Rôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets





télécharger 103.29 Kb.
titreRôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets
page3/3
date de publication06.11.2017
taille103.29 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3
partage dans ses premiers locaux (cf. calendrier, infra.) son espace avec la SATT (Société d’Accélération et de Transfert de Technologies), ce qui devrait favoriser encore plus la valorisation des travaux des utilisateurs de ce tiers-lieu.
Thématiques de la Cantine

Les thématiques traitées par la Cantine (cycle de conférences, ateliers, formations, expositions…) sont définies par l’équipe permanente et le comité de programmation des activités d'animation de la Cantine (voir ci-dessous « Gouvernance »).

Voici quelques thématiques qui ont été proposées par le comité de pilotage initial, et seront traitées sur la durée (sessions de 3 à 12 mois de conférences) dans cette Cantine dès les premiers mois. Elles intéressent aussi bien des équipes de recherche que des entreprises locales. Certaines sont issues de travaux antérieurs menés par exemple à l’Open Coffee brestois, d’autres découlent de thématiques de recherche ou de compétences d’entreprises identifiées sur le territoire.
• Culture & science : l'ENIB et le CERV ont notamment développé des compétences sur le théâtre et la science, par ex qui inspirent de nouvelles formes de pédagogie. C’est aussi un moyen de s’adresser à de jeunes publics.

• Histoire des sciences : thème de recherche dans une équipe de l’UBO, aborder les TIC, et plus largement les sciences, par le biais du fil historique permet de mieux comprendre les évolutions de la société

• Le transmédia et les nouvelles formes narratives : comment raconter une histoire à l’heure du multi-écran

• Énergies : énergies marines, énergies renouvelables, économies d'énergie... sont autant d’enjeux à comprendre pour lesquels il reste à inventer de nombreuses solutions

• Capteurs et acquisition de données : lien entre électronique, informatique, énergie, développement durable. Lien avec l’Internet des Objets.

• Human Body Interfaces : le corps bardé de capteurs, liaisons non intrusives avec le cerveau

• Sciences cognitives : notamment autour des travaux de l’équipe NeuCod de Claude Berrou à Télécom Bretagne très prometteurs dans la création d’assistants personnels intelligents

• Gestion de données : big data, data visualization, data journalism, data mining, systèmes d’information géographiques sont autant d’aspects de la gestion des grands corpus de données complexes qu’il s’agit de maîtriser. Comprend également la partie Open Data.

• Mobilités : le mobile et les transports (notamment à travers des projets sur le tramway)

• Le design : design des produits et des services, en lien avec les travaux des FabLab, les étudiants des écoles de beaux-arts, les artistes…

• L’économie sociale et solidaire dans un monde numérique

• Nouveaux modèles économiques dans un monde numérique

Cette liste non exhaustive peut être complétée par des thématiques en rapport avec le territoire, ou associées aux thèmes de recherche porteurs :

• la 3D, la réalité virtuelle et la réalité augmentée. La Cantine 2012 se trouvera en face du Multiplexe Liberté, permettant des démonstrations et des projections dans des salles grand public. Au Plateau des Capucins qu’elle rejoindra en 2015, un autre multiplexe est prévu.

• Les usages en mobilité 4G, et plus généralement sur le très-haut débit mobile des générations à venir, en lien avec la plateforme technologique ImaginLab

• L’internet des objets

• Vie et usages dans la ville numérique

• L’assistance aux personnes dépendantes

• Les thèmes traités au sein de l'IRT B-Com

• Les thèmes traités dans les prochains appels du PCRD et autres appels à projet, de manière à faciliter des rencontres et inciter à déposer des projets ambitieux et multidisciplinaires

Les partenaires de la Cantine peuvent également proposer des thèmes.
Services de la Cantine

Les services de la Cantine sont de diverses natures, et ne sont pas tous fixés début 2013. Ils ne s’adressent pas tous aux mêmes utilisateurs / adhérents.

Coworking : mise à disposition d'une douzaine de poste pour personnes souhaitant coworker.

Accès aux coworkers et aux projets : réservés aux partenaires d’un certain niveau, la possibilité de proposer des projets d’envergure à des coworkers, ou de rencontrer très en amont les coworkers pour les aider à progresser et établir un lien durable avec eux.

Utilisation de l'espace : salles de réunion ou de formation

Utilisation de l'espace : espace showroom pour présenter des produits, démontrer des services...

Utilisation du temps : créneaux pour faire des conférences, des animations... dans l'espace principal de la Cantine

Utilisation des ressources : les matériels de pointe acquis par la Cantine seront accessibles, sous condition, aux membres de la Cantine. Il est envisagé de faire l’acquisition régulière de tables tactiles, de tablettes et de mobiles à des fins de tests mutualisés par les adhérents.

Veille / Information : tout adhérent à la Cantine recevra une lettre d’information régulière sur les activités de la Cantine, ainsi qu’une veille sur les centre d’intérêts de la Cantine


Communication : la Cantine sera régulièrement exposée dans la presse, et partenaire de nombreux événements. Il sera possible, selon les degrés de partenariat, d’être associé à ces communications.

D’autres services pourront être imaginés par la suite, et les membres fondateurs participeront à la définition de ces services et la manière d’y accéder en fonction du type d’adhésion à la Cantine.

Les différents niveaux de service

Pour chaque type de service, on peut distinguer des niveaux de services : de base, avancés, et exceptionnels (ou premium).

Par exemple, la privatisation du lieu Cantine par un partenaire ou un utilisateur non membre adhérent pour une journée est un service d'utilisation de l'espace qui est exceptionnel. La domiciliation de l'entreprise d'un coworker (voir souhaits et attentes des coworkers, ci-dessous) pourrait être envisagée comme service de type exceptionnel, à tout le moins avancé.

Détaillons l'exemple du coworking. Le coworking consiste à disposer d'une table pour travailler à côté d'autres coworkers, si possible en collaborant avec eux : wi-fi et café sont compris dans le service. Les coworkers se distinguent des utilisateurs de cybercafés par le projet qu'ils élaborent et qui nécessitent les avantages d'un dispositif de type Cantine, notamment l'accès à un réseau de compétences et des conseils.

• Un utilisateur de passage accède au service coworking à plein tarif. Il s'agit là du même tarif que les autres Cantines, sur la base de 10€ la journée. S'il a un projet qui nécessite un usage régulier des espaces de coworking, il est invité à adhérer à la Cantine.

• Un membre individuel (personne physique) adhérent de la Cantine a accès au coworking à tarif réduit.

• Des carnets de tickets coworking sont disponibles, permettant des tarifs dégressifs (en normal comme en réduit). Ces carnets donnent accès aux autres cantines et tiers-lieu offrant les mêmes services et ayant passé un accord avec la cantine de Brest.

• Un partenaire fondateur ou adhérent (personne morale) disposera, en fonction de son niveau d'engagement (platine-bronze), et de sa qualité (normal, associé, bienfaiteur), d'un certain nombre de tickets de coworking, charge à lui de les distribuer / attribuer à son personnel (cas des entreprises, écoles), ses agents (collectivités) ou ses membres (association). Ces tickets peuvent être également offerts par le partenaire à certains de ses interlocuteurs (par exemple, des clients) qu'il voudrait attirer à la Cantine.

Ce qu'attendent les coworkers et visiteurs de la Cantine

Un sondage (diffusé via les réseaux sociaux à des cibles non connues à l’avance, et par mail aux adhérents des structures impliqués dans le groupe de pilotage) a été mis en place en juin 2012 pour connaître les intentions des futurs utilisateurs de la Cantine. Il fait apparaître un réel enthousiasme, et de nombreuses suggestions (thématiques, tarifs, horaires…) sont à prendre en compte. Le dispositif Cantine est attendu, sera intégré dans les outils des entreprises comme des établissements d’enseignement/recherche, et sera fréquenté régulièrement par des coworkers et des personnes désireuses de faire de nouvelles rencontres professionnelles et de s’ouvrir à de nouveaux horizons.

Les premiers résultats (sur 121 répondants à l’ensemble du sondage) sont les suivants :

• 85% d’hommes ont répondu. La courbe démographique est une gaussienne centrée sur la tranche 36-45 (tranches de 10 ans, de 18 à plus de 55 ans). 42% des répondants sont de Brest, 11% à moins de 5 km, 5% entre 5 et 10, et 14% pour chacune des tranches suivantes (10-20 ; 20-40 ; au-delà de 40). 80% ont entendu parler de coworking, mais 75% n’ont jamais fréquenté d’espace de coworking

• 29% chef d’entreprise / associé / gérant ; 20% salarié du privé ; 17% enseignant/chercheur ; 6% freelance ; 4% en cours de création d’une activité

• secteurs d’activité : informatique (38%), dont web & mobile (25%) ; conseil/formation (30%) ; communication (22%) ; community management (16%)

• lieu de travail habituel : dans l’entreprise (66%) ; chez soi (19%) ; lieu connecté (5%). Faible utilisation des tiers-lieux ! 45% des répondants travaillent de temps en temps dans des lieux publics, et 35% jamais.

• travaillent seuls (40%) mais en voyant régulièrement des gens. 25% travaillent seuls un jour par semaine, et 20% ne sont jamais seuls. 54% des répondants ont besoin de se réunir régulièrement, et 31% de temps à autres

• les clients / interlocuteurs des répondants sont entre 35 et 50% (plusieurs réponses possibles) proches, en Finistère, en Bretagne ou en France. Partout dans le monde pour 24%.

• Brest (93%) puis Rennes (54%) sont les deux bassins d’activité principaux. 30% environ pour Quimper, ou Morlaix, ou Lannion, ou Lorient.

• Besoins exprimés : développer son réseau professionnel (60%) ; rencontrer partenaires et prestataires (52%) ; rencontrer des clients, travailler à plusieurs sur un projet, recruter, travailler dans un lieu convivial (38%) ; rencontrer d’autres personnes, acquérir des compétences, trouver des experts, trouver un lieu de réunion (30%)…

• L’accès haut-débit, la convivialité, du matériel de visioconférence et des espaces privés pour recevoir clients et fournisseurs sont plébiscités dans un espace de coworking

• La présence de conférences, d’animations, de formation, d’événements entre membres, d’entraide entre les membres font partie des services les plus attendus

• Les horaires d’ouverture souhaités sont majoritairement 9h-18h du lundi au vendredi… 40% des coworkers potentiels souhaitent une ouverture après 18h.

• Grande disparité des réponses sur les tarifs possibles pour accéder à l’espace de coworking. La moitié des répondants accepterait de s’abonner pour avoir des tarifs préférentiels

• Tous les types d’événements possibles sur une cantine rencontrent au minimum 30% d’adhésion, jusqu’à 70%. La projection de ces chiffres semble présager d’un bon taux de fréquentation.

• L’ambiance conviviale et la possibilité d’échanger avec les autres utilisateurs sont fortement mises en avant (75%)

• 21% des répondants attendent la cantine avec impatience, 37% l’attendent et la fréquenteront régulièrement (total 58%). 41% verront à l’usage. 1% ne la fréquentera pas. 50% iront quelques fois par mois, 33% pour des événements précis, 11% 2-3 fois par semaine, 3% tous les jours

• La majorité des répondants (39) qui s’expriment sur le sujet estiment que la cantine brestoise ne doit pas se limiter au numérique. Les arts sont le plus cité, mais également les usages.

1   2   3

similaire:

Rôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets iconLa logistique, une fonction évolutive, multiforme et transversale
«tirer la fabrication» par les commandes au lieu de «pousser» par le plan de fabrication

Rôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets iconPlace et rôle des marchands espagnols à Bordeaux
«morisques» installés en France, dans le Béarn et à La Rochelle. Les projets reposent en partie sur une haine commune de l’Espagnol....

Rôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets iconJeStiMulE (Jeu Educatif pour la Stimulation Multisensorielle d’Enfants...

Rôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets iconRencontre avec les œuvres – ce2 cm1-cm2 – Collège – Lycée – Université Durée 1h15
«fait-main» : seul le processus de fabrication est mis en avant, l’action sur un matériau, la réaction d’une matière

Rôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets iconCroissance et transformations sectorielles : d’une économie post-industrielle...
«sociologique», rôle accru de l’Etat, rôle moteur des services collectifs. Ce thème sera repris au tournant du xxème siècle à travers...

Rôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets iconQuelques données sur l’Ecole en France du XVII au xixème siècle avant...
«exposés des motifs». L’Ecole devient une Institution d’un Etat unifié et centralisé. Les maîtres deviennent des fonctionnaires payés...

Rôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets iconThèse p 30 Projets

Rôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets icon9 nouveaux projets validés et 3 soutiens renouvelés

Rôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets iconProjets autour des rayons cosmiques

Rôle de fabrication, de détection et de stimulation de projets iconAéroports de Paris présente ses projets pour l'aéroport du Bourget






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com