La France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L'avenement d'une france liberale





télécharger 109.25 Kb.
titreLa France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L'avenement d'une france liberale
page5/8
date de publication13.10.2016
taille109.25 Kb.
typeDocumentos
h.20-bal.com > loi > Documentos
1   2   3   4   5   6   7   8
Le mouvement révolutionnaire vaincu

La mort de N le 5 mai 1821 favorise rassemblement des gauches. Tendance conspiratrices de la Charbonnerie (fondée en 1821) : renverser Bourbons, puis gouvernement provisoire qui réunira Constituante. Joubert, Bazard, Buchez mettent au point organisation structurée militairement (500 000 membres), à la tête La Fayette, Dupont de l'Eure, Voyer d'Argenson, Manuel, Cabet, Buchez, Bazard : Ouest "bleu", Nord-Est, Paris : militaires bonapartistes, petite et moyenne bourgeoisie, étudiants, artisans, ouvriers (ordre d'importance); tentatives de soulever garnisons échouent, car police infiltrée condamnations à mort mouvement brisé. Le 16 septembre 1824, Louis XVIII meurt, remplacé par le comte d'Artois : Charles X.
La France ultra


Une doctrine et un "parti"

1820-25 : noblesse refuse compromis de la Charte, veut "vraie monarchie", dessein inégalitaire, domination aristocratie, l'ordre doit être rétabli par soumission à autorité et Eglise, les hiérarchies sociales sont voulues par Dieu, royauté de + décentralisée (absolutisme). Groupes clandestins dans Midi et Ouest (meneur : Mathieu de Montmorency, Jules de Polignac), contact avec comte d'Artois, "Réunion Piet" (salon parisien) avec élus ultras (Villèle). La Quotidienne de Michaux, Le Conservateur de Chateaubriand. Infiltrés dans toutes administrations.

La société des ultras

Importance de la famille patriarcale (abolition du divorce en 1816), les pauvres doivent obéir, les propriétaires protégés. Dès 1817, les prix baissent à cause arrivée blés russes, tout est progressivement atteint. Propriété foncière très touchée. Partout en province, les nobles s'engagent dans la manufacture, l'administration, les fonctions électives : 54% députés, ¾ préfets. Fusion entre ancienne et récente noblesse. Ultras dominent 1820-27. Bourgeoisie rentière, médecins, avocats, négociants liés au commerce antillais, catholiques conservateurs, aussi base populaire (influence châtelains, prêtres, éducation et soins prodigués par religieuses, désirs de corporation).

L'engagement de l'Eglise catholique

Eglise veut monarchie réactionnaire pour retrouver ses positions cause commune. En 1814 le dimanche doit être de repos, le Panthéon est rendu au culte, en 1816 clergé a mainmise sur école primaire et traitements augmentés. Charles X est très pieux, sacre à Reims le 29 mai 1825 = révolution n'est que parenthèse. Enseignants épurés (cours de Cousin et Guizot à la Sorbonne suspendus). Mais ½ prêtres 1789 (1/2 +60 ans) recul encadrement religieux indifférence des Français (1/8 pratiquants à Paris), Bassin parisien et Midi se détachent de religion. Réaction : prélats choisis dans noblesse, anciens curés constitutionnels écartés, jeunes séminaristes = très contre-révolutionnaires. 1824, Mgr Frayssinous devient ministre Instruction publique Université bascule, prêtres deviennent professeurs. Congrégations se multiplient (liens avec ultras). Des missions sont organisées pour toucher peuple indifférence, hostilité (sauf régions contre-révolutionnaires). Les protestants (500 000, Alsace, Midi) se réveillent aussi.


Villèle : la réaction


La réaction politique

Villèle domine vie politique 1822-24 en tant que Président du Conseil s'appuyant sur une majorité de droite toujours + importante. La Chambre des pairs, avant modérée, bascule à droite. L'administration est épurée (Foy, Laffitte, "doctrinaires"). Les ultras (Montmorency) veulent aider le monarque absolu Ferdinand VII qui ne peut + se réimposer en Espagne, qui réclame constitution de 1812, après l'Empire. Chateaubriand lui succédant aux Affaires Etrangères intervient militairement (duc d'Angoulême dirige) victoire spectaculaire avec prise du fort de Trocadéro. Chateaubriand a désormais velléités sur rive gauche du Rhin, qui rapprocherait Français du roi (= affirmation du patriotisme souvent reproché). La droite se saisit du terme de nation française. Villèle dissout le 23 décembre 1823 confortable majorité, le 9 juin 1824, la législature est fixée à 7 ans. Enfin, la mort de Louis XVIII et l'accès au pouvoir du réactionnaire Charles X permettent de mener une politique très à droite. Suit une forte réaction en vue de revenir à l'ordre ancien (les victimes de la confiscation de la Terreur sont indemnisées : loi du milliard des émigrés.
1   2   3   4   5   6   7   8

similaire:

La France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L\Le texte officiel (bo n 2009) : Les mutations de l’Europe au xixe...

La France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L\Etranger – fremder en france et en allemagne du xixe siecle a nos jours

La France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L\Épreuve anticipée d’Histoire-Géographie
«pieds noirs» que la France nomme les Français de Souche Européenne (fse), composés de Français déportés puis transportés en Algérie...

La France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L\Bibliographie et outils de travail 16 Ressources internet 16 Histoire...
«Bouquins», 2 volumes, préface de Pierre Vidal-Naquet, édition par Hervé Duchêne, 2006

La France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L\Résumé : Cette chronologie retrace l'histoire de la radio en France...

La France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L\Capes histoire-géographie 2016
«Histoire de la France politique», 2003, rééd. Points-Seuil (poche). Excellente chronologie à lire et à relire

La France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L\Depuis la loi du 7 mars 2009, France Télévisions regroupe au sein...

La France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L\Revue de la Bibliothèque nationale de France
«Fétichistes érudits : le travail des éditeurs de curiosa de la seconde moitié du xixe siècle», no 7, 2001, dossier «Érotisme et...

La France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L\Rapport d’un indicateur de police au Préfet de Seine-et-Oise à propos...
«Libertés et nations en France et en Europe dans la première moitié du xixe siècle» (classe de Seconde) et «L’enracinement d’une...

La France du xixe siècle Francis Démier Points Histoire L\Littérature et politique Un titre plus exact serait «Littérature...
«Littérature et politique en France au xxème siècle». Ce cours se justifie en termes de science politique, c’est un complément aux...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com