Programme rendez-vous chez bebert





télécharger 126.66 Kb.
titreProgramme rendez-vous chez bebert
page3/5
date de publication23.10.2016
taille126.66 Kb.
typeProgramme
h.20-bal.com > loi > Programme
1   2   3   4   5

UN CASINO POUR LUI TOUT SEUL



Il fut décidé que ce serait à partir du mardi 12 mai. Renaud trouva dommage qu’à un jour près l’on ne puisse faire coïncider cette première avec son anniversaire qui, cette année, tombait le 11. Il trouvait rigolote la perspective d’expliquer qu’il avait attendu 40 ans pour faire le Casino de Paris. Et puis ce serait une façon d’offrir le spectacle ce jour-là, comme un cadeau, à son jumeau David ainsi qu’à tous les petits veinard nés le même jour, comme, par exemple Emile Leclou, Albert Bert, Marcel Chiffon et tant d’autres…
« Vous comprenez, Bébert, le 11 c’est quand même une date ach’ment symbolique pour moi. J’ai bien pensé au 10, mais ça tombe avec les 11 ans de règne de Tonton et j’ai peur que ce jour-là une vague de suicides n’emporte une partie de mes contemporains.»
Bébert acquiesça car Bébert était loin d’être un con. Il n’était pas pour rien le meilleur ami de Renaud, ex æquo avec un vétérinaire belge, un musicien kabyle, un capitaliste québécois et un poète-limonadier vauclusien dont je tairais les noms par peur d’éventuelles représailles à leur encontre. Renaud avait aussi une liste longue comme le bras de « un peu moins meilleurs amis", des gens charmants quand même mais qu’il aurait hésiter à réveiller à 4 heures du matin pour leur demander de venir l’aider à déménager un sommier jusqu’en banlieue. Il avait aussi une liste longue comme un jour sans pain d’amis occasionnels, voire d’occasion, d’amis de circonstances, qui apparaissaient ou disparaissaient au gré de la fluctuation de ses ventes de disques. Renaud n’était ni dupe ni encore moins amer, il se disait simplement qu’il faudrait qu’un peu de malheur lui tombe sur le coin de la tronche un de ces quatre afin qu’il puisse faire le ménage parmi ceux-là. Mais comme il était désespérément heureux, il avait parfois un peu de mal à distinguer la vraie ordure derrière le sourire avenant du nouveau pote « à la vie, à la mort ! »
Bébert, lui, était un vrai. Un comme ça n’existe que dans les films de Grégory Peck ou dans les romans de José Giovanni. Un Bon définitif. Doté d’une intelligence qui laissait son poulain pantois, d’une lucidité de renard, d’un jugement lumineux sur les hommes et les choses, d’une culture, ma foi, infiniment supérieure à la somme des Q.I. d’une équipe de foot, d’un plateau de « Sacrée Soirée » et d’une conférence de rédaction de Libé réunis, d’une éloquence digne d’un présentateur du journal de M6 et, enfin, d’un physique distingué malgré sa voiture vulgaire, il épatait « cheveux jaunes » qui, pourtant, n’était pas du genre à s’en laisser compter vu qu’il connaissait personnellement François Mitterrand, Jack Lang et Patrick Sabatier.
« Va pour le 11 ! » lui dit-il dans un élan de générosité en pensant quand même : « merde, va falloir que j’ui trouve un cadeau à ce con ! »


DES CROQUE NOTES OVER-GOOD




Renaud commença par réfléchir à la formule musicale qu’il allait utiliser pour cette aventure parisienne. Il lui parut évident qu’il lui fallait innover, surprendre, séduire, et éviter de constituer pour le Casino la formation musicale qu’il aurait employée pour le Zénith. Cela tombait fort bien, depuis un moment (10 ou 12 ans…) il avait très envie de renouer avec des sons acoustiques, des arrangements plus sobres, de privilégier les guitares sèches et l’accordéon et de museler un peu son batteur-tympanticide. Il se résolut donc, la mort dans l’âme, à licencier une partie de ses fidèles croque notes, à commencer par le brillantissime guitariste Jean-Pierre Alarcen, ainsi que ses trois choristes épatants les « Frères Brothers », Luc Bertin, Chinois et Alain Labacci. Ceux-ci prirent la nouvelle avec le même sourire qu’Anne Sinclair recevant Ibrahim Souss – représentant de l’O.L.P. en France – à 7 sur 7, mais ils finirent par admettre le choix musical de l’Idole et, intelligemment, lui firent comprendre qu’ils lui pardonnaient en lui envoyant un poisson mort dans du papier journal, puis un colis piégé, puis en brûlant sur la place publique quelques Bandanas rouges, enfin, en allant fourguer aux Puces les C.D. de leur chanteur préféré.
Renaud garda quatre « anciens », quatre compagnons de la première heure et des années de vaches maigres (Renaud s’en foutait, il était maigre aussi…) et leur adjoignit une nouvelle recrue, une petite perle rare dénichée à Londres lors de l’enregistrement du dernier album « Marchand de cailloux », en janvier 91,pendant leur sale guerre.
Le groupe se composait donc ainsi :
MICHEL GALLIOT à la basse et aux chœurs occasionnels. Il avait été le tout premier bassiste de Renaud, en 77, l'avait accompagné longtemps, l'avait quitté pour un qui payait mieux, était revenu, reparti, et avait enfin obtenu sa titularisation définitive en 88 lorsque Renaud se décida à déboucher ses oreilles pour réaliser à quel point ce type avait un son-qui-tue (surtout dans les bas médiums), jouait prodigieusement bien (surtout avec les doigts) et surtout, était d'une gentillesse comme on n'en rencontre plus guère que chez les candidats de "questions pour un champion" et encore...
Lorsque Renaud est à la pêche, Michel en profite pour être le bassiste de "Le groupe" chez "Les Nuls".


AMAURY BLANCHARD à la batterie, aux perçus, au tambour et à tout ce qui fait boum-boum. Le fidèle parmi les fidèles, présent derrière Renaud depuis 78, ne s'est jamais lassé de contempler l'anatomie-arrière de son chanteur, se demandant depuis 14 ans quel étonnant désastre de la nature avait pu donner naissance à un machin doté d'une silhouette aussi peu géométrique. Amaury a une façon de caresser la peau de ses tambours avec ses baguettes, si j'm'écoutais pas je frôlerais l'érection..
JEAN-LOUIS ROQUES aux claviers et à l'accordéon. Depuis 78, lui aussi accompagne La Teigne. A l'accordéon toujours, au bistrot souvent. C'est franchement le meilleur accordéoniste du monde. Quand il joue "Mon amant de Saint Jean", si t'as un peu d'cœur tu pleures. Sinon c'est que tu es un salaud, ou pire, un magistrat.
FRANCOIS OVIDE aux guitares jolies. Il rejoint l’orchestre-de-musiciens en 87, s'est très vite intégré grâce à un sens inné des relations humaines qui lui fit très vite comprendre que "le chef a toujours raison". S'autorise souvent à jouer mieux que lui, mais parfois plus vite aussi. Vous le reconnaîtrez à sa queue de cheval qui le handicape quelques fois pour jouer assis.
SIR GEOFFREY RICHARDSON aux guitares, violon, alto, ukulele, mandoline, flûtes, clarinette, etc. No comment ! Ce musicien exceptionnel, quoique franchement anglais, est par ailleurs membre du "Penguin Café Orchestra", homme-orchestre chez Bob Geldof, mais aussi professeur aux Beaux-Arts du Canterbury Collège. Et en plus, il parle la français très bon. Le genre de mec, quand tu l'as dans ton orchestre, le jour où il veut te quitter tu lui offres des perles de pluie venues de pays ceci cela...
Quand on sait que ces pointures hors pair ont, dans leur carrière discrète, accompagné les plus grands de la Chanson Française (voire Anglaise), on ne s'étonne pas qu'ils accompagnent aujourd'hui le plus maigre.
Comment pourraient-ils, en effet, ne pas mettre leur talent au service d'un homme qui leur garda toujours sa confiance, bien qu'ils ne connaissent pas, comme lui, le nom de toutes les capitales de tous les pays de le monde ?


1   2   3   4   5

similaire:

Programme rendez-vous chez bebert iconProgramme erasmus
«code de bonne conduite». Ce document sera signé par l’étudiant lors du rendez-vous pour le contrat pédagogique

Programme rendez-vous chez bebert iconLes 12èmes rendez-vous de l’histoire avaient cette année pour thème
«en inscrivant «le corps dans tous ses états» à leur ordre du jour, les Rendez-vous de Blois ont tenu à rappeler qu'il y avait bien...

Programme rendez-vous chez bebert iconPrix du projet de documentaire historique des rendez-vous de l’histoire
«Prix du Projet de documentaire historique». Ils s’ajoutent aux trois autres grands prix décernés par le festival: le «Prix des Rendez-vous...

Programme rendez-vous chez bebert iconNb : Pour vous assurer de toujours disposer de la dernière version...

Programme rendez-vous chez bebert iconNb : Pour vous assurer de toujours disposer de la dernière version...

Programme rendez-vous chez bebert iconRendez-vous aux jardins 1, 2 et 3 juin 2012

Programme rendez-vous chez bebert iconVos rendez-vous de l’été avec l’Office de Tourisme

Programme rendez-vous chez bebert iconAu moment où je vous ai abordé, j’ai tout de même décelé chez vous...

Programme rendez-vous chez bebert iconEdito. «Le petit soldat» de J. Fusina
«Affaire de fratrie» pour gagner 300 euro et des livres ? Mais pour savoir ce qui se passe, rendez-vous régulièrement sur le site,...

Programme rendez-vous chez bebert iconEuropa-Park – Pleins feux sur Halloween !
«Horror Nights», du 26 septembre au 1er novembre est un rendez-vous incontournable !






Tous droits réservés. Copyright © 2016
contacts
h.20-bal.com