Sfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies





télécharger 33.38 Kb.
titreSfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies
date de publication07.11.2017
taille33.38 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos

SFR PLAYER MONDES NUMERIQUES

NUMERO 2 – HOMO NUMERICUS



Le numérique révolutionne nos vies


PDG de Palm, ancien senior vice president d’Apple, père de l’iPod, Jon Rubinstein partage sa vision du numérique.

Quels sont, selon vous, les produits qui marquent l’histoire de la révolution numérique ?

Dans un passé récent, c’est Internet. Les informations et contenus que nous consommons aujourd’hui nous parviennent d’Internet. Les e-mails, l’actualité, les loisirs en sont les principaux exemples.

Qu’est-ce que le numérique change dans notre société ?

La productivité. Pensez à tout ce qu’il fallait pour arriver au même résultat il y a seulement vingt ans, lorsqu’il n’y avait ni ordinateurs, ni téléphones portables et pas d’Internet. La technologie numérique a révolutionné notre façon de travailler et de vivre.
Va-t-on voir apparaître de nouveaux produits ou services véritablement révolutionnaires ?

Absolument. Ce qui fait avancer les entreprises comme Palm, c’est la volonté de proposer des expériences et des produits innovants et de trouver le prochain qui fera un carton. Les produits d’aujourd’hui n’en sont encore qu’à leurs premiers pas.
Quel est le produit sur lequel vous avez travaillé dont vous êtes le plus fier ?

J’ai travaillé sur beaucoup de produits, mais le webOS, système d’exploitation mobile développé par Palm, occupe une place à part. Ce n’est pas souvent qu’on vous donne une feuille blanche et les outils pour créer quelque chose de véritablement différent. Palm avait besoin d’un nouveau système d’exploitation, nous avons pris la courageuse décision de tirer un trait sur tout ce que nous avions fait jusqu’alors et de créer, en partant de zéro, un tout nouveau type de plateforme, qui sera développée exclusivement pour les mobiles.

Quels sont les outils numériques donc vous ne pouvez pas vous passer ?

Ma vie tout entière est sur mon Pre et mon Pixi. Mes e-mails, mes contacts, mon calendrier et le Web… Tout se passe sur mon téléphone. Mais je suis certain que quasiment tout le monde dirait ne pas pouvoir vivre non plus sans son téléphone mobile.
Êtes-vous un accro de l’internet mobile ?

Je suis accro à l’idée d’avoir en permanence tout ce dont j’ai besoin à portée de main. La fonction que j’utilise le plus est l’Universal Search de webOS. Lorsque je cherche quelque chose, je n’ai pas besoin d’aller sur une page marquée par un signet, je n’ai qu’à commencer à taper sur l’appareil, et webOS trouve pour moi.
À votre avis, quels moyens une entreprise doit-elle mettre en œuvre pour être plus innovante ?

Deux choses. La plus importante, c’est d’embaucher les meilleurs professionnels que vous pouvez trouver. Une société et ses produits ne peuvent pas être meilleurs que les gens qui les font. Ensuite, il faut savoir prendre des risques et parier sur des projets qui doivent encore faire leurs preuves sur le marché.
Quelles sont les grandes étapes pour développer de nouveaux concepts ou produits ?

L’étape la plus importante est la première, celle qui détermine quel bénéfice le consommateur pourrait tirer d’un nouveau produit ou d’une nouvelle fonction. Lors du développement de webOS, par exemple, nous avons vu la possibilité de donner au consommateur un ensemble puissant d’outils susceptibles de lui simplifier la vie.
SFR est le partenaire privilégié de Palm en France. Comment repérez-vous vos partenaires ?

Nous nous allions à ceux qui partagent notre volonté de relier nos clients aux personnes et aux informations qui sont importantes pour eux, où qu’ils se trouvent. Nous avons la chance de travailler avec de grands opérateurs qui partagent la même foi que nous.

Le parcours de Jon Rubinstein


• Jusqu’en 2006 : senior vice president d’Apple, il est considéré comme le père de l’iPod.

• 2007 : il rejoint Palm en qualité de président exécutif. Sa mission est de tout mettre en œuvre pour que Palm recouvre une position de force sur le marché des smartphones. Il supervise le développement du système d’exploitation Palm webOS du Pre et, plus récemment, du Pixi.

• été 2009 : il devient président -directeur général de Palm.

• Janvier 2010 : il annonce un partenariat avec SFR pour le lancement de mobiles webOS en France.

Retrouvez Jon Rubinstein en vidéo sur le site Internet de SFR PLAYER

Des voisins à portée de clics


Le numérique donne naissance à de nouvelles formes de lien social. Explications.

Les outils numériques resserrent les liens sociaux et peuvent aider certaines personnes comme les plus démunies ou les plus isolées. Les petits frères des Pauvres et Giovanni Pandolfo, responsable du projet Voisin-Age, l’ont bien compris. S’inspirant du succès de Peuplade, un réseau social visant à rapprocher les voisins selon leurs affinités et leurs besoins, ils ont lancé Voisin-Age en juin dernier. Ce site ambitionne de rassembler les personnes d’un même quartier et de coordonner leurs actions pour soutenir une personne âgée. Le principe est simple : le voisin s’inscrit sur le site et renseigne dans un profil l’aide qu’il peut apporter aux personnes âgées (coups de main, cours, discussions…). L’isolement des aînés est signalé par les centres d’action sociale, les mairies, les pharmaciens ou les médecins. « Voisineurs » et « voisinés » sont ensuite mis en contact selon leurs affinités et leur proximité géographique. Le voisin détermine lui-même le moment où il accepte d’être sollicité. « Il ne s’agit plus de fixer des schémas de fonctionnement figés, explique Nathan Stern, à l’origine du site peuplade.fr et cocréateur de Voisin-Age. Les gens s’approprient les relations d’une manière beaucoup plus libre. On mélange sa vie, comme l’a fait cette jeune étudiante qui, ayant pour habitude de passer ses vacances dans le Sud avec des amis, a décidé d’emmener avec elle une personne âgée avec qui elle avait tissé des liens. » Malgré un déficit de connaissance des technologies des personnes âgées encore très important, Giovanni Pandolfo, est convaincu : « Le site voisin-age.fr a été pensé en des termes futuristes. Nous pensons que les seniors seront bientôt familiers de l’outil informatique. » Lancé à titre expérimental en 2009 dans le 17ème arrondissement de Paris, Voisin-Age devrait couvrir l’ensemble des vingt arrondissements d’ici à fin 2010.

Témoignages


Catherine, 44 ans, artiste peintre « voisineuse »

« J’ai découvert Voisin-Age quand j’ai commencé à faire du bénévolat chez les petits frères des Pauvres. Ici, on partage des choses simples : je marche avec Huguette, je bois un thé avec Élisabeth, je papote avec Daniel. Maintenant, ce sont eux qui m’appellent pour prendre de mes nouvelles ! »
Antoinette, 81 ans, retraitée « voisinée »
« Je suis inscrite sur Voisin-Age depuis trois mois. Ma famille est en Angleterre, et je ne connais plus personne dans mon immeuble. C’est une vraie chance de pouvoir rencontrer ces jeunes d’une extrême gentillesse. Ils me considèrent comme leur mamie ! L’autre jour, ils m’ont accompagnée à la Fnac pour que j’achète l’ordinateur de mes rêves. J’ai Internet depuis une semaine, et Amadou va me montrer comment m’en servir, je suis impatiente… ».

Découvrez Voisin-Age en vidéo sur le site Internet de SFR PLAYER

Nicolas Rey Sa vie Numérique


Écrivain et chroniqueur, Nicolas Rey intervient sur France Inter et sur Canal+.

Le numérique, ça signifie quoi pour vous ?

Longtemps, je me suis contenté de mon vieux portable. Une adresse Internet ? Ma soeur me l’a créée l’an dernier. Aujourd’hui, je comprends l’intérêt de la communication en ligne. Sans doute parce qu’après une longue hospitalisation (comme je le raconte dans mon livre) j’ai découvert qu’un téléphone et un ordinateur portables, c’était comme avoir son bureau sous la main. C’est aussi simple que ça.

Qu’est-ce que ça change dans votre métier ?

Le top, ce sont les archives en ligne ! Des milliers de documents vidéo ! Si je veux savoir ce que disait Pompidou au moment de ma naissance, un clic, et voilà, je peux contextualiser.

Quel est votre outil numérique préféré ?

Sans aucun doute mon portable. Il est ma mauvaise conscience (tous ces appels que je dois rendre), mais aussi ma bouée de survie : le lien avec mon fils, mes sushis, mon loueur de DVD. Sans mon portable, rien de tout ça ne serait possible.

Utilisez-vous les réseaux sociaux ?

J’ai un peu peur des iPhone, de MySpace, etc. On m’a raconté qu’un type avait cassé avec sa copine à cause d’une erreur d’aiguillage d’e-mail ! Et aussi tous ces gens qui affichent leur statut : moi je ne veux pas rater une rencontre à cause de ça. Je crois à la vraie rencontre : rien ne remplacera la peau.

Un léger passage à vide (Au Diable Vauvert) est le sixième roman de Nicolas Rey, son plus grand succès en librairie.

Partenariats


L’e-mail solidaire

Quarante milliards d’e-mails sont échangés chaque jour dans le monde… Et si chacun d’eux générait un don gratuitement ? C’est la solution d’e-mail solidaire proposée par le logiciel Mailforgood. En intégrant à la fin de son message la bannière publicitaire d’un annonceur engagé dans le développement durable, l’internaute génère gratuitement à chaque envoi d’e-mail un don à l’une des associations sélectionnées. SFR soutient cette initiative en encourageant ses clients mobile, ADSL et fibre à utiliser Mailforgood.

Plus d'informations sur le site Internet de Mailforgood

La technologie numérique au service de l’environnement

C’est sur cette thématique que Fondaterra, Fondation européenne pour des territoires durables, et SFR ont fait plancher les étudiants. Le concours « Vers des campus plus verts », sur l’usage des TIC au service de l’environnement, a été lancé auprès de la population estudiantine française, soit un million et demi de personnes. Optimisation des déplacements, dématérialisation, réduction des consommations énergétiques des bâtiments… Les projets des étudiants rivalisent d’imagination, tous réalisables à l’échelle de leur campus ou plus futuristes.

Retrouvez les lauréats sur le site Internet de SFR PLAYER

La maison vue de votre mobile


Pouvoir agir et interagir en mobilité avec son domicile, c’est désormais possible grâcenau service SFR HomeScope. Cette caméra rotative à 360°, équipée de la vision nocturne infrarouge, d’un détecteur de mouvements et d’un bouton pour une désactivation temporaire du système, se pilote depuis un mobile 3G ou son ordinateur. L’utilisateur peut consulter à tout moment les vidéos de la caméra en temps réel et la diriger pour en changer l’angle de vue. Il peut aussi être prévenu en cas de détection de mouvements par des alertes e-mails, SMS et MMS. Autre fonction étonnante : tapez un texte sur votre ordinateur ou votre mobile, et la caméra parlera au domicile avec la voix de synthèse choisie. SFR HomeScope a reçu le label Janus des services 2009 décerné par l’Institut français du design.

SFR HomeScope sur le site Internet de SFR PLAYER

Révéler les talents


Aujourd’hui, Internet est une formidable opportunité de détection et de diffusion d’idées et d’œuvres. Faire émerger de nouveaux talents et les accompagner sur la voie de la professionnalisation, c’est l’ambition du programme SFR Jeunes Talents. Frank Esser nous parle de cet engagement de SFR.

SFR Jeunes Talents compte aujourd’hui plus de 130 000 membres. À quoi tient cette réussite ?

D’abord, l’outil que nous avons créé, un portail mobile et Web dédié, est une vraie référence. C’est la première plateforme communautaire Web et mobile de révélation de talents. Chacun bénéficie ainsi d’un lieu d’expression gratuit, accessible à tous. SFR Jeunes Talents est un véritable tremplin vers la reconnaissance du grand public, qui les découvre et échange avec eux, mais aussi avec des professionnels qui peuvent ensuite les parrainer. Ce programme révèle les artistes à travers leur création, et aussi les développeurs d’applications. Les bénéfices pour les jeunes talents se concrétisent rapidement. Preuve en est : en 2009, près de trente groupes de musique ont signé un contrat avec une maison de disques et, dans un autre registre, Jason Dilukeba a décroché le grand prix BD-Manga au Salon du livre. Fort de ce succès, en 2010, nous élargissons ce programme aux entrepreneurs au service de l’innovation.

À quels types d’entrepreneurs et de projets s’adressera le nouveau programme ?

Les projets auxquels nous sommes attachés concernent l’innovation responsable : les technologies vertes, l’e-santé, l’e-éducation, l’e-paiement, l’énergie… En bref, tout ce qui préoccupe les Français et qui va dans le sens de nos engagements. Le numérique doit proposer des solutions efficaces et utiles pour faciliter notre quotidien. À nous de les faire émerger !

Jason Dilukeba


Lauréat du concours SFR Jeunes Talents - Salon du livre 2009, il est l’auteur d’Ekeko, sa première bande dessinée d’inspiration japonaise, publiée en janvier 2010 aux éditions 3TPF.

Anne Graignic et Claire Gallic


Lauréates du prix SFR Jeunes Talents Innovation à Rennes, en mars dernier, avec leur projet MobiliVille dans la catégorie « Les nouveaux business du Web ».

Marc Montméat


Lauréat du grand prix SFR Jeunes Talents Photo 2009, il a été une des révélations à Paris Photo avec la vente de plus de quarante tirages.

Music is not fun


Un des trente groupes SFR Jeunes Talents Music qui a signé avec une maison de disques. Son premier album, British Rendez-Vous, est dans les bacs depuis septembre 2009.

Découvrez les jeunes talents développeurs « Palm webOS » sur le site Internet de SFR PLAYER

Homo Numericus

Portraits d’une révolution Invisible


Décrypter les tendances, découvrir et défendre de jeunes talents, se tenir au plus près d’une société en constante mutation technologique… SFR a décidé de pousser plus loin l’analyse des enjeux sociaux liés aux pratiques numériques. C’est pourquoi il offre un regard et un format innovant à travers un webdocumentaire, Homo numericus, portraits d’une révolution invisible, réalisé par Samuel Bollendorff et Éric Walther.

Suzanne, retraitée dans un petit village alsacien, aime bien s’offrir un petit bowling avec son mari. Mais sur la Wii, exclusivement. Longtemps, ce couple de seniors n’a juré que par le jeu Docteur Mario, le temps de soirées endiablées. Le Web, les consoles de jeu, c’est sûr, font partie de leur vie. « Ça nous rajeunit ! » affirment-ils. Quant à Sliimy, jeune musicien stéphanois découvert sur MySpace par un blogueur américain et propulsé icône internationale sur la foi d’une reprise (réussie) de Britney Spears, il vit le numérique tous les jours, mais ne manque pas de recul : « Aujourd’hui, les gens se focalisent sur les chansons, le format album ne les intéresse plus, c’est dommage… » Deux témoignages, deux regards extraits du webdocumentaire produit par SFR sur les nouvelles pratiques numériques. Des portraits et le regard d’experts nous montrent que la « révolution numérique » est partout et qu’elle engendre une véritable révolution sociale. Car il ne faut pas s’y tromper : l’arrivée des nouvelles technologies n’a pas seulement bouleversé le quotidien d’une certaine élite ou des plus jeunes, mais celui de la société dans son ensemble. Aujourd’hui, le numérique imprègne bon nombre de nos habitudes. Et ce phénomène se passe si discrètement qu’il en est presque invisible. Les utilisateurs ont-ils le sentiment de vivre une évolution ou une révolution ? Entre réel et virtuel, où en sont nos vies numériques ?

Qu’est-ce qu’un webdocumentaire ?


Un format innovant

Issu de la réunion des mots « Web » et « documentaire », le webdocumentaire, ou webdoc, met sur Internet le documentaire traditionnel, en l’ouvrant à d’autres formats de lecture. Mêlant le texte, les images et le son, la particularité du webdoc réside dans la possibilité d’une lecture non linéaire : l’utilisateur peut à tout moment revenir au menu, pour choisir dans quel ordre il regardera le contenu.

sur le site de SFR PLAYER


Vous pourrez écouter les témoignages d’utilisateurs (ados, seniors, artiste, famille…), sur leurs pratiques du numérique aujourd’hui, et aussi ceux d’experts comme Michael Stora, Nathan Stern, Jacques Rosselin. Vous retrouverez aussi Denis Delbecq nous fait part de son expérience du blog.

Témoignages


Les ados, tous accros ?
« Facebook, c’est pas toute notre vie non plus ! », Jade, Nabil et Théa, lycéens

Les seniors à l’ère du Web ?

« Je m’y adapte facilement : j’arrive à suivre les évolutions technologiques », Bernard, facteur à la retraite

Sliimy, artiste propulsé par le net ?
« Il n’y a pas assez d’âme sur Internet pour l’instant », Sliimy, chanteur pop

interview


Samuel Bollendorff, photographe de l’agence œil public, il est considéré comme le pionnier du webdocumentaire en France. Il a notamment été primé pour voyage au bout du charbon, en collaboration avec Abel Ségrétin.

Le webdoc est une nouvelle forme d’expression sur le net. En quoi consiste votre travail ?

Dans le photojournalisme, j’ai toujours cherché à raconter des histoires. Avec le webdocumentaire, mon travail a juste évolué. De photographe, je suis devenu réalisateur. Le son, l’image et le webdesign sont de formidables outils qui, assemblés, apportent une nouvelle forme de narration, d’écriture.

Quel est, selon vous, l’intérêt d’un webdoc ?

La singularité du webdocumentaire, c’est l’interactivité. Cela n’existe dans aucun autre média. Le webdoc permet d’avoir plusieurs niveaux d’appréhension de l’histoire. L’utilisateur profite de l’interactivité pour cliquer comme bon lui semble sur tous les contenus qui lui sont présentés : découvrir l’avis d’un expert sur une question, participer à la conversation…

Directeur de la publication : Julien Villeret. Directeur de la rédaction : Jérôme Richez. Responsable projet : Émilie Daillère. Création et réalisation : ISSN : en cours. Impression : Stipa, imprimeur labellisé Imprim’Vert. Magazine imprimé sur papier composé à 60 % de fibres recyclées et à 40 % de fibres FSC. Crédits photos : S. Bollendorff, J. Chiscano, D.R, Getty, G. Herbaut, Palm, F. Pieau, E. Sztulcman.


similaire:

Sfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies iconHomme de Cro-Magnon est un nom utilisé pour appeler les
«homme», «humain», ou encore «être humain», l’homo sapiens[ est le dernier représentant du genre Homo.] Les autres espèces comme...

Sfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies iconSfrplayer com Numero 3 – le numerique solidaire

Sfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies iconTd : management de l’innovation etude de cas business model et innovation chez Apple
«l’expérience numérique». L’écosystème regroupe un ensemble d’appareil compatibles entre eux, un système d’exploitation robuste,...

Sfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies iconGéopolitis Bibliothèques numériques : faut-il tourner la page ?
«Retrouvez tous les dossiers» puis taper les mots «bibliothèques et numériques» dans la zone de recherche. Sélectionner l’émission...

Sfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies iconSfrplayer com Numero 5 – et si c’était vrai Players
«journalisme de données». IL collabore de manière active à la rédaction du site d’information en ligne owni fr pour lequel IL a réalisé...

Sfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies iconLes Sommaires d’aeromed depuis le numéro Numéro 69

Sfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies iconProgramme «Paris Nouveaux Mondes»
«Paris Nouveaux Mondes». Le financement est versé à l’établissement dans lequel l’étudiant est inscrit en thèse et habilité à gérer...

Sfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies iconNuméro: 007 lundi 17 octobre 2005 Nos Jeunes Arbitres à l’honneur !
«tipiff», le dimanche 16 octobre 2005 au Palais des sports de Coubertin à paris

Sfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies icon«je n’écris pas des histoires, j’écris des vies» (Plutarque)
«je n’écris pas des histoires, j’écris des vies» (Plutarque) : la vérité factuelle importe peu, ce qui compte, c’est l’écriture des...

Sfr player mondes numeriques numero 2 – homo numericus le numérique révolutionne nos vies iconEdouard Molinaro, Le Souper, 1992. Eve Suzanne, «Révolution informationnelle...
«Paroles, échanges, conversations, et révolution numérique» : d’une définition à l’autre






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com