Note de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !»





télécharger 53.21 Kb.
titreNote de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !»
date de publication19.10.2016
taille53.21 Kb.
typeNote
h.20-bal.com > loi > Note




2009




Wygwam
Par Gregory Renard

CTO – R&I Manager Wygwam
Microsoft Regional Director
Microsoft MVPcid:image003.gif@01c76b11.059eae90

logo_wygwam.tif



[Introduction à la plateforme de services Azure de Microsoft]

Avec Azure et Mesh, Microsoft entre dans une nouvelle ère de son histoire. Cette ère renferme un potentiel incroyable. Grâce à ce document, découvrez ces nouveaux concepts et créez vos premières applications qui vous permettront de tirer parti de cette nouvelle plateforme Microsoft

Avertissement & Remerciements

«  Cette version du document est basée sur les annonces et versions produits de la Professional Developer Conference 2008. Les technologies et produits sont, pour la plupart, à ce jour en version CTP (Community Technology Preview). L’auteur (Grégory Renard) et la société Wygwam ne pourront être tenus pour responsables si le contenu diverge, à terme, des produits dans leur version finale. »

Note de l’Auteur :

« Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence ! »

Wygwam



Sommaire


Windows Azure / Azure Services Platform 4

Windows Azure et la stratégie Microsoft Software + Services prend tout son sens ! 4

Windows Azure 8

Live Services 10

.NET Services 10

SQL Services 11

Microsoft Sharepoint Services / Dynamics CRM Services
11

.NET Fx Vs Live Fx : des classes unifiées aux services unifies avec AZURE Services Platform !?! 12

Ressources et questions Plateforme Azure Services 18

Ressources 18

Questions / réponses 19

Windows Azure

Windows Azure / Azure Services Platform



Windows Azure et la stratégie Microsoft Software + Services prend tout son sens !c:\users\gregory.wygwam\desktop\pdc\keynote1\p1080907.jpg


Le 27 octobre 2008, Microsoft Corp annonçait en session plénière de la PDC par la voix de Ray Ozzie la mise à disposition au grand public de Windows Azure (initialement répondant au nom de code « Windows Strata »).

Windows Azure devient ainsi le nouveau système d’exploitation Microsoft dit « On the Cloud » !

winazure_h_rgb.png

Cette nouvelle mouture ne correspond en rien à une nouvelle version du système d’exploitation mais plus à une prolongation de celui-ci vers l’industrialisation de l’hébergement d’applications exploitant d’une manière ou d’une autre le Web – permettant d’aboutir à terme au fameux adage ubiquitaire « tout et toujours connecté ».

Windows Azure relève bien de système d’exploitation serveurs et non de système d’exploitation Client. Celui-ci évolue dans l’univers du Cloud (entendez du tout Internet) en proposant ainsi une industrialisation de vos hébergements applicatifs web avec un système d’exploitation dédié et une ingénierie correspondante au travers d’une toute nouvelle plateforme dite « Cloud Services ». Afin de mieux comprendre l’organisation et structuration de celui-ci, observez le schéma ci-après présentant une vue d’ensemble de la plateforme Azure Services Platform.



Comme vous pouvez le constater, la plateforme des Services Azure représente une avancée majeure de la vision et stratégie Microsoft dans le monde du Software + Services et permet de mieux comprendre le discours évolutif que nous avons reçu de cet éditeur qui allait initialement du SOA (Service Oriented Architecture permettant d’étendre nos applications traditionnelles par consommation de services Internet) pour évoluer vers le SaaS (Software as a Service) et enfin aboutir dans un mix des deux mondes applicatifs, soit le « S + S » (Software + Services) !

Ce discours tenu depuis quelques années permet de prendre conscience que la stratégie était clairement établie de longue date pour les équipes Microsoft et que leur volonté, plus particulièrement celle de Ray Ozzie, était de construire brique par brique de manière logique ce nouvel écosystème applicatif. Quoi qu’il en soit, nous pourrons déjà dire que Microsoft a réussi à surprendre le monde du développement en sortant un panel d’outils Cloud aussi évolués, complets et aboutis.

Effectivement cette extension de la plateforme dite On-Premises apporte, au travers de Windows et de ces outils de développements pour le Cloud, la possibilité pour tout développeur de bâtir aisément des applications et services s’exécutant dans le Cloud, entendez sur internet. Mais quelle est alors la valeur ajoutée de cette plateforme au regard de ce que nous connaissions déjà à ce stade ? C’est ce que nous allons tenter de découvrir au travers de cette suite de documents.

Afin de vous donner un premier niveau de réponse, observez attentivement le schéma suivant présentant ainsi l’interaction entre l’univers actuel dit « On-Premises » intégrant pour sa part Windows Serveur, SQL Server, Biztalk Server ainsi que SharePoint et Microsoft Dynamics avec l’univers dit « Cloud Services ou Azure Services Platform » intégrant quant à lui Windows Azure, Live Services, .NET Services, SQL Services ainsi que Sharepoint Services et Dynamics CRM Services !

h:\redo\pdc\sessions\keynote1\p1090052.jpg

La différence majeure entre les deux mondes ne réside pas uniquement dans le fait d’ajouter le terme Services, vous l’aurez compris. La plateforme des Services Azures vous met ainsi à disposition un environnement complet d’hébergement de vos applications et de services vous permettant de vous détacher complètement de toutes les notions ou problématiques liées à l’hébergement de vos applications : déploiement, montée en charge, géo-localisation, gestion des licences serveurs, …

Une nouvelle question doit directement vous interpeler … Mais comment la société Microsoft pourra-t-elle se charger de l’hébergement en masse d’applications à l’échelle mondiale ?

Effectivement, la question est plus que pertinente ! Pour y répondre, il vous faudra comprendre que la plateforme des Services Azure (et de ce fait Windows Azure) sera hébergée dans des Microsoft Data Center gigantesques qui seront à terme éparpillés sur la planète. Microsoft prévoit à très court terme de mettre en œuvre deux Data Center aux États-Unis avec une projection de déploiement d’autres Data Center sur le reste de la planète dans un avenir tout proche.

c:\users\gregory.wygwam\desktop\pdc\programmez\articles rédo\photo3.pngc:\users\gregory.wygwam\desktop\pdc\keynote1\p1080931.jpg

Je vous encourage à visionner la vidéo disponible à l’adresse suivante présentant la vision de Microsoft relative aux Data Center de 4ème Génération :

http://blogs.developpeur.org/redo/archive/2008/12/03/vid-o-vision-de-microsoft-sur-la-4-me-g-n-ration-des-data-centers-modulaires.aspx

Non content d’apporter cette extensibilité de la plateforme applicative telle que le marché l’attend, Microsoft garantit également la flexibilité du choix de la technologie de développement ainsi que l’interopérabilité de la plateforme avec le reste de l’écosystème mondial.

Imaginez dans un futur proche développer vos solutions « on the cloud » pour Windows Azure en PHP ou Java … nous ne sommes à mon avis visiblement pas si loin que ça de la vérité !

La plateforme des Services Azure, comme le montre son architecture, met ainsi à disposition de tout développeur, toutes technologies confondues, une série de services et outils afin de lui permettre de construire rapidement et facilement des applications « on the cloud ». Cette démarche est à ce premier stade bien au point avec Visual Studio 2008 SP1 ainsi que le .NET Framework 3.5.

Ces premières notions étant maintenant bien comprises, attaquons maintenant le parcours de l’ensemble des services proposés par la plateforme Azure !

Conformément au schéma présenté en début de ce livre blanc, tentons de mieux découvrir et mieux comprendre les éléments constituants de la plateforme de services Azure.

Pour ce faire, démarrons par l’élément constitutif de base, soit « Windows Azure » :

Windows Azure


winazure_h_rgb.png

Initialement nommé « Red Dog », Windows Azure est un « OS on the Cloud » servant tout comme son binôme « on-premises » (soit Windows Serveur) de plateforme de développement mais aussi et surtout de plateforme d’hébergement et de management de services dans le cadre de la nouvelle stratégie et plateforme des services Azure.



La particularité de cet OS on the Cloud est de mettre à disposition :

  • Stockage et hébergement à la demande

  • Une forte capacité de montée en charge et gestion automatisée du balancing

  • Géo-localisation automatique de l’hébergement de vos applications

  • La possibilité de manager toute application dite online ou dite on the cloud (gestion automatique ou manuelle de la montée en charge, de la géo localisation ou proximité des serveurs, …).



Windows Azure est également supporté par Visual Studio 2008 permettant ainsi à tout développeur .NET de profiter et capitaliser son expérience au travers de ce nouveau genre d’applications / solutions .NET !

Découvrez Windows Azure : http://www.microsoft.com/azure/windowsazure.mspx

Microsoft annonce, dans un futur proche, la capacité de programmer vos applications dites « on the cloud » au travers de langages comme Ruby, Python ou encore PHP ! Retrouvez à ce titre l’ensemble des SDK Azure disponibles à l’adresse suivante : http://www.microsoft.com/azure/sdk.mspx

Live Services


liveservices_h_rgb.png

Les Live Services, mieux connus sous le nom de “Live Platform Services”, sont un ensemble de building blocks permettant de lier les données utilisateurs ainsi que les ressources applicatives dans la nouvelle plateforme Azure.

Leur objectif étant principalement de permettre la construction d’applications qualifiées de « réseaux sociaux » et de permettre de toucher la plus large audience Web possible.

Découvrez les Live Services : http://dev.live.com

.NET Services


c:\users\maryfj\desktop\pdc visuals\assets\strata3d architecture chart\logos\net services\netservices_h_rgb.png

Les Microsoft .NET Services, préalablement nommés « Biztalk Services » ou encore « Zurick », ont pour objectif de faciliter le développement des applications basées sur le « On the Cloud ».

Ainsi les .NET Services intègrent en leur sein une série de fonctionnalités et couches fonctionnelles comme l’accès sécurisé aux applications, un Service Bus afin de faciliter la communication inter applications/services ou encore le hosting et l’exécution de Workflow.

Cette partie .NET Services permettra également à tout développeur de créer aisément des applications exploitant aussi bien le modèle tel que nous le connaissions à ce stade « On-Premises » que le nouveau modèle « On the Cloud ».

Découvrez les .NET services : http://www.microsoft.com/azure/netservices.mspx

SQL Services


c:\users\maryfj\desktop\pdc visuals\assets\strata3d architecture chart\logos\sql services\sqlservices_h_rgb.png

Microsoft SQL Services, préalablement nommés « SSDS », ont pour objectif d’étendre les capacités de Microsoft SQL Server vers le « On the Cloud ». Cette mise à disposition de la puissance de SQL Server au service des applications dites Web-Based permettra de travailler plus naturellement sur des notions de données relationnelles distribuées.

Ce service met à disposition un Web Service permettant la recherche, les requêtes relationnelles, la synchronisation de données avec tout type de périphériques et/ou partenaires (Mobile, Remote Office, …).

Ce service permet enfin de retrouver tout type de jeux de données : structurées, semi-structurées ou encore non structurées.

Découvrez les .NET services : http://www.microsoft.com/azure/sql.mspx

Microsoft Sharepoint Services / Dynamics CRM Services


Ces deux dernières briques, non encore disponibles à ce jour, permettront dans le futur aux développeurs sur la plateforme Azure d’accéder aux fonctionnalités de SharePoint ainsi que celles de CRM afin de leur permettre la construction d’application collaborative ou encore de gestion de la relation client. Ces deux dernier Services, bien qu’annoncés, ne sont pas encore disponibles à ce stade.

Retrouvez un premier niveau d’informations relatives à ces deux dernières briques depuis la section des questions fréquemment posées du site Azure :

  • Dynamics CRM Services : http://www.microsoft.com/azure/faq.mspx#dynamics

  • Sharepoint Services : http://www.microsoft.com/azure/faq.mspx#sharePoint


.NET Fx Vs Live Fx : des classes unifiées aux services unifies avec AZURE Services Platform !?!


Avant d’attaquer dans le dur le développement d’une première application dite « On the Cloud », entrons quelques instants dans une note explicative que je m’étais permis de glisser au sein de mon blog, cette note avait pour objectif de fournir une autre formulation de la plateforme des services Azure… celle destinée à tout parfait béotien que nous sommes lors de la découverte d’une nouvelle technologie !

Observez ci-après la structure de l’offre « Software + Services » de Microsoft. Comme vous le constatez, la partie inférieure du schéma se détache volontairement des autres.

Effectivement, celle-ci se diffère de part le fait qu’elle contient en fait les briques orientées développeurs, soit : « Visual Studio, le .NET Framework ainsi que Oslo ».

Nous n’oublierons effectivement pas les partenaires Microsoft sans qui la suite de l’histoire Azure Services Platform serait nettement plus pauvre.

image

Démarrons avec une question / réponse que nous pourrions rencontrer rapidement dans un futur proche sous forme de dialogue Père et Fils en guise de petit rappel :

« Papa, c'est quoi Azure™ Services Platform? »

Alors Filston, Azure™ Services Platform est une plateforme constituée d'ordinateurs ou plus particulièrement de serveurs en masse ! Ceux-ci sont, dans cette version, principalement constitués de serveurs équipés de Windows Server 2008 possédant une forte capacité de traitement de par leur avantage de fonctionner en fermes évolutives. Ces serveurs te permettent d’héberger ainsi que d’exposer rapidement et facilement toute application que tu développes avec tes amis…

« Ok, et à quoi ça me sert pour ma boutique de nanobots ? »

Tout simplement, il te suffit ainsi de créer ta boutique de nanobots avec tes amis de la sur base d’un StarterKit de la communauté PHP et d’ensuite la déployer intuitivement sur le Cloud grâce aux outils de la plateforme Azure que tu auras préalablement installé au sein de ton IDE préféré qu’est Eclipse.

« Extra, et quels sont les avantages par rapport à un hébergement sur mon propre serveur que je mettrais en œuvre chez notre provider ?»

Le gros avantage par rapport aux modes d’hébergement que j’utilisais de mon temps (pfff), c’est que le cloud te permet de profiter en cas de montée en charge de ton trafic d’une analyse automatique de celui-ci et d’un ajustement adéquat automatisé des ressources serveurs. Plus besoin de te stresser avec la gestion et les aléas de l’hébergement ! La fête !!!

Un des autres avantages non négligeable est que ceux-ci sont bien entendu connectés sur Internet que nous consommons tout comme l’électricité avec une forte capacité de montée automatiquement en bande passante : « internet-scale cloud computing ».

« Effectivement, c’est très intéressant tout ça, mais en fait, ça se trouve
où le Cloud ? »


Alors le Cloud ou plus particulièrement Windows Azure dans son ensemble est hébergée au sein des Microsoft Data Center qui sont eux-mêmes gérés par Microsoft ou des sociétés tierces.

« Merci P’pa » ;

Note de l’auteur : ce dialogue n’est que pure fiction j’en conviens. Bien que ces questions ne fassent pas partie des questions fondamentales de la vie, je me projette assez bien dans quelques années expliquer ces notions à mon Fils ;p

Ces notions expliquées sous un nouvel angle, revenons sur une description un peu plus technique de Windows Azure et des Services attachés. Azure™ Services Platform est ainsi techniquement constitué de deux couches majeures :

  • Windows Azure (aka Windows Strata) : cette première couche fondamentale a pour fonctions principales la gestion du stockage et des ressources des serveurs (capacités de traitement ou calculs).  Windows Azure est également constitué de la Fabrique Windows Azure qui se charge d'assembler ces différents composants et leurs capacités au sein d'un modèle "unifié"

    Cette nouvelle plateforme permet à ce stade d'exécuter des applications développées en .NET ou PHP et Microsoft garantit une rapide évolution vers d'autres types de technologies : Java, Flash, ...

Entrons maintenant dans une description plus fine des différents blocs services de la plateforme Azure…


  • Les Services Azure : cette seconde couche, construite sur base de Windows Azure, est constituée des différents services suivants :


    • Les Live Services

      • Ceux-ci correspondent au “Live Operating Environment” vous permettant d’exploiter les notions de graphe social, LiveID, Live Contacts, … ceci dans la lignée de plateforme comme Facebook. Microsoft ayant d’ailleurs annoncé un relais effectif entre la plateforme Live et les services Facebook.

      • La liste des Live Services accessible au sein du LiveFx (Framework) semble ainsi se dessiner : Users, Devices, Applications, Synchronisation, Identité, Directory, Stockage, Communication et présence, Search et Géospatial… Le tout disponible également au sein de Live Mesh présenté ci-après.

      • Live Mesh : cette dernière partie de la couche Live Services est certainement la partie à ne pas négliger, nous y reviendrons ultérieurement. Celle-ci se constitue de deux parties :

        • Live Mesh Beta : Synchronisation, Partage, Live RDP et Live Desktop

        • Live Mesh Tech Preview : Extension de développement de la plateforme Mesh en Technical Preview.




    • .NET Services (aka BizTalk Services)

      • Contrôle d'accès au sein de la plateforme Azure

      • Bus de Service (Communication)

      • Gestion et exécution des Workflow sous forme de Worker Role.


    • SQL Services (aka SSDS : SQL Server Data Services)

      • Distribution de données dans le cloud, dans sa première version, il ne s’agissait pas d’un SQL Serveur mis online mais bien SSDS adapté à l’environnement Azure. Microsoft nous annonce le mise en œuvre d’un SQL Serveur tel que nous le connaissons dans l’univers On-Premises à terme.


    • Microsoft Dynamics CRM Services

      • Peu/pas d'informations à ce stade


    • Microsoft SharePoint Services

      • Peu/pas d'informations à ce stade

Reprenons le mode dialogue …

« Mais Papa, comment nous allons pouvoir programmez Azure™ Service Platform ? » 

Tout simplement au travers des SDK et outils d'extension de Visual Studio 2008 mis à disposition par Microsoft!

L'ensemble de ces éléments se retrouvent directement depuis la plateforme MSDN dédiée à la technologie AZURE :

http://www.microsoft.com/azure/sdk.mspx

Tu y retrouveras l'ensemble des informations et téléchargements disponibles en relation aux 3 services majeurs à disposition sur la plateforme Azure Services : Live Services, .NET Services et SQL Services.

N’oublie pas de le poster du Live Framework (LiveFx) dans la catégorie Live Services, celui-ci te permettra de prendre un peu de hauteur quant à cette couche particulière et relativement nouvelle pour tout développeur Web :

image

http://dev.live.com/liveframework/livefxposter.pdf

Ainsi et comme je le mentionnais préalablement, nous pourrions extrapoler et présenter ainsi la plateforme des services Azure comme une notion de Services Unifiés au travers du Live Framework (cette notion d’unification bien connue chez Microsoft et qui fit le succès du .NET Framework au travers des classes unifiées évolue maintenant vers le monde des services en héritant de ces bonnes pratiques). 

De quoi laisser présager un bel avenir à ce nouvel environnement de développement !

C’est ce que nous tenterons de découvrir dans la suite de ces supports au travers de la création d’une première application hébergée au sein de Windows Azure ainsi que d’une application hébergée au sein de la plateforme Live Mesh Tech Preview.

Ressources et questions Plateforme Azure Services

Ressources


Afin de vous permettre de découvrir ces éléments, voici quelques références :


Questions / réponses


Retrouvez ci-dessous quelques questions que vous seriez en droit de vous poser ainsi que leur réponse associée !

  • Où est hébergé Windows Azure ? :

    Windows Azure est une infrastructure hébergée dans les data centers Microsoft dans un premier temps localisés aux US et rapidement à l'échelle mondiale :

    imageimage image  


  • Quelles sont les technologies supportées par Azure ? : A ce stade, Azure supporte que les applications de type .NET ou PHP basées sur les templates Cloud Services. 

Courant 2009 le code natif et suivront les technologies mentionnée ci-dessous :

http://blogs.developpeur.org/blogs/redo/windowslivewriter/windowsazureservicescrezvotrepremireappl_115b7/image_22.png


similaire:

Note de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !» iconNote de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants...
«Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !»

Note de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !» iconAdresse : 2 Avenue François Mitterrand 93200 Saint-Denis, France
«Inova». Je voudrais saluer leur disponibilité, leur amabilité et leur patience pour toutes les explications et les documents qu’ils...

Note de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !» iconEt si on se disait tout ?
«Si je ne me suis pas assez occupé de mes enfants, c'est à cause de la nature de mon travail et de ma vie d’alors…»

Note de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !» iconMédaille de Vermeil des Arts et Lettres de France
«C'est un hommage à tous nos parents et grands-parents qui ont construit ce magnifique pays à force de travail acharné, de courage...

Note de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !» iconProgramme les Rencontres proposent deux points forts
«Commune présence, chargée de désirs et d'ambitions, pour dire la volonté de s'investir au plus près des autres, d'ouvrir les regards,...

Note de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !» iconQuelques mots d’autodéfense de l’accusé
«se faisant» publiquement un juge, je voudrais bien évidemment leur présenter mes excuses, à l‘une comme à l’autre, pour le dossier...

Note de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !» icon1usageS du numérique mise à jour juillet 2014
«Les élèves, témoigne une enseignante, ont apprécié ce travail qu'ils ont mené en groupe et en autonomie pour ce qui concerne le...

Note de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !» iconProgramme d’Économie classe préparatoire à l’ens cachan, D1
«à leur compte». Dans le cas d’un entrepreneur individuel qui a utilisé ses propres capitaux pour l’achat d’un local et de matériel...

Note de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !» iconJournée nationale à
«Justes» sauvèrent la vie de nombreux Juifs. Leur bravoure et leur foi en l’humanité ont évité à notre pays le déshonneur total....

Note de l’Auteur : «Je dédie ce travail à mon épouse et mes enfants pour leur patience et leur présence !» iconDes «cataractes de l’érudition» à «l’intime infiltration»
«son travail et ses résultats, assimilés par d’autres et élevés à leur seconde puissance, y trouveront leur place par cette influence...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com