Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E)





télécharger 249.77 Kb.
titreBulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E)
page1/5
date de publication20.10.2016
taille249.77 Kb.
typeBulletin
h.20-bal.com > loi > Bulletin
  1   2   3   4   5
Communications and Electronic Branch (C&E Br)

News Bulletin Edition 17-16 / Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br C & E) Édition 17-16
HISTORY ⁄ HISTOIRE
CANADIAN FORCES STATION (CFS) LEITRIM
CFS Leitrim, as we know it today, is an extension of the original RC Sigs facility at Rockcliffe in Ottawa. On 14 November 1939, Capt H.D.W. Wethey took command of four shifts of four Other Ranks each, to begin operations of the first Army Sigint Station in the Ottawa area. It became known as the “Royal Canadian Signals Experimental Section” and was located at the North Gate. The section was very successful and continued to grow. By 12 February 1940, the section had one officer and twenty-six other ranks. Later, in March of that year, Lt Drake became the 2nd Officer and 2i/c of the section. As the section grew and 1940 drew to an end, the section was re-christened “No 1 Special Wireless Station” (1 SWS).

In 1941, when the RCAF began an expansion program at Rockcliffe, the unit began searching around for an alternate location. Then in September 1941, the sum of $33 000 was authorized for re-location and construction of a new site at the present location of CFS Leitrim. In June 1942 the new building was completed and had become operational. The building itself was approximately 40 x 80 feet and was located on about 40 acres of DND land. The complement at the time was one Officer and 21 Other Ranks with two civilians. The unit continued to grow throughout the war and even in 1946 after the cessation of hostilities, the unit still maintained strength of 75 personnel. In February of that year, No. 1 Special Wireless Group was disbanded upon its return from Darwin, Australia. It has been employed in similar work and provided a source of additional personnel for the Station.
CFS Leitrim 1944
CFS Leitrim (then 2 SWS) was to be one of three such units whose existence would continue after the war.
In 1949, the still growing Station had its name/title changed to the “Ottawa (Special) Wireless Station”. Not only did the name of the Station changed but so did the Staff. Beginning in that year, the Station manning gradually shifted from primarily military to civilian and a major upgrading of equipment took place. This was to facilitate the management of newer more sophisticated communications systems. Recruitment was aimed largely influx of civilian staff, training and familiarization facilities were set up at the Cartier Street Barracks and at Lansdowne Park. Many of the military personnel simply changed their status to civilian and continued working at the Station. This trend continued through 1954. At the time, with one or two exceptions, the entire Station was staffed by civilian personnel except for the CO and Station WO. It is thought that the advent of CFS Alert was the prime reason the Station did not become an entirely civilian operation. About 1959, when CFS Alert was being built, it became evident that civilians were reluctant to head north, hence the re-introduction of a military presence of the Station. It represented a pool from which to draw the manning for Alert. That year saw a big return to military manning with 58 military returning to on the Station (although there were still 144 civilians).
The Station continued to grow at a steady pace and by 1966 it had expanded tremendously. At that time, the Station complement was comprised of 12 buildings on 600 acres of DND land, with a complement of 158 civilians, 86 other ranks and 5 officers. On 19 Jul 66, as part of the integration of the Canadian Forces, it was re-named CFS Leitrim and became a Station in the newly formed Canadian Forces Supplementary Radio System. Two years later, in 1968, the new Operations wing was built. Most of the old operations and some new ones had moved into the new wing by 1969.
In March 1976, the Station Crest was approved by Queen Elizabeth II. Description - Green within a wreath of eight gold flashes, a Maple Leaf issuant from a Green Belt. Significance - Flashes indicate the role of the unit while the Green Belt refers to the location of the Unit in the Ottawa Green Belt. Motto - Pacem Petere translates to “Research for Peace”.

The Unit complement has changed considerably since the near total civilian complement of 1954. Today’s manpower configuration is 16 officers, 471 other ranks and 21 civilians. CFS Leitrim also has detachments in Gander, Newfoundland and Masset, Haida Gwaii, British Columbia, as well as SIGINT Support Elements (SSE) in Halifax, Nova Scotia, Esquimalt, British Columbia, Winnipeg, Manitoba, Kingston, Ontario and within the Canadian Joint Operations Command, Ottawa, Ontario. It is also the home of the Canadian Forces Information Operations Group (CFIOG), the Canadian Forces Network Operations Centre (CFNOC) and the Joint Information and Intelligence Fusion Capability (JIIFC) Detachment.
On 11 August 2011, the CDS announced that CFS Leitrim had been awarded a CDS Unit Commendation for outstanding support to the CF deployed operations since 2003. Today, CFS Leitrim has personnel deployed at CFS Alert and in support of OP ATTENTION, OP IMPACT and OP REASSURANCE.
Today, CFS Leitrim continues provide SIGINT support to CAF deployments throughout the globe with all environments.
CFS Leitrim will celebrate its 75th Anniversary in June 2016 with a parade on 24 June 2016.
STATION DES FORCES CANADIENNES (SFC) LEITRIM
La SFC Leitrim, comme nous l’appelons aujourd’hui, a pour origine les installations du Service royal des transmissions à Rockcliffe, Ottawa. Le 14 novembre 1939, le capitaine H.D.W. Wethey prenait le commandement de quatre équipes constituées chacune de quatre militaires du rang pour lancer les opérations de la première station militaire de renseignement sur les transmissions (SIGINT) dans la région d’Ottawa. Elle fut connue sous le nom de « Royal Canadian Signals Experimental Section » (section expérimentale royale du Canada sur les transmissions) et était située près de North Gate. Forte de son succès, la section ne cessa de se développer. Le 12 février 1940, la section comptait un officier et 36 militaires du rang. Plus tard, en mars de la même année, le lieutenant Drake devenait le second officier et le commandant adjoint de la section. Alors que l’année 1940 tirait à sa fin, la section, toujours en pleine croissance, fut rebaptisée la « No 1 Special Wireless Station (SWS) » (station spéciale de télégraphie sans fil n1).

En 1941, avec l’expansion des installations de l’ARC à Rockcliffe, l’unité se mit en quête d’un autre emplacement. En septembre 1941, un budget de 33 000 $ fut consenti pour le déménagement de la station et la construction de nouvelles installations à l’emplacement actuel de la SFC Leitrim. En juin 1942, le nouveau bâtiment était achevé et entrait en service. Le bâtiment en soi faisait environ 40 pieds x 80 pieds. Il était situé sur une propriété de 40 acres du MDN. À cette époque, son personnel était constitué d’un officier, de 21 militaires de rang et de deux civils. L’unité poursuivit sa croissance durant la guerre et, en 1946, après la fin du conflit, son effectif était de 75 personnes. En février 1946, le groupe spécial de télégraphie sans fil no 1 fut démantelé à son retour d’Australie. Ses membres avaient été affectés à des travaux de même nature et ont constitué une source additionnelle de personnel pour la station.
SFC Leitrim 1944
La SFC Leitrim (la 2 SWS à l’époque) fut l’une des trois unités à demeurer en service après la guerre.
En 1949, la station, toujours plus importante, reçut le nom de « Ottawa (Special) Wireless Station » [station de télégraphie sans fil (spéciale) d’Ottawa]. Non seulement son nom changea, mais également son personnel. Au début de 1949, le personnel de la station, principalement constitué de militaires, fit graduellement place à des civils parallèlement à une importante mise à niveau de son matériel. On voulait à ce moment faciliter la gestion des nouveaux systèmes de communication de loin plus sophistiqués. Le recrutement se concentra en grande partie sur les civils. Des locaux de formation et de familiarisation furent aménagés dans les casernes de la rue Cartier, dans le parc Lansdowne. Nombre d’employés quittèrent la vie militaire et demeurèrent en poste à la station. Cette tendance prévalut jusqu’en 1954. À cette époque, à une ou deux exceptions près, le personnel de la station était constitué de civils (exception faite du commandant et de l’adjudant de la station). On dit que l’arrivée de la SFC Alert est la principale raison pour laquelle la station ne fut pas entièrement dotée de civils. Vers 1959, la SFC Alert étant alors en construction, on constata que les civils acceptaient les postes de direction à contrecœur, d’où le retour d’une présence militaire à la station. Elle constituait un bassin de candidats pour la SFC Alert. Cette même année marqua le retour en force de l’uniforme avec l’arrivée à la station de 58 militaires (avec malgré tout 144 civils).
La station continua à se développer à un rythme régulier si bien qu’elle s’était énormément agrandie en 1966. À l’époque, la station comprenait 12 bâtiments sur un terrain de 600 acres du MDN et un effectif de 158 civils, de 86 militaires du rang et de 5 officiers. Le 19 juillet 1966, dans la foulée de l’intégration des Forces canadiennes, la station fut rebaptisée SFC Leitrim et fut intégrée au Réseau radio supplémentaire des Forces canadiennes nouvellement mis sur pied. Deux ans plus tard, en 1968, était construite la nouvelle aile des opérations, et, en 1969, la plupart des anciennes opérations et certaines des nouvelles y étaient maintenant menées.
En mars 1976, l’écusson de la station était approuvé par la reine Elizabeth II. Description : fond vert dans une couronne de 8 éclairs dorés, feuille d’érable dans une ceinture verte. Signification : les éclairs indiquent le rôle de l’unité, et la ceinture verte symbolise l’emplacement de l’unité dans la ceinture verte d’Ottawa. Devise : Pacem Petere qui se traduit par En quête de paix.


Le personnel de l’unité a considérablement changé depuis 1954 alors qu’il était constitué presque uniquement de civils. Son personnel actuel compte 16 officiers, 471 militaires du rang et 21 civils. La SFC Leitrim a des détachements à Gander, à TerreNeuve-et-Labrador, et à Masset, sur l’archipel Haida Gwaii, en ColombieBritannique, ainsi que des éléments de soutien SIGINT à Halifax, en NouvelleÉcosse, à Esquimalt, en Colombie-Britannique, à Winnipeg, au Manitoba, à Kingston, en Ontario et au sein du Commandement des opérations interarmées du Canada, à Ottawa, en Ontario. Elle abrite également le Groupe des opérations d’information des Forces canadiennes (GOIFC), le Centre d’opérations des réseaux des Forces canadiennes (CORFC) et un détachement de la capacité de fusion de l’information et du renseignement interarmées (CFIRI).
Le 11 août 2011, le CEMD annonçait que la SFC Leitrim se voyait remettre la Mention élogieuse du CEMD pour son soutien exceptionnel aux opérations de déploiement des FC depuis 2003. Actuellement, du personnel de la SFC Leitrim est déployé SFC Alert et pour appuyer les opérations ATTENTION, IMPACT et REASSURANCE.
De nos jours, la SFC Leitrim continue d’offrir un appui SIGINT dans le cadre des opérations de déploiement des FAC dans le monde entier, peu importe l’environnement.
La SFC Leitrim célébrera son 75e anniversaire en juin 2016 et une parade est prévue le 24 juin 2016 pour souligner cette occasion.


UPCOMING BRANCH RETIREMENT / RETRAITES DE LA BRANCHE À VENIR
3 March ⁄ mars 2016
Warrant Officer Keeth W. Petty, CD – ATIS Tech 00109

Depart With Dignity Ceremony: Friday 17 June 2016 from 1130 – 1600 hours.

Location: Raxx Bar and Grill, 665 Development Dr, Kingston, ON K7M 4W6.

RSVP to Sgt Shawn Sibley, e-mail: Shawn.Sibley(at-sign)forces.gc.ca no later 15 June 2016.

Forward your messages to Sgt George Jones, e-mail: George.Jones(at-sign)forces.gc.ca .

Adjudant Keeth W. Petty, CD – Tech SITA 00109

Cérémonie de départ dans la dignité: Vendredi 17 juin 2016 de 1130 à 1600 heures.

Place: Raxx Bar and Grill, 665 Development Dr, Kingston, ON K7M 4W6.

R.S.V.P. au Sgt Shawn Sibley, courriel: Shawn.Sibley(A commercial)forces.gc.ca au plus tard le 15 juin 2016.

Veuillez faire parvenir vos messages au Sgt George Jones, courriel: George.Jones(A commercial)forces.gc.ca.
5 June ⁄ juin 2016
Major Michael G. Groh, CD – Sigs

Depart With Dignity Ceremony: Thursday 5 May 2016, 1200 hours for 1230 hours.

Location: Army Officers Mess, 149 Somerset Street West, Ottawa, ON K2P 0H7.

OPI: Lt Ken Bunting, e-mail: Kenneth.Bunting(at-sign)forces.gc.ca .  

RSVP no later 3 Mai 2016.

Major Michael G. Groh, CD – Trans

Cérémonie de départ dans la dignité: Jeudi le 5 mai 2016, 1200 heures pour 1230 heures.

BPR: Lt Ken Bunting, courriel: Kenneth.Bunting(A commercial)forces.gc.ca .

R.S.V.P. avant le 3 mai 2016.

Sergeant Nancy Dion, CD – Comm Rsch 00120

Depart With Dignity Ceremony: Friday 13 May 2016 starting at 1200 hours.

Location: K&S on the Keys restaurant, 1029 Dazé Street, Ottawa, ON K1V 2G3.

OPIs: WO Josée Lamothe, e-mail: Josée.Lamothe(at-sign)forces.gc.ca or

Sgt Tom Anstey, e-mail: Thomas.Anstey2(at-sign)forces.gc.ca .

Sergent Nancy Dion, CD – Chercheur en Communication 00120

Cérémonie de départ dans la dignité : Vendredi le 13 mai 2016 commençant à 1200 heures.

Place: Restaurant K&S on the Keys, 1029 rue Dazé, Ottawa, ON, K1V 2G3

BPR: WO Josée Lamothe, courriel: Josée.Lamothe(A commercial)forces.gc.ca or

Sgt Tom Anstey, courriel: Thomas.Anstey2(A commercial)forces.gc.ca .

7 June ⁄ juin 2016
Master Warrant Officer Trevor Friesen, CD – ATIS Tech, 15 WTIS Moose Jaw

Depart With Dignity Ceremony: Thursday 2 June 2016.

Location: Bobby`s Place, 63 High St E, Moose Jaw, SK S6H 0B7

OPI: Sgt Steven Arens, e-mail: Steven.Arens(at-sign)forces.gc.ca .

Adjudant-maitre Trevor Friesen, CD – Tech SITA, 15 Ere Moose Jaw

Cérémonie de départ dans la dignité: Jeudi 2 juin 2016.

Place: Bobby`s Place, 63 rue High E, Moose Jaw, SK S6H 0B7.

BPR: Sgt Steven Arens, courriel: Steven.Arens(A commercial)forces.gc.ca .
17 June ⁄ juin 2016

Warrant Officer Kenneth (Ken) W. Traill, CD – ACISS-CISTM

Depart With Dignity Ceremony: Friday 17 June 2016 from 1130 – 1430 hours.

Location: Kelsey`s Restaurant, 3119 Petawawa Blvd, Petawawa, ON K8H 1X9.

OPI: WO Michael O`Byrne, e-mail: Michael.O`Byrne(at-sign)forces.gc.ca .

Adjudant Kenneth (Ken) W. Traill, CD – SSICA-GTSIC

Cérémonie de départ dans la dignité: Vendredi 17 juin 2016 de 1130 à 1430 heures.

Place : Restaurant Kelsey`s, 3119 Blvd Petawawa, Petawawa, ON K8H 1X9.

BPR: WO Michael O`Byrne, courriel: Michael.O`Byrne(A commercial)forces.gc.ca .
  1   2   3   4   5

similaire:

Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E) iconBulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E)

Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E) iconBulletin électronique d’information de la shlf
«Les correspondances d’Érasme, Pasquier, Guez de Balzac et quelques autres : du recueil humaniste éternisant à l’éphémère de la vie...

Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E) iconGestion électronique des documents … Acquisition de documents papier...
«papier» pour les intégrer dans le système de gestion électronique des documents produits et exploités au sein de l’organisation

Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E) iconProgramme et résumés des communications

Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E) iconIntérêts et enjeux des communications numériques

Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E) iconNouveaux musees, nouvelles eres urbaines, nouvelles mobilites touristiques

Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E) iconLe jeu technocratique de la construction des nouvelles régions sur...

Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E) iconCommunications orales et affichées à congrès, colloques, conférences
«Chimie des matériaux du Patrimoine : des lipides de bas poids moléculaires aux biomolécules complexes», Strasbourg

Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E) iconQu'est-ce qu'Internet?
«devenant en quelque sorte une bibliothèque et un bureau de poste virtuels.» IL représente la convergence de technologies de l’information...

Bulletin de nouvelles de la Branche des communications et de l`électronique (Br c & E) iconIntroduction : le sens et le choix des mots
«droits de l’hommiste». Autre branche de contestation : la bannière des droits de l’homme est une façon de défendre des valeurs occidentales,...






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com