Thèse de sciences de l’éducation





télécharger 458.8 Kb.
titreThèse de sciences de l’éducation
page8/50
date de publication04.11.2017
taille458.8 Kb.
typeThèse
h.20-bal.com > loi > Thèse
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   50

Démocratiser la société par l’Ecole : conception des régimes communistes ou de groupuscules d’extrême-gauche, inégalitaire envers les sujets brillants


p.32

(…) Démocratiser la société par l’Ecole, c’est assigner à celle-ci comme finalité première de modifier ou de contribuer à modifier dans une perspective révolutionnaire les rapports favorisés-défavorisés, dominants-dominés. A l’étranger, cette démarche a été retenue par certains systèmes scolaires des pays de l’Est pour favoriser l’accès d’élèves de milieux modestes à des fonctions antérieurement réservées aux anciennes classes dirigeantes. En France, cette conception n’existe guère sous d’autres formes que des écrits épars dûs à des groupuscules d’extrême gauche ou à quelques individualités. La thèse est porteuse d’une politique volontairement inégalitaire puisqu’elle tend à priver de l’accès à l’éducation les favorisés ou à leur rendre cet accès plus difficile. Cette démarche ne se confond pas avec une politique inégalitaire d’attribution des moyens d’enseignement qui n’affecte en rien l’accès à celui-ci. Elle ne se confond pas non plus avec la conviction, plus communément répandue, que la démocratisation de l’Ecole provoquera à la longue une modification de la stratification sociale en favorisant la mobilité sociale.

L’éducation civique en démocratie et sous le totalitarisme


p.33

(…) L’éducation civique (…) se retrouve dans les démocraties libérales et dans les démocraties populaires. Si elle existe dans les régimes autoritaires, ce qui est le cas, c’est parce que, transformée alors en formation d’endoctrinement, de mobilisation, elle modèle un sujet fidèle pour assurer la durabilité du régime politique. Elle n’existe pas alors pour former des citoyens éclairés, critiques, responsables.

L’Ecole française, très centralisée et autoritaire


p.34

(…) Le partage des pouvoirs à l’école est dans de nombreuses démocraties libérales très différentes du nôtre. L’Ecole française garde les marques de l’intervention déterminante des conceptions napoléoniennes, puis de la Restauration, de la Monarchie de juillet et du Second Empire, dans son organisation. Les principes centralisateurs, hiérarchique, d’autorité, en constituent l’armature.

La démocratisation de l’enseignement : un principe de non-discrimination, d’égalité des chances


(…) Il reste à définir la démocratisation de l’enseignement. On la conçoit généralement comme étant la démocratisation de l’accès à l’enseignement, accès entendu au sens large de non-discrimination de fait ou de droit. Démocratiser l’enseignement « c’est préparer chacun à accéder, selon ses aptitudes, à la place où il sera le plus heureux et le plus utile à la société » (CAPELLE Recteur (ancien Directeur de l’organisation et des programmes scolaires), 1966, L’Ecole de demain reste à faire, PUF, collection « A la pensée », p.1)

« Démocratiser » = mettre à la portée du peuple


(…) « Démocratiser » est un verbe actif qui signifie « conduire à la démocratie » (Littré), c’est « rendre démocratique, mettre à la portée du peuple » (Quillet).

La « démocratisation » entendue comme élimination de l’inégalité des chances (FEN 1970, PEEP 1964)


La démocratisation a des relations avec l’égalité. « La démocratisation de l’enseignement fera reculer l’inégalité des chances » (Brochure Unité et Action (tendance communiste de la FEN) n°s 6, 7 de 1970, citée par Jean-Claude GUERIN, La F.E.N. ? un syndicat ? Ministère de l’Education Nationale, Cerf, Collection « Attention Ecole », 1973, p.69)… et, à l’inverse, la disparition des inégalités se confondra avec la réalisation de la démocratisation : « la démocratisation de l’enseignement sera réalisée le jour où tous les enfants… auront obtenu la compensation de tous les handicaps provenant d’inégalités physiques, familiales ou sociales » (Rapport de J. MORIZOT et L. CORNAERT, congrès de Marseille de la Fédération des conseils de parents d’élèves des écoles publiques, 18 mai 1964, in Pour l’enfant vers l’homme, n° spécial, mai 1965 p. 12.
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   50

similaire:

Thèse de sciences de l’éducation iconThèse de sciences de l’éducation

Thèse de sciences de l’éducation iconThèse de doctorat (N. R) en Sciences de l’Education

Thèse de sciences de l’éducation iconThèse de Sciences de l’éducation Université de Rouen Année 2002-2003...
«bibliographie étendue» est de regrouper les références qui ont alimenté, de manière directe ou indirecte, le travail de recherche...

Thèse de sciences de l’éducation iconBibliographie Thèse
«Observer et comprendre les évolutions démographiques» in Chenu A. et Lesnard L. (dir.), La France dans les comparaisons internationales-Guide...

Thèse de sciences de l’éducation iconThèse pour le Doctorat en Sciences Économiques

Thèse de sciences de l’éducation iconThèse en vue de l’obtention du grade de Docteur en Sciences du langage

Thèse de sciences de l’éducation iconUfr psychologie – sciences de l’education

Thèse de sciences de l’éducation iconHistoire Géographie Education civique Sciences et technologie

Thèse de sciences de l’éducation iconLibrairie – Bibliographie
«Les marchés électroniques : structures, concurrence et conditions d’efficience». Thèse de doctorat, Université Lille 1 Sciences...

Thèse de sciences de l’éducation iconBibliographie renault
«La restructuration de l’industrie automobile dans la concurrence internatyionale», Thèse de 3ème cycle en sciences économiques,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com