Voltaire, illustre philosophe des lumières





télécharger 9.89 Kb.
titreVoltaire, illustre philosophe des lumières
date de publication06.11.2017
taille9.89 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
Voltaire, illustre philosophe des lumières
Homme de lettres, il est intelligent et c’est l’un des plus riches écrivains.

Sa biographie : Le véritable nom de Voltaire est François-Marie Arouet. Il est né à Paris en 1694 dans un milieu bourgeois et aisé.

Le jeune Voltaire fait des études de droit et il commence à publier ses premiers écrits vers 22 ans. Peu de temps après, il est enfermé à la Bastille (prison de Paris) pour avoir écrit des textes satiriques, dans lesquels il se moquait d'hommes politiques proches du roi Louis XV. Il retrouve la liberté mais il doit s’exiler. Il vivra pendant trois ans en Angleterre.

De retour en France, il s’installe à la campagne, tout près de la Lorraine où il pourra se réfugier s'il doit à nouveau échapper à la justice du roi.

Mais en 1744, Voltaire, grâce au roi, retourne s'installer à Paris où il participe à la vie mondaine de la cour de Versailles. C’est de courte durée et Voltaire entre à nouveau en conflit avec la cour à cause de ses écrits. Il part en 1750 et se réfugie en Prusse à la cour de Frédéric II. Une querelle avec ce dernier mettra un terme à son séjour.
Lassé des voyages, de ses nombreux exils et de la vie mondaine des cours princières, à soixante ans, il s'installe à Genève dans la propriété des Délices. Il y goûte au charme de la nature et à la tranquillité. C'est à cette période qu'il écrit Candide (1759).

Cinq ans plus tard, il quitte Genève et s'établit en France, à Ferney, à portée de la Suisse, prêt à s'y réfugier à la moindre alerte. C'est là qu'il écrira ses dernières oeuvres (6000 lettres, 10 tragédies et un dictionnaire philosophique) tout en s'occupant d'agriculture et d'élevage. En 1778, Voltaire revient à Paris: il y est accueilli triomphalement. Épuisé par tant de gloire, il meurt le 30 mai. Il a 84 ans.

Ses œuvres

Candide : Ce nom vient du latin « candidus », cela veut dire, innocent. Candide a été publié simultanément à Genève, en Angleterre et en France en 1759. Voltaire a écrit cette œuvre pendant une période pénible à cause de la guerre entre la France et la Prusse qui a été très meurtrière.

Candide est une réflexion sur le mystère du mal et sur comment concilier l’existence du mal avec l’existence de Dieu.

Candide, le personnage principal, est un garçon assez naïf à qui la nature avait donné les mœurs les plus douces. Sa physionomie annonçait son âme. Il avait le jugement assez droit avec l'esprit le plus simple. C'est ce qui, je pense fait de lui un jeune homme assez niais. L'innocence qui se dégage de son esprit est sa principale caractéristique. Il a foi en ce que raconte son cher maître de philosophie, le docteur Pangloss. Il ne se fie qu'à l'opinion de Pangloss. Il n'a pas entièrement confiance en lui-même. Il croit que ce qu'il pense n'est pas juste et que seulement son précepteur détient ; a vérité absolue. Cependant, à la fin de l'histoire, Candide se rend un peu plus compte que ce qu'affirme Pangloss n'est qu'absurde. Candide nous donne aussi une leçon de vie à sa manière.
Œdipe : Ce nom vient du grec «Oídípous ».  C’est la première pièce de théâtre de Voltaire, celle-ci fut représentée pour la première fois le 18 novembre 1718 à la Comédie-Française, sans grande portée puisqu'elle se contente de reprendre le mythe d'Oedipe, sans y ajouter de véritables nouveautés, et qui tente de retrouver la simplicité grecque. Elle porte principalement sur l'amour de Philoctète pour Jocaste.

Œdipe est le premier écrit où Arouet prend le nom de Voltaire. Il corrigea cette tragédie lors de son embastillement en 1717, elle parut lors de son premier exil à Châtenay-Malabry et fut accueillie avec une extrême faveur. Elle marque le commencement du succès de l'auteur dans la carrière théâtrale.

similaire:

Voltaire, illustre philosophe des lumières iconVoltaire un philosophe des Lumières
«les fétiches hollandais qui m’ont converti et qui me disent tous les dimanches» ?

Voltaire, illustre philosophe des lumières iconFigures de l’histoire de France dans le théâtre au tournant des Lumières, 1760-1830
«Studies on Voltaire and the Eighteenth Century», 2007 : 07. Un vol. 16 X 24 de 427 p

Voltaire, illustre philosophe des lumières icon«Historiens biographes d’écrivains»
«et son temps» pour «s’excuser» d’être sorti de l’histoire même s’il parle beaucoup du Risorgimento dans cet ouvrage. Pour Voltaire,...

Voltaire, illustre philosophe des lumières icon«Le siècle des lumières»
«Le siècle des lumières» débute au lendemain de la mort de Louis XIV, en 1715, et prit fin au début de la Révolution française, en...

Voltaire, illustre philosophe des lumières iconCitoyenneté et empire à Rome (Ier-iiième siècles)
«Persicus», un des grands personnages de son temps, illustre par les charges qu’il a revêtues, illustre de par sa famille (son père...

Voltaire, illustre philosophe des lumières iconCours de Philippe Koeppel, octobre 1996-janvier 1997
«Lumières» fut employé dès le xviii° siècle. Les Lumières commencent en fait à la fin du xvii° siècle, avec Fontenelle et Bayle,...

Voltaire, illustre philosophe des lumières iconL’Europe française et ses mythes au siècle des Lumières
«Il y a eu, au départ, une intention militante : rappeler les grands principes des Lumières nous a paru indispensable dans un moment...

Voltaire, illustre philosophe des lumières iconArtiste-philosophe et sociologue de l’art et de la cyberculture

Voltaire, illustre philosophe des lumières iconH les regards de l’historien, du philosophe et du géographe sur la guerre

Voltaire, illustre philosophe des lumières iconSéance 1 : qu’est-ce que les lumières ?
«Auflarüng» (l’équivalent allemand de ce que nous appelons les Lumières). Kant s’interroge sur ce qui fait la spécificité de ce mouvement...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com