’Italie des accords qui mettent fin à la guerre douanière, et qui aboutissent sur un désistement mutuel de colonies : La France cède la Tripolitaine à l’Italie et celle-ci cède le Maroc à la France. Et pour finir le gouvernement italien donne à la France une promesse secrète de ne pas entrer en guerre contre celle-ci en cas de conflit provoqué par l’Allemagne.


    1. 1907 : constitution de la Triple Entente

La Triple Entente constituée 1907 avec la France, l’Angleterre et la Russie n’est que la finalisation des alliances franco-russe et franco-britannique. Au départ la Triple Entente naît du désir de la France de rompre son isolement. C’est pourquoi elle tente de s’allier avec de fortes puissances telles que la Russie et l’Angleterre pour à son tour isoler l’Allemagne.


  1. Pour protéger les intérêts de la France, Delcassé doit résister aux tentatives d’intimidation.



    1. 1905 : première crise marocaine : mise à l’épreuve de l’Entente Cordiale.

Les arrangements entre l’Angleterre et la France et entre l’Italie et la France excèdent l’Allemagne qui ne veut pas être à l’écart des questions internationales. Le gouvernement de Berlin déclenche alors la première crise marocaine car il redoute l’encerclement de l’Allemagne par les stratégies françaises. Pour l’Allemagne il s’agit avant tout de préserver les intérêts économiques et commerciaux, rivaux de ceux de la France, qui veut étendre son empire colonial sur l’ensemble du Maghreb.

C’est pourquoi l’Allemagne prétend défendre la liberté marocaine en soutenant le sultan Moulay Abd-el-Aziz contre « la France impérialiste » qui veut faire du Maroc un protectorat. Guillaume II menace alors la France de guerre, menace qui est prise au sérieux par le Président du Conseil de l’époque (Maurice Rouvier). Celui-ci accepte alors de rencontrer le gouvernement allemand lors de la conférence d’Algésiras, où il est décidé que le Maroc ne sera pas un protectorat. Cet échec français contraint Delcassé à démissionner. Mais peut-on parler de réel échec alors que la Russie et l’Angleterre ont soutenue la France, malgré la mise à l’épreuve allemande ?


    1. 1911 : deuxième crise marocaine : incident d’Agadir

En 1911, le sultan Moulay Abd-el-Aziz doit faire face à une révolte qui bloque la ville dans la région de Fès. Le sultan fait alors appel à la France pour régler le problème. La France intervient mais en profite pour occuper la région de Fès et de Mekhnès. Ceci est une violation de la convention d’Algésiras, c’est pourquoi l’Allemagne saute sur l’occasion pour s’opposer à la France en envoyant un navire le Panther. L’affrontement entre France et Allemagne est évité de justesse grâce aux britanniques et à la souplesse du Président du Conseil (Joseph Caillaux). Celui-ci accepte alors de céder une partie du territoire du Congo en échange du Maroc. La France bénéficie alors de la totalité du Maroc, ce qui constitue un succès pour Delcassé qui entre temps est revenu au gouvernement en tant que ministre de la Marine.



    1. crises des Balkans (1908 à 1913)

Les crises des Balkans débutent en 1908 avec le conflit de la Bosnie-Herzégovine. Autriche-Hongrie veut annexer la Bosnie-Herzégovine à son territoire mais elle est contrée par la Serbie qui refuse et qui dispose du soutien de la Russie. L’alliance franco-russe aurait voulu que la France apporte à son tour son soutien à la Russie, mais Delcassé refuse de s’engager dans un conflit qu’il juge inutile. La Serbie est alors contrainte d’accepter l’annexion, ce qui contrarie la Russie. Pour la Russie, la France s’est dédouanée de ses responsabilités, et elle n’a désormais plus le droit à l’erreur. C’est pourquoi lorsque l’Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie, puis l’Allemagne à la Russie, la France n’a pas d’autre choix que de soutenir la Russie. Pourtant la stratégie de Delcassé consistant à ne pas intervenir dans le conflit balkanique a permis d’éviter ou plutôt de reculer la guerre générale.

Conclusion : À la fin de sa carrière politique Delcassé ne croit plus à l’équilibre européen qu’il pensait possible à ses débuts. Malgré cette déception, il n’a pas cessé de vouloir maintenir l’alliance franco-britannique pour placer la France au rang de puissance mondiale et coloniale. Sa politique repose avant tout sur la diplomatie ce qui lui a permis d’arriver à son but. La seule erreur qu’il a pu commettre a été d’isoler l’Allemagne comme celle-ci l’avait fait avec la France. Peut-être alors que cette stratégie française a contribué à la catastrophe d’août 1914 ?

similaire:

Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez iconRésumé : L’université de Toulouse, reconstituée en 1896, était la...
«Toulouse universitaire» et inclut l’institut catholique dans sa présentation des différents établissements d’enseignement supérieur...

Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez iconThèse présentée à la Faculté des Lettres pour le Doctorat ès-Lettres
«l’influence réelle des circonstances géographiques et climatériques sur l’homme»

Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez iconLittérature russe léon Tolstoï (Толстой Лев Николаевич) 1828 1910...
«Un homme pleurait» : traduction de Th. Tutchev et Ch. Salomon parue dans la Revue de Paris, 1er novembre 1923

Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez iconThèse de la Faculté des Lettres de l'Université de Paris. Éditions...
«Le goût chinois» à Trianon. — III. Les étoffes, les broderies et les fleurs de Chine. — IV. Les laques. — V. Les porcelaines

Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez iconMohamed Lazhar Gharbi, Faculté des lettres, des arts et des humanités, La Manouba, Tunis
«maquis statistiques»2, a exclu le Maghreb, ce qui prive toute recherche, sur cette partie de l’Empire colonial français, d’une source...

Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez iconLeçon d’ouverture au cours d’histoire du Moyen Age, à la Faculté...

Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez iconProgramme Journée du jeudi 21 novembre 2013, Université de Paris-Est, Créteil
«Omar Bongo», Gabon; Faculté des lettres de l’Université de Craïova, Roumanie; Institut de Recherches Interculturelles et Philologiques...

Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez iconL'ecole de medecine de toulouse
«La Faculté, composée de 5 professeurs et de tous les docteurs agrégés s' assemble le premier dimanche de chaque mois pour conférer...

Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez iconThèse présentée à la Faculté des Lettres pour le Doctorat ès-Lettres
«permissions» ne terminent pas la Querelle. — La constitution Ex quo singulari (1742) met fin à la lutte par la condamnation des...

Théophile Delcassé (1852-1923) était un homme politique français. Licencié à la faculté de Lettres de Toulouse, IL monte sur Paris en tant que précepteur chez iconProgramme rendez-vous chez bebert
«Ah ! Entrez, Renaud, asseyez-vous, je vous attendais…» dit-il avec assurance car c’était un homme très cultivé qui avait lu beaucoup...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com