Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines





télécharger 90.05 Kb.
titreAngers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines
date de publication06.11.2017
taille90.05 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos


L’engagement des universités françaises

en faveur du développement durable

Témoignages d’actions exemplaires :

Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines

Juin 2010

Université d’Angers

Titre de l’action A

Cartographie des déchets

Axe du référentiel développement durable :

Axe 3 : Gestion environnementale

Contact :

Patrick PERRAUT 02 41 96 23 56 patrick.perraut@univ-angers.fr

Contexte :

L’Université d’Angers, comme toutes les universités, produit toutes sortes de déchets : papier, biologiques, chimiques et même radioactifs. Face à la multiplication des sites de production et la rapidité d’évolution des filières de traitement, il convient d’avoir une vision claire des types de déchets produits, de leur mode de traitement actuels et possibles.

Objectifs attendus :

100% des déchets produits par l’Université sont collectés et traités de manière optimale. De la réduction à la source jusqu’au recyclage, la réutilisation et, en dernier recours l’incinération ou l’enfouissement.

Méthodologie et actions :

Identification des sites de production, identification des quantités produites quand cela est possible. Identification et recensement des modes de traitement actuels et des possibilités futures.

Echéancier :

Action sur l’année 2008 ; mise à jour annuelle

Ressources mobilisées :

Chargé de mission développement durable plus ingénieur Hygiène, sécurité environnement

Résultats obtenus :

69% des déchets traités de manière optimale. Mise en place d’un site pilote (ISTIA) pour récupérer les déchets papier, cartons, métal et plastique des étudiants.

Evaluation de l’action :

Retour positif, objectif 100% atteignable, rencontre avec Angers Loire Métropole et des acteurs privés pour étendre la collecte à tous les sites de l’université




Titre de l’action B

Mise en place d’une Unité d’Enseignement Libre « Développement durable » à destination des étudiants de Licence

Axe du référentiel développement durable :

Axe 4 : Enseignement et Formation

Contact :

Patrick PERRAUT 02 41 96 23 56 patrick.perraut@univ-angers.fr

Contexte :

Souhait de former des étudiants conscients des enjeux, notions et outils du développement durable. Leur fournir une grille d’analyse de leur environnement personnel et professionnel pour les aider à appréhender les problématiques de développement durable qui y sont liées et leur donner des outils et des méthodes pour les résoudre

Objectifs attendus :

Former 20 étudiants volontaires par semestre

Méthodologie et actions :

Validation de la formation et mise en place de l’Unité Libre

Echéancier :

Début des enseignements, septembre 2008

Ressources mobilisées :

18 heures d’enseignements

Résultats obtenus :

4 fois 20 étudiants formés au sein de l’UEL

Evaluation de l’action :

Retours positifs, investissement des étudiants formés dans la politique DD de l’université. Déploiement de l’UEL sur le campus de Cholet

Université d’Angers (suite)

Titre de l’action C

Promotion du vélo sur le site Saint Serge

Axe du référentiel développement durable :

3.8 Mobilité durable

Contact :

Patrick PERRAUT 02 41 96 23 56 patrick.perraut@univ-angers.fr

Contexte :

L’étude des déplacements étudiants fait apparaître le risque de vol comme un frein à l’utilisation du vélo.

Objectifs attendus :

Développement de l’usage du vélo par les étudiants, remplissage du garage à vélo étudiant

Méthodologie et actions :

Mise en place d’un garage à vélo souterrain, sécurisé par code et accessible uniquement aux étudiants de l’Université.

Engagement par la signature d’une charte à utiliser le vélo un nombre de fois minimum par semaine

Mise à disposition périodique d’un atelier de réparation vélo

Echéancier :

Projet retenu fin 2009. Début des travaux septembre 2010. Inauguration janvier 2011

Ressources mobilisées :

30 000€ Collaboration Direction du Patrimoine Immobilier, Service Hygiène Sécurité Environnement, Présidence de l’Université, UFR Droit Eco Gestion, UFR Ingénierie du tourisme, du bâtiment et des services et Bibliothèque universitaire

Résultats obtenus :

Inauguration janvier 2011


Université Joseph Fourier – Grenoble 1

Titre de l’action A

Formation des personnels correspondants développement durable

Axe du référentiel développement durable :

- "Politique sociale et ancrage territorial" domaine 2.2.2 et 2.2.3

- "Enseignement et formation"

Contact :

Pierre Kermen, chargé de mission développement durable

pierre.kermen@ujf-grenoble.fr tél : 04 76 51 46 00

Contexte :

La formation des personnels au développement durable est un axe essentiel du Plan Vert de l’UJF. Un module de formation a été spécifiquement élaboré pour former les correspondants DD de l’UJF.

Objectifs attendus :

- Constituer un réseau de correspondants développement durable de terrain dans toutes les composantes et laboratoires de l’UJF pour soutenir et accompagner la réalisation du Plan Vert de l’UJF

Méthodologie et actions :

- Le chargé de mission développement durable s’est appuyé sur le service de formation des personnels. Un module spécifique d’une journée de formation a été élaboré par l’UJF.

- Le matin, séance de présentation d’un tronc commun du développement durable : - historique et cadre réglementaire du développement durable, présentation du référentiel du Plan Vert de l’UJF. *L’après midi, atelier pratique sur des thèmes différents pour chaque formation, exemple : le DD dans les marchés publics, l’outil Bilan carbone, le Plan local de déplacement….

Une formation nationale d’une semaine financée par la Mission de la Formation (MIFOR) du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, a été organisée à Grenoble en janvier 2010 pour tester et mettre au point le module de formation DD pour les personnels.

Echéancier :

- Programme intégré au programme de la formation des personnels de l’UJF. Objectif : une séance de formation par trimestre.

Ressources mobilisées :

- Le chargé de mission développement durable s’est appuyé sur le service la Mission ressources humaines de l’UJF

- La formation nationale au développement durable organisée en janvier 2010 pour les chargés de mission au développement durable a été financée par la MIFOR.

Résultats obtenus :

- 30 correspondants développement durable ont déjà été formés en 2010

- 20 chargés de mission développement durable de 15 universités françaises ont participé à la formation nationale de janvier 2010

Evaluation de l’action :

- Le module de formation des correspondants Développement durable élaboré par l’UJF «Les outils de pilotage du plan Vert dans les établissements d’enseignement supérieurs» est aujourd’hui en validation dans le groupe formation du groupe DD de la CPU. Fondaterra est chargé (été 2010) de formaliser ce module pour le mettre à disposition de tous les établissements d’enseignement supérieurs à la rentrée universitaire 2010-2011.

Université Joseph Fourier – Grenoble 1 (suite)

Titre de l’action B

Bilan énergie et carbone du Parc automobile administratif de l’UJF.

Intégration de critères du DD dans l’évolution du parc automobile.

Axe du référentiel développement durable :

Gestion environnementale

Contact :

Pierre Kermen, chargé de mission développement durable

pierre.kermen@ujf-grenoble.fr tél : 04 76 51 46 00

Contexte :

L'UJF possède un parc automobile de 77 véhicules provoquant des coûts importants en terme économique et environnemental.

- 150 000 euros dépensés chaque année en frais d'usage des véhicules de l'UJF

- 90 tonnes de CO2 émis en 2009, l'équivalent des émissions de la vie de 6 ménages, ou de la quantité de CO2 absorbée par 900 arbres durant 1 an.

- 465 000 kms annuels soit 12 fois le tour de la planète

Objectifs attendus :

- Réduction de la consommation d’énergie et des gaz à effet de serre

- Réduction des coûts du parc automobile administratif

- Amélioration du service, rationalisation des moyens

Méthodologie et actions :

Diagnostic et indicateurs de suivi. Mise en place de Marchés publics dédiés au parc automobile adminsitratif.

Echéancier :

Programme pluriannuel de renouvellement et/ou remplacement du Parc auto administratif. Premiers marchés en 2010

Ressources mobilisées :

Une étude conduite par le chargé de mission développement durable et la chef du service commande publique et réalisée par un étudiant

Résultats obtenus :

- Un nouveau marché public avec des critères de développement durable pour le parc auto de l’UJF

- Evaluation du bilan carbone et énergie du parc auto de l’UJF et évolution de ce bilan en cohérence avec le plan climat de l’agglomération de Grenoble. Etude UJF conduite également pour le compte des trois autres universités de Grenoble. Comparaison des situations d’usages et de coûts.

- Remplacement progressif par des voitures électriques

-Diminution de 7 à 10 % des émissions de CO2 totaux de l'Université Joseph Fourier pour le remplacement prévu de 2 véhicules en 2010

-1000 Euros économisés par véhicule sur les coûts de fonctionnement

(lié du passage d'énergie fossile à électrique) prévu pour les 2 véhicules en 2010

- Une démarche éco-responsable de la part des usagers du parc auto.

- Remplacement progressif par des voitures de location

- De la location courte durée : répondant à des besoins ponctuels ± 5 véhicules

- De la location longue durée : afin de passer d'une logique d'achat soumis aux amortissements à une logique de location ± 5 véhicules

- La location d'un véhicule utilitaire à disposition des services et composantes

- Mutualisation (au stade de l'étude)

Certains véhicules dont l'usage n'est pas optimal pourraient être mutualisés. Un service de réservation interne sera mis en place

- Mise en place d’un carnet de bord de suivi dans chaque véhicule

Evaluation de l’action :

Evaluation annuelle par une enquête quantitative et de satisfaction des personnels usagers des véhicules de services. Bilan annuel carbone et énergie. L’étude sera conduite par le secrétariat général.


Université Lille 2

Titre de l’action A

« Une imprimerie durablement efficace »

Axe du référentiel développement durable :

Gestion de l’Environnement

Contact :

Eugény BODIN – Chargée de mission Développement Durable

03.20.96.52.17. eugeny.bodin@univ-lille2.fr

Contexte :

Au sein du service reprographie de la Faculté des Sciences Pharmaceutiques de Lille 2, le Chef de service a décidé de mettre en place un système de recyclage avec l’aide de ses collègues volontaires.

Objectifs attendus :

Réduction du gaspis « papier »

Réutilisation du papier en « papier brouillon »

Diminution des achats de fournitures de bureaux

Valorisation du déchet « papier – carton »

Généralisation de cette initiative à l’ensemble de l’Université

Méthodologie et actions :

Méthodologie : Information & sensibilisation aux actions de recyclage et de réutilisation des supports « papier » - Changement des habitudes.

Actions :

  • Les vieux documents, non confidentiels, sont récupérés et rassemblés pour être réutilisés comme blocs de papier brouillon.

  • Reliures, trombones et couvertures plastiques des dossiers sont récupérés et réutilisés.

  • Les enveloppes pour le courrier interne sont également récupérées et réutilisées.

  • Les papiers et cartons sont enfin apportés à une association locale spécialisée dans le recyclage du papier & carton (ELISE)

Echéancier :

Lancement en Octobre 2004

Ressources mobilisées :

Service Reprographie + Personnels Volontaires (Ressources Humaines)

Résultats obtenus :

  • Plus de 10 000 feuilles par an sont transformées en bloc de papier brouillon

  • Aucunes fournitures de bureaux telles que les reliures, trombones ou couvertures plastiques ne sont achetées depuis lors.

  • Durée de vie d’une enveloppe interne ? Plus de 10 ans.

Evaluation de l’action :

Aucune évaluation formelle

Indicateurs :

  • Nombre de feuilles récupérées pour constitution des blocs de papier brouillon

  • Nombre d’achats de fournitures de bureau

Université Lille 2 (suite)

Titre de l’action B

« Action en faveur du Mix Energétique : installation de panneaux photovoltaïques »

Axe du référentiel développement durable :

Gestion de l’Environnement

Contact :

Eugény BODIN – Chargée de mission Développement Durable

03.20.96.52.17. eugeny.bodin@univ-lille2.fr

Contexte :

L’Université Lille 2 est pourvue d’un grand nombre de toitures terrasses sur ses bâtiments. Pour optimiser cet espace et contribuer au développement des énergies renouvelables, Lille 2 a décidé d’installer sur ces toitures des panneaux photovoltaïques. Par ailleurs, la mise en œuvre de la démarche stratégique de développement durable va permettre d’intégrer cette action dans une logique de communication et de sensibilisation sur les économies d’énergies.

Objectifs attendus :

  • Installation de 590 m² de panneaux photovoltaïques

  • Augmentation de l’alimentation en énergie renouvelable de l’Université

  • Optimisation et Baisse de la consommation énergétique

  • Usage raisonné et rationnel des terrasses des bâtiments

Méthodologie et actions :

L’Université Lille 2 s’est engagée dans un programme de développement du mix énergétique par l’installation de panneaux photovoltaïques sur ces toitures terrasses.

A l’aide de ces Diagnostics de Performance Energétique (DPE), Lille 2 a décidé de mettre en place une première zone « test » sur les toitures du service des sports de l’Université.

Par ailleurs, un Bilan Carbone devrait être mené dès la rentrée 2010 pour confirmer l’importance de généraliser cette production énergétique « propre »; notamment pour réduire la dépendance de l’Université aux énergies fossiles.

La conjugaison des DPE et du Bilan Carbone doivent mettre en valeur une cohérence patrimoniale et énergétique (isolation – performance énergétique – Energie renouvelable)

Parallèlement à l’installation de ces panneaux photovoltaïques, une animation et sensibilisation sur les économies d’énergie seront menées (Eco-gestes…)

Echéancier :

Lancement au Printemps 2010

Ressources mobilisées :

Service Patrimoine (Ressources Humaines et Techniques)

+ Ressources Financières + Ressources foncières

Résultats obtenus :

En cours

Evaluation de l’action :

En cours

Indicateurs :

  • Capacité de production énergétique

  • Consommation énergétique mensuelle

  • Coût global


Université du Maine – Le Mans

Titre de l’action

Gestion des déchets sur le campus de l’université du Maine

Axe du référentiel développement durable :

Axe 3 : gestion environnementale

Contact :

Yamna DJELLOULI yamna.djellouli@univ-lemans.fr

Contexte :

La gestion des déchets : un des axes importants pour mener des actions concrètes pour contribuer à une démarche de développement durable

Objectifs attendus :

Faire un état des lieux de la gestion des déchets produits au niveau du campus.

Relever les points positifs et négatifs.

Faire rencontrer des acteurs « épars » et créer une synergie pour gérer au mieux nos déchets pour un meilleur cadre de vie

Méthodologie et actions :

Travail réalisé dans le cadre de projet des étudiants de master professionnel « Ingénierie des déchets et ville durable » : projet tuteuré

  • une enquête effectuée sur le campus de l’université

  • entretien avec différents acteurs en charge de la gestion des déchets : production, tri sélectif, valorisation,

  • emplacement des infrastructures

  • présentation des résultats sous forme de FORUM (étudiants, service hygiène et sécurité de l’université, service propreté de Véolia, directrice du CLOUS, Le Mans Métropole, …

  • Action : ramassage des déchets sur le campus (après midi)

Ressources mobilisées :

Travail fait par les étudiants de master et deux enseignants

Invitation au Forum : la responsable hygiène sécurité Université du Maine, le responsable collecte Le Mans Métropole, le directeur exploitation du service propreté de Le Mans Métropole et la directrice du Clous, …

Résultats obtenus :

Manque de synergie entre les acteurs (université, Clous, écoles d’ingénieurs…), à des actions de sensibilisation à mettre en place (lors des réunions de pré-rentrée universitaire),

Manque ou mauvaise disposition des bacs / Cloisonnement de la gestion des déchets par établissement / Manque d’organisation globale / Manque de communication.

Evaluation de l’action :

Expérience très intéressante et enrichissante pour sensibiliser les étudiants et les acteurs producteurs de déchets et en charge de leur gestion

Quelques solutions à proposer :

- sensibiliser et organiser le tri

- Résidus putrescibles à récupération par un professionnel/ compléter zones vides et homogénéiser les contenants/ mutualiser les services

- créer un comité développement durable

- Charte de l’environnement / Communication sur les déchets en début d’année


Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Titre de l’action

Accompagnement des étudiants en situation de handicap, correspondants développement durable de l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Axe du référentiel développement durable :

- "Politique sociale et ancrage territoriale" domaine 2.1.2

Contact :

Frederic Louradour frederic.louradour@uvsq.fr tél : 01 30 98 78 96

Contexte :

L’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines a, depuis sa création, œuvré pour l’accessibilité et l’accompagnement des étudiants en situation de handicap. En janvier 2008 elle renforce son action en créant le Service d’accueil des étudiants handicapés (SAEH) dont les missions sont définies par la Charte université handicap.

Objectifs attendus :

Améliorer l’accessibilité à l’enseignement et au savoir des étudiants en situation de handicap en mettant en place les aménagements nécessaires et faciliter leurs démarches d’intégration professionnelle.

Méthodologie et actions :

- Repérage des futurs étudiants et préparation de la rentrée

- Accueil et suivi tout au long de l’année des étudiants handicapés

- Participation à l’analyse des besoins de l’étudiant, en liaison avec le SUMPPS et les MDPH

- Mise en place et gestion des aides matérielles et humaines

- Mise en place et suivi des actions de communication et de sensibilisation

- Coordination avec les UFR et leurs équipes enseignantes, les scolarités, etc.

- Coordination et mutualisation des compétences notamment dans la prise en considération de la situation de handicap de l’étudiant avec d’autres services de l’université (DRIP, DVE…)

- Travail autour de l’insertion professionnelle impliquant des liens externes avec des organismes tels que le POLE EMPLOI et l’APEC, des entreprises telles que, Banque populaire Val-de-France, Société Générale, RATP, Sodexho, et prenant appui sur les plates-formes d’insertion professionnelle et sur les forums organisés tels que « emploi/handicap ».

Echéancier :

Signée le 5 septembre 2007 pour deux ans, la charte université handicap a été tacitement reconduite le 5 septembre 2009 pour une période de même durée. L’accueil des étudiants handicapés est aujourd’hui assuré mais il faut continuer à agir en vue de répondre de la façon la mieux adaptée aux besoins spécifiques des étudiants en situation de handicap pour parvenir à ce que les étudiants en situation de handicap poursuivent leurs études dans les mêmes conditions que les valides.

Ressources mobilisées :

- Les acteurs du handicap à l’université sont multiples :

- Le SUMPPS (soutien médical, psychologique et prescription des aménagements d’études)

- Le SAEH (aides humaines, aides matérielles, organisation d’opération de communication, du forum emploi handicap, diffusion d’offres de stage, d’emploi et d’offres culturelles…)

- Les relais handicap (accueil et suivi individuel des étudiants sur site, relation avec les enseignants, mise en place des aménagements d’études et d’examen)

- les référents pédagogiques (adaptation pédagogique des études, relais entre l’étudiant et l’ensemble de l’équipe pédagogique)

- LSF (Langue des Signes Françaises), LPC (Langage Parlée Complétée) et cette année formation accueil des personnes en situation de handicap pour les relais

- L’UVSQ reçoit de l’aide grâce aux dotations ministérielles et avec les partenariats entreprises.

- Au niveau des moyens matériels : 2 imprimantes braille, four thermo relief, ordinateurs portables, logiciels spécifiques, dictaphones, cartes de photocopies, etc.

Résultats obtenus :

Les efforts soutenus de l’université permettent aux étudiants en situation de handicap de s’inscrire à l’université. Ainsi au cours des 5 dernières années leur nombre a progressé de 25% passant de 77 étudiants inscrits en 2004 à près de 100 aujourd’hui.

En mars 2009, l’université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines a été nominée aux trophées Handifriends en reconnaissance de sa politique volontariste en matière de handicap.

Evaluation de l’action :

Le référentiel Développement Durable intègre dans la thématique « politique sociale et ancrage territoriale » un domaine sur la diversité et parité notamment la mise en place d'action(s) en faveur de l'insertion des personnes en situation de handicap (conformité aux règlementations, actions supplémentaires pour accessibilité, cours à distance, services spécifiques, signature charte université handicap, ...)



Conférence de presse : jeudi 17 juin 2010 Page sur

similaire:

Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines iconUniversité de Versailles Saint Quentin en Yvelines U. F. R médicale Paris Ile de France – Ouest

Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines iconLe château de Versailles (Yvelines) fut construit sous le règne de...

Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines iconEn 1980, René fouquet et Georges gouffé créent au mans
«6 Heures du Mans» qui, très vite, se transforment en une épreuve renommée et attendue par les champions, le «Marathon International...

Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines iconDomaine de Versailles, ou Versailles-land ?
Conserver, protéger, restaurer pour le compte de l'Etat et gérer, mettre en valeur et présenter au public les biens culturels qui...

Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines iconProductions Patrick Gaboriau (décembre 2004)
«La sorcellerie actuelle dans le Choletais», L'Histoire des faits de la Sorcellerie, Angers: Presses de l'Université d'Angers, 1984...

Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines iconHorizøne Groupe zur (Angers)
«Ecrire pour la Rue» ministère de la Culture dmdts et sacd, l’aide a la création du ministère de la Culture dmdts, ainsi que de la...

Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines icon2009Membre du comité de sélection au sein de l’Université de Lille iii-charles-de-Gaulle
«Le crime, la guerre et le droit», essai inédit : Robert de Sarrebrück ou l’honneur d’un écorcheur, université de Lille III

Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines iconBibliographie Quentin Bajac

Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines iconDe Lille à Maastricht
«le fille aînée des fortifications». La première pierre avait été posée en juin 1668. Quatre ans plus tard, Lille offrait déjà l’aspect...

Angers, Grenoble 1, Lille 2, Maine-Le Mans, Versailles Saint-Quentin en Yvelines iconCompte-rendu intégral et commenté* de la délibération du conseil...
«equipements et reseaux d'equipementsportifs» stade grimonprez jooris transfert de l'equipement sportif






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com