Utopie de «la propagande par le fait»





titreUtopie de «la propagande par le fait»
page12/16
date de publication22.10.2016
taille1.5 Mb.
typeUtopie
h.20-bal.com > loi > Utopie
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   16
expropriation ».

1940-1941

mex




Mariano SÁNCHEZ AÑON

Plusieurs expropriations menée par le groupe de cet anarchiste espagnol réfugié.




1941 01/01

fra

Prison de Montluc

Maurice JOYEUX

Mutinerie puis évasion

4 ans de prison jusqu'en 1945.

1941 22/08

esp




Anarchistes

Arrestation de militants accusés d'attaques à mains armées

Agustí BERMEJO, Manuel PERALTA GOLDERON, José ACEVEDO “El Paragüero” et Antonio LÓPEZ “El Pirri”.

1942 12/06

esp

Plaza Marina

Antonio RAYA GONZÁLEZ

Mort lors d'un affrontement dans un bar avec la police.

Membres des Jeunesses libertaires de Grenade.

1942 06/08

esp

Barcelona

Anarchistes ?

Assassinat d'un garde civil dans la calle Vallespir del barrio de Sans.




1942

ita

Vers Carrare ?

Giovanni ZAVA

Ce partisan exécute un policier




1944 début mars

ita

Milano

Armando ROSSI

Le groupe ROSSI fait sauter un centre de dépôts et une entreprise de parachutes (via Messina et Bovisa)




1944 été

ita

Passerano

Germinale CONCORDIA

Élimination d' Osvaldo SEBASTIANI, secrétaire de MUSSOLINI




1944 15/10

ita

Vers Barcis

Mario BETTO

Se fait sauter avec sa bombe dans un tunnel pour bloquer des nazis.




1945 24/04

ita

Nervi

Formations partisanes anarchistes

Expropriations et redistributions aux habitants




1945 06/08

esp

Barcelone

Guérilleros

6 anarchistes attaquent la succursale de la Banco de Vizcaya

= premier acte réellement anarchiste de la guérilla antifranquiste ? 100 000 pesetas récupérées.

1945 31/08

esp

Barcelone

Guérilleros

Attaque de la Banesto

200 000 pesetas récupérées

1945 14/09

esp

Barcelone ?

Guérilleros

Attaque usine de gaz

17 000 pesetas récupérées.

1945 29/09

esp

Catalogne

Guérilleros

Ciments FRADERA dévalisés

55 000 pesetas récupérées.

1945 16/10

esp

L'Hospitalet

Quico SABATÉ

récupère une voiture, une machine à écrire et 26 000 pesetas




1945 20/10

esp

Vers Figueras

Quico SABATÉ

Assaut d'un fourgon postal

Libération de 3 prisonniers, 2 parviennent à passer la frontière.

1946 24/01

esp

Barcelona

Anarchistes

Résistance armée, Francesca lance une grenade

Mort de Francisca GONZÁLEZ.

1946 21 ou 25/04

esp

Catalogne

Banyoles

Quico SABATÉ

CARACREMADA

Affrontement avec Guardia Civil

Un garde tué.

1946 juillet

esp

Cercs

Quico SABATÉ

MASSANA

Attaque d'une entreprise de lignite




1946 juillet

esp

Terrassa

Groupe de Ramón TERRÉ

Bombe dans le bâtiment de la Phalange




1946 29/11

esp

Barcelona

Guérilleros

Bombes dans les locaux de Solidaridad Nacional et de La Prensa




1946

ita




Giovanni MARIGA

CE COMMANDANT de la Elio, groupement partisan, assassine un ex-secrétaire du PNF

condamné à perpétuité, fait 22 ans de prison et sort en 1968.

1947 avril ou mai

esp

Granollers

MIR-MLR

Vol à main armée dans l'usine textile Casa Umbert




1947 17/05

esp

Barcelone

MLR de FACERIAS

Bombe dans la cathédrale




1947 03/05

esp

Almadén

Guérilleros

Attaque contre la Garde Civile vers Almadén




1947 mai

esp

Barcelone

FIJL ?

Bombe dans la caserne Guardia Civil de la Travesera de Gracia




1947 mai

esp

Catalogne

Anarchistes

Plan Militaire n°1 contre FRANCO

Non mené à bien.

1947 12/07

esp




MLR de FACERIAS

Assassinat de Eliseo MELIS ancien cénétiste devenu espion.

Mort de José PAREJA.

1947

esp

Barcelona

MLR

Attaque contre une succursale de la Banque de Bilbao calle Majorca

Butin de 172 000 pesetas.

1947 juillet

esp

Terrassa

AVELLANEDA

Attentat contre ligne haute tension




1947 juillet

esp

Martorell

AVELLANEDA

Reprise individuelle à mains armées




1947 été

esp

Barcelona

MLR de FACERIAS

Attaque contre HISPANO OLIVETTI

300 000 pesetas récupérées.

1947 été

esp

Aiguafreda

MALAGROSSO

Attaque

2 morts ?

1947 été

esp

Igualada

MALAGROSSO

Explosion

1 mort, 15 blessés.

1947 été

esp

Cercs

MASSANA

Plusieurs actions à Cercs et environs




1947 septembre

esp

Alcalà de Henarés

?

Diverses explosions




1948 30/04

esp

Barcelone

Groupe de José Luis FACERIAS

Attaque contre la Banco de Vizcaya dans la rue Rocafort




1948 07/05

Fra

Lyon

Groupe de SABATÉ

Attaque contre une entreprise lyonnaise

En juin 1949 Francisco SABATÉ sera arrêté en France et condamné à 1 an de prison.

1948 31/07

esp

Barcelone

Groupe de José Luis FACERIAS

Attaque usine “Tableros Juan Jover” (carretera del Puerto 25)

Butin : 125000 pesetas.

1948 été

esp

Barcelone (région)

Groupe de José Luis FACERIAS

2 hold-up et un vol dans une usine

Sans doute une douzaine d'atracos en juin à Barcelona !

1948 été

esp

Barcelone (région)

Groupe de Ramón VILA CARACREMADA

Attaque à main armée menée par Ramón VILA CAPDEVILA dit CARACREMADA.




1948 été

esp

Comarca de Berguedá

Groupe de Ramón VILA CARACREMADA

Multiples attaques

Sont visés entreprises, infrastructures…

1948 sept.

esp

San Sebastián

MLE-CNT

Premier projet d’attentat contre FRANCO lors des régates de San Sebastián. Échec

La tentative aérienne est menée par Antonio ORTIZ et José PÉREZ IBAÑEZ.

1948 oct.

esp

Berga

Groupe de Marcelino MASSANA

Vol dans une usine de tissus à la gare de Berga




1948 oct. Nov.

esp

Carburos de Berga

Groupe de Ramón VILA CARACREMADA

Explosion des lignes électriques




1948 nov.

esp

Barcelone (région)

Groupe de Marcelino MASSANA

Explosion contre ligne HT Figols-Vich




1948 21/12

esp

Hospitales


Groupe de José Luis FACERIAS

Attaque contre la Banco Hispano Colonial

Butin : 400.000 pesatas.

1949 début

esp

Barcelone

Groupe Los Maños

Attentat du groupe Los Maños contre l'indic Antonio SEBA AMORÓS

Indic blessé.

1949 début

esp

Barcelone

Groupe Los Maños

Assassinat d'un phalangiste




1949 jan.

esp

Serch

Groupe de Marcelino MASSANA

Assassinat du maire de Serch.




1949 17/01

esp

Carburos de Berga

Groupe de Ramón VILA CARACREMADA

Nouvelle explosion contre les lignes électriques




1949 29/01

esp

Barcelone ?

Groupe de Marcelino MASSANA

Attaque contre l’usine textile José SANGLOS.




1949 26/02

esp

Barcelone

Groupe de SABATÉ

Affrontement sur le Parallelo avec des policiers

Mort du policier Oswaldo BLANCO.

1949 02/03

esp

Barcelone

Groupe de SABATÉ

Groupe de Los Maños

Exécution de trois fascistes dont Juan Manuel PIÑOL sec. du Front des Jeunesses et le responsable des sports José TELLA

Mais le commissaire Eduardo QUINTELA, qui était visé, s’en sort.

1949 09/03

esp

La Torrassa

Hospitales

Groupe de SABATÉ


Affrontement avec la police

Fuite, blessé de José SABATÉ

Arrestation de José López Penedo

Mort d'un policier.

1949 11/03

esp

La Torrassa

Hospitales

Miguel BARBA MONCAYO

Tué lors d'un affrontement avec la police dans sa demeure.




1949 14/05

esp

Sant Llorenç Savall

Groupe de José Luis FACERIAS

Heurts avec la police

Mort de Guillermo GANUZA NAVARRO “Alías el Quique” (-1949)

Fuite de FACERIAS, Juan SERRANO & J. MARTÍ.

1949 15/05

esp

Barcelona ?

Groupe de José Luis FACERIAS

Groupe de SABATÉ

Bombes aux consulats du Pérou et d’Argentine et Bolivie. Celle au consulat du Brésil n’explose pas

Remarque : ces pays soutiennent l’Espagne à l’ONU.

1949 18/05

esp

ARAGON

14 guérilleros anarchistes

Sabotages entre Huesca et Bujaraloz.




1949 01/06

esp

Barcelone




Bombe Plaza de Cataluña




1949 03/06

esp

Barcelone

Pedro ADROVER

Bombe dans la cathédrale




1949 11/06

esp

Pyrénées

Antonio RIBERA

Combat contre Garde civile

Mort d'Antonio RIBERA.

1949 25/06

esp

Barcelone ?

Groupe de Marcelino MASSANA

Juan PUIG COSTA

Attaque à « Can Flaquer » contre un entrepreneur membre de la municipalité de Barcelone : Marcelino Pedro

FONTFREDA PUIG.




1949 30/05

esp

Barcelone

Anarchistes ?

Une dizaine de bombes liées au passage de FRANCO




1949 juin

esp




Groupe de Marcelino MASSANA

Séquestration du patron Pedro FONTFRAEDA




1949 02/07

esp

Barcelone




Attaque contre une entreprise ICAM de la Calle Pedro IV

Butin d'environ 37 000 pesetas.

1949 04/07

esp

Casasaies

Marcelino MASSANA

Résistance

Mort d'un garde civil.

1949 18/07

esp

Barcelone




Plusieurs bombes en divers endroits




1949 juillet ?

esp

Alcalá de Henares

Anarchistes ?

Conseil de guerre suite à une explosion proche de la localité

8 condamnations à mort.

1949 05/08

esp

Barcelone

Groupe FACERIAS

Attaque contre l’entreprise « El Pedralbes »




1949 11/08

esp

Barcelone

Groupe FACERIAS

Attaque contre l’hôtel Augusta




1949 12/08

esp

Barcelone

Groupe FACERIAS

Attaque contre une bijouterie : Rudolg Bauer (calle Valencia 260)




1949 19/08

esp

Barcelone

Groupe FACERIAS

Attaque contre la « Casa Eucort », entreprise automobile

Butin de 100 000 pesetas.

1949 26/08

esp

Frontière française

Vers Figueres

Groupe de José Luis FACERIAS

Combats contre la Garde Civile

Morts de Celedonio GARCÍA et Enrique MARTÍNEZ.

Fuite d'Antonio FRANQUESA, blessé, et 3 autres dont FACERIAS.

1949 28/09

esp

Frontière française





Combats contre la Garde Civile

Mort du guide Carlos CUEVAS (-1949)

Mort de Cecilio GALDÓS GARCÍA CN-FAI (-1949).

1949 09/10

esp

Barcelona

Groupe de José Luis FACERIAS et autres

Vol dans la Casita Blanca

Butin de plus de 30 000 pesetas ?

1949 14/10

esp

Barcelone




Attaque contre la Banco de Vizcaya de la rue Rocafort

Mort de Luciano ALPUENTE « Madruga »

1949 15/10

esp

Barcelone

Groupe de Marcelino MASSANA

Attaque contre la « Casa Alpear »




1949 17/10

esp

Barcelone

Groupe de SABATÉ

Combat contre la garde civile

Mort d'un garde.

Mort de José SABATÉ LLOPART frère d'El Quico.

1949 21/10

esp

Barcelone

Groupe Los Manos

Combat dans le barrio del Poble Sec

Mort de Víctor ESPALLARGA.

1949 21/10

esp

Barcelone




Autre affrontement dans le Barrio del Clot

Mort de Francisco MARTÍNEZ MÁRQUEZ (grupo “Tres de mayo”) et Secretario de Defensa de Barcelona

1949 novembre ?

esp

Catalogne

Groupes de Marcelino MASSANA et de SABATÉ

Attaques contre chemins de fer, bijouterie, transports de fonds…

29 libertaires tués (dont José et Manuel SABATÉ), 11 blessés et 57 arrestations de 1947 à 1950.

1949 novembre

esp

A Coruña

Cénétistes

Affrontements avec la police

7 cénétistes tués.

1949 08/11

ITA

Genova

DE LUCCHI Eugenio

BUSICO

MANCUSO Gaspare

Explosion au Consulat espagnol et incendie de documents et symboles franquistes




1950 09/01

esp

San Vicente de Castellet

CARACREMADA

Explosion de lignes électriques




1950 février

esp

Sant Vicenç de Castellet

CARACREMADA ?

Explosion de lignes électriques




1950 01/04

esp

Madrid

Anarchistes ?

Attentat manqué contre le défilé militaire du “Día de la Victoria”




1950 07/04

esp

Barcelona

Anarchistes ?

Bombe dans le Commissariat de la Bolsa




1950 08/04

esp

Barcelona

Anarchistes ?

Bombe dans le Commissariat de la Calle Ample.




1950 15/04

esp

La Junquera

Groupe de José Luis FACERIAS et autres

Attaque de la voiture du dramaturge Edgar NEVILLE




1950 17/04

esp

CATALOGNE

Groupe de José Luis FACERIAS

Attaque des Ferrocarriles catalanes.




1950 19/04

esp

Cerdanyola

Groupe de José Luis FACERIAS

Combats contre la garde civile

Mort de FRANQUEZA.

1950 13-15/11

ITA

Genova




Procès pour affaire du consulat

Libérations. Succès anarchiste

1950

ita

Roma

Giuseppe DE LUISI

Arrêté près de l'ambassade d'Espagne avec une valise d'explosifs.




1951 18/01

fra

Lyon

Groupe de SABATÉ ?

Groupe de MASSANA ?

Attaque contre un fourgon postal par une bande armée composée d'espagnols

dure répression contre le MLE-CNT : environ 30 arrestations dont Quico SABATÉ à Dijon et Marcelino MASSANA à Toulouse en février 51. SABATÉ libéré en novembre 1952.

José PEIRATS, secrétaire du MLE est arrêté le 03/02. Il est maltraité en prison mais réfute tout et ne charge personne. 5 mois de prison.

SABATÉ, lui aussi torturé, a même tenté de se suicider.

1951 20/06

esp

Barcelona

Groupe de José Luis FACERIAS et César SABORIT

Attaque bijouterie Calle Casanovas 98.




1951 19/07

esp

Barcelona

César SABORIT

Heurts avec la police

Mort de SABORIT.

1951 21/10

esp

Pedralbes

Barcelona

Groupe de José Luis FACERIAS

Attaque d'un meublé

Mort du fasciste Antonio MASANA SANJUÁN.

Participation : FACERIAS, Jorge OSET, Pedro GONZÁLEZ & Avelino CORTÉS.

1951 26/10

esp

Barcelona

FACERIAS

Heurts avec la police Plaza Molina




1952 03/09

esp

Palencia




Séquestration du Gouverneur civil de Madrid




1953 25/07

esp

Col de toses

Anarchistes ?

Assassinat d'une touriste anglaise

Fait attribué à CARACREMADA.

1953 sept.

1954 mars

bul

Pavel Bania

Anarchistes

Maquis et actions diverses de résistance.

Rares rescapés via la frontière grecque, comme Dontcho KARAIVANOV et son épouse Emiliana.

1954 24/07

fra

Vers Saverdun

Anarchistes

Agression contre El Chaval, traître du groupe Los Maños

Cet Aniceto PARDILLO MANZANERO se réfugie en Espagne où il ne sera découvert qu'en 1976.

1955 03/05

esp

Barcelone

Groupe de SABATÉ 

Attaque contre un magasin de tissus

Butin : 4000 pesetas.

1955 06/05

esp

Barcelone

Groupe de SABATÉ 

Attaque contre la Banco de Vizcaya de la calle Mallorca

Butin : 700 000 pesetas.

1956 19/03

esp

Barcelone

Groupe de FACERIAS

Attaque Garage Escorial de la Calle Papua




1956 21/03

esp

Barcelone 

Groupe de SABATÉ et FACERIAS

SABATÉ tue José Félix LÁZARO

Mort d’un inspecteur de police José Félix GOMÉZ.

1956 25/03

esp

Barcelone 

Groupe de SABATÉ et FACERIAS

Attaque de la Banco Central de la calle Fusina




1956 22/12

esp

Barcelone

Groupe de SABATÉ et FACERIAS

Vol dans l’entreprise Cubiertas y Tejados de la calle Lincoln

Butin : 300 000 pesetas

 multiples arrestations dont Ángel MARQUES URDÍ

1957 janvier

fra

Paris

FCL - Pierre MONAIN

Attentat contre le siège de Pierre Poujade rue Blomet.

30 mois.

1957

ita

Casale Monteferrato

Goliardo FIASCHI

Braquage pour financer la lutte antifranquiste

arrêté à Barcelone en août, extradé en Italie en 1965 et prison jusqu’en 1974.

1957 30/08

esp

Barcelone

José Luis FACERIAS

Embuscade et combat

Mort de FACERIAS à 37ans

1957

esp

Barcelona

Goliardo FIASCHI

Projet d’attentat contre FRANCO

Prison espagnole de 1957 à 1965, puis italienne de 1965 à 1974.

1959 janvier

arg

Buenos Aires

?

Bombes diverses.




1959 30/12

esp

Sant Llorens de Muga


Groupe de SABATÉ

Affrontements avec garde civile

Morts de Francisco CONESA ALCARAZ (1921-1959), Julio MADRIGAL TORRES (1932-1959), Antonio MIRACLE GUITART (1930-1959), Martín RUIZ MONTOYA (1939-1959).

1960 05/01

esp

San Celoni

Groupe de SABATÉ

Assassinat de Francisco « Quico » SABATÉ LLOPART (1915-1960)




1960 début

mex

México

Jeunes anarchistes

Octavio ALBEROLA ?

Début d’incendie de la représentation « officieuse » du franquisme au Mexique




1960

02/03

esp

Madrid

Justiniano ALVAREZ MONTERO

Antonio ABAD DONOSO

Accusés d'attentats à la dynamite

Prison à vie
Peine de mort : garrot vil le 08/03

1960 mars

esp




Ramón PÉREZ JURADA

Mort en manipulant une bombe




1961 21/02

ch

Genève

Libertaires

Bombes au Consulat d’Espagne

4 arrestations du groupe Ravachol. 6 mois de préventive. Puis libérations de Jean-Jacques LANGENDORF, Claude FRAOCHAUX et Alain LEPERE.

1961 06/03

esp

Pla de Vilamayor

Groupe de CARACREMADA

Heurts avec la population

1 mort.

1962 5,8,12/06

esp

Madrid

Valle de Los Caídos

Defensa Interior & FIJL

Explosif au Vicariato General Castrense et à la Nunciatura (le 05)

Explosif à la Banca Popular en lien avec l’Opus Dei (le 08)

Explosif a San Lorenzo del Escorial.

Explosif en la Basílica del Valle de Los Caídos.

Explosif à l’Instituto Nacional de Previsión



Mort par accident de M.E. LLÁÑEZ

1962 29 & 30/06

ESP

Barcelona


Defensa Interior & FIJL

11 militants FIJL ?

Jorge CONILL VALLS, Marcelino JÍMENEZ CUBAS, Antonio MUR PEIRÓN

Explosif Residencia Universitaria de Monterolas

Explosif dans une résidence de la Phalange Plaza de LESSEPS

En fin d’année, respectivement

30 ans

25 ans

18 ans

1962 juin

ita

Milano

Mano negra ?

Attentat au domicile de l’évêque Giovanni Battista MONTINI futur Paul VI

Pression pour qu’il intervienne en faveur de l’anarchiste espagnole Jordi CONILL, dont la peine sera commuée en fin 1962.

1962 14/07

ita

Roma

Defensa Interior

Explosif au Vatican au monument de Clemente XII




1962 15/07

ESP

Valencia


Defensa Interior & FIJL

11 militants FIJL

Explosif à l’Ayuntamiento, entrée de la Casas consistoriales




1962 20/07

ESP

Barcelona

Defensa Interior

Bombe




1962 23 ou 24/07

esp

Manresa

Sabadell

Vers Fonollosa

Defensa Interior

Ramón VILA CARACREMADA & Pedro SÁNCHEZ

3 Explosifs sur des poteaux HT : coupures importantes de lumière sur la région




1962 12/08

ESP

Valle de los Caídos

Defensa Interior Francisco SÁNCHEZ RUANO

Explosif


25 ans

1962 19/08

esp

San Sebastián

Defensa Interior

Explosif à côté de la résidence d’été de FRANCO. 2° projet d’attentat contre FRANCO.




1962 19/08

esp

Madrid

Defensa Interior

Explosif dans les bâtiments des journaux Ya et Pueblo




1962 19/08

esp

Barcelona

Defensa Interior

Explosif dans le bâtiment du journal La Vanguardia




1962 23/09

ita

Roma

Defensa Interior ? Mano Negra ?

Bombes incendiaires dans des lieux visités par le pape.




1962 28/09

ITA

Milano

BERTOLO Amedeo,
DE TASSIS, GERLI, PEDRON

Rapt du vice-consul espagnol Isu ELIAS par des membres du Gruppo Giovanile Libertario de Milan

procès du 13/11/1962 à Varese : de 4 à 7 mois pour chaque inculpé.

1962 07/10

Éu

New York

Defensa Interior ?

Mano Negra ?

Dynamite dans la résidence du cardinal SPELLMAN - Cathédrale St Patrick.




1962 02-03/12

ESP

Valencia

Juán SALCEDO MARTÍN

Bombe Palais de Justice

30 ans.

1962 12/12

ESP

Valencia

BORREGO LÓPEZ

Bombe à la Maison du Gouverneur militaire

25 ans de prison.

1962 déc.

por

Lisbonne

Defensa Interior

= Consejo Ibérico de Liberación

Explosif




1962 déc.

pb

Amsterdam

Defensa Interior

= Consejo Ibérico de Liberación

Explosif au Consulat espagnol




1963 03/03

ITA

Roma

Defensa Interior

Juan SALCEDO MARTÍN

Plusieurs bombes dont une au bureau d’Iberia

30 ans également.

1963 16/04

esp

Valencia

Alicante




Bombes dans le navire « Ciudad de Ibiza » et dans les bureaux d’Iberia de Valence et Alicante

Arrestations des français Guy BATOUX, Bernard FERRY, Alain PECUNIA.

1963 été

esp

Madrid




3° projet d’attentat contre FRANCO au Palacio Real. Échec, car la bombe de DELGADO fait découvrir les explosifs de l’attentat projeté




1963 29/07

esp

Madrid

Sergio HERNANDEZ

Antonio MARTÍN

Deux attentats à Madrid à la DGS et au siège des syndicats verticaux

20 blessés environ.

Francisco GRANADO et Joaquín DELGADO seront garrottés à tort le 17/08/1963.

1963 31/07

uru

Nueva Helvetia

Tupamaros

Attaque du Club de Tir Suisse

La FAU y est pourtant hostile.

1963 03/08

esp

Vers Can Prims

Ramón VILA CARACREMADA

Explosifs contre installations électriques




1963 07/08

esp

Creu de Perelló

Ramón VILA CARACREMADA




Mort de Ramón VILA CARACREMADA.

1963 25/09

esp

Loyola

Defensa Interior

Bombe dans la basilique.




1964 11/08

esp

Madrid

Defensa Interior

Arrestation de Stuart CHRISTIE

Projet attentat contre FRANCO.

Condamné à 20 ans le 01/09.

1964 13/08

esp

Madrid ?

Defensa Interior

Arrestation de Fernando CARBALLO

Lié à Stuart CHRISTIE.

Condamné à 30 ans le 01/09.

1964 27/11

ita

Roma

Defensa Interior

Explosifs contre le Séminaire de l’Opus Dei et le Collège Pontifical




1964 17/12

ita

Roma

Defensa Interior

Attentat proche du Vatican




1966 30-31/04

ITA

Roma

Defensa Interior

Rapt de Mons. Marcos USSÍA de l'ambassade espagnole

12 jours de séquestration.

1966 26/10

esp

Madrid

Groupe de Luís Andrés EDO

PM

Accusés de préparer l’enlèvement de Norman GILLETTE commandant des forces étatsuniennes en ESPAGNE

Détenus : Luís Andrés EDO, Antonio CANETE, Alicia MUR, Jesús RODRÍGUEZ & Alfredo HERRERA

1967 09/03

pb

Amsterdam

Provo

Plasticage du monument du général Van HEUTSZ




1968

Janvier-Juin

esp

Madrid

Acrates et autres Libertaires & autres

Multiples actions durant toute la période des évènements : barricades, incendies, destructions…




1968 mars-juin

fra

Paris

Flins, Sochaux…

Libertaires & autres

Multiples actions durant toute la période des évènements : barricades, incendies, destructions, ripostes armées…




1968 08/06

ita

Milano

Anarchistes

Attaque contre le Corriere della Sera lors d’une manifestation violente.

Nombreuses arrestations.

1968 novembre

esp

Madrid

Acrates

Multiples barricades, voitures renversées et incendies

Rôle du FUR peut-être manipulé par la police.

1969 03/02

ru

London

ANGRY BRIGADE

Dynamite dans la Banque de Bilbao et la Banque d’Espagne




1969 09/02

ru

Liverpool

ANGRY BRIGADE

Bombe à la Banque d’Espagne




1969 15/03

ru

London

ANGRY BRIGADE

Bombe à la Banque de Bilbao

Alan BARLOW et Phil CARVER arrêtés.

1969 19/04

uru

Montevideo ?

FAU ?

Vol du drapeau des 33 Orientales au Musée Historique national.




1969 25/04

ITA

Milano

Extrême droite ?

Bombes Foire et Gare

21 blessés.

Attribuée aux anarchistes ; une dizaine d’arrestations.

Eliane VINCILEONE et Giovanni CORRADINI sont immédiatement relâchés.

Paolo BRASCHI, Paolo FACCIOLI, Angelo Piero DELLA SAVIA et Tito PULSINELLI passent en procès le 28/05/1971 et sont innocentés, mais après une longue détention.

1969 16/07

uru

Montevideo

OPR33

Vol au Museo Storico Nazionale




1969 08-09/08

ita

Milano & autres

extrême droite ?

Sur une dizaine de bombes contre des trains, 8 explosent.




1969 août 16

ru

London

ANGRY BRIGADE

Incendie de la maison du Tory MP Duncan SANDYS.




1969 août 17

ru

London

ANGRY BRIGADE

Ulster Office incendié par une bombe.




1969 août 19

ru

Brighton

ANGRY BRIGADE

Bombes dans des centres de recrutement militaire.




1969 oct. 15

ru

London

ANGRY BRIGADE

Engin incendiaire au Imperial War Museum.




1969 déc. 12

ITA

Milano

extrême droite

Bombe Piazza Fontana

17 morts (14 immédiatement) 88 blessés

Remarque : attentat longtemps attribué aux anarchistes.

Arrestations de VALPREDA, PINELLI, Sergio ARDAU…

mort de PINELLI : défénestration tragique dans le bureau du commissaire CALABRESI.

long procès VALPREDA-GARGAMELLI. VALPREDA sans preuve fait 3 ans de prison.

1969

chi




Divers mouvements

Multiplication d'expropriations bancaires.




1970 28/01

fra

Paris

ANGRY BRIGADE

Bombe dans les bureaux du Centre Culturel Espagnol.




1970 10/02

ru

Saville Row

Ian PURDIE

Engin incendiaire lancé lors d’une marche pour les Droits Civils en Irlande

9 mois de prison.

1970 20/02

ru

London

ANGRY BRIGADE

Tentative de bombe incendiaire à la Banque Barclays

3 étudiants arrêtés.

1970 28/02

fra

Paris

ANGRY BRIGADE

Bombes à la Banque de Bilbao et au bureau des Chemins de Fer espagnols.




1970 04/05

ru

London

ANGRY BRIGADE

Engin incendiaire sur l’Ambassade Américaine.




1970 08/05

fra

Paris

Gauche Prolétarienne

« Fauchons chez Fauchon » : reprise individuelle dans un magasin de luxe et redistribution en milieu populaire

Les mao français redécouvrent la geste anarchiste !

1970 10/05

ru

Heathrow

ANGRY BRIGADE ?

Bombes découvertes dans des avions de l’IBERIA.




1970 19/05

ru

Wembley

ANGRY BRIGADE

Bombes au siège de la Conservative Association.




1970 22/05

ru

Paddington

ANGRY BRIGADE

Bombes découvertes dans un poste de police.

= 1° action clairement étiquetée
1   ...   8   9   10   11   12   13   14   15   16

similaire:

Utopie de «la propagande par le fait» iconUtopie a du plomb dans l'aile, la relève somnole bercée par la pub,...
«On ne fait pas de bonne littérature avec de bons sentiments», disait André Gide

Utopie de «la propagande par le fait» icon1 Documents informatifs: La Grande Guerre 1914 – 1918
«la guerre et la propagande à travers le xxème siècle». Ta classe a été chargée d’élaborer un panneau évoquant la première guerre...

Utopie de «la propagande par le fait» iconL’Utopie, nom du pays de nulle part et de la contrée qui n’existe pas
«Badebec fille du roy des Amaurotes en Utopie», pays qui est le royaume même de Gargantua son père

Utopie de «la propagande par le fait» iconGroupement d’œuvres intitulé : L’affiche rouge : une affiche de propagande,...
«l’affiche rouge». Les photographies sont en noir et blanc. Le choix des couleur à pour but d’attirer le regard du spectateur puis...

Utopie de «la propagande par le fait» iconMercuriales : parole et utopie

Utopie de «la propagande par le fait» iconLa propagande dans le monde occidental jusqu’au 15ème siècle
...

Utopie de «la propagande par le fait» iconC’est tout à fait par hasard que j’ai fait la découverte de Jojo....

Utopie de «la propagande par le fait» iconCours d’histoire proposés par le département d’histoire aux étudiants des autres départements
«propagande» et contestation du pouvoir en France, de la Renaissance au siècle des Lumières

Utopie de «la propagande par le fait» iconChapitre I : Le comté de Flandre et les Flamands
«Français» et de «Flamands». Par ailleurs, du côté flamand comté renforce spécificité et cohérence autour de ses villes et surtout...

Utopie de «la propagande par le fait» iconUtopie (ce lieu qui selon l’étymologie grecque n’existe pas et que...
«Tür» (du grec thyra). Deux langues, racines de nos mythes et de nos rêves, de nos valeurs d’utopie (ce lieu qui selon l’étymologie...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com