Chevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers»





télécharger 10.92 Kb.
titreChevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers»
date de publication23.10.2016
taille10.92 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
Chevassus-au-Louis N., « La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers », Guerres et Histoire 12 (Avril 2013), p. 56-60.

En 1360 lors de paix de Brétigny don de La Rochelle à Angleterre, à instar d’ensemble de Guyenne. Volonté de Charles V de reprendre La Rochelle. Pour cela nécessité de siège combinée terre et mer. Pour terre existence de Compagnies de Du Guesclin, mais sur mer flotte française pas reconstruite après désastre de L’Ecluse en 1340. Toutefois, disposition de flotte grâce à appui d’Henri de Trastamare, roi de Castille à partir de 1366. Au cours d’année 1372 jonction entre galères françaises de Méditerranée et flotte castillane et début de blocus du port de La Rochelle. Bataille le 22 juin 1372. Début d’affrontement à distance avec flèches anglaises et carreaux d’arbalètes côté français. Existence de tirs de bombardes, mais peu d’effets. Par la suite capture et embrasement de plusieurs bateaux anglais. Victoire franco-castillane et lors de bataille capture de Jean de Hastings, comte de Pembroke. Importance de défaite navale anglaise pour perte de prestige. Début de siège maritime de La Rochelle en août avec présence d’Owen Langoch, prince gallois combattant pour France. Coups de main permettent prise de châteaux bordant Charente ainsi que places fortes du littoral. Révolte de population rochelaise qui désarme garnison anglaise et se rend à armée de Du Guesclin. De fait importance de réussite d’opérations terrestres et navales combinées. Intérêt tactique de bataille de la Rochelle puisque parangon de combat naval à fin du Moyen Age. De fait importance des navires engagés. Côté anglais caraques, navires à bords hauts et voiles rectangulaires et parfois renforcé de deux châteaux à proue et poupe. Côté franco-castillan galères à voile triangulaire et rames avec éperons pour les abordages. De fait ces navires sont plus légers et manoeuvrables que ceux des Anglais. Toutefois, problème de coût de production puisqu’uniquement usage militaire (bateaux de guerre anglais peuvent être à partir de reconversion de navires marchands) et que galères supportent mal haute mer et mauvaise saison. Par ailleurs, en France existence depuis 1292 d’arsenal exclusivement militaire au Clos des Galées, près de Rouen. Même si faible tonnage, c’est première tentative d’organisation d’armée de mer permanente. En outre La Rochelle est typique au niveau des lieux d’affrontement puisque quasi absence de combats en haute mer. De plus, importance de contrôle de route, estuaire, port ou saisie de convoi commercial ou flotte et non pas destruction de flotte adverse. C’est à mettre en parallèle avec objectifs de guerre sur terre. Au niveau tactique caractère typique de bataille de La Rochelle puisque combat naval est transposition sur mer de combat terrestre avec seules différences d’absence de cavalerie et de moindre efficacité d’arc anglais. Cela s’explique par fait que guerre maritime n’est pas encore affaire de spécialistes. Seules puissances comme Gênes ou Venise disposent de véritables amiraux. Toutefois, à contrario de combat terrestre, importance de caractère meurtrier de combat naval. Pas de volonté de rançonner ou sauver adversaire. Par conséquent, rois de France et Angleterre cherchent à limiter rencontres. Par la suite attrait des belligérants pour raids côtiers. Exemples avec raids de Jean de Vienne contre littoral sud d’Angleterre en 1377 et littoral ouest en 1380. Suite à mort de Charles V en 1380 fin des expérimentations françaises sur mer.

La guerre de Cent Ans sur mer

23 septembre 1338, Arnemuiden

Escadre de galères françaises s’empare de 5 navires anglais venus décharger cargaison de laine et massacre équipages. Premier combat naval où chacun emploi artillerie embarquée

24 juin 1340, L’Ecluse

Flotte française regroupée et enchaînée pour barrer entrée d’estuaire du Zwin. Flotte d’Edouard III coule 200 navires français. Cela donne maîtrise des mers aux Anglais.

29 août 1350 Winchelsea

50 navires anglais commandés par Edouard III et Prince Noir capturent 20 navires espagnols. Affrontement sans conséquences stratégiques.

22 juin 1372 La Rochelle

Flotte franco-castillane de Boccanegra coule escadre anglaise qui tentait de rentrer dans port.

12 au 14 mai 1385, seconde bataille de l’Ecluse

Flotte française de Jean de Vienne transportant corps expéditionnaire français vers Ecosse force barrage de navires anglais et gagne haute mer.

24 mars 1387, Dunkerque

Flotte anglaise intercepte convoi chargé de 19.000 tonneaux de vin escorté par navires flamands. Capture de centaine de navires flamands.

12 juillet 1403, pointe Saint Matthieu

A pointe du Finistère, 30 navires bretons détruisent flotte anglaise par abordage.

15 août 1416, Chef de Caux

Trentaine de caraques génoises louées par France tentent blocus d’Harfleur, tenu par Anglais. Destruction par escadre anglaise supérieure numériquement.

30 décembre 1419, seconde bataille de La Rochelle

Flotte franco-castillane, escortant convoi hollandais capturé, repousse abordages anglais et poursuit route.

16 juin 1425, mont Saint-Michel

Flottille de Saint-Malo met en déroute flotte anglaise et permet ravitaillement des forces françaises assiégées dans mont Saint-Michel.

similaire:

Chevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers» iconRésumé du livre : Une petite fille du nom de «Dorothée»
«Harry Potter» ou l’écrivain anglais Roald dahl ont fait l’objet, ont continué jusque dans les années 80

Chevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers» iconPlace et rôle des marchands espagnols à Bordeaux
«morisques» installés en France, dans le Béarn et à La Rochelle. Les projets reposent en partie sur une haine commune de l’Espagnol....

Chevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers» iconLes frères Lumière (Auguste et Louis) furent les premiers à trouver...
«Sortie des usines», montre tout simplement les ouvriers et les employés des frères Lumière sortant de l’usine. Ils purent assister...

Chevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers» iconQue faire des animaux qui n’ont pas de porte de sortie ?
...

Chevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers» iconLa question de la mémoire, pour être devenue très présente dans les...
«mémoire collective» et les commentaires, controverses et critiques auxquels elles ont donné lieu, ce sont les historiens qui, les...

Chevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers» iconUn aperçu historique du mobilier néo-Renaissance : ce que les auteurs...
«Ce vieux goût allemand tient des compatriotes de Goethe qui les premiers imaginent des appartements dans un vieux goût ancien.»...

Chevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers» iconJean-Louis Bonnaure, Lycée Joliot-Curie, Nanterre Elisa Capdevila,...
«Londres, ville mondiale» s’insère dans le thème du programme 2014 de dnl histoire-géographie/anglais intitulé «Les dynamiques de...

Chevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers» iconJean-Louis Bonnaure, Lycée Joliot-Curie, Nanterre Elisa Capdevila,...
«Londres, ville mondiale» s’insère dans le thème du programme 2014 de dnl histoire-géographie/anglais intitulé «Les dynamiques de...

Chevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers» iconDes modalités d’admission différentes selon les types de licence
«sensibles» Ex : droit, économie-gestion, staps, sciences de la vie, psychologie, sociologie, aes, lea anglais-espagnol; arts du...

Chevassus-au-Louis N., «La Rochelle, 1372 : les Anglais ont coulé les premiers» iconSite du Mémorial de France à Saint-Denis
«vrais Louis xvii» se sont fait connaître et ont, avec plus ou moins de talent, convaincu les uns ou les autres. Le plus célèbre...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com